AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (mariette) still in my blood

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
❝ HIBOUX : 138
❝ AUTRES VISAGES : (rose weasley ; palmyre) présentation ; liens ; insta
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1268
❝ MIROIR : dylan o'brien.
❝ CREDITS : © darkdreams.
❝ ÂGE : 23 ans.
❝ STATUT SOCIAL : dauphin.
❝ OCCUPATION : uc.


Still in my blood
I could shout out the world, I could move from this town
But you're still in my blood



Empêchement de dernière minute, je ne pourrai pas te rejoindre… désolée ! Profite quand même du film, tu me raconteras ;D
— Nouveau message : Ortie, 19:45

A un quart d'heure de la séance. Il est presque surpris. Presque – mais il se contente de fermer les yeux, d’inspirer, de relâcher la bouffée d’agacement qui lui noue la gorge en une expiration persifflante. Ce n’est pas étonnant, non, c’est typique, Hortense résumée en vingt mots et deux phrases : des plans, toujours des plans. Il est certain qu’elle est occupée en effet, qu’à son retour à Chantilly il écopera d’un solide alibi ; c’est qu’elle soigne les détails, Ortie, ne pique jamais sans calculs, ne laisse rien au hasard. Pourquoi s’y est-il encore laissé prendre ? Il aurait dû discerner qu’elle préméditait de se défiler "subtilement" à l’instant même où Juliette a été miraculeusement greffée à l’une de leurs soirées habituelles, celles que sa jumelle et lui partagent en tête à tête en cinéma. Juliette. S’il se montrait honnête, il avouerait ne serait-ce qu’à lui-même que le nœud lui obstruant la gorge n’est pas uniquement tissé d’émotions négatives. Mais Marien est lâche en sentiments, sourd aveugle et indéniablement muet ; ou, d’un point de vue moins critique, plus vertueux, il pourrait se targuer de s’être fait l’incarnation humaine des singes de la sagesse, puisque le sens du devoir est à la fois le moteur de son attitude et le frein de ses passions.

Mais s’il tient ses membres en bride, maîtrise même les rictus de ses traits, ses sentiments restent dotés d’une volonté propre qui, bien contre son gré, le ramènent invariablement à la de Noblecourt. Il lui en veut parfois : elle avait tout pour briller, de la noblesse à l’ascendance irréprochable, née dans l’écrin dont tout parti se veut issu pour être qualifié d’irréprochable. Elle avait tout sauf l’attitude et il se surprend à la blâmer en silence de n’être pas de ces filles respectables qu’on lui proposerait tout naturellement pour compagne. Et tout à la fois, il est bien conscient de la futilité de sa rancœur car au final, si elle était telle que les autres, il n’aurait sans doute pas éprouvé le besoin condamnable de se brûler à sa flamme.    

Dilemme. Rester ou partir ? Fuir ou faire face ? Agir en ami le temps d’une soirée ne devrait pas être tâche difficile : il ne fait que ça, prétendre ne rien être de plus qu’une connaissance, un bon camarade, comme si ses lèvres ne frémissaient pas de goûter une nouvelle fois à la soie de sa nuque, comme s’il pouvait penser à autre chose qu’à ses courbes après y avoir goûté le temps d’un soir. Il ne fait que ça, garder ses distances et s’emmurer dans le déni, mais maintenir sa position lui semble plus difficile depuis que lui est parvenue, par nulle autre qu’Ortie, une rumeur concernant Juliette et Tristan. Une alliance, un projet de mariage entre son allié et ami et celle qui domine son traître de palpitant serait une terrible équation, sinon la pire de toutes ; il n’a pas eu le cran d’affronter Juliette pour confirmer ou infirmer l’information, peu confiant en sa capacité de garder son calme en cas de réponse positive. Et pourtant la voilà – pimpante et éblouissante comme à son habitude, tout à fait incapable de passer inaperçue. Chevelure flamboyante et sourire éblouissant, elle le cloue au sol et, incapable de tourner les talons, il la regarde tenter de le distinguer dans la foule.

Il pourrait s’esquiver sans mot dire. Discret derrière les sortilèges Glamour qui lui permettent de se faire anonyme et de profiter de la soirée sans subir une couverture médiatique indésirable, il pourrait passer à ses côtés sans se manifester et simplement disparaître. Mais elle croise son regard, le fait captif même sans le reconnaître, et Marien se maudit intérieurement à l’instant où il se remet en mouvement, droit vers elle, plutôt que pour fuir. Se racle la gorge pour attirer son attention. « Pourquoi dit-on que la masturbation rend sourd ? » Une mère se tourne vers lui, outrée, avant de s’éloigner d’un pas rigide en bouchant les oreilles de son enfant, et Marien se retient de fermer les yeux (douloureusement cette fois, comme physiquement blessé d’avoir dû prononcer une telle phrase en public), reste stoïque. « Etait-ce vraiment nécessaire ? Je persiste à penser que porter une écharpe verte aurait fait l’affaire. » ‘Codes pour se reconnaître’, qu’elle avait dit. Ortie avait ri en répliquant qu’on sentait là une influence de blind date et Marien avait affiché un air blasé pour ne pas laisser percevoir la jalousie qui le rongeait à cette idée. Mais Juliette avait obtenu gain de cause, en tout cas. « Hortense a eu un empêchement. Il n’y aura que toi et moi, ce soir. » Affirmation qui pourrait sonner prometteuse si elle n’était formulée si froidement. Regard qui pourrait être qualifié d’intense s’il n’était associé à un visage figé en un masque d’indifférence. Il jette un coup d’œil à la masse de spectateurs qui se presse déjà à la porte de la salle où se joue le film qu’ils ont prévu de voir, un autre à la file d’attente interminable pour les boissons et autres casse-dalle, propose ce qui lui semble le plus logique : « Tu réserves les places, le temps que je nous prenne de quoi grignoter ? » (Il espère juste un peu qu’elle choisira des places tout derrière, en hauteur ; celles d’où les gens ne suivent jamais tout à fait le film. Juste un peu).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(mariette) still in my blood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes
» Liste Blood Ravens (BA) Cypher Table #3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Paris, Capitale :: Le Quartier des Cent Chemins et son réseau :: Cinéma-