AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir les messages sans réponses
 

Palais de l'Etoile

 
Quand la potion est tirée, il faut la boire

« La Chancellerie »


DUCHÉ DE BRETAGNE. La Chancellerie, soit le Ministère de la Justice, trouve son siège à l'orée de la forêt de Brocéliande (duché de Bretagne) dans le Château moyenâgeux de Trécesson (photo) depuis le XIVième siècle. Il s'y règle tant de questions décisives pour le monde magique que le lieu est totalement fermé aux moldus grâce à la délicieuse épithète de « propriété privée ». La quiétude et la discrétion du Ministère sont également assurées par le fantôme de la Dame Blanche de Trécesson qui finit de dissuader les moldus trop curieux et les tient éloignés. En effet, les moldus sont nombreux à avoir vu sa silhouette laiteuse autour des douves brumeuses du château et son histoire est contée dans de nombreux foyers alors que la nuit tombe : c'était une jeune femme du milieu du XVIIIième siècle qui fut enterrée vivante par deux gentilshommes puis déterrée par les habitants du château, qu'un braconnier avait avertis après avoir été témoin de la scène, mais la jeune femme mourut dans leurs bras avant d'avoir pu révéler quoi que ce soit. Et bien que son fantôme erre dans les couloirs du château et qu'il est impossible de ne pas la croiser au moins une fois lorsqu'on visite la Chancellerie, les sorciers n'en savent guère plus que les moldus sur son compte. Le fantôme de la jeune femme, en effet, s'est enfermé dans un mutisme imperturbable, un silence immuable et nul n'a su lui faire prononcer le moindre mot depuis sa mort. Et comme personne ne connait son nom, tous l’appellent seulement la Dame Blanche ou la Dame Blanche de Trécesson.
▼ ▼ ▼
Pas de nouveaux messages
0 Hiboux 0 Parchemins

« Ministère des Richesses »


PARIS MOLDU. C'est à Paris que se trouve le Ministère des Richesses et plus exactement dans les sous-sols du célèbre Palais Garnier (photo), sous le lac. Les moldus croient à un « Fantôme de l'Opéra » séjournant au palais depuis le XIXième siècle alors qu'il s'agit en réalité de tout un Ministère qui se cache dans les souterrains du palais. En bas, tous s'accordent par conséquent à dire que leur couverture est solide puisqu'ils n'ont jamais été découverts par les moldus malgré quelques malheureuses circonstances qui servirent l'imagination fertile des non sorciers. Comme la fois où, lors du cambriolage dans la soirée du 20 mai 1896, les sortilèges utilisés par les voleurs sur l'un des coffre-forts du Ministère provoquèrent une explosion qui, à la surface, fit s'effondrer un lustre en pleine représentation et alimenta la légende d'un fantôme vengeur jusqu'à nos jours.
▼ ▼ ▼
Pas de nouveaux messages
0 Hiboux 0 Parchemins

« Ministère de la Santé et des Jeux Magiques »


DUCHÉ DE BOURGOGNE. Ce Ministère est installé dans le Tonnerois, dans le comté de Troyes (duché de Bourgogne), dans l'énigmatique Château de Maulnes (photo). C'est en effet un château présentant de nombreuses particularités architecturales qui le rendent unique (il est notamment bâti autour d'un escalier central et d'un puits ouvert alimenté par trois sources) et qui laissent aujourd'hui à penser à plusieurs historiens que l'architecte anonyme qui l'a bâti d'une traite entre 1566 et 1573 était un sorcier. C'est d'ailleurs la thèse à ce sujet du désormais célèbre historien Laurent Istregarde qui décida le Roi, appuyé du Magistral, de déplacer le Ministère de la Santé et des Jeux de Paris où il était établi jusque là au Château de Maulnes.
▼ ▼ ▼
Pas de nouveaux messages
0 Hiboux 0 Parchemins

« Ministère de la Prévention aux Bûchers »


DUCHÉ DU LANGUEDOC ROUSSILLON. Aujourd'hui, les moldus qui regardent le château de Montségur n'y voient que des ruines (photo) alors que les sorciers ont de longue date restauré la forteresse d'autrefois où le Ministère des Bûchers continue ses activités. La forteresse cathare de Montségur se trouve dans le sud de la France, dans le comté des Pyrénées Orientales (duché du Languedoc-Roussillon).
▼ ▼ ▼
Pas de nouveaux messages
0 Hiboux 0 Parchemins

« Ministère des Affaires Extérieures »


DUCHÉ DE BRETAGNE. Existait-il endroit plus symbolique que le Château de Comper (photo) pour abriter le Ministère des Affaires extérieures ? C'est en effet dans ce château au nord de la forêt de Brocéliande (duché de Bretagne), selon la légende érigé par Diane la Chasseresse, qu'est née la sorcière Viviane dont descend la famille royale et c'est pour cette raison que le Roi Mayeul le Blanc décida en 1289, suite à la Convention Internationale des Sorciers, d'y établir un Ministère chargé des relations et de la coopération internationales. Nul, ainsi, ne pourrait plus ignorer les origines dont se revendiquent les monarques français.
▼ ▼ ▼
Pas de nouveaux messages
0 Hiboux 0 Parchemins

« Ministère de l'Education et de la Culture »


VERSAILLES MOLDU. Ce Ministère a son siège non loin de l'Académie, mais à Versailles, dans des pièces secrètes et magiquement aménagées de le Château de Versailles (photo). De nombreux moldus viennent découvrir le château, il arrive ainsi de temps à autres que l'un d'eux s'égare dans l'aile privée (et initialement réservée aux sorciers par le Président de la République Moldue) et se retrouve en présence de sorciers. Ils sont alors immédiatement pris en charge par le Ministère des Bûchers.
▼ ▼ ▼
Pas de nouveaux messages
0 Hiboux 0 Parchemins

« Ministère du Territoire et des Transports »


DUCHÉ DE NORMANDIE. Installé sur les ruines (photo) de l'Abbaye de Mortemer (duché de Normandie) qui continuent de cacher les locaux du Ministère aux moldus grâce à de puissants sortilèges de dissimulation, il règne une ambiance pour le moins déroutante dans les couloirs du Ministère. Peut-être à cause du fantôme de Mathilde l'Emperesse qui, s'ennuyant à mourir (c'est le cas de le dire) dans ce simulacre de vie, ne peut s'empêcher de s'immiscer dans tous les travaux menés par le Ministère quand elle ne décide pas d’apparaître à quelques uns des nombreux visiteurs moldus qui viennent à Mortemer avec l'espoir de percer ses légendes. Peut-être aussi à cause de la cinquantaine de chats noirs (peut-être plus, personne n'a jamais réussi à tous les compter) qui traine partout dans le Ministère et fait désormais partie du décor tant les sorciers se sont habitués à leur présence.
▼ ▼ ▼
Pas de nouveaux messages
0 Hiboux 0 Parchemins

« Ministère des Affaires Intérieures »


DUCHÉ DE BOURGOGNE. Le Ministère des Affaires intérieures – haut lieu du Magistral – se cache au fond d'un parc boisé du comté de Troyes (duché de Bourgogne) dans le Val Sainte-Marie qui surplombe le bourg d'Arcy-Sur-Cure. C'est en effet à cet endroit que l'on trouve le Manoir du Chastenay (photo), aussi connu sous le nom qu'on lui donnait autrefois : le « Château du Lys ». Le Manoir a été construit au dessus de grottes souterraines qui sont le théâtre des nombreuses activités du Ministère. En effet, il fallait un lieu à l'abri des regards indiscrets des moldus qui, pour leur part, n'ont jamais entendu que des espèces de grognements et autres bruits étranges autour du manoir et ne soupçonnent guère la vérité. Dans le village, certains moldus affirment avoir déjà vu le fantôme d'une dame de la Renaissance mais les sorciers savent pertinemment que ce sont des affabulations, peut-être servies par la vue de temps à autres d'un sorcier aux fenêtres du manoir...
▼ ▼ ▼
Pas de nouveaux messages
0 Hiboux 0 Parchemins

« Ministère de l'Environnement et des Créatures Magiques »


DUCHÉ DU LANGUEDOC ROUSSILLON. Situé dans la province du Gévaudan (duché du Languedoc), le Ministère de l'environnement et des créatures magiques (Minencréma) a été créé suite à la célèbre rencontre au sommet de 1692 de la Confédération internationale des sorciers. Ainsi, dès 1692, le Minencréma élut domicile au Château de la Baume (photo), le « Versailles du Gévaudan », et connut au fil des siècles plusieurs violations à l'article 73 du Code International du Secret Magique (CISM), histoires et anecdotes qui éveillèrent la curiosité ou la suspicion des moldus. La plus fameuse de ces histoires est bien entendu celle de la « Bête du Gévaudan » qui nourrit encore aujourd'hui les récits et légendes moldus et qui fit entre 1764 et 1767 plus d'une centaine de victimes humaines, sans compter les pertes animales dans les élevages moldus. Il s'agissait en réalité d'un groupe de quatre loup-garous échappés du Minencréma et décidés à se venger des sorciers qui les avaient enfermés : l'un fut abattu par les moldus, un deuxième par les sorciers et les deux autres furent attrapés vivants et envoyés dans la prison d'Ys jusqu'à la fin de leurs jours.
▼ ▼ ▼
Pas de nouveaux messages
0 Hiboux 0 Parchemins

« Ministère des Ombres »


PARIS MOLDU. C'est sous le parvis de la Cathédrale Notre-Dame de Paris (photo), au milieu de vestiges archéologiques, qu'est installé le Ministère des Ombres. S'y réalisent des recherches magiques dont nul ne sait - pas même le Roi - en quoi elles consistent avec exactitude. Depuis 1965 où des fouilles réalisées par des moldus faillirent percer la cachette du Ministère, le Magistral a décidé de laisser les moldus visiter une partie de la crypte archéologique (et de soigneusement dissimuler, par magie évidemment, les locaux du Ministère des Ombres). Les revenus issus de ces visites servent ainsi à financer une partie des activités menées par le Ministère.
▼ ▼ ▼
Pas de nouveaux messages
0 Hiboux 0 Parchemins
 + HIBOU & + BEUGLANTE  Réponses  Auteur  Vues  Derniers Messages 
Pas de nouveaux messages 1Ad Astra635le Lun 8 Aoû - 15:12
Juliette de Noblecourt Voir le dernier message
Pas de nouveaux messages 0Orphée Bouton d'Or68le Dim 31 Juil - 20:29
Orphée Bouton d'Or Voir le dernier message
Pas de nouveaux messages 4Cyprien Leblois125le Jeu 9 Juin - 13:51
Cyprien Leblois Voir le dernier message
 Revenir en haut 
Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun
Modérateurs:Aucun
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: