AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (colette) atomes crochus

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 851
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

MessageSujet: (colette) atomes crochus   Mar 19 Avr - 17:49

colette peyrevigne
j'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil
Le protocole Colette est le feu brûlant sous la lave et la pluie ruisselant sur la pierre. Elle se faufile dans l’existence en clamant très haut et très fort qu’elle refuse de penser au passé et que seuls les voyants peuvent prédire l’avenir. Elle n’a d’yeux que pour le présent ; c’est ce qu’elle dit en tout cas. « j'suis la fille de personne » qu'elle dit souvent. Puis elle se met à hurler à tue-tête une chanson d'un moldu que personne connaît, un mec à l'idée à ce qu'il paraît, enfin ça c'est encore elle qui le dit. Elle dit beaucoup de choses, mais seulement lorsqu'elle est à l'aise, avec des proches ou avec un verre à la main. C'est une noctambule qui prend goût à la vie et révèle sa saveur seulement à la nuit tombée. Une fille qui sait s'amuser, à ce qu'on dit. Souris de jour, cigale de nuit. Et pourtant en territoire inconnu, elle se fait au contraire discrète et rase les murs, elle n'aime pas dévoiler trop de sa personne. Peur d'être déçue, et, surtout, blessée. Elle a une peur bleue de la souffrance à laquelle elle s'expose lorsqu'elle laisse ses faiblesses à découvert. Elle peut pas s'empêcher de s'attacher, pourtant, sur un coup de tête, au moindre regard échangé, dès que son cœur est touché. Et elle est d'une sensibilité maladive, même si celle-ci est cachée derrière une forteresse cadenassée. C'est une éprise de liberté, farouchement, passionnément, et sous toutes ses coutures. Elle ne croit pas au grand amour mais elle vit pour aimer, elle tombe amoureuse comme les hirondelles : tout le temps, sans que son cœur ne sache s'amouracher une bonne fois pour toutes sur un jouvenceau. De toute façon Colette a soif d'aventures et de découvertes, elle est insatiable de vie et ivre d'allégresse.
Dans le fond, elle doute de beaucoup de choses, pour ne pas dire de tout, mais il y a une chose que rien au monde ne pourra lui ôter et qu’elle ne doit à personne. Sa magie et la facilité avec laquelle elle l’utilise et la transforme à son aise. Colette est une sorcière douée et entêtée à réussir. Ça compense sa frivolité et sa négligence.

Colette, c’est aussi une sale histoire de famille. De celles qu’on ne trouve que dans les romans noirs et dont les mystères ne sont jamais tout à fait percés même au dernier mot de la dernière page du livre. C'est une vieille histoire, qui date d'une époque dont Colette ne se souvient guère puisqu'elle savait à peine parler lorsque c'est arrivé. Les gens en retiennent surtout que les Peyrevigne ont été éclaboussés par le scandale et la traîtrise, qu'ils n'ont jamais connu la loyauté. Qu'ils ont badiné au jeu des trônes et qu'ils ont perdu ; mais pas leurs têtes, ç'aurait été trop douce punition. À la place, c'est leur fierté, leur fortune et leur dignité qu'on leur a ôtées. Leur belle vie. Relégués à la basse place de moins-que-rien, l'opprobre les a détruits tous. Le père de Colette a ainsi séjourné en prison plusieurs années en attendant qu'on lui offre une chance de sauver sa peau devant les juges du Censorial. Peut-être ont-ils trop attendu d'ailleurs, en lui donnant le temps, derrière ses barreaux de verre, de peaufiner une défense invincible ; toujours est-il qu'il recouvrit sa liberté, une liberté faite de guenilles et de haillons mais tout de même. Trop tard, sans doute, puisque femme et enfant s'étaient envolées, disparaissant du monde magique pour tenter leur chance auprès des moldus. La mère de Colette tenta bien de lui dissimuler son anormalité et son essence magique mais cela ne dura qu'un temps, un havre de paix de quelques années au milieu d'une foule à qui leurs visages n'évoquaient rien sinon ceux d'inconnues parmi des inconnus. Et puis la magie reprit ses droits, comme elle le fait toujours, et Colette fut rappelée à sa nature, forcée à apprendre à dompter ses talents et ses forces. Elle étudia les bases de la magie parmi les enfants nés-moldus, dans l'ignorance la plus totale de l'histoire de sa famille. Beauxbâtons, enfin, fut pour elle une fosse aux lions où la vérité éclata dans toute son impétueuse cruauté. Les ardoises ne s'effacent pas avec le temps, telle fut la première leçon de Beauxbâtons.

Le cœur de la jeune femme enfin est un terreau pour la révolution. Certains disent qu'elle porte le gène en elle, que ces choses là sont héréditaires. Elle, elle pense qu'à être plus royalistes que le roi, les grands de ce monde ont commencé à creuser leur propre tombe.
Carte d'identité NOM, PRÉNOM(S) • Peyrevigne est un patronyme qui fleure bon la Gascogne, ses falaises au bord des flots et ses âpres cépages alignés sur les plaines ; c’est le mélange de la pierre et de la vigne depuis des centaines d’années, c’est un nom qui chante l’histoire et le passé comme un héritage et tel un doux refrain fredonné dans la bouche d’une vieillarde. C’est aussi un nom frappé d’opprobre depuis longtemps qui fait se détourner les têtes et baisser les regards. Dans cet anathème le plus total, l’enfant à naître fut nommé Colette. C’était désuet et passé de mode, parfait lorsque le monde entier vous tourne le dos. C’était aussi le prénom de sa grand-mère.
AGE, NAISSANCE • cela s’est passé il y a vingt-quatre automnes, dans le râle du vent d’Autan qui fait trembler les murs des bâtisses toulousaines à la triste saison. C’était un 28 octobre dans la campagne au sud de la capitale du Languedoc-Roussillon.
NATIONALITÉ • de pure souche française, aussi loin que l’arbre généalogique des Peyrevigne puisse remonter.
ASCENDANCE • la rumeur veut que les ancêtres de la famille aient plus d’une fois flirté avec des nymphes au milieu de leurs vignes et que le sang de ces dernières coule ainsi dans les veines des héritiers Peyrevigne et pourtant ils ne sont que de simples hommes, faits de chair et de sang, mortels et communs.
TITRE • l’étendard de la traîtrise flotte au-dessus du blason des Peyrevigne, depuis des lustres déchus de leur titre de noblesse (comte) et leur dignité. Cette éviction ne date pourtant que d’une vingtaine d’années mais le temps parait toujours s’écouler plus lentement dans les abysses de l’oubli et de la déchéance. La faute au père de Colette, Auguste, qui fut fortement soupçonné d’être le cerveau à l’origine d’un putsch révolutionnaire intenté contre Mathurin de Rouvière et qui en paya le prix fort : le déshonneur brûlant et éternel pour lui et toute sa famille.
ANNÉE D’ÉTUDE ET CURSUS • lancée depuis une éternité dans la poursuite de ses études, Colette entame désormais sa deuxième année de GRAMME. Après avoir longtemps tergiversé entre mystères et maîtrise de la magie, c’est finalement vers ce dernier qu’elle s’est tournée.
JOB ETUDIANT • elle a enchaîné les petits boulots depuis sa majorité sans jamais trouver chaussure à son pied, parce qu'elle avait toujours l'impression d'être oppressée par les responsabilités et les attentes de ses employeurs dès qu'un contrat de travail se prolongeait plus de trois mois. Ce qu'elle préfère toutefois, c'est le milieu de la nuit, parce qu'il lui semble toujours, alors, être au cœur de la fête et de la vie. Barmaid, c'est encore ce qu'elle fait de mieux et les extras lui permettent d'arrondir ses fins de mois. A noter également qu'elle recherche un stage dans sa branche, la maîtrise de la magie, sans succès jusqu'à présent.
RESPONSABILITÉS, ACTIVITÉS PARASCOLAIRES • elle est tout d'abord une fidèle membre du club des duels et si c'est son attrait pour le parcours de la maîtrise de la magie qui l'a d'abord amenée vers ce club, le combat s'est vite révélé être un excellent canalisateur de son trop-plein de fièvre et de colère. D'autre part, son pedigree puis son amour démesuré pour la liberté l'ont rapidement mise sur la route des Compagnons, l'obédience qui l'a accueillie il y a six ans déjà de cela et où son impétuosité et sa tendance à braver les règles trouvent à s'exprimer.
ECRIN • (rubissan), volcanique, passionnée, émotive, son amour pour la vie et la liberté.
PATRONUS • il s'agit d'un chat sauvage, dans toute son ambiguïté.
GROUPE • les évincés.
Les notes de la duchesse sauvage, lunatique, sentimentalement pudique, belliqueuse, fêtarde, capricieuse, intrépide mais hésitante, âpre à faillir, émotive, éprise de vie et de liberté, généreuse, épicurienne, voit les choses en grand, insouciante, possessive, exclusive, terre à terre, embrasée, volupteuse à souhait. Coco #2000 le jour de la défaite. C'était par une belle journée de printemps qu'ils sont venus encercler le manoir, une brigade de la police magique menée par un aubin et par le duc de Rouvière en personne, pour cueillir Auguste Peyrevigne, le traître, pour avoir tenté de renverser son suzerain et prendre sa place. Le nom des Peyrevigne fut rayé des petits papiers royaux, leurs terres pyrénéennes données à une famille plus méritante ; et la femme et l'enfant qui restaient, enfin, furent abandonnées à leur propre sort, chassées de chez elles et du monde auquel elles avaient appartenu comme des chiens galeux. #2001 piétiner leur vie comme on marche sur un miroir. Moins d'une année plus tard, ce fut comme si leur famille n'avait jamais existé dans le monde magique. Tout aussi brusquement que la mort fauche les vies, leur nom fut oublié. Auguste Peyrevigne pourrissait en prison dans l'attente de son jugement. Son épouse Maguelone avait pour sa part troqué son patronyme et rangé sa baguette au fond d'un tiroir solidement cadenassé. Résolue à offrir la meilleure chance à sa fille de grandir loin de la corruption et de la calomnie, elle fit le choix d'abandonner la magie. #2009 parce qu'il est des douleurs qui ne pleurent qu'à l'intérieur. Elle a onze ans jour pour jour lorsqu'elle découvre qu'il y a un monde derrière le monde, de la magie dans ses veines et des rêves infinis à toucher du bout des doigts, à frôler du bout des lèvres. Colette intègre une école de magie toulousaine, parmi les enfants nés dans des familles moldues. La sorcellerie est la révélation de sa vie, elle semble être l'évidence comme si tous les chemins qu'elle avait emprunté n'avaient mené qu'à ce destin. #2013 tu m'as émue, château perdu. Les années filent comme les comètes dans les nuits estivales : à toute allure, sans qu'on ne les voit passer, sans laisser suffisamment de temps pour révéler les secrets depuis trop longtemps enfouis dans limbes encéphales. Colette pousse donc les portes de Beauxbâtons sans rien savoir du désaveu qui plane sur son nom de famille, sans douter du plomb qu'on voudra tirer dans ailes encore toutes duveteuses. La chute est fracassante ; l'aplomb, disparu. #2018 après moi le déluge Vingt printemps se sont écoulés depuis la première aurore de la jeune femme et elle découvre pour la première fois l'existence d'un monsieur Peyrevigne. Après dix-huit ans d'éclipse, un papa entre dans sa vie. Mauvaise pioche, la gamine est farouche, le père démoli et leur relation n'est qu'un long râle de reproches et de regrets.


recherches

Ce ne sont que des bases de liens pêle-mêle, j'ai bazardé toutes les idées qui me passaient par la tête. Passez un petit mp si quelque chose est susceptible de convenir à votre perso. I love you
- copains de débauche (groupe de 3/4 personnes) : Colette est une grande fêtarde qui cherche sa crew pour partager des nuits folles.
- jeux d'amour : les garçons, elle les enchaîne, chaque fois en tombant follement amoureuse, jamais dans la durée. Souvent rencontrés en soirées, parfois sur les réseaux, elle adore conter fleurette lorsqu'elle a un petit coup dans le nez et se montre beaucoup plus réservée de jour.
- patrons : Colette a enchaîné les petits boulots depuis qu'elle est à Beauxbâtons, là encore elle n'est jamais restée en poste très longtemps pour de multiples raisons (à approfondir, base de liens avec des adultes).
- maître de stage : elle doit se trouver un stage cette année et ne sait absolument pas vers quoi se tourner, elle a envoyé une multitude de lettres de motivation et attend des réponses (milieu maîtrise de la magie, de préférence pour tout boulot sur le terrain)
- bourreaux : nobles ou roturiers, les évincés ont tout pour déplaire dans la société magique, et Colette en a payé les frais en débarquant comme une fleur à Beauxbâtons en ignorant tout de son histoire familiale.
- l'ex fiancé : héritière du comté des Pyrénées-Orientales, Colette était ce qu'on appelle un beau parti forcément courtisé dès sa naissance. Ses parents promirent sa main à un autre bambin de son âge, évidemment les fiançailles furent rompues lorsque Auguste Peyrevigne fut jeté en prison. Les deux ex-fiancés ne se sont jamais vus et Colette ignore même qu'une telle alliance a été passée un jour (ce serait une base de lien, qui éventuellement pourra influencer la relation de Coco avec son père, futur scénario)
- les nouveaux comtes : c'est la famille qui a remplacé les Peyrevigne sur l'échiquier du pouvoir et à la tête de leur ancien comté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 851
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

MessageSujet: Re: (colette) atomes crochus   Jeu 21 Avr - 17:21

Qu'on leur coupe la tête
les oubliés

❖ Auguste Peyrevigne ( ◻◻◻◻◻◻◻ ) ;
la croix et la bannière abandon, traîtrise, père renié, la seconde chance semble impossible.

Elle ne retient en fin de compte de lui qu'une chose : son abandon. Qu'ils partagent le même sang est une chose, mais Auguste Peyrevigne n'a pour elle jamais été un père. Du moins l'idée qu'elle se fait d'un père, elle qui n'en a jamais eu. uc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 851
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

MessageSujet: Re: (colette) atomes crochus   Jeu 21 Avr - 17:23

Qu'ils mangent de la brioche
les gueux

❖ Augustine Leroy ( - ◻◻◻◻◻◻◻◻ ) ;
date de rencontre, groupe. mots clés, instants qui résument la relation.

description détaillée (facultative)

❖ Orna Cheval ( - ◻◻◻◻◼◼◼◼ + ) ;
la mise en abyme. mots clés, instants qui résument la relation.

description détaillée (facultative)

❖ Roche Marulier ( - ◻◻◻◻◼◼◼◼ + ) ;
date de rencontre, groupe. mots clés, instants qui résument la relation.

description détaillée (facultative)

❖ Ange Cipriani ( - ◻◻◻◻◼◼◼◼ + ) ;
date de rencontre, groupe. mots clés, instants qui résument la relation.

description détaillée (facultative)



_________________



as-tu la vie sauve? ton cœur se repose et j’ai ma réponse. les sirènes toute ta vie éperdues, rescapées des fauves jusqu’aux ecchymoses qui tuent. sais-tu de quelle savane venaient les éléphants dans tes veines ? sais-tu quelle caravelle passait avec le vent sur tes plaines ? avant ce soir, avant ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 851
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

MessageSujet: Re: (colette) atomes crochus   Ven 29 Avr - 15:12

Qu'au moins il me laisse mourir tranquille
les nobliaux

❖ Anselm Buffenoir ( - ◻◻◻◻◼◼◼◼ + ) ;
haut les cœurs. maître de stage, admiration, modèle, inspiration.

description détaillée (facultative)


❖ Antoine de Noblecourt ( - ◻◻◻◻◼◼◼◼ ) ;
ni chair ni poisson. incompréhension, mondes opposés, alchimie en duel, curiosité partagée.

description détaillée (facultative)


❖ Elysee Berthelot ( - ◻◻◻◻◼◼◼◼ + ) ;
haut les cœurs. maître de stage, admiration, modèle, inspiration.

description détaillée (facultative)


❖ Jules Cavalieri ( - ◻◻◻◻◼◼◼◼ + ) ;
haut les cœurs. maître de stage, admiration, modèle, inspiration.

description détaillée (facultative)


❖ Juliette de Noblecourt ( - ◻◻◻◻◼◼◼◼ + ) ;
du même tonneau. sœur de cœur, son chef d'armes, même engeance quand il s'agit de s'amuser.

description détaillée (facultative)

❖ Loup de Rohan-Gié ( - ◻◻◻◻◼◼◼◼ + ) ;
bonnet blanc et blanc bonnet. colocataires, sentiments mêlés, (in)amitié enflammée.

description détaillée (facultative)


❖ Marat Roncenoir ( - ◻◻◻◻◼◼◼◼ + ) ;
haut les cœurs. maître de stage, admiration, modèle, inspiration.

description détaillée (facultative)


❖ Marien Leblois ( - ◻◻◻◻◼◼◼◼ + ) ;
la politique de l'autruche. amitié secrète, opposition politique, non-dits qui pèsent lourd, chaînes.

description détaillée (facultative)


❖ Tristan de Colnet ( - ◻◻◻◻◼◼◼◼ + ) ;
haut les cœurs. maître de stage, admiration, modèle, inspiration.

C'est toujours le problème avec les soirs de fête et les verres enquillés les uns après les autres, ça finit toujours de la même manière. Par le trou noir.


❖ Valery de Monteynard ( - ◻◻◻◻◼◼◼◼ + ) ;
haut les cœurs. maître de stage, admiration, modèle, inspiration.

description détaillée (facultative)




_________________



as-tu la vie sauve? ton cœur se repose et j’ai ma réponse. les sirènes toute ta vie éperdues, rescapées des fauves jusqu’aux ecchymoses qui tuent. sais-tu de quelle savane venaient les éléphants dans tes veines ? sais-tu quelle caravelle passait avec le vent sur tes plaines ? avant ce soir, avant ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

(colette) atomes crochus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MYSORE F ORASTIE ROUMANIE EN FA chez COLETTE BELGIQUE
» Lettre ouverte d'une dame sur facebook qui ne veut pas supporter mme Manigat
» Boby Lapointe
» Mon prénom est ringard, mais pas moi ! -FINIIIIIIS
» Colette M. Fresneau ~ I'm a scary gargoyle on a Tower ¤.o

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Gestion des Personnages :: Le garde-moldu :: Malles Magiques-