AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (7F & 7M) FAMILLE ROYALE, standing in the hall of fame

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


Première famille de France
« Les princes ont un pouvoir infini sur ceux qui les approchent ;
et ceux qui les approchent ont une faiblesse infinie en les approchant. »



Héritier du trônes ;
Meryl Streep › Destinée Leblois, dite la Reine Mère, Matriarche, gant de velours
Natalie Dormer › Morgane Leblois, dite l'Ange maudit, la Reine
Mads Nikkelsen › Martial Leblois, dit la marionnette, le bras droit, le Cardinal, le toutou du roi
Jessica Chastain › Alice Desclève, dite la vagabonde, Lara Croft, la baroudeuse
Tom Hiddleston › Cyprien Leblois, dit le gentleman célibataire, le beau gosse

Amber Heard › Églantine Leblois, dite la rageuse ou l'épine empoisonnée
Dylan O'Brien › Marien Leblois, dit le dauphin, le futur roi, l'Iceberg, le coincé, monseigneur pète-cul
Emma Watson › Hortense Leblois, dite Ortie, l'Insidieuse
Alycia Debnam-Carey › Angélique Leblois, dite la gamine, la petite princesse, la capricieuse ou l'immature
Imogen Poots › Solange Desclève, dite la Merveilleuse, la future Reine MORTE (cf fin de l'intrigue numéro 2)
Eddie Redmayne › Dorian Desclève, dit le bègue, ou l'homme invisible
Garrett Hedlund › Arthus Gaheris de Valverde, dit le rebelle, James Dean, le bad boy
Dane Dehaan › Raphaël Achille de Valverde, surnommé le requin, le gentleman
Aaron Johnson / Matthew Daddario › James O'Malley, surnommé Jamie, le 'ricain, l'alcoolo
Si les règles de succession moldues accordent la primauté au droit d'aînesse, le monde sorcier fonctionne tout autrement : à son couronnement, le nouveau roi établit son ordre de succession avec pour seules contraintes les générations et les liens de parenté. Il est d'abord cantonné à la lignée directe : s'il a plusieurs enfants, il est libre de choisir celui qui lui succédera, garçon ou fille (car les femmes ne sont pas écartées de la couronne). Son choix peut aussi se porter sur ses petits-enfants si lieu est. S'il n'a aucun héritier direct par contre, il doit se tourner vers ses héritiers collatéraux et respecter la règle de génération : le premier héritier ne peut être le frère du roi, mais son neveu.

Peu après l'élection de Pierre de Maison Boède (un cousin de l'ancien roi déchu) au trône en 1836, le droit d'aînesse fut reconnu dans le cas où le roi disparaîtrait sans avoir désigné un héritier, ceci afin de renforcer la monarchie.

N'ayant pas d'enfant le roi Géodor I, a comme le voulait la tradition, organisé la succession parmi ses neveux et nièces, fondant son choix sur les prédictions des voyants consultés à la naissance de chacun d'eux. Une organisation loin d'être figée cependant, et qui connait régulièrement des modifications au fil des ans, assurant pressions et tensions aux concernés. Ils sont les enfants de la couronne, successeurs de Geodor ; l'un d'entre eux prendra un jour sa place sur le trône.

La coutume veut que les potentiels héritiers naissent à la Maison Royale (Palais de L'étoile, Paris). Les enfants de Martial y ont donc tous vu le jour, Géodor n'ayant jamais procréé.

Pour l'heure, c'est Marien Leblois qui porte le titre de Dauphin. Ses concurrents sont au nombre de sept : venait d'abord Solange — Première Princesse du Sang de France et favorite du peuple, malheureusement décédée récemment. Puis Églantine, Angélique, Hortense, Dorian, Raphaël ou Arthus, tous Princes et Princesses du Sang de France. Ce sont ses sœurs, ses cousins et plusieurs d'entre eux rêvent plus ou moins secrètement de l'évincer. Ils ont tous droit au prédicat honorifique d'Altesse Royale. Le protocole officiel exige ainsi la formule de politesse "Son Altesse Royale" (S.A.R) suivi du prénom et titre lorsqu'on s'adresse à eux à la troisième personne ou tout simplement lorsqu'on parle d'eux. Le reste du temps, on utilise de préférence le prédicat seul en transformant l'adjectif possessif « Son » par sa forme à la deuxième personne du pluriel.

Chronologie de la famille ;
1995. Mariage royal entre le Dauphin (futur roi) Géodor Leblois, âgé de 27 ans, et la duchesse Zéphyrine Buffenoir.
2001. Géodor Leblois est couronné Roi de France suite au décès de son père Auguste III, et prend le titre de Géodor Ier. Il a alors 33 ans.
- Comme le veut la tradition royale, lors de son couronnement, Géodor annonce pour la première fois l'identité d'un futur héritier à la Couronne s'il venait à mourir : son neveu Marien Leblois, âgé d'à peine trois ans. Il place en deuxième position sa nièce de huit ans : Solange Desclève, et en troisième position : Dorian Desclève, âgé de quatre ans. La quatrième place va à Hortense, la jumelle de Marien. Sa dernière nièce Eglantine Leblois, alors âgée de dix ans, arrive dernière à la cinquième place.
2002. Géodor apprend qu'il est stérile. La rumeur se répand comme une traînée de poudre. Aucun communiqué officiel ne sera jamais publié.
2004. Naissance de la benjamine de la famille royale : Angélique Leblois, qui arrivera quatrième dans l'ordre de succession au trône, avant ses sœurs Hortense et Eglantine.
2007. Décès de la reine Zéphyrine Leblois née Buffenoir ainsi que de la belle-soeur du roi : Charlotte Leblois (née Colombel) dans un accident de voiture volante.
2012. Mariage royal du roi Géodor Ier avec Morgane de Valverde. Le roi annonce que les deux neveux de sa nouvelle épouse arriveront cinquième et septième dans l'ordre de succession au trône. Eglantine Leblois est toujours dernière.
2022. Des rumeurs prétendent que le roi s'apprête à annoncer une énième modification dans l'ordre de succession à la Couronne de France afin que sa nièce Solange devienne la future reine, reléguant le Dauphin Marien en deuxième position. Rien n'est encore officiel.
JUIN 2022. Ordre de succession inversé entre Solange et Marien. La jeune femme devient officiellement Dauphine de France.
AOÛT 2022. Décès de Solange dans d'étranges circonstances. Marien redevient dauphin, et Dorian arrive deuxième dans l'ordre de succession au trône.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


Destinée Leblois
w/ Meryl Streep © Carole71, 74 ans, famille royale, mère du roi, née De Rouvière
épouse du défunt roi Auguste III

— Main de fer, gant de velours, Matriarche / « la Reine-Mère » ; claquement de talons sur les pavés, corset et tailleur, capes longues, mèche de cheveux repoussée du dos de l'index, eau de cologne d'Auguste, regard d'aigle, ouïe fine, voix grave, cheveux d'argent, colères froides, main qui s'agitent pour tout placer et replacer de façon symétrique, promenades en solitaire, alliance triturée du bout des doigts, fille morte-née nommée Prudence Leblois en 1990.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • très protectrice, attentionnée, perspicace, élitiste, charismatique, éloquente, opiniâtre, réfléchie, calculatrice, flegmatique, pragmatique, perfectionniste, vaniteuse, nostalgique. PRENOM² • au choix. NAISSANCE • 74 ans, elle utilise la gamme de potions de soins Éternelle Jouvence, qui lui donne en apparence seulement 60/64 ans. TITRE • mère du roi Géodor, et veuve d'Auguste III. ANCIENNES ETUDES • Ancienne étudiante de Beauxbâtons. EMPLOI • Destinée a toujours suivi son époux dans le domaine politique. Conseillère officieuse de ce dernier, elle s'est par la suite occupée exclusivement de la dynastie Lebois. GROUPE • famille royale.
Les allégories princières Destinée ne jure que par la famille et le devoir. Ce sont les valeurs clés qui régissent sa vie, et c'est tout naturellement qu'une fois son époux mort et le trône cédé à son fils Geodor, elle s'est retirée pour se consacrer pleinement à ses petits-enfants. Si elle semble pétrie de règles de bienséance au point d'en être frigide et quelque peu impressionnante, les enfants n'ont en réalité jamais eu à douter de son amour. Elle a une façon bien à elle de le manifester, tout en retenue et en réserve gracieuse, vestige de la reine dévouée qu'elle fut autre fois.

Destinée reste très impliquée dans les affaires du Royaume et s'avère être une excellente conseillère. Elle a par ailleurs un bon contact avec Beauxbâtons et bien souvent, lorsque des tentatives de discussion avortent entre l'académie et le gouvernement, c'est à elle que l'on fait appel pour arriver à un arrangement, autour d'un café partagé avec la directrice.

La loyauté de Destinée est sans égale. Elle reste très attachée à son défunt époux, au point de s'imprégner chaque matin de sa fragrance — bien que l'eau de cologne n'ait pas tout à fait la même odeur que lorsque Auguste la portait. Elle a un faible pour les jardins de Beauxbâtons qu'elle aime à visiter pour se souvenir, nostalgique, de leurs premiers moments : c'est que contrairement à beaucoup, elle a eu droit à un mariage d'amour, de ceux qui ne périssent jamais. Mais s'il reste difficile malgré les années, de prendre conscience de la perte de son âme-sœur, si elle se surprend à lui parler avant de s'apercevoir en se retournant qu'il n'est plus à ses côtés, elle n'en est pas moins déprimée ; tout juste nostalgique, mais incroyablement reconnaissante pour les précieux moments passés.

❖ Martial Leblois (ft. Mads Mikkelsen) ; deuxième fils. Martial admirait sa mère et lui faisait confiance. Puisqu'il était conscient de sa position par rapport au trône et ne réclamait pas plus qu'il ne devait, ils n'ont jamais eu de conflit particulier ; au contraire, le fils cadet a rarement réclamé quoi que ce soit pour lui, se contentant volontiers de ce qu'on lui donnait. Ainsi, lorsqu'il a manifesté le désir de faire sienne la ravissante Charlotte Colombel, Auguste et Destinée ont fait des pieds et des mains pour lui assurer sa main, certains que l'union s'avérerait heureuse. Rien ne préparait la famille royale à la réaction contrite de la fiancée et à son refus d'offrir son cœur pour ce qu'elle considérait comme une union forcée. Si cet entêtement et l'air malheureux qu'étrennait la jeune femme au sein de la demeure familiale, loin des regards du public, mettait parfois Auguste hors de lui (n'avait-elle pas tout ce dont elle pouvait rêver ?), le fait est que dans l'ensemble, elle était néanmoins adorée des Leblois. Destinée en particulier est devenue très proche de sa bru ; une confidente, même, soucieuse d'apaiser Charlotte et nourrissant l'espoir de lui faire entendre raison afin d'apporter un peu de bonheur au couple. Mais par respect pour la concernée, elle a fini par se résoudre à accepter la triste vérité : jamais elle ne retournerait les sentiments de Martial. Si la mère a abdiqué, le fils n'a jamais consenti à faire de même. Longtemps, il a questionné Destinée avec insistance, tentant de lui soutirer les confidences de Charlotte, ses secrets, ses hésitations, ses pensées profondes. Face au refus de sa génitrice de lui révéler ce qu'elle avait promis de garder pour elle, il s'est senti trahi, abandonné. Leur relation n'est plus la même depuis, Martial étant resté intimement persuadé que sa mère lui a caché d'importants secrets, des secrets qui auraient pu sauver son mariage. Et qui sait, peut-être même Charlotte lui avait-elle avoué être infidèle ? Il extrapole, suppose, et Destinée reste catégorique et muette sur le sujet, défend froidement la défunte sans jamais rien laisser filtrer. La belle entente de la mère et du fils est donc réduite depuis des années à des échanges cordiaux, traitant d'affaires d'état ou de météo. Et sous cette carapace lisse, de vieilles rancunes, une incompréhension latente, et une blessure profonde due au manque de confiance affiché des deux côtés.
❖ Morgane Leblois, née de Valverde (ft. Natalie Dormer) ; bru. Ah, Morgane... Un bel oiseau en cage. Destinée se souvient parfaitement de l'époque où la jeune femme côtoyait la famille aux côtés de Cyprien, fort d'une amitié prometteuse. Elle doit avouer ne pas avoir vu venir le choix de Géodor de la prendre pour seconde épouse. Mais la décision était politiquement avantageuse et les deux partis consentants, il n'y avait pas à tergiverser. L'arrivée de cette reine éblouissante de jeunesse a beaucoup fait parler le peuple, tout en redonnant un souffle frais au règne de Géodor ; et souvent, Morgane tentait de gagner des points auprès de Destinée en affirmant qu'elle donnerait, elle, un héritier au trône. Un enfant à Géodor. Seul lui répondait un sourire mesuré, dépourvu d'émotion, par-dessus la courbe d'une tasse de café. Présomptueuse demoiselle. L'affection de Destinée ne l'avait pas empêchée par le passé de rejeter sur Zéphyrine le blâme de la stérilité, et le respect empreint d'indifférence que lui inspirait Morgane n'a pas fait naître en elle de regrets à l'idée de lui cacher que jamais Géodor ne pourrait être père. Cela dit, Destinée s'est toujours méfiée d'elle. Car vient une heure où la passion du début s'essouffle, et où ne restent que les travers, qu'on apprend à supporter ou qu'on en vient à détester. Et Morgane, si amoureuse, si pressée de fonder une famille, serait immanquablement déçue à long terme. Or qui sait de quoi est capable un cœur amer ? Elle garde donc un œil appuyé sur la reine qui, peu à peu, s'étiole. Et sur le benjamin de ses fils, dont elle n'a pas remarqué l'amour, mais dont elle voit trop bien la dévotion aveugle à l'égard de Morgane.
❖ Cyprien Leblois (ft. Tom Hiddleston) ; benjamin. Cyprien est un vil flatteur, un charmeur. Et il s'est entraîné depuis tout petit, avec sa mère, qui a ses yeux est et sera toujours une reine. Avec elle, il n'a de cesse de mimer une perpétuelle séduction. Baise avec affection le bout de ses doigts un peu ridés par l'âge, parade fièrement en l'étrennant à son bras, ponctue de cadeaux ou de bouquets nombre des visites qu'il lui rend, pose un genou au sol pour clamer quelques verres sur son impérissable beauté. Leur complicité est incroyablement touchante et attendrirait presque le plus acharné des révolutionnaires. Dans les yeux de son troisième fils, Destinée voit quelle femme remarquable elle a été, et reçoit la récompense de toute une vie de dévotion envers sa famille. Mais si ce manège recèle un fond de vérité, les manières de Cyprien sont aussi sa façon d'aveugler sa mère, souvent trop perspicace. Si l'on exclut la petite Angélique qui use d'un stratagème similaire, Cyprien est à peu près le seul à pouvoir se targuer de savoir lui cacher ses secrets : lorsqu'elle pense à lui, elle sourit spontanément, se sent de nouveau jeune et coquette, blâme ses exagérations tout en en profitant avec délice. Et elle passe alors à côté de l'essentiel. Elle ne voit pas les sentiments pour Morgane, qui le rongent, le dévorent depuis des années. Elle ne voit pas son besoin d'agir pour concrétiser cet amour impossible. Elle ne voit pas l'admiration à l'égard de Géodor se teinter de douleur et de jalousie. Elle ne voit pas. Il lui en veut un peu de ne pas lire à travers son jeu, de ne pas le sauver de lui-même. Il lui en veut un peu d'avoir permis à son frère d'épouser celle pour laquelle il se consumait. Il lui en veut un peu mais ne le lui dira jamais, parce qu'il craint horriblement de l'attrister et pire : de la décevoir.
❖ Eglantine Leblois (ft. Amber Heard) ; petite-fille. De façon un peu surprenante, Eglantine a toujours eu a préférence de sa grand-mère. Rien d'ouvertement affiché et il est très probable qu'elle ne le sache même pas ; mais Destinée se reconnaît en cette jeune femme pleine de caractère. Son impétuosité lui rappelle son jeune âge ; sa rancune lui rappelle ses ambitions. Mais là où le parcours de l'aînée a été ponctué de succès, celui d'Eglantine a été un enchaînement de déceptions qui l'ont rendue amère et revancharde. Elle est probablement la seule à savoir l'arrêter, et pour cause : elle sait où appuyer pour faire mal. Mais Destinée a fait il y a longtemps le choix de ne pas s'en mêler, laissant aux autres le soin de gérer le cri d'Eglantine face à l'injustice de sa place dans l'ordre de succession et surtout, sa rébellion contre son père. Après tout, c'est Martial lui-même qui lui a intimé de ne ne plus s'ingérer dans sa vie privée il y a de ça des années. Destinée masque donc à peine son sourire goguenard lorsque sa terrible petite-fille mène la vie dure à son oncle ou à son père, partage avec elle quelques tête-à-têtes agréables sans jamais la blâmer pour son attitude. Cela dit, elle est de plus en plus inquiète à l'idée d'avoir laissé les choses aller trop loin. Mine de rien, Eglantine se détruit à petit feu et s'endurcit, verse de plus en plus dans la mesquinerie gratuite. Destinée hésite à intervenir, non pour faciliter la tâche aux adultes mais pour aider la jeune femme à reprendre pied avant de ruiner toutes ses relations. Cela dit, sortir de son mutisme laxiste après tout ce temps ne sera pas tâche facile : à tous les coups, Eglantine se braquera.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


Morgane Leblois
w/ natalie dormer @ uc, 35 ans, groupe, Reine, née de Valverde
deuxième épouse de l'actuel roi Géodor Ier

— l'Ange maudit / « La Reine, la Fée nationale » ; espièglerie, joie de vivre naturelle qui s'étiole, idéalisme exacerbé, passions et vertus, rêves déçus, soupirs étouffés, dilemme, parures somptueuses, joyaux de la couronne, icône de mode de la France sorcière, constamment commentée par les blogs et journaux pour ses goûts irréprochables et son physique atypique mais envoûtant, favorite des plus grands stylistes et bijoutiers français, figure emblématique de la charité du fait des nombreuses causes auxquelles elle se consacre, dépression douce, rapport complexe avec la nourriture, livres de chevets par piles, aucun attrait réel pour la politique.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • dévouée, docile, flexible, ouverte d'esprit, a peur du conflit, cherche l'harmonie, rêveuse, idéaliste, susceptible, passive-agressive, douce, introvertie. PRENOM² • deuxième prénom au choix. NAISSANCE • france. TITRE • Reine de France, épouse de Géodor Ier. ANCIENNES ETUDES • ancienne améthysse. GROUPE • famille royale.
Les allégories princières Morgane a toujours su ce qu'elle voulait. Et parmi ses ambitions figurait le fait de se rapprocher du pouvoir, non comme une arriviste prête à tout, mais comme une petite fille rêvant d'un monde de princesse. Elle éprouve une réelle admiration pour la monarchie, mais pour lequel de ses aspects ? Politique ou dorures ? A l'adolescence, elle ne se posait pas la question. Flattée, elle a vu le prince Cyprien l'approcher, se prendre d'affection pour elle. Mais jamais plus. Jamais un geste laissant présager des sentiments plus profonds qu'une très bonne amitié, jamais une promesse. Et elle s'est surprise à trop apprécier ce frère de substitution pour faire de leur amitié un vulgaire tremplin vers le pouvoir. Elle n'a donc fait aucun effort de séduction, s'est plutôt délectée de cette complicité réelle et en est presque venue à oublier ses espoirs d'enfants...

Mais alors, elle a croisé Géodor, de 19 ans son aîné. Bien sûr, elle l'avait vu et revu à plus d'une reprise, sans beaucoup y prendre garde jusque-là ; du moins jusqu'au jour où le regard de Géodor, terne depuis la mort de la reine Zéphyrine, s'est illuminé en se posant sur elle. Morgane, avec sa tendance terrible à idéaliser, a dès lors commencé à tomber profondément et éperdument amoureuse de lui. Elle n'a pas hésité un instant lorsqu'il a demandé sa main. Familiarisée avec les Leblois depuis des années grâce à Cyprien, elle a tenté de gagner l'affection de Destinée, sa future belle-mère, en misant sur ce qu’elle pensait être son atout par rapport à la défunte épouse de Géodor : la possibilité d’enfanter. Inconsciente du fait qu’en réalité, Zéphyrine n’avait rien eu à se reprocher sous ce rapport, le Leblois étant celui des deux qui s’était avéré stérile… contrairement à ce que la campagne de désinformation subtilement menée par la royauté avait laissé penser. Morgane, dans sa soif de se faire accepter, s’est retrouvée cataloguée de présomptueuse par sa belle-mère, et son côté passionnel et idéaliste ne lui a attiré que la méfiance de celle-ci. Naïve et inconsciente jeune reine, elle ne s’en est pas rendu compte immédiatement, a baigné dans la félicité durant les premières années de son mariage parfait, confiant son bonheur à Cyprien son ami de toujours sans voir combien il en souffrait. Mais les mois sont passés, puis les années, sans que son ultime rêve ne se concrétise. Devenir mère n’était pas une simple lubie pour elle, mais un désir profond, un plan de vie incontournable. Être confrontée de façon définitive à la stérilité de son époux a été un choc terrible. Brutalement jetée à bas de son nuage, elle s’est d’abord bravement convaincue de pouvoir s’y faire. Mais non. C’est plus fort qu’elle, ce manque la ronge. Tout a peu à peu perdu en goût et en saveur et, plongée dans un gouffre de désarroi de plus en plus étouffant, elle s’est aperçue que ses sentiments pour Géodor pâtissaient de sa cruelle déception mêlée d’un sentiment de trahison : il savait pertinemment, après tout, qu’elle mourait d’envie de devenir mère, et l’a pourtant laissée dans le flou, emprisonnée dans un mariage qui ne la satisferait jamais pleinement avant de la mettre devant le fait accompli.

On ne divorce pas d’un roi. Cela ne se fait pas et, malgré l’amertume et la douleur, malgré le vide et les sentiments qui s’essoufflent, Morgane éprouve encore envers son époux un respect bien réel.

Guère suffisant pour rester éternellement inerte, poupée docile, comme morte aux côtés du souverain de France. Depuis peu, Morgane cède à l’attrait d’un jeu dangereux : elle en vient à penser que… si Géodor abdiquait et cédait sa place, elle pourrait alors se séparer de lui et reprendre le cours de son existence. Elle voit tourner son horloge biologique, s’aperçoit que son temps est désormais compté, et cède à la tentation terrible du complot, se tournant vers Cyprien qui lui est d’une fidélité à toute épreuve. Ensemble, ils tentent d'influencer l'ordre de succession et de précipiter la fin du règne du roi actuel.

❖ Cyprien Leblois (ft. Tom Hiddleston) ; partenaire. Morgane rêvait d’amour, de royauté, de bonheur, de famille, et est passée sans le savoir à côté de celui des frères Leblois qui aurait pu lui offrir son rêve sur un plateau d’or. Cyprien se fustige d’avoir été trop patient, trop passif, d’avoir manqué sa chance. Mais il sent naître en Morgane une sorte d’urgence, comme un soudain éveil et une volonté de lutter contre le destin insatisfaisant dans lequel elle s’est enferrée plus jeune. Et il y voit sa chance. Alors, tel un ami, un frère, il écoute ses doléances et se livre avec elle à un double-jeu dont Géodor ne voit rien : le duo se fait comploteur, tentant de pousser Géodor à abandonner le pouvoir et de placer Solange à sa place plutôt que Marien. Il n’a pas encore avoué ses sentiments à Morgane. Elle est si habituée à ses attentions qu’elle n’en remarque pas l’ampleur, et il ne force pas les choses pour l’heure. Tant qu’elle reste l’épouse de son frère aîné tant respecté, Cyprien se sent incapable de franchir la dangereuse barrière entre complicité et romance, partenaires de crimes et amants maudits.
❖ Alice Desclève, née Leblois (ft. Jessica Chastain) ; belle-sœur. Il y a quelque chose d'exotique et de fascinant dans la vie de celle qui aurait dû être reine. L'épouse de Géodor aurait pu l'apprécier énormément, mais la vie en a décidé autrement. En sa présence, Morgane est mal à l'aise. En sa présence, Morgane se sent usurpatrice. Elle reste digne en se raccrochant au fait que c'est insensé : c'est Géodor qui s'est vu attribuer une place qui aurait dû revenir à sa sœur, pas elle. La vie palpitante d'Alice est, en tout cas, tout ce qui aurait pu faire rêver Morgane, qui, elle aime l'aventure sous forme de récits et de livres. Mais elle le sait, sa belle-sœur ne l'a jamais aimée. Ou plutôt jamais acceptée : le terme est plus juste. A défaut de lui reprocher sa position de reine, Alice n'encaisse pas sa place d'épouse. Car Morgane est la remplaçante de sa défunte meilleure amie. L'accueillir reviendrait à trahir Zéphyrine et, au nom de la profonde relation qui les a unies elle et Charlotte Leblois, Alice se refuse à enterrer les souvenirs communs. Les deux femmes vivent encore dans son cœur, dans son esprit, et à chacun de ses passages à la cour, la fille de feu Auguste III régale son auditoire de récits du passé, durant les repas. Morgane repousse les aliments sur les bords de son assiette et prétend prendre part au festin, égrène même parfois un rire tendu, mais n'attend qu'une chose : la fin du calvaire. Sans être ouvertement agressive ou insultante, Alice a une façon bien à elle d'ignorer royalement sa présence, de la confronter au fantôme massif de celle qui l'a précédée, tout en prétendant qu'elle n'existe pas. C'est affreusement offensant, sans compter déroutant.
❖ Destinée Leblois (ft. Meryl Streep) ; belle-mère. Ah, Morgane... Un bel oiseau en cage. Destinée se souvient parfaitement de l'époque où la jeune femme côtoyait la famille aux côtés de Cyprien, fort d'une amitié prometteuse. Elle doit avouer ne pas avoir vu venir le choix de Géodor de la prendre pour seconde épouse. Mais la décision était politiquement avantageuse et les deux partis consentants, il n'y avait pas à tergiverser. L'arrivée de cette reine éblouissante de jeunesse a beaucoup fait parler le peuple, tout en redonnant un souffle frais au règne de Géodor ; et souvent, Morgane tentait de gagner des points auprès de Destinée en affirmant qu'elle donnerait, elle, un héritier au trône. Un enfant à Géodor. Seul lui répondait un sourire mesuré, dépourvu d'émotion, par-dessus la courbe d'une tasse de café. Présomptueuse demoiselle. L'affection de Destinée ne l'avait pas empêchée par le passé de rejeter sur Zéphyrine le blâme de la stérilité, et le respect empreint d'indifférence que lui inspirait Morgane n'a pas fait naître en elle de regret à l'idée de lui cacher que jamais Géodor ne pourrait être père. Cela dit, Destinée s'est toujours méfiée d'elle. Car vient une heure où la passion du début s'essouffle, et où ne restent que les travers, qu'on apprend à supporter ou qu'on en vient à détester. Et Morgane, si amoureuse, si pressée de fonder une famille, serait immanquablement déçue à long terme. Or qui sait de quoi est capable un cœur amer ? Elle garde donc un œil appuyé sur la reine qui, peu à peu, s'étiole. Et sur le benjamin de ses fils, dont elle n'a pas remarqué l'amour, mais dont elle voit trop bien la dévotion aveugle à l'égard de Morgane.
❖ Arthus de Valverde (ft. Garrett Hedlund) ; neveu. Morgane a beau être la tante d'Arthus, les deux ont le même âge. Ils ont donc grandi côte à côte, ignorant pendant longtemps le lien filial, se considérant davantage comme des cousins ou frère et soeur que comme une tante et son neveu, et la révérence qui va de paire. Morgane est douce, gracieuse et réservée, Arthus est le bad boy par excellence, fonceur et impulsif, colérique et entêté. Morgane l'admire, l'idéalise, quant à Arthus, il la voit comme une petite fleur, une soeur innocente qu'il a toujours eu tendance à protéger. Ce fut un déchirement pour la petite Morgane à l'époque, quand son cousin a décidé d'entrer à Mahoutokoro. Malgré la distance, leur lien était inaltérable, et quand il est enfin revenu en France, rien n'avait changé. C'est ce que Arthus pensait, avant de réaliser que Morgane était proche de la famille royale. Un fait dont il n'avait guère pris conscience au fil de leurs correspondances. Il a appris à s'en accommoder, mais à présent, il arrive que Morgane et Arthus se prennent la tête. Celui-ci refuse de changer son comportement rebelle, et suivre le protocole royal, faire bonne figure devant les médias et le reste du peuple. Quand Morgane essaie de le raisonner à ce sujet d'une voix douce, il rétorque froidement que ce n'est pas lui qui a décidé de s'unir aux Leblois. Il ne fait que subir les conséquences du choix de sa tante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


Martial Leblois
w/ MADS MIKKELSEN © heresy., 53 ANS, famille royale
frère du roi de France Géodor Ier

— L'amant éploré / « Le Cardinal, le toutou du Roi » ; mains dans les poches, allure et attitude de gentleman mais cœur glacé, regard poli et distant, montre à gousset sans cesse ouverte et refermée, cabinet personnel rempli de peintures auxquelles il s'adresse en travaillant, livres par milliers, tâches d'encre sur les doigts, piles de dossiers strictement ordonnées, messages et post-it en origamis qui planent au plafond, confiant en l'instinct et en les premières impressions, addiction aux souvenirs tourbillonnant dans sa Pensine, n'a qu'un an de moins par rapport à son frère aîné Géodor.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • loyal, investi, rancunier, juge, confiant en l'instinct et en les premières impressions, sévère, aimant, mesuré. PRENOM² • deuxième prénom au choix. NAISSANCE • Maison Royale, duché d'île de France. TITRE • frère du roi Géodor, et père du dauphin : Marien Leblois. Avant la mort de son père Auguste III, il n'était que troisième dans l'ordre de succession au trône après Alice et Géodor. EMPLOI • sociologue de base, il est également un politicien aguerri. Depuis l'avènement de son frère Géodor sur le trône, Martial est devenu Cardinal de France : il est le bras-droit, celui qui coordonne le Conseil des Dix. ANCIEN ECRIN • saphyrois, autrefois chef des Onze. GROUPE •famille royale.
Les allégories princières Homme de caractère mais extrêmement conservateur, Martial ne s'est jamais opposé à son devoir ou à sa position. D'aussi loin qu'il s'en souvienne, il n'a eu de cesse de se dévouer au bien-être des Leblois ; ombre du futur roi, soutien sans faille, conseiller réfléchi lorsqu'il pouvait apporter à son aîné un point de vue différent et un peu de recul au sujet d'une affaire délicate... Ses parents n'ont donc nullement songé à s'opposer à la seule requête qu'il ait formulée à l'adolescence : la main de Charlotte Colombel.

Si la famille de la jeune femme s'est gracieusement pliée à la proposition, la concernée s'y est fermement opposée pour sa part... et ce refus aussi inattendu qu'incompréhensible a éveillé une facette du caractère de Martial dont lui-même n’avait jamais pris conscience. Sa possessivité et son opiniâtreté, si souvent étouffées, se sont pleinement déployées à travers diverses machinations visant à forcer la main de sa belle. Les ficelles dont il a joué se sont avérées fructueuses, le mariage a été célébré en dépit de la détresse de la jeune épouse. Et s’il s’était persuadé alors qu’il parviendrait à gagner son amour, il n’aurait pu avoir plus tort : Mon corps peut-être, mais jamais mon cœur, l’a-t-elle prévenu sans ambages la nuit même de leurs noces… et elle s’est tenue à cette promesse au cours des années suivantes. L’amour à sens unique a, au fil des ans, fait de Martial un homme amer et sombre, torturé, état que la mort prématurée de son épouse n’a certainement pas amélioré. Il se réfugie pendant des heures dans sa Pensine en fin de journée, revivant encore et encore les mêmes souvenirs, tentant de les réécrire bien qu'il soit conscient que cela ne changera pas le passé... Ce qui lui laisse de moins en moins de temps à accorder à ses enfants. C'est plus fort que lui : une addiction qui le ronge.

Martial est un sorcier blessé, oscillant entre devoir et passé, aussi prolifique et utile en politique que maladroit et réservé sur le plan personnel.

❖ Destinée Leblois, née De Rouvière (ft. Meryl Streep) ; mère. Martial admirait sa mère et lui faisait confiance. Puisqu'il était conscient de sa position par rapport au trône et ne réclamait pas plus qu'il ne devait, ils n'ont jamais eu de conflit particulier ; au contraire, le fils cadet a rarement réclamé quoi que ce soit pour lui, se contentant volontiers de ce qu'on lui donnait. Ainsi, lorsqu'il a manifesté le désir de faire sienne la ravissante Charlotte Colombel, Auguste et Destinée ont fait des pieds et des mains pour lui assurer sa main, certains que l'union s'avérerait heureuse. Rien ne préparait la famille royale à la réaction contrite de la fiancée et à son refus d'offrir son cœur pour ce qu'elle considérait comme une union forcée. Si cet entêtement et l'air malheureux qu'étrennait la jeune femme au sein de la demeure familiale, loin des regards du public, mettait parfois Auguste hors de lui (n'avait-elle pas tout ce dont elle pouvait rêver ?), le fait est que dans l'ensemble, elle était néanmoins adorée des Leblois. Destinée en particulier est devenue très proche de sa bru ; une confidente, même, soucieuse d'apaiser Charlotte et nourrissant l'espoir de lui faire entendre raison afin d'apporter un peu de bonheur au couple. Mais par respect pour la concernée, elle a fini par se résoudre à accepter la triste vérité : jamais elle ne retournerait les sentiments de Martial. Si la mère a abdiqué, le fils n'a jamais consenti à faire de même. Longtemps, il a questionné Destinée avec insistance, tentant de lui soutirer les confidences de Charlotte, ses secrets, ses hésitations, ses pensées profondes. Face au refus de sa génitrice de lui révéler ce qu'elle avait promis de garder pour elle, il s'est senti trahi, abandonné. Leur relation n'est plus la même depuis, Martial étant resté intimement persuadé que sa mère lui a caché d'importants secrets, des secrets qui auraient pu sauver son mariage. Et qui sait, peut-être même Charlotte lui avait-elle avoué être infidèle ? Il extrapole, suppose, et Destinée reste catégorique et muette sur le sujet, défend froidement la défunte sans jamais rien laisser filtrer. La belle entente de la mère et du fils est donc réduite depuis des années à des échanges cordiaux, traitant d'affaires d'état ou de météo. Et sous cette carapace lisse, de vieilles rancunes, une incompréhension latente, et une blessure profonde due au manque de confiance affiché des deux côtés.
Charlotte Leblois, née Colombel ; † épouse. Devenu paranoïaque et rancunier à l’égard de celle qu’il avait un jour adulée jusqu’à l’obsession, Martial s’est laissé persuader par de mauvais conseiller du fait que son épouse s’était assurément éprise d’un autre. Les diffamations semblaient plausibles face aux sourires dans le vide qu’on la prenait à esquisser, à ses disparitions répétitives et à ses airs égarés… L’intrigue de l’amant de Charlotte a contribué à détruire le semblant d’entente de ce couple qui n’était que bonheur complice en public et distance glaciale en privé. Si bien que lorsque l'accident de voiture volante de Charlotte a tout bouleversé en 2013, Martial s’est découvert incapable d'être aussi présent qu'il le devait. Désertant son chevet à l'hôpital au profit de paperasse, négligeant les rapports médicomagiques concernant son état critique, mais dormant et mangeant peu tant l’angoisse et la colère se bousculaient en lui, il a vécu la longue agonie comme un cauchemar. Incapable d’être près d’elle, mais tout autant de cesser de penser à elle. Puis le personnel soignant lui a fait savoir qu'insister à la maintenir en vie serait un acharnement inutile, qu'elle était condamnée, et il est parvenu à se convaincre qu'abandonner était la seule solution. Il se ferme inévitablement lorsqu’on la mentionne, imperceptiblement figé bien que parfaitement composé en apparence. Il saigne encore en silence de cette histoire, consumé par sa détresse et son ressentiment ; et, si certains de ses enfants lui reprochent d’avoir trop vite oublié Charlotte, il se garde bien de révéler qu’il l’a encore, juste là, tatouée sur le cœur et ancrée jusqu’à l’âme.
❖ Eglantine Leblois (ft. Amber Heard) ; fille. Des lèvres de la belle Eglantine s’écoule le fiel d’accusations et de reproches qui ne cessent d’accentuer la culpabilité de Martial… et de le rendre proportionnellement plus dur envers elle. Elle est loin, l’époque de la naissance du premier poupon des Leblois, l’apparition presque miraculeuse de l’enfant ayant atténué, l’espace de quelques mois seulement, la distance entre le jeune couple. Martial se souvient encore des quelques semaines de trêve passées à la garder le soir, entre Charlotte et lui, et à l’admirer jusqu’à ce que l’épuisement ne l’emporte, tant ils étaient incapables de se séparer d’elle ne serait-ce que pour quelques heures… mais la petite Eglantine a grandi et, bien vite, Charlotte a de nouveau refusé de partager plus qu’occasionnellement sa couche. Dès lors, la femme s’est exclusivement consacrée à leur fille, laissant Martial à l’écart de ce bonheur complice. Il en est venu à jalouser et adorer à la fois la petite, sentiments ambivalents dont l’impact n’a pas tardé à se ressentir : gâtée et capricieuse, forgée par une carence en affection paternelle et par la permissivité excessive dont elle jouissait de la part de ses parents, Eglantine n’a bien vite reconnu qu’une autorité – celle de sa grand-mère. Martial n’a aucune prise sur elle (ou du moins le pense-t-il, inconscient qu’il est de son besoin désespéré de le voir se soucier réellement d’elle). L’aînée de la famille a d'ailleurs fait montre d’une vindicte assassine après la mort de Charlotte, blâmant haut et fort son père de ne pas l’avoir suffisamment aimée et estimée, de ne pas avoir tout tenté pour la sauver, de l’avoir trop vite mise en terre et oubliée, de l'avoir tuée en acceptant de mettre fin aux sortilèges qui la maintenaient en vie. Chaque mot touche sa cible en plein cœur et s’il en souffre, c’est par la colère que Martial sait répondre. C’est par la colère qu’il a toujours réagi à l’encontre d’Eglantine. Et c’est par la colère qu’ils réduisent à néant, chaque jour un peu plus et d'un commun accord, les braises de leur amour filial.
❖ Marien Leblois (ft. Dylan O'Brien) ; fils. Martial a vu son fils se renfermer après la mort de Charlotte. Un autre père aurait peut-être déploré un tel changement, mais l’homme y a vu la possibilité de partager, enfin, quelque chose avec l’un de ses enfants. Combien d’heures Marien a-t-il passées juché au fond d’un grand siège confortable dans le bureau de son père, à étudier scrupuleusement des centaines de codes pour être un jour à la hauteur de sa première place dans l’ordre de succession ? A combien d’occasions s’est-il retenu de poser la moindre question au sujet de sa mère afin de ne pas briser le tabou ? Il a passé tant de temps en présence de Martial qu’il s’est imprégné de son aura apparemment distante. Silence docile mais cœur lourd : en réalité, Marien aurait presque autant de reproches qu’Eglantine à formuler à son père. Presque autant d’incompréhension. Son approche, cependant, est différente, puisqu’il a fait le choix de se raccrocher au parent qu’il lui restait et de tout étouffer, de tout taire, plutôt que de passer le reste de sa vie à lui en vouloir.
❖ Hortense Leblois (ft. Emma Watson) ; fille. Aux yeux des aînés d'Ortie, Charlotte était une victime, épouse mal aimée d’un homme peu attentionné. Hortense, elle, sait que ce mariage a en réalité sacrifié deux vies, tragédie digne des romans qu’elle dévore avidement et qui, sans doute, l’ont rendue assez sensible pour interpréter correctement les non-dits. De fait, elle n’accable pas Martial, mais tente de son mieux de l’aider à passer à autre chose… ce qu’il ne se sent pas prêt à faire. Ce qu’il ne veut pas faire. Mais peut-être est-il plus que temps de guérir ? Hortense est une incomprise comme lui, bien intentionnée et souvent mal jugée. Elle est celle qui, depuis l’adolescence, orchestre toutes sortes de plans mirobolants pour que son père rencontre une femme capable de le guérir, quitte à s’attirer les foudres du reste de la fratrie. Celle qui fait irruption dans le bureau de Martial pour en ouvrir les portes, baigner de soleil la pièce trop stricte, entraîner son père sur le balcon, le faire regarder autour de lui et se souvenir qu’il existe tout un tas de merveilles en dehors de ses vieux parchemins poussiéreux. Celle qui empêche cet homme grave d’oublier qu’il est bel et bien capable de rire. S’il n’est pas tout à fait à l’aise d’être si pleinement compris, lui qui a toujours été discret, secret, il ne la considère pas moins comme le rayon de soleil apte à lui rendre le quotidien moins pesant. Par ailleurs, elle a le sourire de sa mère, splendide coup au cœur qui tantôt pèse à Martial, et tantôt l’apaise.
❖ Angélique Leblois (ft. Alycia Debnam-Carey) ; fille. Martial ne cessera sans doute jamais de la voir comme une enfant. Peut-être à cause de sa manie de venir s’asseoir sur ses genoux pour lui raconter ses journées, ses bonheurs, ses tracas, manie datant de ses six ans ? Car le regard que pose Angélique sur son père n’a pas évolué en plus d’une décennie. Peut-être était-elle tout simplement trop jeune pour trouver étrange l’attitude de Martial après la perte de sa femme, ou peut-être a-t-elle simplement des souvenirs trop flous de Charlotte pour diriger ses griefs contre son père. Elle a même plutôt tendance à ne se souvenir que des aspects négatifs du caractère de Charlotte (de ses absences, de sa tristesse, de ses silences butés) ou à lui en vouloir d’être partie trop tôt, d’avoir fait souffrir son pauvre papa. Angélique idéalise son géniteur et le défend bec et ongle contre quiconque s’avise de médire à son propos, ou de le faire souffrir. Mais elle se garde bien de parler en mal de Charlotte devant lui : les rares fois où elle s’y laisse aller, l’échange dégénère en dispute et les mots durs, intransigeants de Martial la tétanisent. Elle n’en veut alors que plus intensément encore à sa défunte mère.
Il ne le sait pas, mais Angélique est à l'origine de l'une de ses appellation : l'amant éploré. Elle l'a glissé sur quelques langues pour qu'il s'y répande comme une traînée de poudre et pousse les sorciers à voir son père sous un autre angle, à discerner l'origine de son attitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


AOÛT 2022 : Sa fille Solange est décédée. A vous de choisir comment Alice réagit, et la suite de son évolution, le poste vacant ayant été réalisé par le staff lorsque Solange était encore vivante. I love you

Alice Desclève
w/ jessica chastain, 51 ans mais 40 en apparence magique, famille royale,
petite soeur du roi Géodor Ier

— L'Aventurière / « vagabonde, Lara Croft, la baroudeuse » ; goût du risque, des passeports moldu et sorcier, découverte, archéo-magie, malédictions, égypte, parle très vite, trekking, cambodge, civilisation maya, accidents réguliers de transplanage, comportements risqués, allure décidée, souvent absente à la Cour, fait acte de présence aux grandes fêtes royales.

Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • dynamique, déterminée, entêtée, s'ennuie facilement, se focalise sur le moment présent, aime attiser le danger, mature, spontanée, énergique, peu émotive. PRENOM² • au choix. NAISSANCE • Paris, maison royale, en 1972. Elle est donc âgée de 50 ans, mais utilise tout comme sa mère les potions de soins Éternelle Jouvence, qui lui donnent quinze ans de moins en apparence. TITRE • soeur du roi Géodor Ier, et fille du défunt Auguste III. Lorsque son père était encore en vie, Alice était première dans l'ordre de succession au trône, mais son goût prononcé pour les voyages et périples risqués l'ont reléguée en deuxième position, son père lui préférant son frère aîné Géodor, à peine deux ans avant le décès du patriarche (en 2001). ANCIENNES ETUDES • étudiante à la Pension des Sorts & Incantations de Khéops, en Egypte sorcière. Alice était inscrite dès sa naissance à Beauxbâtons étant donné sa nationalité française, cependant dès ses onze ans, ses parents ont préféré l'envoyer dans une école où elle n'aurait pas à fréquenter les prochains aristocrates de sa Cour. Auguste et Destinée voulaient lui offrir une adolescence aussi normale qu possible, avant qu'elle ne soit obligée de plonger dans le monde adulte français et de devenir reine du royaume. EMPLOI Alice est née Leblois, mariée au duc Desclève : un métier n'est plus que facultatif. Pourtant, ce serait bien méconnaître la dynamique Alice que de croire qu'elle se serait contentée d'une vie paisible à la Cour. Chercheuse magique à ses heures perdues, archéomage, exploratrice de catacombes, elle s'est déjà improvisée potionniste ou alchimiste durant ses aventures. La particularité d'Alice ? Elle apprend sur le tas. GROUPE • famille royale.
Les allégories princières A l'époque, Alice était première dans l'ordre de succession au trône de son père, Auguste III. Elle n'a jamais compris pourquoi ses parents ont décidé de lui retirer cette opportunité en la plaçant deuxième. Oui, elle aime les aventures, et alors ? a-t-elle l'envie de scander lorsqu'elle croise le regard incisif de sa mère Destinée. Ce n'est pas comme si Alice avait déjà failli à remplir son rôle. A-t-elle refusé son mariage arrangé avec le Eugenius Desclève ? N'a-t-elle pas donné naissance à Solange à peine diplômée de Khéops ? N'a-t-elle pas été présente pour sa mère et le peuple de France lorsque la petite Prudence Leblois est morte à la naissance en 1990 ? Alice se souvient comme si c'était hier de la manière dont elle a du étouffer sa peine, les efforts qu'elle a du faire pour garder toute la dignité que se devait d'avoir la Dauphine, future reine face aux médias et aux aristocrates.

La sorcière est persuadée qu'elle aurait pu être une Reine exemplaire, bien meilleure que ne l'est son frère Géodor. Mais quelque part, elle se réjouit de la situation. Le changement dans l'ordre de succession de l'époque lui a permis de vivre plus librement que ne l'aurait jamais pu si elle avait pris le pouvoir du royaume de France.

Alice est fière de ce qu'elle est. Femme indépendante, femme féministe, femme aventurière, elle n'a besoin de personne pour avancer dans la vie et en a toujours été particulièrement heureuse.

❖ Solange Desclève (ft. Imogen Poots) ; fille aînée. Solange, sa première fille. Sa progéniture, celle qu'elle a donné par pur devoir envers sa famille et le royaume de France. La petite fille était au départ un gage de sa liberté, un signe qu'elle serait définitivement libérée des chaînes du protocole royal, et pourrait s'aventurer dans des contrées lointaines sans qu'on ne le lui reproche ou lui interdise. Pire encore, elle ne voulait guère s'attacher à l'être qui grandissait dans son ventre, car on lui avait détecté un peu trop tard la même maladie qui avait emporté à la naissance la petite Prudence Leblois, dernier enfant du couple Auguste/Destinée. Alors oui, Alice ne voulait pas s'attendrir. De plus, elle n'avait jamais eu la fibre maternelle. Du moins, jusqu'à la naissance de la petite Solange. Voir cet être innocent a désarmé Alice, qui s'est alors jurée de tout faire pour lui assurer un avenir heureux et paisible. Malheureusement, la maladie sorcière fragilise encore souvent Solange. C'était étrange, car Alice ne semble pas s'en accommoder; elle se complaît dans un déni surprenant. Sol' a après tout 29 ans à présent, que peut-il lui arriver ? C'est une politique de l'autruche que la mère Desclève manie à la perfection, à chaque fois que Solange se sent plus faible qu'à l'accoutumée, ou qu'elle doit rester allongée plusieurs jours d'affilée.
❖ Dorian Desclève (ft. Matt Smith) ; fils. Malgré ses absences fréquentes pour ses voyages à l'autre bout du monde, le système de transplanage lui permettait de ne pas être un fantôme, et de prendre une part active dans la vie de Dorian, et Solange. Elle a alors vu Solange devenir une femme assurée et éloquente, et s'attendait à ce qu'il en soit de même pour Dorian... quelle erreur. La rousse est une femme charismatique, sûre d'elle, le contraire même de son fils. Quand il a commencé à bégayer et ne pas réussir à dompter ce handicap, Alice s'est montrée très maladroite envers lui. N'en doutez jamais : elle l'aime, elle l'adore même, cependant elle ne sait tout simplement pas gérer la situation, ni quelle attitude à adopter en face d'un garçon aussi réservé et timoré.
❖ Morgane Leblois, née de Valverde (ft. Natalie Dormer) ; belle-sœur. Il y a quelque chose d'exotique et de fascinant dans la vie de celle qui aurait dû être reine. L'épouse de Géodor aurait pu l'apprécier énormément, mais la vie en a décidé autrement. En sa présence, Morgane est mal à l'aise. En sa présence, Morgane se sent usurpatrice. Elle reste digne en se raccrochant au fait que c'est insensé : c'est Géodor qui s'est vu attribuer une place qui aurait dû revenir à sa sœur, pas elle. La vie palpitante d'Alice est, en tout cas, tout ce qui aurait pu faire rêver Morgane, qui elle aime l'aventure sous forme de récits et de livres. Mais elle le sait, sa belle-sœur ne l'a jamais aimée. Ou plutôt jamais acceptée : le terme est plus juste. A défaut de lui reprocher sa position de reine, Alice n'encaisse pas sa place d'épouse. Car Morgane est la remplaçante de sa défunte meilleure amie. L'accueillir reviendrait à trahir Zéphyrine et, au nom de la profonde relation qui les a unies elles et Charlotte Leblois, Alice se refuse à enterrer les souvenirs communs. Les deux femmes vivent encore dans son cœur, dans son esprit, et à chacun de ses passages à la cour, la fille de feu Auguste III régale son auditoire de récits du passé, durant les repas. Morgane repousse les aliments sur les bords de son assiette et prétend prendre part au festin, égrène même parfois un rire tendu, mais n'attend qu'une chose : la fin du calvaire. Sans être ouvertement agressive ou insultante, Alice a une façon bien à elle d'ignorer royalement sa présence, de la confronter au fantôme massif de celle qui l'a précédée, tout en prétendant qu'elle n'existe pas. C'est affreusement offensant, sans compter déroutant.
❖ Géodor Leblois (ft. Peter Capaldi, PNJ) ; grand frère. Elle n'aurait jamais cru que son frère allait lui "voler" son titre de future reine, et pourtant. Son frère préféré restera éternellement Cyprien, mais Géodor tient malgré tout cela une place particulière dans son cœur. Elle avait été ivre de joie lorsque Zéphyrine Buffenoir, sa meilleure amie d'enfance et celle avec qui elle avait fait ses études à Khéops, avait épousé le jeune sorcier. Mais depuis son remariage, Alice s'éloigne. Elle qui n'est déjà pas souvent présente à la Cour en raison de ses périples, s'efface encore plus. Au fond, la rousse en veut à Géodor d'avoir pu oublier aussi rapidement Zéphyrine. Alice porte encore le deuil de sa meilleure amie (et sans doute le portera-t-elle à jamais), pourquoi le roi n'en fait-il pas autant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


AOÛT 2022 : Sa nièce Solange est décédée. A vous de choisir comment Cyprien réagit, et la suite de son évolution, le poste vacant ayant été réalisé par le staff lorsque Solange était encore vivante. I love you

Cyprien Auguste Leblois
w/ tom hiddleston ©️ undisclosed desires, 37 ans, frère du roi Géodor Ier
— Le gentleman célibataire / « le beau gosse » ; dissimule ses sentiments profonds derrière des sourires, séduction faite art et arme, profondément impliqué dans la politique mais subtile, commentaires toujours remarqués sur les réseaux sociaux — surtout en temps de crise, prestance qui galvanise les foules, mots doux, sourire en coin époustouflant, a un fanclub dont il ignore l'existence, éternel célibataire mais cœur pris, républicain par intérêt personnel plutôt que par conviction, est souvent le sujet d'articles dans la rubrique "amour" ou "rumeurs" de Ma Sorcière Bien-Aimée, parti convoité par la gente féminine.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • charismatique, logique, stratège, intelligent, charmeur, malicieux, respectable, indépendant, charmant, avocat du diable, agréable, sociable, décidé, passif en amour, tourmenté. PRENOM² • Auguste, comme son défunt père. NAISSANCE • Duché d'île-de-France, maison royale. TITRE • frère du roi de France. EMPLOI • au choix. GROUPE • famille royale.
Les allégories princières Les plus grandes histoires d'amour ne sont pas seulement tragiques, mais ont également l'abominable faculté de changer le caractère même d'un homme. Cyprien en représente la preuve vivante, l'une des innombrables victimes de ce mal qu'on appelle communément l'Amour. Oh, il a tenté de s'évader des griffes de cette amante jalouse et indomptable, mais il ne reste rien de plus qu'un homme. Contaminé par le virus, il n'a réalisé qu'au bout de quelques années, son impuissance et a trouvé le remède qui pourrait le sortir de cet enfer doux et amer. Mais l'a-t-il seulement un jour désiré ? Ne s'est-il pas complu dans cette tornade incessante d'émotions, ce poison passionnel qu'il a ressenti dès lors qu'il a posé ses yeux sur Morgane de Valverde ?

Comment pourrait-on cependant lui en vouloir ? Rien ni personne n'aurait pu prévoir le futur pernicieux que le Destin lui avait concocté. Dernier fils du couple Auguste et Destinée Leblois, il était l'avant-dernier enfant du roi de France, et surtout bien loin de l'ordre de succession au trône. Cyprien n'en avait jamais ressenti une quelconque injustice, et plaisait à vivre agréablement à Paris. A dix ans, il assistait au mariage de son frère aîné Géodor à une certaine Zéphyrine Buffenoir. Une union préparée qui l'avait laissé de marbre pensait-il.

A quinze ans, Cyprien entrait à Beauxbâtons dans le noble écrin Rubissan ; l'écrin rouge de la passion ; un choix particulier de la Fontaine de l'Académie qu'il ne comprit que bien plus tard. Il n'avait, après tout, jamais eu le caractère d'un sorcier baigné par la fougue, ou emporté par des passions amoureuses.

A seize ans, son père le valeureux Auguste III décédait et venait au pouvoir son frère Géodor. Ce fut l'éveil de la conscience politique du jeune homme qu'il était. Il se décida presque aussitôt à un avenir politique aux côtés de son frère Géodor Ier, auquel il prêtait déjà une allégeance sans failles et qu'il adulait plus que de raison.

Ce fut à ses dix-sept ans que tout changea. Lorsqu'il assistait avec un ennui profond à la cérémonie de répartition des premières années, devant la Fontaine de Beauxbâtons. Quand cette jeune fille au teint pâle, et à la chevelure dorée se pencha vers le rebord. Il n'avait jamais connu telle sensation, il n'avait jamais été le témoin d'une telle vision, celle d'un Ange perdu, d'une innocence qui l'envoûta presque aussitôt. Cyprien n'en crut pas sa chance lorsque, quelques semaines plus tard, il apprit enfin son nom, Morgane, et encore moins lorsqu'au fil du temps, les deux nouèrent une amitié sincère et profonde. Noyée par le désir de la faire sienne, Cyprien pensait qu'il avait là tout le temps du monde.

A 27 ans, son frère Géodor amena Morgane devant l'autel, emportant avec lui le cœur du dernier fils Leblois. Morgane et Cyprien avaient passé tant d'années sans se quitter une seule fois, qu'il ne s'était pas attendu à ce que la menace d'un autre homme ne vienne de l'intérieur, de sa propre famille à qui il avait présenté Morgane plusieurs fois. Il n'avait pas non plus eu la modestie de croire que la blonde ne le considérait que comme son meilleur ami, son frère, alors que lui n'attendait que la fin des études de sa blonde pour lui avouer ses sentiments et la faire devenir une Leblois à part entière. Non, Cyprien a dû réaliser bien trop tard son arrogance, son égocentrisme, sa passivité, et son dédain pour le temps qui s'écoulait invariablement sans qu'il ne se décide à agir. Il la pensait sienne, alors qu'elle ne l'avait jamais été.

C'est à partir de ce moment précis que le destin du dernier fils Leblois vint à être bouleversé. Rongé par l'envie, par la jalousie, par cet instinct primaire et passionnel qu'était l'Amour, le sorcier s'est voué à un jeu malsain qu'il dissimulait à tous, celui d'étouffer ses sentiments pour sa belle-sœur. Impossible, à mesure qu'il s’efforçait de les oublier, de les tenir, de les jeter aux ordures, son amour pour la blonde lui revenait et ne faisait que s'amplifier. Il ne vivait plus que pour elle. Sa vie entière lui était dédiée, il ne parvenait plus qu'à se concentrer sur cette meilleure amie qu'il désirait tant. Aujourd'hui, Cyprien vit un calvaire.




❖ Géodor Leblois (ft. Peter Capaldi, PNJ) ; frère aîné, envié. Fut un temps où la fierté s'emparait de Cyprien lorsqu'on lui faisait remarquer sa ressemblance physique frappante avec Géodor, roi et frère qu'il admirait tant. Il n'avait d'yeux que pour cette figure fraternelle destinée à un de ces brillants avenirs, qui resterait à jamais ancrée dans l'Histoire sorcière française. A présent ? Cyprien ose à peine se regarder dans un miroir plus de quelques secondes sans penser que l'Amour de sa vie ait pu s'unir à ce frère qui lui ressemble tant. Une ironie qui lui bouffe le cœur, lentement, insidieusement, et qui lui donne la nausée lorsque son frère le regarde et lui sourit. Il se doit d'ignorer la jalousie qui lui tord l'estomac quand il lui rend son sourire, et la voit - elle - au bras de ce frère qu'il ne fait qu'envier, sans pour autant avoir la force de le détester complètement. Cyprien est dans une impasse, car il l'aime, ce frère qui lui a volé la seule chose dont il rêvait tant. Malgré tout, Géodor reste son aîné, sa chair et son sang, son grand frère, celui dont il rêvait de suivre les pas alors qu'il n'était qu'un gamin. Dans l'incapacité de le tuer, il se doit de trouver un autre moyen de l'évincer pour obtenir le cœur de sa dulcinée en toute impunité.
❖ Solange Desclève (ft. Imogen Poots) ; nièce, complice. Tout le monde aime Solange, et cela serait ridicule que de penser que Cyprien est une exception. A bien des égards, Solange et Cyprien se ressemblent. Ils ont cette même sagacité, ce même charisme envoûtant qui les font apprécier de la population française et de leur entourage. Avec seulement neuf ans d'écart, Solange est bien plus qu'une nièce : elle est en quelque sorte une deuxième petite sœur. Mais il a beau l'avoir connue toute sa vie, Leblois n'a pu retenir une moue surprise lorsqu'elle lui a confié ses désirs inavoués concernant la politique sorcière de la France. Solange espère une monarchie plus réglementée, une monarchie parlementaire... pire même, la fin de l'aristocratie. Elle veut une République. Il se souvient encore du malaise qui l'a saisi, ce silence inconfortable qui s'en est suivi au coin du feu. Mais ce qu'il retient le plus : c'est ce sourire et ce hochement de tête qu'il a finalement osé lui adresser. Oui... l'idée n'est pas si folle que ça. Au diable les privilèges qu'il a eu toute sa vie, si cela lui permet d'évincer Géodor du trône, et par conséquent d'avoir Morgane pour lui tout seul. Après tout, il sait plus que quiconque que sa meilleure amie n'est au bras de son frère que par pure obligation, depuis que celui-ci a appris sa stérilité. En lui offrant le frère en bonne santé, Morgane serait incapable de résister à la possibilité d'enfanter et vivre à ses côtés...
❖ Destinée Leblois, née De Rouvière (ft. Meryl Streep) ; mère.Cyprien est un vil flatteur, un charmeur. Et il s'est entraîné depuis tout petit, avec sa mère, qui a ses yeux est et sera toujours une reine. Avec elle, il n'a de cesse de mimer une perpétuelle séduction. Baise avec affection le bout de ses doigts un peu ridés par l'âge, parade fièrement en l'étrennant à son bras, ponctue de cadeaux ou de bouquets nombre des visites qu'il lui rend, pose un genou au sol pour clamer quelques verres sur son impérissable beauté. Leur complicité est incroyablement touchante et attendrirait presque le plus acharné des révolutionnaires. Dans les yeux de son troisième fils, Destinée voit quelle femme remarquable elle a été, et reçoit la récompense de toute une vie de dévotion envers sa famille. Mais si ce manège recèle un fond de vérité, les manières de Cyprien sont aussi sa façon d'aveugler sa mère, souvent trop perspicace. Si l'on exclut la petite Angélique qui use d'un stratagème similaire, Cyprien est à peu près le seul à pouvoir se targuer de savoir lui cacher ses secrets : lorsqu'elle pense à lui, elle sourit spontanément, se sent de nouveau jeune et coquette, blâme ses exagérations tout en en profitant avec délice. Et elle passe alors à côté de l'essentiel. Elle ne voit pas les sentiments pour Morgane, qui le rongent, le dévorent depuis des années. Elle ne voit pas son besoin d'agir pour concrétiser cet amour impossible. Elle ne voit pas l'admiration à l'égard de Géodor se teinter de douleur et de jalousie. Elle ne voit pas. Il lui en veut un peu de ne pas lire à travers son jeu, de ne pas le sauver de lui-même. Il lui en veut un peu d'avoir permis à son frère d'épouser celle pour laquelle il se consumait. Il lui en veut un peu mais ne le lui dira jamais, parce qu'il craint horriblement de l'attrister et pire : de la décevoir.
❖ Morgane Leblois (ft. Natalie Dormer) ; partenaires. Morgane rêvait d’amour, de royauté, de bonheur, de famille, et est passée sans le savoir à côté de celui des frères Leblois qui aurait pu lui offrir son rêve sur un plateau d’or. Cyprien se fustige d’avoir été trop patient, trop passif, d’avoir manqué sa chance. Mais il sent naître en Morgane une sorte d’urgence, comme un soudain éveil et une volonté de lutter contre le destin insatisfaisant dans lequel elle s’est enferrée plus jeune. Et il y voit sa chance. Alors, tel un ami, un frère, il écoute ses doléances et se livre avec elle à un double-jeu dont Géodor ne voit rien : le duo se fait comploteur, tentant de pousser Géodor à abandonner le pouvoir et de placer Solange à sa place plutôt que Marien. Il n’a pas encore avoué ses sentiments à Morgane. Elle est si habituée à ses attentions qu’elle n’en remarque pas l’ampleur, et il ne force pas les choses pour l’heure. Tant qu’elle reste l’épouse de son frère aîné tant respecté, Cyprien se sent incapable de franchir la dangereuse barrière entre complicité et romance, partenaires de crimes et amants maudits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


Églantine Olympe Leblois
w/ amber heard, 31 ans, Princesse de Sang de France,
8ème dans l'ordre de succession

— L'épine empoisonnée / « La Rageuse » ; ancienne Queen B de Beauxbâtons, respectée parmi les familles ducales, élégante en toutes circonstances, allure fière et traits aristocratiques, grâce captivante et manières de princesse, corsets, goût pour les déclarations dramatiques, suçacides et sucettes au piment, Bacchus Crocs-Poncés, regard calculateur, lèvres rouges, sourire tantôt mielleux tantôt mesquin, rumeurs susurrées, couples et amitiés à briser, éternellement ignorée par son oncle Géodor, place attitrée à l'opéra-théâtre de Mélusine, multiplettes braquées sur les autres spectateurs.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • volcanique, ambitieuse, corruptrice, possessive, déterminée & persistante, mielleuse, menteuse, mauvaise perdante, râleuse, joueuse, organisée, charismatique, impulsive, sensible, intraitable, dominante, hardie.
PRENOM² • Olympe. NAISSANCE • Maison Royale, duché d'Île-de-France. TITRE • membre de la famille royale, elle a toujours été dernière dans l'ordre de succession depuis l'arrivée au pouvoir de son oncle en 2001. EMPLOI • au choix. ANCIENNE ECOLE • beauxbâtons. Rubissan, sans hésitation. Volcanique et ambitieuse, royaliste et impulsive, fière. Elle était également présidente de l'obédience du Cercle de la Rosière de ses 20 à ses 22 ans. GROUPE • famille royale.

Les allégories princières   Même les plus belles roses ont des épines, n'est-ce pas ? D'aucuns vous diront qu'Églantine, elle, est toute en épines. Qu'elle est une garce de la pire espèce. Ce seront évidemment les paroles de ses victimes, et Merlin seul sait à quel point elles sont nombreuses. Il faut dire que la jeune dauphine semble être née pour semer trouble et zizanie partout autour d'elle. Chacune de ses interventions est caractérisée par le chaos, la discorde, le déchirement et, le pire, c'est qu'elle y prend un plaisir doucereux... oh, vraiment ?

L'histoire d'Églantine fait, en réalité, un peu penser à celle de la déesse de la Discorde qui, essuyant un affront, vit son amour propre profondément blessé et lança la fameuse pomme d'or qu'elle défia Pâris d'offrir à la plus belle des déesses : Vénus, Junon ou Minerve. Peu importe le choix qu'il fit, nous n'en retiendrons que les extraordinaires répercussions : notamment le déclenchement de la guerre de Troie. Éris se vit ainsi vengée et en fut terriblement comblée.

Églantine n'a, de son côté, aucun mal à se voir invitée à tous les dîners, bals et autres sauteries en tout genre, ni à entendre vanter sa grande beauté. Sa blessure vient d'ailleurs : elle n'a pas été désignée comme princesse héritière du souverain, pire, elle est reléguée à la dernière place dans l'ordre de succession alors qu'elle était pourtant la première née, l'aînée de tous les descendants royaux ! Elle regrette que les lois sorcières de succession au trône soient différentes de celles des moldus. Elle n'aurait eu personne à évincer, pas même son propre frère. Les choses sont différentes dans le monde sorcier puisque le souverain sans enfant détermine un ordre de succession comme il l'entend parmi la génération suivant celle dont il est issu ; et malheureux hasard : elle a toujours été la moins aimée de tous les descendants... pourquoi ? Elle n'en sait rien, sans doute était-elle déjà trop déterminée et volcanique à seulement dix ans, aux yeux de ce satané roi qui lui fait office d'oncle.

La déception est amère et la tâche ardue mais, parce qu'elle est intelligente et sait que seul un miracle la ferait un jour accéder au trône, Églantine a plus ou moins renoncé à la couronne. Cependant, pour crier au monde son désespoir et son mécontentement face à cette injustice, pour panser la vive blessure qui meurtrit son cœur depuis bientôt deux décennies, elle s'est juré de répandre le trouble autour d'elle et s'y affaire avec brio. Chacune de ses piques n'est qu'un énième appel à l'aide, un énième cri de souffrance qu'elle tente d'épancher sans succès. L'Enfer n'a pas de fureur qui égale celle d'une femme dédaignée.


❖ Martial Leblois (ft. Mads Mikkelsen) ; père. Des lèvres de la belle Eglantine s’écoule le fiel d’accusations et de reproches qui ne cessent d’accentuer la culpabilité de Martial… et de le rendre proportionnellement plus dur envers elle. Elle est loin, l’époque de la naissance du premier poupon des Leblois, l’apparition presque miraculeuse de l’enfant ayant atténué, l’espace de quelques mois seulement, la distance entre le jeune couple. Martial se souvient encore des quelques semaines de trêve passées à la garder le soir, entre Charlotte et lui, et à l’admirer jusqu’à ce que l’épuisement ne l’emporte, tant ils étaient incapables de se séparer d’elle ne serait-ce que pour quelques heures… mais la petite Eglantine a grandi et, bien vite, Charlotte a de nouveau refusé de partager plus qu’occasionnellement sa couche. Dès lors, la femme s’est exclusivement consacrée à leur fille, laissant Martial à l’écart de ce bonheur complice. Il en est venu à jalouser et adorer à la fois la petite, sentiments ambivalents dont l’impact n’a pas tardé à se ressentir : gâtée et capricieuse, forgée par une carence en affection paternelle et par la permissivité excessive dont elle jouissait de la part de ses parents, Eglantine n’a bien vite reconnu qu’une autorité – celle de sa grand-mère. Martial n’a aucune prise sur elle (ou du moins le pense-t-il, inconscient qu’il est de son besoin désespéré de le voir se soucier réellement d’elle). L’aînée de la famille a d'ailleurs fait montre d’une vindicte assassine après la mort de Charlotte, blâmant haut et fort son père de ne pas l’avoir suffisamment aimée et estimée, de ne pas avoir tout tenté pour la sauver, de l’avoir trop vite mise en terre et oubliée, de l'avoir tuée en acceptant de mettre fin aux sortilèges qui la maintenaient en vie. Chaque mot touche sa cible en plein cœur et s’il en souffre, c’est par la colère que Martial sait répondre. C’est par la colère qu’il a toujours réagi à l’encontre d’Eglantine. Et c’est par la colère qu’ils réduisent à néant, chaque jour un peu plus et d'un commun accord, les braises de leur amour filial.
❖ Marien Leblois (ft. Dylan O'Brien) ; petit frère.  Ils n'ont jamais eu le temps de devenir proches : outre leurs huit ans de différence, leur mésentente a été scellée lorsque les oracles formulés à la naissance de Marien ont influencé l'ordre de succession. D'abord, ils ont été infernaux, enchaînant les disputes, se disputant toujours les mêmes affaires ; la moindre de leurs interactions se déroulait entre cris et vases brisés, et en tant qu'aînée, Eglantine écopait de la majorité des remontrances. Ils ont pourtant connu un instant de complicité, partagé une brève compréhension suite à la mort de Charlotte. Eglantine a lu dans le regard de son frère la même colère à l'égard de leur père, les mêmes reproches. Si elle s'attendait à voir Marien tenir tête à Martial à ses côtés, l'accabler au même titre qu'elle, elle a rapidement déchanté en le voyant détourner les yeux et rester muet. Pire ! Il s'est transformé en un presque clone de leur géniteur. Eglantine est la seule à avoir pris conscience de son hypocrisie à cet égard, des sentiments qu'il barricade et refuse d'exprimer mais qui brûlent malgré tout en lui. Et ça l'insupporte.
❖ Hortense Leblois (ft. Emma Watson) ; petite sœur. Ces deux-là, dit-on, se ressemblent trop pour s'entendre. C'est à la fois très vrai et affreusement faux. Le fond de leur désaccord est Martial : l'une l'aime et le comprend, l'autre le blâme et lui en veut. Eglantine trouve très niaise et agaçante la tendance d'Ortie à trouver sans cesse des excuses à leur père, et elle ne veut surtout pas entendre son plaidoyer. Car si elle s'applique à qualifier les arguments de sa sœur de stupides et sans queue ni tête, elle sait Hortense très douée pour déchiffrer les gens et ne voudrait pas se faire influencer, être obligée de reconnaître les vérités qui rendent excusables les actes de Martial. Ensuite se pose le problème des intentions : louables pour l'une, machiavéliques pour l'autre. Hortense capte trop aisément les machinations d'Eglantine et lorsqu'elle décide de s'en mêler, c'est trop souvent pour sauver la mise aux victimes de la belle blonde. Ce qui est fort agaçant. Alors pour lui rendre la pareille, Eglantine se penche sur les plans d'Hortense. Elle ne les comprend pas aussi facilement, tout simplement parce que les objectifs sont trop... bien intentionnés pour lui sauter aux yeux au premier coup d’œil : son esprit redoutable calcule plus rapidement les désagréments (qu'elle adore) que les bienfaits (qui l'ennuient). Dès qu'elle met le doigt sur une information, elle la grossit, récolte une charmante liste des points négatifs et potentielles conséquences désastreuses, et s'empresse de les susurrer au point faible d'Hortense : Marien. Marien qui réagit trop vite dans ce genre de cas, qui s'emporte, se montre catégorique et blessant. Marien exaspéré et impatient, qui voudrait que sa chère et tendre jumelle cesse de s'ingérer dans la vie d'autrui. En remettant les dossiers compromettants entre ses mains, elle a l'assurance de voir pleurer Ortie dans l'heure, et elle en tire une vilaine satisfaction. Hortense finira bien par comprendre que c'est tout ce qu'on récolte quand on veut faire le bien des ingrats : de la déception.
❖ Destinée Leblois (ft. Meryl Streep) ; grand-mère. De façon un peu surprenante, Eglantine a toujours eu a préférence de sa grand-mère. Rien d'ouvertement affiché et il est très probable qu'elle ne le sache même pas ; mais Destinée se reconnaît en cette jeune femme pleine de caractère. Son impétuosité lui rappelle son jeune âge ; sa rancune lui rappelle ses ambitions. Mais là où le parcours de l'aînée a été ponctué de succès, celui d'Eglantine a été un enchaînement de déceptions qui l'ont rendue amère et revancharde. Elle est probablement la seule à savoir l'arrêter, et pour cause : elle sait où appuyer pour faire mal. Mais Destinée a fait il y a longtemps le choix de ne pas s'en mêler, laissant aux autres le soin de gérer le cri d'Eglantine face à l'injustice de sa place dans l'ordre de succession et surtout, sa rébellion contre son père. Après tout, c'est Martial lui-même qui lui a intimé de ne ne plus s'ingérer dans sa vie privée il y a de ça des années. Destinée masque donc à peine son sourire goguenard lorsque sa terrible petite-fille mène la vie dure à son oncle ou à son père, partage avec elle quelques tête-à-têtes agréables sans jamais la blâmer pour son attitude. Cela dit, elle est de plus en plus inquiète à l'idée d'avoir laissé les choses aller trop loin. Mine de rien, Eglantine se détruit à petit feu et s'endurcit, verse de plus en plus dans la mesquinerie gratuite. Destinée hésite à intervenir, non pour faciliter la tâche aux adultes mais pour aider la jeune femme à reprendre pied avant de ruiner toutes ses relations. Cela dit, sortir de son mutisme laxiste après tout ce temps ne sera pas tâche facile : à tous les coups, Eglantine se braquera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


Marien Auguste Leblois
w/ dylan o'brien © dark dreams., 23 ans, Jadérial, Dauphin de France
premier dans l'ordre de succession

— Le Dauphin, le futur roi, le coincé, le pète-cul / « L'iceberg » ; col de chemise sur un pull sage, évènements caritatifs, phares qui tranchent la pénombre, moteur trafiqué, courses dans les deux mondes, figurines de dragons plein les étagères, rêve de voler à dos de Dent-de-vipère du Pérou — le plus rapide, craquements des feux de bois, réveils à l'aube et levers de soleil, jogging sous la pluie, livres et parchemins poussiéreux, fresques murales et plafonds ensorcelés, alcôves sombres durant les réceptions, chandelles, parties de chasse, bruissement ténu de l'herbe sous les pas délicats des proies, premières neiges, photos d'escapades d'étrangers, photos de paysages et de sauts en hauteur, flashs haïssables des appareils des journalistes, réponses minimalistes aux interviews, cocktail fire-ambrosia, sucreries acides, compte privé sur instagram, regrets, Juliette.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • méfiant, introverti, dévoué, rigoureux, attachant, réfléchi, protecteur, véhément, observateur, esprit de sacrifice, loyal, perfectionniste, aventurier mais mesuré. PRENOM² • Auguste. NAISSANCE • Maison Royale, duché d'île de france, 1999. TITRE • Dauphin de France, futur roi. MAJ JUIN 2022 : Marien n'est plus que deuxième dans l'ordre de succession au trône, remplacée par sa cousine Solange. Il n'est donc plus Dauphin de France, et ne sera pas roi selon les règles successorales de la royauté. En août 2022, cependant, Marien redevient dauphin suite au décès de Solange.ANNÉE • huitième année d'études à Beauxbâtons, à jadérial. GROUPE • jadérial.
Les allégories princières Avant même sa naissance, le lourd poids de la couronne pesait déjà sur ses épaules. En effet, dès lors qu'il devint évident que le couple royal n'aurait pas de descendance, c'est vers le jeune frère du monarque, Martial, alors déjà bien marié et dont l'épouse était enceinte d'un deuxième enfant, que tous les yeux se tournèrent. Choisi très tôt par son oncle après consultation d'une voyante comme le veut la coutume, Marien naquit en tant que potentiel roi et fut élevé pour le devenir.

Gamin ouvert et curieux, incapable de tenir en place, pensant surtout à découvrir et à s'amuser, Marien a d'abord semblé aux antipodes des révélations des voyants à son sujet, très peu soucieux des attentes fondées sur lui. La mort brutale de sa mère à ses 8 ans (2007) l'a toutefois profondément changé. Entre l'acharnement de la presse à poursuivre et à questionner sa famille, les théories selon lesquelles l'accident de voiture volante dans lequel elle avait péri était un coup-monté visant à se débarrasser de l'infidèle, les prétendus amis seulement en quête d'informations à rapporter aux médias, Marien s'est complètement renfermé. Il s'est raccroché à la seule figure parentale qu'il lui restait alors : son père, acharné au travail et impossible à satisfaire à moins d'exceller dans les études et de privilégier le devoir. Puisque le moindre de ses actes était interprété et rejaillissait sur le nom de la famille, que la moindre erreur était rapportée et grossie, Marien s'est dès lors consacré à devenir la seule chose que le monde semblait voir en lui : un héritier à la hauteur de ses responsabilités, évitant le moindre pas de travers.

Méfiant, Marien a créé des barrières entre le monde et lui dans le but de se préserver, sans s'apercevoir qu'il se coupait ainsi du peuple qu'il voulait tant satisfaire et protéger. Il n'y a qu'un domaine où il sort des rangs : la conduite. Séquelle due à l'accident de sa mère, au lieu de développer une peur de ce qui l'a tuée, Marien a nourri une passion quelque peu "morbide" pour la vitesse, l'adrénaline. Il ne résiste pas à une course de voiture ou de moto volante. Par ailleurs, il a toujours rêvé de devenir dresseur de dragons, sans jamais pouvoir se permettre de l'envisager sérieusement.

❖ Martial Leblois (ft. Mads Mikkelsen) ; père. Martial a vu son fils se renfermer après la mort de Charlotte. Un autre père aurait peut-être déploré un tel changement, mais l’homme y a vu la possibilité de partager, enfin, quelque chose avec l’un de ses enfants. Combien d’heures Marien a-t-il passées juché au fond d’un grand siège confortable dans le bureau de son père, à étudier scrupuleusement des centaines de codes pour être un jour à la hauteur de sa première place dans l’ordre de succession ? A combien d’occasions s’est-il retenu de poser la moindre question au sujet de sa mère afin de ne pas briser le tabou ? Il a passé tant de temps en présence de Martial qu’il s’est imprégné de son aura apparemment distante. Silence docile mais cœur lourd : en réalité, Marien aurait presque autant de reproches qu’Églantine à formuler à son père. Presque autant d’incompréhension. Son approche, cependant, est différente, puisqu’il a fait le choix de se raccrocher au parent qu’il lui restait et de tout étouffer, de tout taire, plutôt que de passer le reste de sa vie à lui en vouloir.
❖ Églantine Leblois (ft. Amber Heard) ; sœur. Ils n'ont jamais eu le temps de devenir proches : outre leurs 10 ans de différence, leur mésentente a été scellée lorsque les oracles formulés à la naissance de Marien ont influencé l'ordre de succession. D'abord, ils ont été infernaux, enchaînant les disputes, se disputant toujours les mêmes affaires ; la moindre de leurs interactions se déroulait entre cris et vases brisés, et en tant qu'aînée, Églantine écopait de la majorité des remontrances. Ils ont pourtant connu un instant de complicité, partagé une brève compréhension suite à la mort de Charlotte. Églantine a lu dans le regard de son frère la frère la même colère à l'égard de leur père, les mêmes reproches. Si elles s'attendaient à voir Marien tenir tête à Martial à ses côtés, l'accabler au même titre qu'elle, elle a rapidement déchanté en le voyant détourner les yeux et rester muet. Pire ! Il s'est transformé en un presque clone de leur géniteur. Églantine est la seule à avoir pris conscience de son hypocrisie à cet égard, des sentiments qu'il barricade et refuse d'exprimer mais qui brûlent malgré tout en lui. Et cela l'insupporte.
❖ Hortense Leblois (ft. Emma Watson) ; sœur jumelle. On dit que chaque paire de jumeaux implique un dominant. Le moins que l'on puisse dire est que ce rôle est difficile à placer entre Ortie et Marien, au premier abord. Elle semble nettement plus dynamique et impulsive, s'engage tête baissée dans toutes sortes de plans tandis que lui s'avère réfléchi et prudent, constamment à peser les potentielles retombées et à tenir compte des conseils qui lui sont donnés. C'est pourtant bien lui le "dominant" : contrairement à ce que l'on suppose, les plans d'Ortie n'ont jamais pour but les dégâts qu'ils provoquent - ce sont des dommages collatéraux, non calculés, involontaires, qui détournent l'attention des véritables objectifs, bienveillants et altruistes, qu'elle se fixe au départ. Elle tente de son mieux d'assurer les intérêts des autres, et principalement ceux de son frère. D'écarter le moindre obstacle, de faciliter les choses ; mais ses efforts finissent presque toujours par tout aggraver. Le seul à pouvoir freiner son élan, c'est Marien. Elle souffre du fait qu'il soit si inconscient de ses véritables intentions et se contente de la reprendre sévèrement, mais relativise car elle sait qu'il est loin d'être aussi perspicace qu'elle en matière de sentiments. De fait, la jumelle aime inconditionnellement ce double qui, bien que mû par les mêmes sentiments vis-à-vis d'elle, s'avère incapable de la comprendre. Le vrai problème est qu'il est toujours plus exaspéré, toujours plus sec et déplaisant. Alors qu'ils s'entendent et entretiennent une belle proximité au quotidien, les réactions du jeune homme lorsqu'il découvre qu'elle a de nouveau des idées saugrenues à mettre à exécution sont sans cesse plus virulentes. Presque agressives, au point de la laisser en larmes lorsqu'il tourne les talons et claque les portes pour mettre de la distance entre eux. Aucun d'eux ne sait qu’Églantine joue un rôle dans ces tensions, s'appliquant à révéler à Marien de la pire des façons possibles les projets de sa jumelle et s'amusant de voir le duo se déchirer. Et puis il y a l'ombre du passé qui flotte entre eux ; le fait qu'Ortie soit passée si près de la mort à 8 ans, alors que Marien n'était pas à ses côtés. Depuis, il n'aime pas les séparations trop longues, les distances entre eux. Et il n'aime surtout pas qu'elle s'attire des problèmes, ce qu'elle semble s'appliquer à faire à longueur de temps.
❖ Angélique Leblois (ft. Alycia Debnam-Carey) ; sœur. Angélique a toujours su que son frère aîné veillait de manière inconditionnelle sur elle et elle sait aujourd'hui que, si elle a grandi avec le sentiment d'être en sécurité, c'est à lui qu'elle le doit ; c'est grâce à lui et à lui seul qu'elle a pu rester insouciante et innocente, loin des tourments qui agitent certains membres avides de sa famille. Angélique se serait bien contentée de rester cette fillette ingénue qui laisse son frère la protéger de tous les maux du monde, cependant, rien ne peut échapper au temps qui passe, pas même la plus candide des âmes. Et si Angélique, parce qu'elle fuit les obligations et se montre d'une légèreté irrésistible, demeure une jeune femme irresponsable et fragile aux yeux des gens, elle sait pourtant ce qu'elle doit à son frère et s'en sent redevable. C'est pour cette raison qu'elle veut lui rendre la pareille par ses propres moyens, aussi maigres soient-ils : elle veut d'abord qu'il soit fier d'elle et c'est pourquoi elle a si peur de lui avouer son doux et fou hyménée. Ensuite, elle veut le rendre heureux et puisqu'elle sait que l'humeur de la France trouve son écho chez son frère, Angélique est décidée à faire de son mieux pour que Marien Leblois soit enfin reconnu à sa juste valeur à Beauxbâtons. Elle aimerait que tous le perçoivent comme ses propres yeux le voient... Marien, alors, serait le plus heureux des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


Hortense Charlotte Leblois
w/ emma watson © schizophrenic., 23 ans, saphiroy, Princesse de sang de France
6ème place dans l'ordre de succession

— L'Insidieuse, la Solitaire / « Ortie » ; odeur apaisante des vieux livres et parchemins, romans à l'eau de rose, lueur des chandelles, altruisme et dévotion, plans sur la comète, manipulations qui tournent mal, loyauté incroyable et profond sens du devoir, jumeau, fleurs cueillies aux petites heures du matin, gouttes de rosée au bout des doigts, talent pour les compositions florales pleines de sens et d'élégance & couronnes faites main, botanique, capacité d'observation accrue et redoutable compréhension des sentiments d'autrui, répartie piquante, roses rouges avec épines, boîtes de sablés visionnaires et de cornes sucrées, faux comptes et pseudonymes sur les réseaux sociaux, sensible souvent incomprise, ballerines, craquements de feu de bois, regard distant qui soudain se fait intense, objet de la curiosité des professionnels de la santé, bruit des vagues brisées sur les rochers emprisonné dans des coquillages ensorcelés, feux d'artifice sur un ciel sans étoiles, cible des théories du complot concernant la mort de Zéphyrine et Charlotte, cinéma sorcier en incognito avec Marien, étourdie par quelques gouttes d'alcool, citronnades fraîches et thés exotiques.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • calme, posée, altruiste, rusée, férocement loyale et protectrice, mature, responsable, dévouée, déterminée, manipulatrice, fouineuse, empathe, introvertie. PRENOM² • Charlotte. NAISSANCE • Maison Royale, duché d'Île-de-France.  TITRE • Princesse du Sang de France, membre de la famille royale ; sixième dans l'ordre de succession au trône ; a échoué volontairement le bizutage du Cercle de la rosière alors qu'elle aurait pu y être une membre incontournable du fait de son titre aristocratique. Le mépris de la plupart de ces jeunes femmes envers tout ce qui n'est pas de leur rang l'exaspérait beaucoup trop. ANNÉE • huitième année. ECRIN • saphiroy, aussi calme et douce que l'eau en apparence, elle partage aussi leur hypocrisie et goût démesuré pour la manipulation.
Les allégories princières
Jumelle du futur roi de France Marien, Hortense a toujours vécu dans l'expectative des responsabilités à venir. Bien que sixième dans l'ordre de succession, elle s'est toujours sentie directement concernée par la position de son frère, car prête à le soutenir dans les tâches qu'implique son rôle afin d'alléger son fardeau autant que possible. Fouiller les ouvrages poussiéreux à la recherche de vieilles lois sorcières sur lesquelles on pourrait le questionner, déceler des pièges dans des conversations, élaborer des listes d'erreurs diplomatiques et médiatiques à ne pas commettre, savoir quelle tenue porter où et quand, quels endroits fréquenter et à quel moment, à qui ne pas manquer de parler et qui éviter, et tant d'autres petits détails incontournables pour un personnage public très observé... On s'amuse souvent à la qualifier de bonne à marier car sans aucun doute, Hortense, avec sa capacité à capter les informations pertinentes, est un atout de choix au bras des rares alliés auxquels elle est loyale.

Mais ce goût du détail et cet amoncellement de connaissances exclusivement théoriques ne sont pas sans fondement. Mademoiselle n'a rien d'une tête de classe complètement accro à la connaissance et toujours prête à répondre aux questions des professeurs. Non, elle a simplement un goût prononcé pour le détail, un sens de l'observation impressionnant et un souci d'éviter à son frère le moindre revers. Point commun entre eux que ce besoin d'observer avec attention pour ne pas oublier ce qui est important : Hortense elle aussi a très peur de l'oubli. Car une scène de sa vie a sombré dans le noir total : la nuit de la mort de sa mère et de sa tante. Accident qu'elle a vécu, puisqu'elle se trouvait avec les deux femmes. Elle n'en garde pas le moindre souvenir, rien. Pas une réminiscence, pas un cauchemar. Vraiment rien. Elle s'est réveillée un matin, à l'âge de 8 ans, dans un lit de l'hôpital Lablanche, et s'est entendu dire qu'elle avait miraculeusement survécu à un accident. Elle s'est vu présenter plus tard les clichés de la voiture volante dans laquelle elle ne se souvenait même pas d'être montée ce soir-là ; engin réduit en monceaux de métal froissé et carbonisé, méconnaissable. Elle s'est entendu poser des questions auxquelles elle n'a pas su répondre alors, et auxquelles elle ne saurait toujours pas répondre aujourd'hui. Les psychomages et médicomages se sont d'abord entendus sur le fait que "les souvenirs reviendraient", et tant le peuple que les médias l'ont tantôt plainte, tantôt harcelée en quête d'informations sur la tragédie, sans aucun respect pour sa peine ou son deuil. Elle n'a que deux séquelles physiques : l'une minime, une petite cicatrice à l'intérieur du poignet qu'elle frotte inconsciemment lorsqu'elle se sent mal à l'aise ou stressée (geste que les gens autour d'elle ne manquent jamais de remarquer, de relever et de vouloir interpréter). L'autre nettement plus dérangeante : une magie bridée. Ortie manque de puissance magique, sans pour autant être cracmole ; c'est comme si ses pouvoirs avaient été à moitié drainés, ou scellés. Officiellement, cela est considéré comme un contre-coup post-traumatique.

En tout cas, l'accident, autour duquel ont été élaborées quantités de théories de complot, est souvent remis sur le tapis et décortiqué par ceux qui veulent comprendre sa perte de mémoire. Certains affirment que peut-être, le choc n'est pas à l'origine de cette amnésie sélective trop "propre" pour être honnête et de ce problème de magie. Qu'il s'agissait peut-être bien d'un assassinat déguisé, qu'un sort d'oubli a peut-être été asséné à l'enfant pour gommer de son esprit les scènes compromettantes qu'elle aurait pu surprendre. Hortense balaye d'un geste de main ce qu'elle qualifie d'élucubrations absurdes et se concentre sur ce qu'elle peut maîtriser : les vivants. Ou ce qu'elle doit gérer avec attention : sa magie fort capricieuse. Car si elle n'est pas précise et concentrée lorsqu'elle lance ses sorts, Ortie n'est jamais à l'abri d'une surprise soit amusante, soit désagréable, soit fort gênante.
 
Elle a horreur qu'on la prenne en pitié pour ce problème, ou qu'on la méprise pour la même raison ; les gens sont, à son goût, bien trop conscients de ce qu'elle considère comme un tracas personnel qu'elle a appris à assumer comme une banalité, avec le temps. Certains sont bègues, d'autres dyslexiques, et sa magie à elle cahote - fin de l'histoire.

Hortense est cataloguée de manipulatrice, réputation digne de son écrin d'ailleurs, et fort méritée. Il faut l'avouer : elle baigne constamment dans un nouveau plan, multipliant les petites manipulations, calculant, réfléchissant aux tenants et aux aboutissants... mais contrairement à sa sœur Églantine, elle ne vise pas le drame et la discorde. Elle a simplement trop tendance à vouloir voir les choses se dérouler comme elle le souhaite, à vouloir influencer les événements et les gens, à vouloir se mêler de tout. Souvent, il y a des dommages collatéraux, soit pris en compte et assumés, soit survenus sans qu'elle ne s'y attende. Le problème est que ses mascarades sont découvertes en cours de route, la plupart du temps, et se retournent alors contre elle. Car même si ses intentions sont parfois tout à fait louables (aider quelqu'un à obtenir une position, pousser deux personnes dans les bras l'une de l'autre, ainsi de suite) voire altruistes, personne n'aime à être manipulé, et encore moins les gens faisant office de pions dans des machinations qui ne concernent même pas leurs intérêts propres.

❖ Martial Leblois (ft. Mads Mikkelsen) ; père. Aux yeux des aînés d'Ortie, Charlotte était une victime, épouse mal aimée d’un homme peu attentionné. Hortense, elle, sait que ce mariage a en réalité sacrifié deux vies, tragédie digne des romans qu’elle dévore avidement et qui, sans doute, l’ont rendue assez sensible pour interpréter correctement les non-dits. De fait, elle n’accable pas Martial, mais tente de son mieux de l’aider à passer à autre chose… ce qu’il ne se sent pas prêt à faire. Ce qu’il ne veut pas faire. Mais peut-être est-il plus que temps de guérir ? Hortense est une incomprise comme lui, bien intentionnée et souvent mal jugée. Elle est celle qui, depuis l’adolescence, orchestre toutes sortes de plans mirobolants pour que son père rencontre une femme capable de le guérir, quitte à s’attirer les foudres du reste de la fratrie. Celle qui fait irruption dans le bureau de Martial pour en ouvrir les portes, baigner de soleil la pièce trop stricte, entraîner son père sur le balcon, le faire regarder autour de lui et se souvenir qu’il existe tout un tas de merveilles en dehors de ses vieux parchemins poussiéreux. Celle qui empêche cet homme grave d’oublier qu’il est bel et bien capable de rire. S’il n’est pas tout à fait à l’aise d’être si pleinement compris, lui qui a toujours été discret, secret, il ne la considère pas moins comme le rayon de soleil apte à lui rendre le quotidien moins pesant. Par ailleurs, elle le sourire de sa mère, splendide coup au cœur qui tantôt pèse à Martial, et tantôt l’apaise.
❖ Marien Leblois (ft. Dylan O'Brien) ; frère jumeau. On dit que chaque paire de jumeaux implique un dominant. Le moins que l'on puisse dire est que ce rôle est difficile à placer entre Ortie et Marien, au premier abord. Elle semble nettement plus dynamique et impulsive, s'engage tête baissée dans toutes sortes de plans tandis que lui s'avère réfléchi et prudent, constamment à peser les potentielles retombées et à tenir compte des conseils qui lui sont donnés. C'est pourtant bien lui le "dominant" : contrairement à ce que l'on suppose, les plans d'Ortie n'ont jamais pour but les dégâts qu'ils provoquent - ce sont des dommages collatéraux, non calculés, involontaires, qui détournent l'attention des véritables objectifs, bienveillants et altruistes, qu'elle se fixe au départ. Elle tente de son mieux d'assurer les intérêts des autres, et principalement ceux de son frère. D'écarter le moindre obstacle, de faciliter les choses ; mais ses efforts finissent presque toujours par tout aggraver. Le seul à pouvoir freiner son élan, c'est Marien. Elle souffre du fait qu'il soit si inconscient de ses véritables intentions et se contente de la reprendre sévèrement, mais relativise car elle sait qu'il est loin d'être aussi perspicace qu'elle en matière de sentiments. De fait, la jumelle aime inconditionnellement ce double qui, bien que mû par les mêmes sentiments vis-à-vis d'elle, s'avère incapable de la comprendre. Le vrai problème est qu'il est toujours plus exaspéré, toujours plus sec et déplaisant. Alors qu'ils s'entendent et entretiennent une belle proximité au quotidien, les réactions du jeune homme lorsqu'il découvre qu'elle a de nouveau des idées saugrenues à mettre à exécution sont sans cesse plus virulentes. Presque agressives, au point de la laisser en larmes lorsqu'il tourne les talons et claque les portes pour mettre de la distance entre eux. Aucun d'eux ne sait qu’Églantine joue un rôle dans ces tensions, s'appliquant à révéler à Marien de la pire des façons possibles les projets de sa jumelle et s'amusant de voir le duo se déchirer. Et puis il y a l'ombre du passé qui flotte entre eux ; le fait qu'Ortie soit passée si près de la mort à 8 ans, alors que Marien n'était pas à ses côtés. Depuis, il n'aime pas les séparations trop longues, les distances entre eux. Et il n'aime surtout pas qu'elle s'attire des problèmes, ce qu'elle semble s'appliquer à faire à longueur de temps.
❖ Églantine Leblois (ft. Amber Heard) ; sœur-ennemie. Ces deux-là, dit-on, se ressemblent trop pour s'entendre. C'est à la fois très vrai et affreusement faux. Le fond de leur désaccord est Martial : l'une l'aime et le comprend, l'autre la blâme et lui en veut. Églantine trouve très niaise et agaçante la tendance d'Ortie à trouver sans cesse des excuses à leur père, et elle ne veut surtout pas entendre son plaidoyer. Car si elle s'applique à qualifier les arguments de sa sœur de stupides et sans queue ni tête, elle sait Hortense très douée pour déchiffrer les gens et ne voudrait pas se faire influencer, être obligée de reconnaître les vérités qui rendent excusables les actes de Martial. Ensuite se pose le problème des intentions : louables pour l'une, machiavéliques pour l'autre. Hortense capte trop aisément les machinations d’Églantine et lorsqu'elle décide de s'en mêler, c'est trop souvent pour sauver la mise aux victimes de la belle blonde. Ce qui est fort agaçant. Alors pour lui rendre la pareille, Églantine se penche sur les plans d'Hortense. Elle ne les comprend pas aussi facilement, tout simplement parce que les objectifs sont trop... bien intentionnés pour lui sauter aux yeux au premier coup d’œil : son esprit redoutable calcule plus rapidement les désagréments (qu'elle adore) que les bienfaits (qui l'ennuient). Dès qu'elle met le doigt sur une information, elle la grossit, récolte une charmante liste des points négatifs et potentielles conséquences désastreuses, et s'empresse de les susurrer au point faible d'Hortense : Marien. Marien qui réagit trop vite dans ce genre de cas, qui s'emporte, se montre catégorique et blessant. Marien exaspéré et impatient, qui voudrait que sa chère et tendre jumelle cesse de s'ingérer dans la vie d'autrui. En remettant les dossiers compromettants entre ses mains, elle a l'assurance de voir pleurer Ortie dans l'heure, et elle en tire une vilaine satisfaction. Hortense finira bien par comprendre que c'est tout ce qu'on récolte quand on veut faire le bien des ingrats : de la déception.
❖ Nolan Le Floch (ft. Jack Falahee) ; potentiel fiancé. Bien que n'étant pas aussi proche que Marien de Nolan, Hortense l'a elle aussi accepté avec bienveillance et accueilli à bras ouverts. Elle ne lui en a même jamais voulu de partager les attentions de son double, voire de l'accaparer souvent ; au contraire, c'est même elle qui a encouragé ce rapprochement, cette fusion. Elle savait que jamais elle ne perdrait son jumeau, mais qu'elle pouvait y gagner un ami précieux en plus de sauver une âme en dérive. Hortense, c'est un peu la bonne fée qui s'est penchée au-dessus de l'enfant trop bousculé par un destin déplaisant ; poussant les uns et les autres à relever les qualités de Nolan, à se rappeler des informations importantes s'il leur arrivait de les oublier. Et Fée, c'est justement le surnom qu'il lui souffle lorsqu'ils sont seuls, lui si maladroit avec les preuves d'affection publiques. Le brun sait pertinemment quel rôle elle a joué dans l'ombre, soucieuse comme personne de sa sensibilité sans jamais lui donner l'impression de le prendre en pitié. Alors en retour, au lieu de prendre comme beaucoup l'habitude d'accomplir les actes de magie à sa place comme si elle était une incapable, il s'est fixé un autre rôle : l'aider dans sa quête de précision, chercher toujours plus d'astuces pour lui permettre de limiter les dégâts de ses pouvoirs capricieux. Une main prévenante pour redresser sa baguette si elle était trop négligemment tenue, une oreille à l'affût pour l'aider à cerner une faille dans la prononciation d'un sort, une langue acérée pour rabrouer (sur d'autres sujets, en une vengeance subtile et déguisée) les gens qui la prenaient de haut pour ses lacunes ou qui la rabaissaient par leur compassion pénible, et ainsi de suite. Hortense, qui secrètement rêve d'un mariage d'amour, aurait sans doute pu tomber amoureuse si elle l'avait pensé capable de l'aimer en retour ; mais elle est perspicace, la demoiselle, et a barricadé son cœur lorsqu'elle s'est convaincue de ne pouvoir trouver le bonheur auprès de son vieil ami. Seulement voilà : Marien ne voit que leur complicité et les attentions pleines d'égard de Nolan envers sa chère Ortie. Il ne voit que les aspects positifs et... la possibilité d'officialiser ce qu'ils considèrent tous comme une vérité indéniable : l'identité Leblois de Nolan Le Floch. C'est donc avec angoisse, mais sans surprise, qu'Hortense a senti venir le projet de mariage inspiré par Marien à leur père. Elle comprend l'idée, elle en voit tous les bienfaits potentiels. Et une part d'elle, habituée à tout faire pour favoriser Nolan, serait tentée d'y voir une bonne idée. C'est d'ailleurs pourquoi elle n'a pas tenté d'arrêter la machine avant même que les discussions de fiançailles ne naissent. En d'autres circonstances elle aurait assurément accueilli la proposition à bras ouverts. Mais faut-il vraiment qu'elle renonce au bonheur pour assurer l'avenir d'un autre ? Dilemme, dilemme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


Angélique Destinée Leblois
w/ tearsflight © Alycia Debnam Carey, 18 ans, princesse de France
quatrième dans l'ordre de succession


— La Capricieuse / « Capri » ; robes longues et soyeuses et parures précieuses, boutiques de luxe parisiennes, club de danse de beauxbâtons, enfant pourrie gâtée, moue boudeuse, amoureuse de mode sorcière, susceptibilité prononcée, joue souvent avec ses mains lorsqu'elle est nerveuse ou intimidée, jamie, secrètement mariée depuis l'été dernier, poste souvent sur instagram en compte public (son compte est surveillé par des Aubins de la maison royale, il lui arrive que certains de ses posts soient supprimés), énorme dépensière dans des objets et vêtements qu'elle n'utilise qu'une seule fois.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • limpide, sociable, impulsive, capricieuse, populaire, orgueilleuse, exigeante, innocente, lunatique, légère, étourdie, enfant gâtée, chaleureuse, juvénile, égoïste, insensible/inconsciente, envieuse, désintéressée, peureuse. PRENOM² • Destinée. NAISSANCE • Maison Royale, duché d'île de France. TITRE • membre de la famille royale. A sa naissance, le roi la fait placer devant sa sœur Églantine dans l'ordre de succession. Ce n'est que quelques années plus tard que les frères de Valverde arrivent dans l'héritage et changent à nouveau la configuration. ANNÉE/EMPLOI • quatrième année à beauxbâtons. GROUPE • saphiroy, pour son inconstance, et sa double facette : a priori innocente et adorable, elle tend vers l'insensibilité et l'égocentrisme sans même le réaliser elle-même. Les personnes qui ne la connaissent pas pensent qu'elle aurait été une excellente améthysse.
Les allégories princières Parce qu'elle ne se sentait pas l'âme assez solide pour affronter sa sœur et les autres rapaces courant après le trône, parce qu'elle aime son frère aîné et voit en lui un héritier de la couronne bienveillant et merveilleux mais aussi parce que, plus simplement, elle est la dernière à être venue au monde et qu'elle a accepté sa position, la jolie et juvénile Angélique est certainement la plus heureuse de la fratrie Leblois.

Depuis sa naissance, Angélique a toujours eu la très nette et agréable impression que le bonheur était à portée de main. Quoi de plus simple, alors, que de tendre le bras et de saisir cette sensation fugace - trop éphémère pour certains mais étonnamment constante chez la saphiroyse - qu'est le bonheur. L'équation vite résolue pour ce cœur léger fuyant les responsabilités et en quête d'allégresse, c'est avec incompréhension, regret et un brin de satisfaction mêlée de réconfort personnel, qu'Angélique regarde sa sœur se déchirer et emporter avec elle tout ce qui lui passe sous la main.

Angélique, ainsi, préfère se contenter de ce que la vie a bien voulu lui offrir, extraire les plaisirs impliqués par la vie de princesse et se délester du reste... Car à quoi bon courir après quelque chose qui n'existe probablement pas et qui, d'autant plus, ne l'intéresse guère ? Sourire, s'amuser, vivre sa vie, profiter des luxes et opportunités que lui offre son titre, voilà tout ce à quoi aspire notre belle Angélique. Ainsi, peu habituée à se refuser quoi que ce soit, elle a récemment cédé à son plus incroyable caprice : un mariage secret digne des livres ou romans qu'elle aime tant. Attention au retour de bâton...

❖ James O'Malley (ft. Matthew Daddario) ; époux (secret). Ah l'amour ! Ce sentiment bouleversant qui ensorcelle le cœur et fait tourner la tête de bon nombre de jeunes femmes. Mais la douce et naïve Angélique est encore une enfant, bien trop innocente pour se préoccuper de la gente masculine, dit-on. Et pourtant, s'ils savaient tous de quoi il en retourne réellement, et surtout l'identité de la personne ayant réussi à charmer cette petite depuis à présent plusieurs années ! Il n'est rien d'autre qu'un étranger, plutôt aisé mais roturier. Autant d'aspects que la Couronne estimerait négatifs, mais dont Angélique n'a cure. Jamie O'Malley est le bon, elle le sent au plus profond d'elle-même. Elle ne rêve, ne fantasme, ne pense qu'à lui, seul garçon ayant su trouver grâce aux yeux de la petite princesse. Si bien que la réponse positive fut comme une évidence lorsqu'il lui demanda sa main. Ils ont fini par s'unir pour le meilleur et pour le pire, l'été dernier. Elle vit depuis sur un nuage, dans un parfait cocon de bonheur à l'abri des regards. Il est pourtant difficile de garder son paradis secret, tant elle rêve de pouvoir le crier haut et fort dans les couloirs de Beauxbâtons. Mais Angélique réalise-t-elle au moins l'impact qu'aurait cette folle envie sur l'ordre de succession ? Son cher Marien pourrait en pâtir, elle-même pourrait être reniée à jamais par les siens. Se marier à un roturier était une idée bien déraisonnable.
❖ Marien Leblois (ft. Dylan O'Brien) ; frère. Angélique a toujours su que son frère aîné veillait de manière inconditionnelle sur elle et elle sait aujourd'hui que, si elle a grandi avec le sentiment d'être en sécurité, c'est à lui qu'elle le doit ; c'est grâce à lui et à lui seul qu'elle a pu rester insouciante et innocente, loin des tourments qui agitent certains membres avides de sa famille. Angélique se serait bien contentée de rester cette fillette ingénue qui laisse son frère la protéger de tous les maux du monde, cependant, rien ne peut échapper au temps qui passe, pas même la plus candide des âmes. Et si Angélique, parce qu'elle fuit les obligations et se montre d'une légèreté irrésistible, demeure une jeune femme irresponsable et fragile aux yeux des gens, elle sait pourtant ce qu'elle doit à son frère et s'en sent redevable. C'est pour cette raison qu'elle veut lui rendre la pareille par ses propres moyens, aussi maigres soient-ils : elle veut d'abord qu'il soit fier d'elle et c'est pourquoi elle a si peur de lui avouer son doux et fou hyménée. Ensuite, elle veut le rendre heureux et puisqu'elle sait que l'humeur de la France trouve son écho chez son frère, Angélique est décidée à faire de son mieux pour que Marien Leblois soit enfin reconnu à sa juste valeur à Beauxbâtons. Elle aimerait que tous le perçoivent comme ses propres yeux le voient... Marien, alors, serait le plus heureux des hommes.
❖ Martial Leblois (ft. Mads Mikkelsen) ; père. Martial ne cessera sans doute jamais de la voir comme une enfant. Peut-être à cause de sa manie de venir s’asseoir sur ses genoux pour lui raconter ses journées, ses bonheurs, ses tracas, manie datant de ses six ans ? Car le regard que pose Angélique sur son père n’a pas évolué en plus d’une décennie. Peut-être était-elle tout simplement trop jeune pour trouver étrange l’attitude de Martial après la perte de sa femme, ou peut-être a-t-elle simplement des souvenirs trop flous de Charlotte pour diriger ses griefs contre son père. Elle a même plutôt tendance à ne se souvenir que des aspects négatifs du caractère de Charlotte (de ses absences, de sa tristesse, de ses silences butés) ou à lui en vouloir d’être partie trop tôt, d’avoir fait souffrir son pauvre papa. Angélique idéalise son géniteur et le défend bec et ongle contre quiconque s’avise de médire à son propos, ou de le faire souffrir. Mais elle se garde bien de parler en mal de Charlotte devant lui : les rares fois où elle s’y laisse aller, l’échange dégénère en dispute et les mots durs, intransigeants de Martial la tétanisent. Elle n’en veut alors que plus intensément encore à sa défunte mère.

Il ne le sait pas, mais Angélique est à l'origine de l'une de ses appellation : l'amant éploré. Elle l'a glissé sur quelques langues pour qu'il s'y répande comme une traînée de poudre et pousse les sorciers à voir son père sous un autre angle, à discerner l'origine de son attitude.
❖ Dorian Desclève (ft. Matt Smith) ; cousin. Angélique pense que Dorian est son ami le plus proche dans la famille, ce dernier étant d'une amitié exemplaire. D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, il faisait preuve d'une ouverture d'esprit et d'une sincérité touchante et s'avérait alors être cette oreille attentive dont elle avait tant besoin dans certaines circonstances. Mais qu'en était-il réellement ? Cette amitié profonde que ressent Dorian à son égard est-elle aussi intense que pour Angélique ? Cette dernière vous répondrait offusquée, que cela est évidemment bien le cas. Mais au fond que connait la douce jeune fille de l'amitié sincère ? Bien trop insensible et égocentrique, Angélique ne semble pas avoir conscience qu'une telle relation se doit d'être réciproque. Ainsi, si Dorian va mal, alors elle se doit de l'encourager et le supporter avec toute l'affection qu'elle est capable d'exprimer. Chose dont n'a pas l'air d'avoir réalisé la jeune Leblois, qui, occupée à batifoler avec son nouveau mari et à voir la vie en rose, a tendance à mépriser l'ampleur du mal qui a toujours habité son soit-disant meilleur ami. Ayant toujours été le centre de l'attention, et habituée à ce que tout le monde réponde à ses moindres désirs car elle était la benjamine choyée de la famille royale, elle ne réalise pas, Angélique, que son comportement relève du plus pur égoïsme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


POSTE VACANT INDISPONIBLE : MORTE EN AOUT 2022


Solange Prudence Desclève
w/ crick © , 29 ans, princesse de France
deuxième dans l'ordre de succession


— La Merveilleuse / « la future reine » ; une chevelure blonde aussi rayonnante que sa propriétaire. Naturelle, peu maquillée mais toujours élégante, pleine d'un charme qu'on pourrait presque définir comme envoûtant. Cette voix douce et apaisante qui vous met rapidement en confiance et qui vous fait sentir important. Elle a ce don de compréhension qui vous met tout de suite à l'aise et qui vous fait l'apprécier. Un caractère simple qui la rend accessible comme peu d'autres nobles. Et ce sourire si rassurant, plein de tendresse, comme si elle vous connaissait, comme si elle vous comprenait. Elle possède un sens de l'altruisme, une gentillesse légendaire qui est devenue sa marque de fabrique en quelque sorte et qui lui a permis d'obtenir une telle popularité.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • charismatique, fédératrice, souriante, posée, charmante, patiente, humble, douce, sincère, diplomate, sociable, mesurée, impartiale, tolérante, nostalgique, attachante, compréhensive, activiste égalitaire, militante, respectueuse, élégante, distinguée. PRENOM² • Prudence, comme cette petite sœur qu'Alice Desclève a tant aimé jadis. Le nourrisson malencontreusement mort à la naissance, en 1990. NAISSANCE • Aix-en-provence, Duché de Provence. TITRE • Première Princesse du Sang de France, deuxième dans l'ordre de succession au trône après Marien Leblois, son cousin. ANCIENNES ETUDES • ancienne comice, et améthysse à Beauxbâtons. EMPLOI • assistante médicomage à l'hôpital La Blanche. Un attrait pour le domaine de la médecine magique qu'elle a ressenti assez tôt, puisque de santé fragile, Solange côtoie le médicomage de la Maison Royale depuis l'enfance. Néanmoins, en raison des rumeurs qui circulent concernant son prochain titre en que première héritière de la couronne, on murmure qu'elle quittera l'hôpital l'année prochaine afin de se consacrer à la royauté et apprendre les rouages de la politique française. (MAJ Juin 2022 : Solange vient d'être nommée première dans l'ordre de succession au trône à la place de Marien, son cousin). GROUPE • famille royale.
Les allégories princières Elle ne se souvient pas, Solange, des sept premières années de sa vie sous le feu des projecteurs. Son père lui remémore parfois cette époque durant laquelle sa fille était pressentie pour être première dans l'ordre de succession au trône face à ses cousins et son frère, alors que Géodor n'avait pas encore désigné l'ordre de succession. Solange ignore son père prestement, étouffant délicatement le sujet afin de ne pas s'y attarder davantage.

La Princesse doit bien l'admettre : elle n'aimerait en aucun cas être à la place de son cousin Marien, premier dans l'ordre de succession au trône de France. Il faut dire que la belle Solange traîne déjà un lourd passé, mais également un futur tout à fait hasardeux et précaire, sans que le titre de Reine de France ne vienne peser sur ses frêles épaules.

Pourtant, le peuple l'adore. Admirée et respectée par tous, Solange est l'initiatrice de changements. Elle n'est que deuxième dans l'ordre de succession, mais la quasi-totalité de la communauté désire qu'elle devienne reine, elle est la glue qui permet de fédérer tous les bords (roturiers et aristocrates à la fois) et qui maintient un semblant de paix entre les différents groupes sociaux, car tous croient en elle et l'avenir que sa seule existence promet. Marien est dans son ombre malgré elle, et on raconte que le roi Géodor Ier va bientôt changer l'ordre de succession pour la faire hériter de la couronne, et faire perdre à Marien son titre d'actuel Dauphin.

A vrai dire, Solange ne sait pas si ces rumeurs sont fondées, mais les regards insistants et sourires mutins du roi à son encontre la laissent perplexe. Elle ne veut pas devenir reine, mais, au fond, Solange a toujours désiré abolir certains droits aristocratiques, et même faire évoluer la France vers une monarchie parlementaire, un monde dans lequel la famille royale et les familles ducales n'auraient plus que des pouvoirs moindres comparés à ce qu'il en est aujourd'hui. Son ambition se veut discrète, puisqu'à la longue, Solange tient à une république française à l'instar de celle des moldus.

Heureuse, charismatique, attachante, bénévole dans d'innombrables associations, c'est une femme active en apparence. Elle s'efforce d'être dynamique, désirant cacher sa maladie derrière des sourires et un amour pour la vie et autrui. Car oui, Solange est souffrante depuis l'enfance. Une maladie sorcière rare soigneusement dissimulée aux médias et au reste du royaume de France, et qui a été détectée vers le milieu de la grossesse de sa mère Alice. Son cœur est fragile. Solange sait qu'elle va mourir. Elle le sait, elle le sent. Cela même si son entourage est persuadé du contraire. Elle ne vivra pas aussi longtemps que la plupart des sorciers ou moldus, c'est une évidence. Peut-être est-ce pour cette raison qu'elle se démène autant pour les autres, qu'elle est cette sorcière dynamique et fédératrice. Elle désire plus que tout laisser derrière elle quelque chose de tangible et bon. Elle est courageuse, Solange, bien plus courageuse que la plupart des aristocrates. La noblesse du cœur.

❖ Cyprien Leblois (ft. Tom Hiddleston) ; oncle. Tout le monde aime Solange, et cela serait ridicule que de penser que Cyprien est une exception. A bien des égards, Solange et Cyprien se ressemblent. Ils ont cette même sagacité, ce même charisme envoûtant qui les font apprécier de la population française et de leur entourage. Avec seulement neuf ans d'écart, Solange est bien plus qu'une nièce : elle est en quelques sortes une deuxième petite sœur. Mais il a beau l'avoir connue toute sa vie, Leblois n'a pu retenir une moue surprise lorsqu'elle lui a confié ses désirs inavoués concernant la politique sorcière de la France. Solange espère une monarchie plus réglementée, une monarchie parlementaire... pire même, la fin de l'aristocratie. Elle veut une République. Il se souvient encore du malaise qui l'a saisi, ce silence inconfortable qui s'en est suivi au coin du feu. Mais ce qu'il retient le plus : c'est ce sourire et ce hochement de tête qu'il a finalement osé lui adresser. Oui... l'idée n'est pas si folle que ça. Au diable les privilèges qu'il a eu toute sa vie, si cela lui permet d'évincer Géodor du trône, et par conséquent d'avoir Morgane pour lui tout seul. Après tout, il sait plus que quiconque que sa meilleure amie n'est au bras de son frère que par pure obligation, depuis que celui-ci a appris sa stérilité. En lui offrant le frère en bonne santé, Morgane serait incapable de résister à la possibilité d'enfanter et vivre à ses côtés...
❖ Alice Desclève (ft. Jessica Chastain) ; mère. Solange, sa première fille. Sa progéniture, celle qu'elle a donné par pur devoir envers sa famille et le royaume de France. La petite fille était au départ un gage de sa liberté, un signe qu'elle serait définitivement libérée des chaînes du protocole royal, et pourrait s'aventurer dans des contrées lointaines sans qu'on ne le lui reproche ou lui interdise. Pire encore, elle ne voulait guère s'attacher à l'être qui grandissait dans son ventre, car on lui avait détecté un peu trop tard la même maladie qui avait emporté à la naissance sa petite sœur : la petite Prudence Leblois, dernier enfant du couple Auguste/Destinée. Alors oui, Alice ne voulait pas s'attendrir pour protéger son propre cœur déjà meurtri. De plus, elle n'avait jamais eu la fibre maternelle. Du moins, jusqu'à la naissance de la petite Solange. Voir cet être innocent a désarmé Alice, qui s'est alors jurée de tout faire pour lui assurer un avenir heureux et paisible. Malheureusement, la maladie sorcière fragilise encore souvent Solange. C'était étrange, car Alice ne semble pas s'en accommoder; elle se complaît dans un déni surprenant. Sol' a après tout 29 ans à présent, que peut-il lui arriver ? C'est une politique de l'autruche que la mère Desclève manie à la perfection, à chaque fois que Solange se sent plus faible qu'à l'accoutumée, ou qu'elle doit restée allongée plusieurs jours d'affilée. Son état se détériore, pourquoi ne parvient-elle pas à l'assumer ? Solange a besoin de sa mère plus que jamais, mais se résigne face au regard fuyant d'Alice quand elle tente d'aborder le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


AOÛT 2022 : Sa soeur Solange est décédée. A vous de choisir comment Dorian réagit, et la suite de son évolution, le poste vacant ayant été réalisé par le staff lorsque Solange était encore vivante. I love you

Dorian Cyprien Desclève
w/ unicorn ©️ , Eddie Redmayne, 24 ans, prince de France
troisième dans l'ordre de succession


— La Bègue / « invisible man » ; la démarche peu assurée, jamais loin d'élysée berthelot, reste dans l'ombre, bégaiements intempestifs, yeux bleus perçants qui vous scrutent et semblent vous analyser de fond en comble, et pourtant, il détourne toujours le premier le regard. Hésitant, rempli de doutes. La bouche parfois ouverte prête à faire sortir des mots qu'il ne contrôle pas, avant de se refermer sans avoir laissé franchir le moindre son. Une posture toujours droite, fière, traduisant les leçons de protocole et de bonne tenue à avoir pour un membre de la famille royale. Minutieux, ses mains fines toujours prêtes à remettre la moindre chose à sa place. Un sourire timide traverse rarement son visage dont les traits semblent fermés, figés dans une réflexion sans fin, peut-être pour trouver la respiration et le rythme nécessaires pour éviter de butter sur les mots, les sons.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • digne, bègue, réservé, altruiste, distant, perfectionniste, anxieux, patient, modeste, mystérieux, pudique, généreux, droit, sensé, impartial,  perspicace, tolérant, sensible, secret, attachant, rigoureux, travailleur.   PRENOM² • on aurait pu croire qu'Alice lui aurait donné un prénom en rapport avec son goût pour l'aventure, mais cela étonna bien des sorciers lorsqu'on appris qu'elle lui avait attribué le prénom de son petit frère, Cyprien Leblois. NAISSANCE • Aix-en-provence, Duché de Provence, il y a 24 années de cela. TITRE • Premier Prince du Sang de France, membre de la famille royale. Il devient troisième dans l'ordre de Succession dès sa naissance (en 2001), se plaçant devant Hortense et Eglantine, mais après Solange et Marien. A noter qu'il arrive second dans l'ordre de succession, après le décès de sa soeur.ETUDES • jadérial, dernière année à beauxbâtons. GROUPE • famille royale.
Les allégories princières Bègue bègue bègue bègue. Bègue. Un mot qui le poursuit partout où il va, qui fait de ses jours et de ses nuits une longue chute sans fin. Un mot qui fait sa triste renommée. Un mot qui, chaque jour, rend son fardeau toujours un petit peu plus lourd à porter.

Aussi loin que remontent ses souvenirs, Dorian a l'impression d'avoir toujours été bègue mais la vérité est qu'il l'est devenu lorsqu'il était enfant et que la maladie de sa sœur aînée, Solange, s'est révélée, peut-être parce qu'il s'est alors senti rejeté ou abandonné, peut-être pour une autre raison. Et si son handicap inquiéta ses parents et le reste de sa famille, leur attention se porta surtout sur Solange - que le peuple adorait - ensuite sur Dorian. Il passait toujours en second. Oui il était bègue mais contrairement à Solange, il ne risquerait pas de succomber à la maladie, il avait la vie devant lui. Et puis les parents de Dorian comptaient également à ce que le bégaiement de leur fils disparaisse en grandissant.

Mais il persista et, loin de s'amoindrir, se fit au contraire plus sévère jusqu'à nuire tout à fait à sa vie sociale et à influencer son comportement en présence d'inconnus ainsi que toute sa personnalité. Jamais Dorian ne pourrait tenir un discours devant une foule, jamais, dès lors, il ne pourrait faire de la politique, cette évidence creva les yeux de sa famille tout en l'amenant à relativiser : le jeune homme n'était jamais que troisième dans l'ordre de succession, on le laisserait tranquille et il aurait tout le loisir d'embrasser une carrière que son bégaiement ne troublerait pas.

❖ Angélique Leblois (ft. Alycia Debnam-Carey) ; cousine & amie à sens unique. Angélique pense que Dorian est son ami le plus proche dans la famille, ce dernier étant d'une amitié exemplaire. D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, il faisait preuve d'une ouverture d'esprit et d'une sincérité touchante et s'avérait alors être cette oreille attentive dont elle avait tant besoin dans certaines circonstances. Mais qu'en était-il réellement ? Cette amitié profonde que ressent Dorian à son égard est-elle aussi intense que pour Angélique ? Cette dernière vous répondrait offusquée, que cela est évidemment bien le cas. Mais au fond que connait la douce jeune fille de l'amitié sincère ? Bien trop insensible et égocentrique, Angélique ne semble pas avoir conscience qu'une telle relation se doit d'être réciproque. Ainsi, si Dorian va mal, alors elle se doit de l'encourager et le supporter avec toute l'affection qu'elle est capable d'exprimer. Chose dont n'a pas l'air d'avoir réalisé la jeune Leblois, qui, occupée à batifoler avec son nouveau mari et à voir la vie en rose, a tendance à mépriser l'ampleur du mal qui a toujours habité Desclève. Ayant toujours été le centre de l'attention, et habituée à ce que tout le monde réponde à ses moindres désirs car elle était la benjamine choyée de la famille royale, elle ne réalise pas, Angélique, que son comportement relève du plus pur égoïsme. Quant à Dorian, celui accepte la situation sans broncher. Elle est, après tout, l'amie la plus proche qu'il a dans sa famille.
❖ élysée berthelot (ft. Leighton Meester) ; meilleure amie/amour. Personne au monde ne le connait mieux qu'Elysée, personne. C'est comme si elle avait toujours été là pour lui, marchant exprès dans ses pas pour le rattraper en cas de chute. Mais il faut dire que ces deux là étaient toujours fourrés ensemble lorsqu'ils étaient enfants et les adultes, constatant que ses problèmes d'expression ne semblaient pas mettre Élysée mal à l'aise ni même changer sa façon de se comporter avec lui, eurent tôt fait de les voir mariés dès qu'ils en auraient l'âge. Dorian quant à lui n'a jamais su exactement ce qu'il ressentait pour Élysée et s'il l'aime, il serait bien incapable de dire s'il s'agit d'amour ou d'amitié, peut-être parce qu'il n'a que très peu d'expérience dans un cas comme dans l'autre. De toute façon, il se sent bien trop misérable pour une femme aussi brillante, aussi étincelante, qu’Élysée Berthelot et il reste persuadé qu'elle le voit comme une sorte de frère.
Ses sentiments à l'égard de la jeune femme ne l'avaient que peu tourmenté jusqu'à présent - sans doute parce qu'il préférait ne pas y penser et faisait comme s'ils étaient encore des enfants - mais sa mère a eu tôt fait, dès qu'il eut été diplômé de ses ACORS, de laisser entendre au jeune homme qu'il fallait songer aux fiançailles maintenant que les choses avaient tant changé. Mortifié, Dorian ne sait que faire de cet ordre implicite et la seule solution qu'il ait trouvé jusqu'ici est de s'éloigner d’Élysée...
❖ Alice Desclève née Leblois (ft. Jessica Chastain) ; mère. Dorian est né la même année où le père d'Alice - Auguste - décédait, et que Géodor devenait roi. Une année bouleversante pour Alice, qui a cependant rempli son rôle de mère comme il se devait. Malgré ses absences fréquentes pour ses voyages à l'autre bout du monde, le système de transplanage lui permettait de ne pas être un fantôme, et de prendre une part active dans la vie de ses deux enfants. Elle a alors vu Solange devenir une femme assurée et éloquente, et s'attendait à ce qu'il en soit de même pour Dorian... quelle erreur. La rousse est une femme charismatique, sûre d'elle, le contraire même de son fils. Quand il a commencé à bégayer et ne pas réussir à dompter ce handicap, Alice s'est montrée très maladroite envers lui. N'en doutez jamais : elle l'aime, elle l'adore même, cependant elle ne sait tout simplement pas gérer la situation, ni quelle attitude à adopter en face d'un garçon aussi réservé et timoré.
❖ Arthus de Valverde (ft. Garrett Hedlund) ; cousin par alliance. Dorian n'avait que onze ans lorsque l'irrésistible Arthus est entré dans sa vie. Le rebelle de 25 ans a tout de suite été amusé par le malaise que provoquait Dorian avec ses bégaiements. Il fait partie de ces trop nombreuses personnes qui s'en sont un jour prises au jeune homme, bègue, par pure raillerie. Pas tant par méchanceté, Dorian le sait, mais plus parce que la plaisanterie est facile, parce que la méchanceté est aisée. De quelle façon pourrait répliquer un bègue, de toute façon, sinon en bredouillant ? Dorian se sent impuissant face aux nombreuses attaques dont il est victime et il pardonne, tout en sachant qu'il lui suffirait d'un claquement de doigts pour attirer des ennuis à tous ceux qu'il désignerait. Ça a parfois du bon de faire partie de la famille royale. Mais Dorian, au lieu de chercher à se venger, pardonne : il aime à se dire qu'il aurait fait la même chose à leur place. Il pardonne. Il a pardonné à Arthus les plaisanteries dont il fut la victime et, depuis, le cousin a été ajouté à la toujours plus longue liste de personnes à soigneusement éviter. Et comme chaque fois qu'il croise Arthus, Dorian baisse les yeux, il n'a pas vu que ceux de son cousin traduisaient sa honte et son désir de se racheter. Dorian n'a pas vu tout cela. Il n'a pas vu non plus qu'Arthus, loin du bourreau qu'il représente toujours à ses yeux, veillait discrètement sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


AOÛT 2022 : Solange est décédée. A vous de choisir comment Arthus réagit, et la suite de son évolution, le poste vacant ayant été réalisé par le staff lorsque Solange était encore vivante. I love you

Arthus Gaheris de Valverde
w/ Garrett Hedlund ©️ twisted lips, 35 ans, prince de sang de France
septième dans l'ordre de succession


— Le Rebelle / « James Dean, bad boy » ; paquet de cigarettes moldues, une bonne dose de café noir et une pointe d'eau dans ses cheveux pour leur donner ce style décoiffé. Fêtes, problèmes avec le protocole. Adepte des sports en tout genre, grand curieux du monde moldu, avide de voyages, et rempli d'une indifférence. Un regard plein de malice et de provocation, bleu perçant, ressemblant à celui de sa tante. Une bouche fine pinçant très souvent une cigarette qu'il vient retirer par l'index et le pouce d'une façon détendue. Un air d'éternel bad boy qui plane sur son visage et renforce cette image qu'il véhicule. Un corps svelte caché sous des jeans et blousons de cuir digne de films moldus. Anticonformiste par excellence.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • séducteur, rebelle, impulsif, irréfléchi, épicurien, colérique, procrastinateur, fougueux, bagarreur, protecteur envers ses proches.   PRENOM² • Gaheris. NAISSANCE • madrid, espagne (durant des vacances). Il est de nationalité française par ses parents. TITRE • membre de la famille royale depuis le mariage de sa tante Morgane avec le roi de france Géodor Leblois lorsqu'il était âgé de 25 ans. ; déclaré par le roi septième dans l'ordre de succession au trône à la suite de ce mariage. ANCIENNES ETUDES • Mahoutokoro, Institut Asiatique des Pratiques Magiques. Il aurait dû être scolarisé à Beauxbâtons étant donné sa nationalité française, mais Arthus a pu entrer à l'Institut qu'il préférait pour son programme en défense et combat magique. Il a donc passé ses sept ans jusqu'à ses vingt-années en Asie. EMPLOI • sans emploi (séducteur et flambeur à plein temps). GROUPE • famille royale.
Les allégories princières Scandale sur scandale, la Maison Royale n'a cesse de surveiller les moindres faits et gestes d'Arthus, baigné constamment dans la crainte qu'il n'embarrasse la famille. La presse people se réjouit du dissident royal, que l'on voit régulièrement aux soirées arrosées de toutes couches sociales, éméché et accompagné de nouvelles sorcières auxquelles dit-on, il promet maintes et maintes fois le mariage.

Agitateur au sens propre du terme, il est mis à part lors de grands événements aristocratiques, et toute la Cour de son oncle l'évite, y compris les propres membres de sa famille. Son frère Raphael joue le frère tyrannique et hautain, Églantine la fourbe provocatrice, Angélique se laisse bien trop influencée par lui dit-on, Dorian est trop timide pour l'aborder, quant à Solange ? Elle est sans doute la seule avec qui il a de sérieux liens, bien qu'elle lui reproche souvent son attitude. On raconte que ce n'est plus qu'une question de temps avant qu'il ne soit évincé de la course pour la couronne, mais également de l'Aristocratie. Tout le monde s'attend à ce que le prochain scandale vienne de lui, et qu'il sera sans doute le premier évincé de la famille royale (alors qu'en réalité, Angélique est bien plus en danger qu'il ne l'est, au vu de son mariage secret avec un roturier...)

Arthus se fiche de la politique, des roturiers et des aristocrates, conscient de son statut et sa richesse, il en profite à outrance pour les plaisirs de la vie. Il n'est encore qu'un enfant, au fond. Il ne sait pas réellement ce qu'il veut faire de sa vie. Il est un brin paumé, n'a pas vraiment d'objectifs. De Valverde cherche alors la passion partout où il peut la trouver, éternel gamin qui veut simplement s'échapper de cette famille trop sérieuse à son goût.

❖ Dorian Desclève (ft. Matt Smith) ; cousin par alliance. Arthus a honte. Honte de ce qu'il a infligé au jeune homme. Se moquer du bègue n'avait rien de très glorieux, il en a aujourd'hui pleinement conscience. Si des années auparavant, cela amusait fortement le de Valverde, l'immaturité lors de son arrivée au sein de la famille royale a peu à peu disparu pour qu'il puisse prendre conscience de la cruauté avec laquelle il a agi. Aujourd'hui, Arthus cherche alors à se racheter comme il le peut aux yeux de Dorian. Malheureusement, cela semble fortement compromis puisque le bègue n'a de cesse de l'éviter. Le rebelle de Valverde s'est alors fait une promesse solennelle : celle de protéger et de veiller sur le garçon, à défaut d'avoir le courage de lui faire part de ses excuses. Mais les remords sont de plus en plus pressants et l'étouffent... pour combien de temps encore Arthus réussira-t-il à continuer ce manège ? Il ressent de plus en plus le besoin de se faire pardonner directement tant les remords l'accablent... une étrange situation, lui qui a toujours témoigné une indifférence notoire vis-à-vis de la façon dont les autres le percevaient. Le bad boy a donc un cœur, semble-t-il.
❖ Morgane Leblois née de Valverde (ft Natalie Dormer) ; tante. Morgane a beau être la tante d'Arthus, les deux ont le même âge. Ils ont donc grandi côte à côte, ignorant pendant longtemps le lien filial, se considérant davantage comme des cousins ou frère et sœur que comme une tante et son neveu, et la révérence qui va de paire. Morgane est douce, gracieuse et réservée, Arthus est le mauvais garçon par excellence, fonceur et impulsif, colérique et entêté. Morgane l'admire, l'idéalise, quant à Arthus, il la voit comme une petite fleur, une sœur innocente qu'il a toujours eu tendance à protéger. Ce fut un déchirement pour la petite Morgane à l'époque, quand son cousin décida d'entrer à Mahoutokoro. Malgré la distance, leur lien était inaltérable, et quand il est enfin revenu en France, rien n'avait changé. C'est ce que Arthus pensait, avant de réaliser que Morgane était proche de la famille royale. Un fait dont il n'avait guère pris conscience au fil de leurs correspondances. Il a appris à s'en accommoder, mais à présent, il arrive que Morgane et Arthus se prennent la tête. Celui-ci refuse de changer son comportement rebelle, et suivre le protocole royal, faire bonne figure devant les médias et le reste du peuple. Quand Morgane essaie de le raisonner à ce sujet d'une voix douce, il rétorque froidement que ce n'est pas lui qui a décidé de s'unir aux Leblois. Il ne fait que subir les conséquences du choix de sa tante. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


Raphaël Mordred de Valverde
w/ dane dehaan © angel dust, vingt-trois ans, comice saphyrois,
cinquième dans l'ordre de succession


— Le Requin / « le gentleman » ; terrible quatuor royal. regard bleu glaçant, attitude tantôt amicale tantôt dure et inquiétante. tenues et coiffures soignées, manières irréprochables. protocole très bien maîtrisé, failles du système retournées à son avantage. charisme, mensonges et manipulations. philosophie épicurienne, amour des plaisirs, conséquences jugées négligeables. ambition démesurée, trahisons, quête de pouvoir.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • ambitieux, doué, orateur, populaire, audacieux, véhément, égoïste , traditionaliste, austère, inflexible, baratineur, opiniâtre, téméraire, joueur, calculateur.
NAISSANCE • france, dans le comté de son père. TITRE • Prince du Sang de France depuis le mariage de Morgane de Valverde sa tante, avec le roi de France Géodor Leblois. Le garçon avait dix ans à l'époque. Auparavant, il n'était qu'un fils de comte parmi tant d'autres. ANNÉE/EMPLOI • huitième année d'études à Beauxbâtons et saphiroy, il est d'ailleurs le comice de son écrin GROUPE • famille royale.


Les allégories princières Lorsqu'il était enfant, Raphaël ne voulait rien faire d'autre dans sa vie que plaire à ses parents. Cependant, le jeune garçon oublia sans même s'en rendre compte ses premiers rêves en grandissant et, lorsque sa mère s'éteignit, Raphaël se métamorphosa, sa façon d'appréhender la vie et le monde changea brutalement. L'adolescent qu'il était alors devint plus difficile, plus secret, plus hargneux. Plus insoumis, aussi. Et puis un beau jour, ce fut comme si, en s'éveillant, il avait réalisé qu'il n'avait aucune ambition dans la vie, aucun projet, comme s'il se laissait porter là où le vent l'emmenait et cette dernière pensée lui devint vite insupportable, si insupportable à vrai dire qu'il finit par ne plus se supporter lui même. C'est à partir de là que Raphaël décida de se donner un but, pour avancer, et, dès lors, il n'eut de cesse d'atteindre ses objectifs. A chaque réussite, il s'en trouvait un nouveau, toujours plus difficile. Le défi devint alors son moteur et Raphaël croqua la gloire à pleines dents, fut inondé de lumière, tout en apprenant la persévérance et le labeur.
Popularité, richesse, études et professeurs, filles, sport, rien ne lui résista jusqu'à ce que, il y a peu, Raphaël se mette en quête de la seule chose qu'il ne pouvait avoir, du seul désir qu'il ne pouvait assouvir : le pouvoir. Raphaël, en effet, est pour l'instant loin d'être le favori dans la course à la succession mais le jeune homme a bien l'intention de provoquer sa chance. La question est : jusqu'à quel point veut-il la provoquer, jusqu'où est-il prêt à aller pour s'emparer de la couronne ?


❖ James O'Malley (ft. Matthew Daddario) ; méfiance, clé d'un complot. Raphaël et James n'ont qu'un an d'écart, mais tout un monde les sépare. James le connait vaguement de nom pour être le comice Saphyrois, neveu du roi français. Mais Angélique ne l'a jamais véritablement mentionné dans ses confidences, et ses récits concernant son enfance. A vrai dire, les deux sorciers ne s'étaient même jamais parlés jusqu'à récemment, quelques jours à peine. James a dépassé le couvre-feu de l'Académie, traînant avec quelques membres de l'Obédience des Compagnons dans les ruelles parisiennes. Un brin éméché, il ne se rappelle pas avoir laissé fuiter une information cruciale à Raphaël, une brève confidence concernant les Leblois qu'Angélique lui avait faite sur l'oreiller : la maladie secrète de sa cousine Solange Desclève. Interloqué par la révélation qu'un roturier n'était guère sensé savoir, Raphaël n'est pas parvenu à remplir son rôle de comice comme il se le devait, et a laissé partir la bande d'amis sans leur donner un blâme. Sonné, le De Valverde a repris ses esprits le lendemain, mais se méfie depuis de l'américain, et le surveille de loin. Le jeune comice est loin de réaliser que Jamie pourrait être la clé à son plan machiavélique : celui de bouleverser l'ordre de succession au trône afin d'arriver dans les 3 premières places.  En effet, James est un roturier et a épousé Angélique Leblois il y a quelques semaines. Pour cet acte inconscient et irresponsable, la petite Leblois pourrait être aisément évincée de la course au trône, elle qui se trouve en quatrième position après Marien, Solange et Dorian.
❖ Marien Leblois (ft. Dylan O'Brien) ; quatuor royal. Raphaël est arrivé dans la vie de Marien à une époque où, bien que renfermé sur lui-même, ce dernier n’était pas encore aussi méfiant qu’aujourd’hui vis-à-vis d’autrui. Alors que la mort de Charlotte ne cessait d’être remise sur le tapis depuis des années, la blessure rouverte sans égards par quantité de curieux, Raphaël s’est avéré capable de comprendre, et pour cause : lui aussi avait subi une tragédie et perdu une mère. Il connaissait cette impression d’avoir perdu tout repère et sa verve, ses rebuffades adressées à ceux qui ne cessaient de parler de Charlotte ont su exprimer ce que Marien ne se permettait pas de dire à voix haute. 2012 ou le début d’une histoire prometteuse, d’une amitié vouée à de beaux jours entre ces deux garçons que le mariage de Géodor et Morgane venait de sacrer cousins. Très vite, Raphaël est devenu indissociable de Marien, Nolan et Tristan. Différents mais complémentaires, appartenant au gratin de la communauté des sorciers, quatuor royal comme on aimait à les appeler, et sujet de prédilections des tabloïds sorciers en mal de ragots. Si Tristan se faisait discret, parvenant à se joindre à leurs frasques sans jamais s’afficher, Marien et Nolan se sont laissés entraîner dans la spirale des fantaisies de Raphaël. Ils étaient tous paumés, à l’époque, oscillant entre devoirs et goût des défis et des découvertes, responsabilités et soif de vivre. Les scandales, bien sûr, n’ont pas tardé. Pour sa part, Marien n’a pas réellement pu se livrer à certains aspects du jeu : maladroit avec les femmes, il n’avait presque pas le temps de s’adresser à elles que déjà, photographies compromettantes et rumeurs largement enjolivées explosaient tout autour de lui. A peine était-il surpris avec une bouteille en main qu’on le décrétait alcoolique. Et ainsi de suite. Occurrences que Raphaël prenait à la légère, à la rigolade, peu soucieux de l’ordre de succession, et que Tristan tentait d’étouffer de son mieux pour protéger la réputation de la petite bande. S’ils se sont largement calmés depuis, les garçons se traînent jusqu’à présent cette réputation (avérée pour les uns, mensongères pour les autres) de tombeurs au tableau de chasse conséquent, et on entend régulièrement des jeunes femmes prétendre compter au nombre de leurs ex. L’histoire de ces partenaires de crime ne se limite pourtant pas à ça – c’est avant tout une question de complicité réelle, d’épreuves surmontées coude à coude… et de confiance. Confiance qui menace aujourd’hui d’exploser en morceaux, car la nouvelle lubie de Raphaël, sa quête de pouvoir, est tout sauf favorable à Marien. Les tensions apparaissent et se multiplient, l’incompréhension règne surtout. Tantôt ils retrouvent leur dynamique habituelle, et en une seconde surgissent des pics, des commentaires passifs-agressifs, une colère froide qui les pousse à se séparer sans un mot. Aucune excuse n’est jamais prononcée – lorsqu’ils se retrouvent, la scène est rejouée du début à la fin, inévitablement. Ils se raccrochent à leurs liens, peu désireux de le voir exploser, peu désireux de se perdre alors qu’ils peuvent compter sur si peu de monde. Mais son objectif fixé, Raphaël est incapable de faire marche-arrière, incapable de reculer. Et voilà les cousins-frères divisés par un gouffre qui ne cesse de se creuser, en passe de faire d’eux des frères-ennemis.
❖ Nolan Le Floch (ft. Jack Falahee) ; quatuor royal. laissé au choix des joueurs, voire scénario.
❖ Tristan de Colnet (ft. Sam Claflin) ; quatuor royal. amis, acolytes, buddies comme on dit, Raphaël et Tristan se fréquentent depuis de nombreuses années. Autrefois inséparables, grâce à cette bande qu'ils forment avec Marien et Nolan, on peut dire que leur amitié s'est détériorée depuis quelques mois. Mi-figue, mi-raisin, comme diraient les moldus, tantôt en parfait accord et indivisibles, tantôt en contradiction, opposés. Il faut dire que les caractères des deux jeunes hommes sont à la fois similaires et en même temps très éloignés. Ce qui dérange, ce sont les sorties, les fêtes scandaleuses dans lesquelles Raphaël n'hésite pas à embarquer ses amis, mettant en danger la réputation de Marien, le dauphin, qui se doit d'être intacte. C'est là qu'intervient régulièrement Tristan, en bon de Colnet, qui couvre les histoires peu acceptables de son copain le prince. Ainsi, les plans douteux de Raphaël commencent à lasser, à agacer même l'Aquitain, provoquant de plus en plus de conflits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 203
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1753


James O'Malley
w/ matthew daddario © redwyne, vingt-deux ans, roturier étudiant américain,
époux d'Angélique Leblois


— L'américain / « Jamie, le ricain » ; un air décontracté et un sourire charmeur, les cheveux en pagaille et l'allure débraillée. Fêtard invétéré qui commence à peine à se calmer, joyeux luron affublé d'un accent à en faire craquer plus d'une. Bout-en-train, toujours prêt à rire et plaisanter, doté d'une bonne humeur facilement transmissible. Bohème, vit au jour le jour sans trop s'inquiéter de l'avenir. Se laisse vivre tranquillement sans penser aux conséquences. Touche à tout, dessinateur amateur qui laisse sa trace partout où il le peut, gribouillant au gré de ses humeurs et de ses envies, musicien débutant.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • blagueur, joueur, ambitieux, je m'en foutiste, créatif, fêtard, pacifiste, sportif, sociable, fidèle, immature, insouciant, plein d'humour, charmant, populaire. PRENOM² • deuxième prénom au choix. NAISSANCE • aux Etats-Unis. TITRE • roturier, désormais époux de la princesse de France, Angélique Leblois. ANNÉE/EMPLOI • septième année à Beauxbâtons, écrin d'améthysse et membre de l'obédience des compagnons depuis sa deuxième année. Il travaille en parallèle au Lys Dansant. GROUPE • famille royale.
Les allégories princières Les O'Malley ont une certaine renommée outre-Atlantique, dans leur pays d'adoption. A l'époque, ils n'étaient rien d'autre qu'une fratrie de trois irlandais ayant fui la célèbre Famine de la pomme de terre et migré aux Etats-Unis. Puis, il y a eu ce projet fou dans lequel les trois frères se sont rapidement investis corps et âme : ils ont entrepris de développer une chaîne de Whisky pur feu. Une entreprise florissante qui devint rapidement un succès, et se veut aujourd'hui l'alcool sorcier le plus ancien du Nouveau-Monde.

Depuis maintenant trois générations, les O'Malley parviennent à être acceptés à Beauxbâtons et James, surnommé affectueusement Jamie par une majorité, fils unique et dernier représentant de la famille n'a pas dérogé à la règle, même s'il n'était guère intéressé par le royaume de France.

Le jeune homme a grandi dans un cadre familial idéal. Une famille remplie d'affection et ce fils, voué à hériter d'une entreprise familiale colossale. C'est ce cocon qui a forgé l'homme qu'il est maintenant. Un insouciant, un brin paresseux mais totalement loyal au clan O'Malley, une des qualités les plus présentes dans cette famille.

James est également un artiste dans l'âme, doté d'un irrépressible besoin de s'exprimer, que ce soit par la musique ou par le dessin qu'il pratique depuis tout jeune. D'ailleurs, James semble coincé à cette période de sa vie, c'est un éternel enfant qui ne sait se comporter en adulte, ce que lui reprochent plusieurs personnes. Son immersion dans la culture française, loin de ses terres natales et de sa bulle familiale, l'a cependant fait mûrir bien qu'il reste cet éternel garçonnet farceur et inconscient de ses actes. La preuve avec la proposition indécente qu'il a faite à Angélique Leblois, en juin dernier.

❖ Angélique Leblois (ft. Alycia Debnam-Carey) ; épouse. Ah l'amour ! Ce sentiment bouleversant qui ensorcelle le cœur et fait tourner la tête de bon nombre de jeunes femmes. Mais la douce et naïve Angélique est encore une enfant, bien trop innocente pour se préoccuper de la gente masculine, dit-on. Et pourtant, s'ils savaient tous de quoi il en retourne réellement, et surtout l'identité de la personne ayant réussi à charmer cette petite depuis à présent plusieurs années ! Il n'est rien d'autre qu'un étranger, plutôt aisé mais roturier. Autant d'aspects que la Couronne estimerait négatifs, mais dont Angélique n'a cure. Jamie O'Malley est le bon, elle le sent au plus profond d'elle-même. Elle ne rêve, fantasme, ne pense qu'à lui, seul garçon ayant su trouver grâce aux yeux de la petite princesse. Si bien que la réponse positive fut comme une évidence lorsqu'il lui demanda sa main. Ils ont fini par s'unir pour le meilleur et pour le pire, il y a de cela quelques semaines. Elle vit depuis sur un nuage, dans un parfait cocon de bonheur à l'abri des regards. Il est pourtant difficile de garder son paradis secret, tant elle rêve de pouvoir le crier haut et fort dans les couloirs de Beauxbâtons. Mais Angélique réalise-t-elle au moins l'impact qu'aurait cette folle envie sur l'ordre de succession ? Son cher Marien pourrait en pâtir, elle-même pourrait être reniée à jamais par les siens. Se marier à un roturier était une idée bien déraisonnable.
❖ Raphael de Valverde. (ft Dane Dehaan) ; méfiance, clé d'un complot.  Raphael et James n'ont qu'un an d'écart, mais tout un monde les sépare. James le connait vaguement de nom pour être le comice Saphyrois, neveu du roi français. Mais Angélique ne l'a jamais véritablement mentionné dans ses confidences, et ses récits concernant son enfance. A vrai dire, les deux sorciers ne s'étaient même jamais parlés jusqu'à récemment, quelques jours à peine. James a dépassé le couvre-feu de l'Académie, traînant avec quelques membres de l'Obédience des Compagnons dans les ruelles parisiennes. Un brin éméché, il ne se rappelle pas avoir laissé fuiter une information cruciale à Raphael, une brève confidence concernant les Leblois qu'Angélique lui avait faite sur l'oreiller : la maladie secrète de sa cousine Solange Desclève. Interloqué par la révélation qu'un roturier n'était guère sensé savoir, Raphael n'est pas parvenu à remplir son rôle de comice comme il se le devait, et a laissé partir la bande d'amis sans leur donner un blâme. Sonné, le De Valverde a repris ses esprits le lendemain, mais se méfie depuis de l'américain, et le surveille de loin. Le jeune comice est loin de réaliser que Jamie pourrait être la clé à son plan machiavélique : celui de bouleverser l'ordre de succession au trône afin d'arriver dans les 3 premières places.  En effet, James est un roturier et a épousé Angélique Leblois il y a quelques semaines. Pour cet acte inconscient et irresponsable, la petite Leblois pourrait être aisément évincée de la course au trône, elle qui se trouve en quatrième position après Marien, Solange et Dorian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adastra.forumactif.org
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

(7F & 7M) FAMILLE ROYALE, standing in the hall of fame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Famille Royale [1/5]
» La glorieuse et compliquée famille royale d'Alabasta
» Membre caché de la famille royale et comploteUR , est-ce possible ?
» [spoiler] La série Grimm plus d'infos
» Des armoiries de la famille royale d'Ambre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Gestion des Personnages :: Les portraits de la Gazette-