AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (M) MALACHY BONTEMPS, la misère de Paris

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
❝ HIBOUX : 95
❝ CÔTE DE POPULARITE : 943
❝ MIROIR : Clément Chabernaud
❝ CREDITS : NEPTUNIUM 237
❝ ÂGE : 22 ans
❝ STATUT SOCIAL : Haute Noblesse
❝ OCCUPATION : Saphiroy, septième année, parcours social et politique, option droit magique. Membre du club de duel. Serveur à mi-temps.


Malachy Bontemps
w/ Robert Sheehan © Eden Memories, 22 ans, Petit Noblesse ou Roturier

— Malachy / « L'Insolent » ;  Un sourire ravageur, les yeux pétillants, une énergie vibrante, mais étourdissante. Mais il rage, intérieurement, lève les poings avec colère contrôlée.  Malachy, c’est le mouton noir, celui qui s’est échappé de l’enclos que l’on lui avait destiné. Un artiste dans l’âme, un poète muet des temps modernes,  un libertin rebelle qui refuse de se soumettre à toutes règles et coutumes.  Il refuse la servitude que son nom lui impose, refuse d’être esclave de son patronyme. Alors, Malachy, il n’est pas droit, ne prend rien au sérieux et ne cherche surtout pas à faire partie de la norme. Il s’exclame, hurle sa joie et son indignation. Il danse, crie, pleure, sans gêne parce qu’il refuse de se soumettre à toute forme de contrôle, plus jamais.
Carte d'identité TRAITS DE CARACTERE • Énergique, Bavard, Sans gêne, , Théâtrale, Égoïste, Ambitieux, Rancunier, Révolté, Est incapable de tenir en place, Drôle, Créatif, Bagarreur, Désinvolte, Manipulateur PRENOM² • deuxième prénom au choix NAISSANCE •  Quelque part en France TITRE • : Héritier d’une baronnie ou Roturier ANNÉE/EMPLOI • Septième année à Beaubâtons GROUPE • Petite Noblesse ou Roturier
Les allégories princières
Famille La famille Bontemps est synonyme de servitude depuis des générations. Valets, femmes de chambre, pages,écuyers et plus encore, ils sont des ombres au Magistral, tapisse discrètement les murs sans jamais sortir au grand jour. Respecté, mais ridiculisé, on les connaît pour leur rôle de serviteurs, discrets et efficaces.  Ils sont personnes et pourtant, ils font partie des meubles et leur nom est connu pour leur allégeance quasi exemplaire à la famille royale.  Malachy, c’est le garçon qui est né dans les écuries, celui qui connaît comme sa poche le palais royal et qui sait comment plier un drap de lit à la perfection.  On le voit déjà comme un futur serviteur,  on l’a élevé de cette façon, à respecter les plus nobles et à ne jamais leur tenir tête. Mais Malachy il a honte de sa famille, de son travail silencieux et de son humilité presque ridicule, il ne veut pas servir, désir s’élever et s’éloigner de cette vie de misère. Il est égoïste. Et c’est bien ce défaut qui l’éloigne chaque jour de plus en plus de son nom.

Ambition  Le feu ardent. Ce qui a tout fait basculer. À son arrivée à Beauxbâtons, Malachy  a pris conscience qu’il pouvait devenir n’importe qui et que personne ne pourrait plus jamais le retenir, lui imposer des choix. Il s’est affranchi, cherchant à tracer sa propre voie. Alors, il a décidé de tout essayer et de ne plus rien laisser pour acquis. Duel, chasse, chorale, groupe de théâtre, musique, il a tenté tous les clubs, chassant après des talents dont il ignorait s’il possédait ou non, voulant tout simplement trouver qu’il était réellement. Et Malachy sait, il n’est pas un serviteur, ne le sera plus jamais. Il est un électron libre, un artiste qui refuse les attaches et les codes. Son ambition est bien simple au final, dévastatrice par contre, il veut devenir le meilleur. Ni plus ni moins.

Destruction Le secret qu’il veut crier au grand jour, mais Malachy sait mieux, sait qu’il signerait sa condamnation avant que crimes soient commis. Mais il fier et brûle du pouvoir futur de son appartenance. Anarchiste. Il rira à la tête du Roi coupée. Dansera sur les cendres du Magistral.

❖ Anselm Buffenoir ; between angels and insects « Je pue la merde de ma famille », une exclamation, le silence et puis, un rire, bruyant, surprenant,  Anselm Buffenoir qui rit à en pleurer, le seul qui ose le faire. Parce que, oui, lui aussi il pue la merde de sa famille, lui aussi vit  sous l’ombre d’un nom insulté. Alors, malgré tout ce qui les oppose, malgré qu’Anselm fait partie d’un monde que Malachy veut rejeter, malgré leurs caractères en tout point opposé, ils sont devenus amis, proches, confidents, frères de cœur. Partageant une ambition commune, celle de devenir, ils ont grandis et appris sans prendre pleinement conscience des chemins contraires  qu’ils empruntent. Parce qu’au final, malgré les années passées, ils semblent être restés les mêmes, ce garçon extravagant en contraste avec son ami si sérieux. Une amitié mouvementée, jamais facile, mais toujours pardonnée, rancune impossible. Mais Anselm ne sait pas, ne doit jamais savoir, que c’est Malachy qui a initié les chantages à son égard. Il ignore que celui qu’il considère comme son meilleur ami essaye de l’influencer pour qu’il rejoigne les rangs de la révolte. La perte semble inévitable.


❖ Prénom Nom ; intitulé du lien Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 95
❝ CÔTE DE POPULARITE : 943
❝ MIROIR : Clément Chabernaud
❝ CREDITS : NEPTUNIUM 237
❝ ÂGE : 22 ans
❝ STATUT SOCIAL : Haute Noblesse
❝ OCCUPATION : Saphiroy, septième année, parcours social et politique, option droit magique. Membre du club de duel. Serveur à mi-temps.


INFORMATIONS

Hello toi que j’aime déjà !    Tout d’abord, si tu zieutes ce scénario, je te remercie, tu gères grave ! Ensuite, quelques précisions qui, j’espère, ne te feront pas fuir / te convaincrons de prendre ce grand dadais de Malachy !

PSEUDO : Totalement négociable !  J’aime bien le prénom (que je précise, on prononce « Malaïky »   ), mais s’il ne convient pas, pas de problème, je ne suis pas difficile! Par contre, le nom, Bontemps, n’est pas négociable! La famille Bontemps étant en effet connue pour sa servitude auprès des rois (bon dans la réalité, la lignée est éteinte, mais disons que ce n’est pas le cas ici !  :dent: )

VISAGE : Négociable aussi, je ne suis pas difficile et Malachy n’est pas destiné à faire des bébés avec Anselm anyway  :russe:  !  J’aime bien Robert, mais n'importe qui, une tête d'un jeune homme un peu extravagant / insolent pourrait tout à fait convenir !

HISTOIRE, CARACTÈRE :  Rien de bien compliqué, seulement respecter cette idée de servitude versus la révolte de Malachy. Le reste est libre,  les histoires de familles déchirantes ou de cœurs compliqués sont à votre volonté.    Bien entendu, vous pouvez nuancer le caractère, vous pouvez même le rendre un peu plus sombre. J’ai donné les bases, une idée générale, mais le reste vous appartient totalement, faite-vous propriétaire de Malachy !

LIEN :  À approfondir/éclairer par MP, mais voilà une bonne idée du lien que j’imagine. En gros, des meilleurs potes qui vont connaître des temps difficiles à cause de divergence d’opinions !  :jule:

ACTIVITÉ :  Le respect du règlement du forum, that’s it ! Je suis loin d’être un exemple parfait de rapidité et présence, mais je m’attends à un minimum d’activités! Pas de connexion aux trois mois quoi !

Voilà! Je te papoute déjà !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M) MALACHY BONTEMPS, la misère de Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Le salon du chocolat à Paris
» Sans l'aide de la diaspora, Haïti sombrerait dans la misère
» Lucky mâle type Beagle (paris)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Gestion des Personnages :: Les portraits de la Gazette-