AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 • some says the world will end in fire

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
❝ HIBOUX : 56
❝ CÔTE DE POPULARITE : 959
❝ MIROIR : maria valverde.
❝ CREDITS : shiya.
❝ ÂGE : vingt-cinq ans.
❝ STATUT SOCIAL : petite noblesse, comtesse du lyonnais.
❝ OCCUPATION : deuxième année de GRAMMES en mystère de la magie, options étude d'une culture magique et fantômologie. stagiaire au ministère des ombres. contributrice pour lefantômologue.com.


Herculine Berliet
i have been one acquainted with the night.
Carte d'identité NOM, PRÉNOMS • BERLIET, héritage paternel qu’elle porte sur ses épaules avec une facilité qui en est presque déconcertante. HERCULINE, le nom de l'arrière-arrière-grand-mère, évidemment, comme si tout n'était qu'un éternel recommencement, et qu'elle ne pouvait avancer dans la vie sans un rappel constant qu'elle n'était pas seule, qu'elle n'était pas unique, et que pendant des siècles ses aïeuls avaient vécu et étaient morts pour lui permettre de vivre et d'exister aujourd'hui. au moins, cette fierté familiale lui aura permis de surmonter les ricanements à l'encontre de ce prénom vieux de plus d'un siècle. BLANCHE MIRUNA, deux prénoms pour la différencier dans les registres de l'autre Herculine. AGE, NAISSANCE • 25 ans déjà, elle se prépare à coiffer Sainte Catherine, un drame immense pour sa grand-mère. elle a poussé son premier cri un 30 NOVEMBRE, à l'Hôpital Magique de la Croix-Rousse, à LYON. NATIONALITÉ • si la branche paternelle est FRANCAISE depuis probablement aussi longtemps que la France elle-même, il n'est pas de même pour sa mère. grâce à elle coule dans les veines des enfants Berliet la magie d'Europe de l'Est, ROUMAINE et BULGARE. ASCENDANCE • HUMAINE. on ne compte, dans la généalogie Berliet, aucun être non-humain. si elle plus difficile de remonter aussi loin dans l'histoire maternelle, les doutes sont toutefois peu permis. TITRE • COMTESSE, première fille du comte de Lyon, elle considère son titre comme un acquis qu'il ne lui viendrait pas à l'idée de remettre en question. à la fois fière et discrète concernant ses origines, elle préfère être jugée sur ses capacités plutôt que sur la, certes petite, renommée de son nom. ANNÉE D'ÉTUDE ET CURSUS • si son père avoue facilement qu'il aurait préféré voir son aînée suivre une voie plus conventionnelle, les choix d'Herculine font la fierté de sa mère. la jeune fille a en effet décidé de continuer ses études après ses DIADEMS afin de se consacrer à la recherche. Elle est donc en DEUXIÈME ANNÉE DE GRAMME, après une année sabbatique prise pour découvrir la Chine. elle suit le cursus de MYSTÈRES DE LA MAGIE, assorti des options d'ETUDE D'UNE CULTURE MAGIQUE et de FANTOMOLOGIE. JOB ETUDIANT • Herculine a commencé il y a peu un STAGE EN FANTÔMOLOGIE au Ministère de la Magie. elle ose espérer que ce stage se transformera en offre d'emploi d'ici la fin de ses études. depuis trois ans, Herculine est également CONTRIBUTRICE pour la revue en ligne lefantomologue.com. (une fierté personnelle qui, évidemment, n'impressionne personne) RESPONSABILITÉS, ACTIVITÉS PARASCOLAIRES • la comtesse a rejoint très tôt le CLUB D'ECRITURE, dans le but premier d'apprendre à mettre en forme ses idées et à améliorer ses dissertations. elle a depuis développé un véritable intérêt pour cette pratique, et elle s'amuse depuis à écrire des intrigues policières mettant en scène des caricatures de ses proches, sans qu'il ne lui vienne à l'esprit de les faire lire à qui que ce soit. en parallèle, elle fait également partie du CLUB DE CHASSE, ayant été initiée très jeune à cette pratique par son père. ECRIN • JADERIAL : intelligente, patiente et loyale, éprise de vérité et de justice, Herculine est cette jeune femme d'un calme olympien, qui ne hausse jamais le ton et n'ouvre la bouche que pour émettre des avis mûrement réfléchis. décidée dès son entrée à Beauxbâtons à exceller dans ses domaines de prédilection, elle a depuis accumulé les éloges et les bonnes notes, au détriment pourtant de sa vie sociale. cela ne la dérange pas cependant, car elle a toujours émis le désir d'être reconnue pour ses talents et son intelligence, plutôt que pour ses relations avec d'autre nobles français. SAPHIROY : intelligente et cultivée, calme et élégante, Herculine est l'exemple parfait d'une jeune noble ambitieuse qui sera amenée à réussir dans la vie. or, ce que tous ignorent, c'est si les discours pro-monarchiques qu'il lui arrive d'émettre sont bien l'incarnation de ses propres opinions, ou le recrachage formaté de décennies d'éducation conservatrice. dire ce que l'on veut entendre d'elle, pour qu'on la laisse en paix. ce ne serait pas étonnant de la part d'Herculine. PATRONUS • elle a longtemps ignoré ce que représentait cette espèce de grosse souris au cri insupportable. ce n'est qu'après son séjour en Chine qu'elle a appris qu'il s'agissait d'un PIKA ROUGE CHINOIS. il lui est pourtant encore difficile d'expliquer ce choix étrange. elle ne se considère pourtant pas comme une personne particulièrement bruyante. mais cet animal lui rappelle en même temps son amour pour les montagnes et que, comme lui, elle est capable de s'adapter aux environnements les plus austères.  GROUPE • PETITE NOBLESSE.
Le protocole fille aînée du comte du Lyonnais, plus connu pour son investissement dans l'industrie de son comté que pour ses ambitions nobiliaires, Herculine a hérité de son amour du travail bien fait. passionnée par les fantômes depuis son plus jeune âge, la discrète et intègre comtesse a décidé de mettre de côté sa vie sociale et sentimentale pour se concentrer sur ses études. Les réceptions mondaines et les alliances d'intérêt, très peu pour cette étrange famille franco-roumaine qui préfère les forêts et les usines de son domaine à la cour royale. les Berlier, Herculine, première du nom, en tête (le fantôme familial est probablement le plus célèbre du duché) n'en sont pas moins de loyaux sujets de la monarchie. mais la jeune femme devra bientôt abandonner ses livres et ses voyages (un an à Dürmstrang, un an en Chine) pour faire face à son destin. son père souhaiterait en effet en faire son héritière, et Herculine n'ignore pas que de nombreuses menaces planent sur le petit comté.

Les notes de la duchesse #intelligente #calme #ambitieuse #juste #patiente #bornée #controlfreak #loyale #rancunière #renfermée #diplomate #honnête #subtile GENEALOGIE o1| il fût un temps, il y a déjà fort longtemps,
où ils n'étaient que barons. où leur domaine de pacotilles s'étendait sur les plateaux perdus du bugey. mais vinrent les guerres, les soulèvements, les décès et les trahisons, et leur loyauté indéfectible à ces rois qui ignoraient parfois jusqu'à leurs prénoms fût un jour récompensée. cinq générations de berliet se succédèrent sous le titre de comte du lyonnais, mais il semble que pour beaucoup d'êtres à particule, cela ne sera jamais suffisant. o2| hercule berliet commit un jour l'indicible, lorsqu'il fit le choix éhonté de passer un anneau d'or au doigt de camille dupré, une bourgeoise au profil divin qui lui offrit en dot les industries de soie les plus florissantes de lyon. camille devient comtesse, hercule devint industriel. un choix de vie si choquant qu'il fit dire à l'aïeule herculine (première du nom), qui hante depuis les murs du château familial sans être capable de trouver le repos, une phrase qui resta dans les annales de l'aristocratie sorcière comme l'un des adages les plus sages jamais énoncé : "au royaume des idiots, les putains sont reines." o3| si herculine (première du nom) n'était pas morte et enterrée depuis plusieurs décennies déjà, elle aurait probablement succombé une nouvelle fois lorsque arthus berliet, héritier en titre, ramena d'une expédition dans les balkans une beauté au teint sombre et aux yeux envoûtants. pour la première fois de l'histoire de la famille berlier, herculine et camille partageaient la même opinion. peu importe qu'otilia ait dans son pays d'origine le titre de princesse, si camille avait passé sa vie à faire oublier ses origines roturières, ce n'était pas pour que son fils épouse une étrangère, alors qu'il aurait pu prétendre aux plus beaux partis des duchés alentours. à croire que les femmes étaient les seuls membres sensés de cette famille. o4| herculine (première du nom) souhaiterait que herculine (deuxième du nom) succède à son père à la tête du domaine. la principale intéressée hausse les épaules et se replonge dans ses livres. car les faits sont là. arthus et otilia ont été incapable d'engendrer un fils, et personne n'ignore que certains de leurs cousins seraient prêts à tout pour récupérer le titre et le château. pourtant, aucune des filles berliet ne semble vraiment capable d'endosser le rôle de comtesse et de faire prospérer la famille telle que herculine (première du nom) et camille le souhaiteraient. enfin, tant qu'aucune d'elles n'épouse un roturier, les aïeules savent qu'il reste encore de l'espoir. PASSIONS o5| elles courent dans les montagnes à la poursuite des nuages, parlent le langage des traboules, s'oublient dans des lacs sans fonds et se purifient dans des rivières tumultueuses. les soeurs berliet ont leur comté dans le sang car otilia leur a appris que passer son existence enfermées entre quatre murs, c'était la perdre. pourtant, en société, les demoiselles sont la docilité même, elles se meuvent avec une rigidité toute bourgeoise, leur tenue est élégante et leur parler impeccable. trois générations de femmes les ont éduquées, et herculine aime comment la nature de sa mère et celle de ses aïeules s'équilibrent en son être. o6| herculine ne vit que pour ses études. au grand dam d'à peu près tout le monde. son aïeule considère qu'une aristocrate n'a pas besoin d'une éducation aussi poussée, sa grand-mère préférerait qu'elle se trouve un époux, et sa mère s'inquiète pour sa santé. le travail ne devrait pas être une fin en soi. (ses soeurs quant à elles auraient préféré un modèle un peu moins difficile à égaler). mais c'est dans ses études que herculine trouve son propre accomplissement. et tant pis si elle rate une partie de chasse ou un bal parce qu'il lui faut réviser. tant pis si on se moque parce que "vraiment, fantômologue ce n'est pas très sérieux". tant pis. le bonheur qu'elle éprouve durant ses recherches n'en égale aucun autre. o7| au début de ses études, la jeune sorcière a rejoint le club d'écriture dans le but très terre-à-terre d'améliorer ses compétences rédactionnelles (c'est ainsi qu'elle en parle, dans son curriculum vitae). il ne lui viendrait jamais à l'idée d'avouer, en dehors du club, qu'elle se plaît également à écrire des nouvelles policières caricaturant ses camarades de classe. si cela venait à se savoir, elle en mourrait de honte. mais elle ne s'inquiète pas vraiment. ces histoires sont bien trop drôles pour que quiconque soupçonne herculine berliet d'en être l'autrice. o8| la richesse n'a jamais été la motivation première d'herculine. pourtant, riche, sa famille l'est, ayant prospéré dans le commerce de la soie. loin de s'en vanter, la jeune femme ressent pourtant une fierté toute légitime lorsque l'on loue la qualité et l'élégance de ses tenues. une superficialité qu'elle refoule sans vergogne, persuadée de valoir mieux que ça. o9| élevée entre deux cultures, deux pensées et deux langues, herculine a toujours su que le monde ne s'arrêtait pas aux frontières de son comté. pour la belle, le voyage est la plus belle des éducations. c'est donc sans surprise qu'elle a fait partie de la première délégation à représenter beauxbâtons à l'académie de dürmstrang, il y a trois ans de cela (si ses excellentes notes ont suffi à convaincre le comité des échanges internationaux, les origines romano-bulgares de sa mère ont également aidé). herculine garde de très bons souvenirs de cette année d'échange, elle qui s'est parfaitement retrouvée dans la rigueur et la discipline de l'école. mais elle ne s'est pas arrêtée là pour autant. l'année dernière, elle a décidé de prendre une année sabbatique pour découvrir la chine, s'étant spécialisée dans les esprits asiatiques. ces fréquents voyages lui ont ouvert l'esprit, en faisant une personne particulièrement tolérante, et lui ont permis de maîtriser de nombreuses langues. en effet, outre ses langues maternelles (français, roumain et bulgare), herculine parle anglais et russe, et tente de dompter le chinois.


Les allégories princières

THE WOODS ARE LOVELY, DARK AND DEEP,
BUT I HAVE PROMISES TO KEEP,
AND MILE TO GO BEFORE I SLEEP.

Elle appréciait l'intériorité de ce reste de forêt, le mutisme réticent de ces vieux arbres. Ils incarnaient en même temps la puissance du silence et la vitalité d'une présence. Eux aussi patientaient, avec obstination, avec stoïcisme, dans la puissance de leur silence. Peut-être attendaient-ils seulement leur fin, seulement l'heure d'être abattus, emportés, l'heure où disparaîtrait la forêt, seulement le terme de leur univers. D.H. LAWRENCE, L'amant de Lady Chatterley.

ETE 2013. RÉSIDENCE SECONDAIRE DES BERLIET. HAUT-BUGEY. Elle a glissé dans un demi-sommeil, un bras sur le visage, et le soleil qui joue sur sa peau à travers les frondaisons. Le vent malicieux qui tourne les pages de son livre -elle a oublié de marquer la page où elle s'est arrêtée, emporte avec lui les tumultes de la rivière et les rires de ses sœurs. Si elle avait tout à revivre et tout à refaire, elle deviendrait rocher. Un rocher du bord de la rivière, façonné par l'eau millénaire, recouvert d'une mousse aux reflets d'émeraude. Un rocher immuable, figé par les siècles. La lecture de certains classiques lui donnent des envolées lyriques à en tuer Baudelaire. Mais même Baudelaire a dû rêver un jour de se transformer en caillou.
Elle s'est endormie. Sa poitrine se soulève d'un rythme régulier. Il y a un papillon sur le bout de son index. C'est l'ombre qui la réveille. Un moment furtif, ses yeux se décillent sur la vision d'une main s'emparant de son livre. « aurais-tu oublier qu'il est interdit de braconner sur le domaine ? » Trois lièvres pendent au bout du bras de Guilhem, leurs grands yeux noirs la fixant par delà la mort. Du sang coule du museau de l'un d'entre eux, et Herculine ne peut s'empêcher de passer la main dans sa fourrure, sur son ventre déjà froid. Le papillon s'envole. « je me demande ce que le bon comte berliet penserait des lectures de sa petite fille chérie. » Herculine se redresse, tend la main vers l'ouvrage, mais son cousin, tout aussi rapide, le cache déjà derrière son dos. Et il sait pertinemment que sa jolie cousine ne fera pas un pas pour réduire la distance qui les sépare. « il n'en saura rien, car cela ne le concerne pas. que veux-tu, guilhem ? »  Le jeune homme rit, un rire un peu bancal, et la toise. Comme si il considérait vraiment la réponse qu'il pouvait apporter à sa question. « je suis simplement concerné par ta réputation, jolie comtesse. il ne manquerait plus que tes lectures te rendent encline à des relations contre-nature. » Le dernier mot n'est qu'un murmure, mais elle n'a pas besoin de se pencher en avant pour comprendre l'éclat dans le regard de Guilhem. Elle voudrait qu'il parte. Qu'il les laisse seules, ses sœurs et elle, plutôt que son regard ne s'attarde ainsi sur leurs corps d'enfant dont le contour se révèle à travers leurs vêtements mouillés par l'eau de la rivière. Et que le dégoût qui assèche sa bouche et affole ses entrailles disparaisse aussi facilement que les nuages après un orage les nuits d'été. Mais sa main est toujours agrippée à son livre. Et Herculine, stoïque comme la pierre qu'elle ne sera jamais, s'approche aussi près que les conventions et son propre courage le lui permettent. « et quel genre de relations serait-ce là, guilhem ? » Il n'y a désormais que trois lièvres pour les séparer. Guilhem recule, comme frappé par l'audace de la jeune fille. Il s'attendait à ce qu'elle abandonne. Elle abandonne toujours, d'habitude. Un sourire malicieux éclaire désormais son visage. « peut-être devrais-je te laisser continuer ta lecture, après tout. » Il lui tend le livre, et Herculine hésite, comme si le simple fait que son cousin l'ait touché le rende désormais impropre à sa possession. Guilhem finit par le laisser tomber au sol, balaye l'affront  d'un revers de main. « bah. » Il s'apprête à la quitter pour rejoindre l'ombre de la forêt et le chemin du château, mais il se retourne une dernière fois, un élan de fierté dans le regard. « et n'oublie pas petite comtesse, il faut qu'une femme vive sa vie, ou bien le jour viendra où elle se repentira de ne pas l'avoir vécue. » Ce n'est qu'une fois l'ombre disparue dans la forêt qu'Herculine s'autorise à relâcher la pression sur sa poitrine. Et ce n'est qu'en baissant le regard sur le livre abandonné dans l'herbe qu'elle remarque les trois gouttes de sang qui tâchent le blanc éclatant de sa robe. Une envie indicible de pleurer la prend, et il lui faut quelques secondes pour réussir à délacer ses chaussures.
Elle se laisse glisser dans le lit de la rivière, au milieu des pierres, des algues et des truites, au milieu du silence et des rayons du soleil qui jouent avec elle à travers la surface. Lorsqu'elle émerge finalement, elle ne se sent pas moins souillée par les paroles de son cousin, mais juste un peu plus forte. Aubépine l'observe de ce regard grave qui lui est si familier. « que voulait-il ? » « juste nous rappeler qu'il se croit toujours notre égal. » Aubépine rit, d'un rire un peu triste, un peu las, au souvenir de cette famille déchue qui n'accepta jamais les revers de son propre destin. « pauvre fou. » Herculine se tait, plongée dans ses pensées. Il n'y a rien à ajouter.


Nous fûmes les Guépards, les Lions ; ceux qui nous remplaceront seront les chacals et des hyènes... Et tous, Guépards, chacals et moutons, nous continuerons à nous considérer comme le sel de la Terre. GIUSEPPE TOMASI DI LAMPEDUSA, Le Guépard.

NOËL 2019. RÉSIDENCE PRINCIPALE DES BERLIET. LYON. La salle à manger chaleureusement éclairée de centaines de bougies volantes résonne du brouhaha des conversations, du cliquetis des couverts en argent dans les plats de porcelaine, des bûches qui crépitent dans la cheminée. Les repas de famille des Berliet n'ont jamais su se faire dans le calme. Herculine le sait. A cet instant précis, elle ne peut s'empêcher de regretter la quiétude de son dortoir à Dürmstrang. Bien sûr qu'elle est rentrée pour Noël. Sa mère ne lui aurait jamais pardonné l'affront du contraire. Mais l'école slave lui manque. La simplicité et la rigueur qui règlent ses journées.
Elle a troqué ses boucles juvéniles pour un chignon serré, ses robes évanescentes pour des tenues sombres et plus austères. Elle semble plus guindée, plus rigide, elle qui n'a jamais été un exemple d'élan et de spontanéité. Aucune de ses sœurs n'a pu passer à côté de la transformation, et elles se jettent des coups d’œil à travers la table, comme si l'une d'entre elles possédait l'explication de cet étrange phénomène. Alors, doucement, Herculine leur sourit, une à une, et ses doigts viennent s'entrecroiser avec ceux de Victorine. Ne t'inquiète pas, tout va bien. La cadette soupire -est-ce du soulagement, et se replonge dans la dégustation de son poulet de Bresse aux morilles. Le fumet est alléchant, mais l'aînée des Berliet ne peut s'empêcher de jouer avec sa nourriture sans être capable d'en avaler un morceau. La mâchoire serrée, le visage fermé, elle se refuse à lever les yeux de son assiette et à croiser le regard de son cousin, de l'autre côté de la table. Quel petit connard prétentieux. L'insulte rebondit dans son esprit depuis son retour à Lyon. Depuis que son père, à la table du petit déjeuner, entre café et croissants, lui a annoncé qu'il avait intégré Guilhem à la fabrique de soie, qu'il souhaitait le former à diriger l'usine puisque aucune de ses filles ne semblent intéresser par l'entreprise. Aucune de ses filles. La plus jeune des Berliet n'a que quinze ans, comment peut-il décemment penser qu'aucune de ses filles n'est apte à lui succéder ? La colère est un tourbillon intense qui déferle sur elle, et elle se laisse emporter. Elle n'a plus adressé la parole à son père, depuis ce matin-là, et elle compte bien l'éviter jusqu'à son retour à Dürmstrang.
Lorsqu'elle se lève de table afin de rejoindre la bibliothèque où sera servi le café, Herculine prend garde de rester le plus loin possible de son cousin, mais il s'approche avec une désinvolture impudente, et la ralentit jusqu'à ce que le reste de la famille ait quitté la salle à manger.« alors, jolie cousine, les slaves te traitent-ils comme la comtesse que tu es, ou considèrent-ils plutôt que toute cette affaire de titres et de rangs n'est qu'un ramassis d'idioties ? » L'insulte coupe le souffle de la jeune fille. Comment ose-t-il ? Alors même que son père vient de lui accorder sa protection, comment ose-t-il l'insulter ainsi ? Elle accélère le pas, tente d'échapper à son venin, mais sa main se pose sur son bras, la faisant s'arrêter. Elle se dégage d'un mouvement qu'elle aurait voulu plus calme, plus contrôlé. « du-te dracului, guilhem. » Guilhem rit. Il n'a pas l'habitude de l'entendre jurer (si vraiment elle n'a pu utiliser le français pour le dire, c'est que cela ne devait vraiment pas être convenable). « c'est bon, calme-toi, je voulais juste te donner quelque chose. » Il sort de la poche de sa veste un livre à la couverture de cuir et aux pages cornés. « qu'est-ce que c'est que ça. » « un livre magnifique sur la décadence d'une noblesse qui s'accroche à ses privilèges jusqu'à oublier ce que vivre veut vraiment dire. je pense que ça te plaira. » Et sans un dernier regard, Guilhem rejoint la bibliothèque, laissant sa cousine perdue au milieu du couloir.
« herculine. » Le prénom tonne dans la quiétude du couloir, l'extrayant de force de ses pensées. Elle se redresse et admira la forme translucide du fantôme de son arrière-arrière-grand-mère flottant vers elle. Elle a froid, tout d'un coup. Son aïeule semble si triste, elle qui d'habitude est si droite et autoritaire. « grand-mère, tout va bien ? »« il faut que tu fasses attention, herculine. ton père a perdu la tête, mais je refuse de voir le nom de cette famille traîné encore une fois dans la boue. je n'y survivrais pas. » Herculine a bien une idée de ce qu'elle pourrait répondre à son aïeule, mais elle se contente d'opiner. Trop tard cependant, le fantôme s'est déjà évaporé. Alors elle soupire, souffle, gémit un peu aussi. Comment tout serait tellement plus simple, si elle avait un frère, si elle n'était pas l'aînée, si elle n'était pas comtesse.



Ma chère Herculine.
Je t'envoie cette rapide missive en espérant qu'elle te trouvera heureuse et en bonne santé. Ta mère et moi sommes particulièrement inquiètes au sujet d'Eponine. Durant ton absence, ta sœur s'est considérablement rapprochée de Guilhem, et nous redoutons l'influence que pourrait avoir ce petit arriviste sur elle. Tu n'es pas sans ignorer que depuis la destitution de sa famille, en 1942, celle-ci n'a eu de cesse de se rapprocher de nous pour rentrer dans les bonnes grâces royales. Malgré nos liens de sang, nous avons toujours su nous tenir à l'écart du scandale. Ton père semble s'être entiché de lui, mais nous nous faisions peu de soucis lorsqu'il a commencé à te courtiser (appelons un chat, un chat, ma douce Herculine). Tu as toujours été esclave de ta raison plus que de ton cœur. Néanmoins, nous ne pouvons en dire autant de tes sœurs. Nous savons que ton voyage touche à sa fin, et nous nous réjouissons de ton retour prochain. Toi seule semble être en mesure de faire revenir ta sœur à la raison. Veille à prendre contact avec elle au plus tôt.
Prends soin de toi, chère Herculine, nous t'embrassons.

Ta Grand-Mère, Camille.


P.S. Herculine a supervisé l'écriture de cette lettre. Je pense que cette histoire l'enverra une troisième fois dans la tombe. Le fantôme t'embrasse.

Maman.

JUIN 2021. QUELQUE PART EN CHINE. Herculine soupire, un souffle léger et imperceptible dans le calme qui l'entoure. Le soleil darde ses rayons sur les plateaux de théiers, et elle repousse le bord de son dǒulì pour protéger ses yeux. Dans quelques minutes, elle reprendra le chemin des champs, se mêlera aux moldues, et alors que ses doigts de comtesse (n'ayant jusqu'alors connu que la douceur des parchemins et de la soie) s'affaireront à délicatement cueillir les feuilles de thé, elle écoutera les récits des paysannes, peuplés de fantômes et de goules. Etudier les esprits asiatiques à Beauxbâtons n'était qu'un début. Comprendre comment ces esprits agissaient au sein des populations moldues était le but final de son voyage. Et contrairement à ce que ses parents avaient pu croire, ce n'était pas auprès des mandarins et des intellectuels sorciers qu'elle pourrait terminer sa thèse. Si ils savaient.
Avant l'arrivée de la lettre, pendant encore à peine quelques secondes, Herculine s'est imaginée finir sa vie dans ce pays. Au milieu des fantômes et des cérémonies du thé. Mais encore une fois, il lui fallut revenir aux réalités de sa position. Jusqu'à sa mort, son existence se devait d'être liée à son nom. Un nouveau soupir, plus profond cette fois. Elle retire de sa sacoche une feuille de parchemin et une plume. Autant finir cela au plus vite.

Ma chère Eponine ...

(putain, tu fous la merde là)

L'écrivain anonyme PSEUDO / PRÉNOM •  Clémente / Clémentine. ÂGE • vingt-quatre ans. PRÉSENCE • 7 / 7 jours. COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM • grâce à Bazzart. COMMENTAIRE(S) • vous m'avez redonné l'envie de faire du rp, ce forum est magique et parfait. AVATAR • maria valverde. CREDITS • écrire ici. MOT DE LA FIN • j'ai faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 634
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1577
❝ MIROIR : gemma arterton
❝ CREDITS : gentleheart.
❝ ÂGE : vingt-sept ans
❝ STATUT SOCIAL : enfant d'une infidélité, elle ne peut prétendre à la noblesse de son père et se mêle ainsi à la plèbe, roturière, comme sa mère.
❝ OCCUPATION : actrice au mélusine et alchimiste à son propre compte


que de mystères :gaah:
bienvenue parmi nous I love you bon courage pour ta fiche, si tu as des questions n'hésite pas :ptikeur:

_________________


- Got a hurricane at the back of her throat. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 354
❝ AUTRES VISAGES : mahaut + (présentationmalleinstatéléphone)
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1280
❝ MIROIR : magdalena zalejska.
❝ CREDITS : eddm (avatar) & cesbeautes (gifs) & red.balloon (sign).
❝ DIALOGUES : #BC8F8F
❝ ÂGE : seize ans.
❝ STATUT SOCIAL : petite noblesse, troisième héritière du comté de camargue, en "couple" avec achille.
❝ OCCUPATION : saphiroy, première année de bases magiques.


bienvenue sur aa .
je suis très curieuse de découvrir cette demoiselle & bon courage pour ta fiche !

_________________


girls like girls like boys do
Stealin' kisses from your misses, Does it make you freak out? Got you fussing, got you worried, Scared to let your guard down. Girls like girls like boys do, Nothing new ◊ RED.BALLOON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1243
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.


Oooh ce prénom (oo) brille brille j'ai hâte d'en apprendre plus moi aussi, bienvenue parmi nous I love you

_________________



as-tu la vie sauve? ton cœur se repose et j’ai ma réponse. les sirènes toute ta vie éperdues, rescapées des fauves jusqu’aux ecchymoses qui tuent. sais-tu de quelle savane venaient les éléphants dans tes veines ? sais-tu quelle caravelle passait avec le vent sur tes plaines ? avant ce soir, avant ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
You don't mess with LOVE, you mess with the TRUTH.
avatar
❝ HIBOUX : 1142
❝ AUTRES VISAGES : Valentine de Boisbleau
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2307
❝ MIROIR : Leighton Meester.
❝ CREDITS : Everdeen, Tumblr, Wild Hunger.
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : Vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : Petite Noblesse (héritière du Comté d'Anjou).
❝ OCCUPATION : Beauxbâtons, en huitième année. Parcours social et politique. Comice Rubissane et membre du Cercle de la Rosière.


BIENVENUE I love you
J'aime beaucoup l'avatar

_________________

even angels have their demons.
I had made every single mistake that you could ever possibly make. I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain. I knew what I wanted; I went in and got it. Did all the things that you said that I wouldn't. I told you that I would never be forgotten and all in spite of you. And I'm still breathing, I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 336
❝ AUTRES VISAGES : tristan de colnet
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1286
❝ MIROIR : Phoebe Tonkin
❝ CREDITS : jukebox joints (avatar) tumblr (gifs).
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : vingt-six ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière.
❝ OCCUPATION : journaliste blasée pour MSBA, ancienne rubissane, ancienne chef des compagnons.


Oh le joli pseudo bienvenue, hâte d'en découvrir plus sur ton perso ! Bon courage pour ta fiche I love you

_________________

that's all that you let me bei'm just a girl, living in captivity, your rule of thumb makes me worry some. i'm just a girl, what's my destiny ? what i've succumbed to is making me numb. i'm just a girl, my apologies, what i've become, is so burdensome. (just a girl - the doubt)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 355
❝ AUTRES VISAGES : Isis de Monteynard
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1317
❝ MIROIR : Gaia Weiss
❝ CREDITS : Liquorice wand (c)
❝ DIALOGUES : #993366
❝ ÂGE : 21 ans
❝ STATUT SOCIAL : Haute noblesse
❝ OCCUPATION : Quidditch


Le pseudo, haan, j'adhère ! Bienvenue sur AA

_________________


I remember tears streaming down your face
When I said, I'll never let you go, When all those shadows almost
killed your light. I remember you said, Don't leave me here alone
But all that's dead and gone and passed tonight. safe&sound
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 56
❝ CÔTE DE POPULARITE : 959
❝ MIROIR : maria valverde.
❝ CREDITS : shiya.
❝ ÂGE : vingt-cinq ans.
❝ STATUT SOCIAL : petite noblesse, comtesse du lyonnais.
❝ OCCUPATION : deuxième année de GRAMMES en mystère de la magie, options étude d'une culture magique et fantômologie. stagiaire au ministère des ombres. contributrice pour lefantômologue.com.


merci pour votre accueil, vous êtes adorables
et je vous retourne tous vos compliments, vos pseudos et avatars sont parfaits :ptikeur: :ptikeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRANDE GUEULE... D'ANGE
avatar
❝ HIBOUX : 228
❝ AUTRES VISAGES :
ficheinstagramportship.
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1144
❝ MIROIR : matt smith.
❝ CREDITS : la p'tite mouette.
❝ DIALOGUES : #654975
❝ ÂGE : vingt-huit ans. à peine sorti de la grande école, je me sens aucunement vieux. peut-être même trop jeune dans ma tête, alors que j'ai tendance à dire innocemment tout fort ce que je pense tout bas. et puis, il faut dire que je suis assez bien conservé pour mon âge... certaines personnes pensent même que je suis légèrement plus jeune. c'est une bonne chose.
❝ STATUT SOCIAL : célébrité paysanne. je suis un simple roturier comme un bon nombre d'individus dans la société sorcière. pas la peine pour moi de viser plus haut. je dois me contenter de mon statut banal... m'enfin. je ne suis pas l'homme le plus à plaindre non plus. ma célébrité et mon statut de mannequin me permet malgré tout d'être riche sans avoir des obligations royales... une bonne chose en soit.
❝ OCCUPATION : mannequin, artiste amateur. je me montre et provoque en même temps... je cherche à être toujours vu, toujours reconnu dans la rue. que l'on me demande des othographes, que l'on me prenne en photo. être un petit exemple de mauvais garçon pour ces jeunes qui ont besoin de rêves et d'espoirs... oui, j'espère qu'un jour, je tomberais sur quelqu'un qui m'avouera son désir d'être comme moi. là alors, je pense que je pourrais dire avoir fait du bon travail.


Cet avatar ! Et OMG, je plussoie le choix du pseudo !
Il est sublime ! *^*
Bienvenue à toi et bonne chance pour la suite de ta fiche :3
J'ai réellement hâte d'en savoir plus sur la demoiselle ! =^,^=

_________________


Paris Ladorée

je troque ma petite ville contre une grande qui brille l’une m’a cueillie petite fille l'autre m’a prise a la bastille elle m’a offert son saint germain mon sacré cœur a pris le sien et l’amour triomphe un temps contre les marais et les vents.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 181
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1141
❝ MIROIR : Elle Fanning
❝ CREDITS : Avengedinchains
❝ ÂGE : 19 ans
❝ STATUT SOCIAL : Célibataire


Bienvenue !

Hâte de lire ta fiche **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 95
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1064
❝ MIROIR : Clément Chabernaud
❝ CREDITS : NEPTUNIUM 237
❝ ÂGE : 22 ans
❝ STATUT SOCIAL : Haute Noblesse
❝ OCCUPATION : Saphiroy, septième année, parcours social et politique, option droit magique. Membre du club de duel. Serveur à mi-temps.


Mon dieu, je vais pas être bien originale, mais LE pseudo :gaah:
Bienvenue sur AA
J'ai bien hâte de découvrir davantage cette belle Herculine ! :ptikeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 604
❝ AUTRES VISAGES : Jules
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1581
❝ MIROIR : Evan Peters
❝ CREDITS : electric bird.
❝ DIALOGUES : crimson
❝ ÂGE : vingt-six ans
❝ STATUT SOCIAL : roturier et fier de l'être
❝ OCCUPATION : détective privé, anarchiste à ses heures perdues


Cette jeune femme est magnifique et je plussoie pour le pseudo. Bienvenue et fighting pour ta fiche.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 56
❝ CÔTE DE POPULARITE : 959
❝ MIROIR : maria valverde.
❝ CREDITS : shiya.
❝ ÂGE : vingt-cinq ans.
❝ STATUT SOCIAL : petite noblesse, comtesse du lyonnais.
❝ OCCUPATION : deuxième année de GRAMMES en mystère de la magie, options étude d'une culture magique et fantômologie. stagiaire au ministère des ombres. contributrice pour lefantômologue.com.


merci pour votre accueil :ptikeur: :ptikeur:
j'espère qu'herculine vous plaira tout autant une fois que je l'aurais terminée (même si je sais pas encore bien ce que je vais en faire Arrow )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


Baaaaaaaabi Pardon à chaque fois que je vois Maria, je pense à 3msc et à Babi.
bienvenue et bonne fiche, hâte d'en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ HIBOUX : 56
❝ CÔTE DE POPULARITE : 959
❝ MIROIR : maria valverde.
❝ CREDITS : shiya.
❝ ÂGE : vingt-cinq ans.
❝ STATUT SOCIAL : petite noblesse, comtesse du lyonnais.
❝ OCCUPATION : deuxième année de GRAMMES en mystère de la magie, options étude d'une culture magique et fantômologie. stagiaire au ministère des ombres. contributrice pour lefantômologue.com.


ha, je n'ai pas encore vu ce film, mais ça fait un bail que j'en ai envie ! (c'est cracks qui m'a fait craquer pour maria ^^)
merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 311
❝ AUTRES VISAGES : Narcisse - INTJ
Robbie - ISFP
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1265
❝ MIROIR : James McAvoy
❝ CREDITS : Avatar ©Merenwen, tumblr pour les .gif
❝ DIALOGUES : SIENNA
❝ ÂGE : Trente-cinq ans
❝ STATUT SOCIAL : Comte du Berry, petite noblesse, en deux mots (et avec modestie) : merveille absolue
❝ OCCUPATION : Ancien Améthysse, désormais Auror spécialisé en profilage criminel, garde personnel de la princesse Solange, télépathe


La demoiselle, le pseudo, le début de fiche
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 56
❝ CÔTE DE POPULARITE : 959
❝ MIROIR : maria valverde.
❝ CREDITS : shiya.
❝ ÂGE : vingt-cinq ans.
❝ STATUT SOCIAL : petite noblesse, comtesse du lyonnais.
❝ OCCUPATION : deuxième année de GRAMMES en mystère de la magie, options étude d'une culture magique et fantômologie. stagiaire au ministère des ombres. contributrice pour lefantômologue.com.


merci valery :ptikeur:
(cette fiche devient beaucoup trop longue, je crois que je n'en verrais jamais le bout )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


Bienvenue Herculine I love you
J'aime beaucoup ce pseudo et ce début de fiche (+ le Comté de Lyon + Jadérial, ma maison préférée ), bref, j'ai hâte de lire la suite!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ HIBOUX : 210
❝ AUTRES VISAGES : Lauréline
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1157
❝ MIROIR : Zoella Sugg
❝ CREDITS : anaëlle.
❝ DIALOGUES : #003366
❝ ÂGE : ving-un ans
❝ STATUT SOCIAL : petite noblesse ~ Héritière du comté du Limousin
❝ OCCUPATION : 2ème année de Diadems en maîtrise de la magie chez les Saphiroy


Hannn ton avatar est so sexy

Bienvenue à toi et bon courage pour la suite de ta fiche, j'ai dévoré le début !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
equo ne credite
avatar
❝ HIBOUX : 487
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1450
❝ MIROIR : luca hollestelle
❝ CREDITS : cripsow, aka bb léo ♡
❝ DIALOGUES : #996600
❝ ÂGE : vingt-et-un ans
❝ STATUT SOCIAL : roturière
❝ OCCUPATION : rubissane, diadems en sciences magiques afin de devenir baguettiste, gardienne pour les diamants - et, en échange de quelques palefrois, répare les baguettes cassées et fait du discret trafic de maléfices et sortilèges kanaks.


robert frost, ce poème bienvenue :ptikeur:
je ne connaissais pas ton avatar, mais sa beauté me brûle les yeux
ton personnage est parfait, et puis c'est tout :woot:

_________________

a witch should never be frightened in the darkest forest  /  because she should be sure in her soul / that the most terrifying thing in the forest -
was her.            

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 56
❝ CÔTE DE POPULARITE : 959
❝ MIROIR : maria valverde.
❝ CREDITS : shiya.
❝ ÂGE : vingt-cinq ans.
❝ STATUT SOCIAL : petite noblesse, comtesse du lyonnais.
❝ OCCUPATION : deuxième année de GRAMMES en mystère de la magie, options étude d'une culture magique et fantômologie. stagiaire au ministère des ombres. contributrice pour lefantômologue.com.


merci pour votre accueiiiil :ptikeur: :ptikeur:

loup : trop de coincidences, je viens t'harceler pour un lien dès que j'ai terminé ça.

hélène : c'est ton pseudo qui est trop sexy, oui !

orna : oui, robert frost, tous les poèmes de robert frost, et on parle de la beauté de luca ou pas

je devrais avoir fini ma fiche dans la journée, si jamais j'ai besoin d'un délai, je vous préviens :ptikeur: :ptikeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 351
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1311
❝ MIROIR : Tom Hughes
❝ CREDITS : Lev
❝ DIALOGUES : #40A46B
❝ ÂGE : 24 ans
❝ STATUT SOCIAL : Évincé
❝ OCCUPATION : Rubissan, deuxième année de GRAMME Social et Politique, option Communication. Membre du club de duel, pratique l'escrime comme activité sportive obligatoire. Travaille à la bibliothèque de Beauxbâtons après les cours.


Pas de soucis, Herculine !
J'en profite pour te souhaiter la bienvenue et pour fangirler trente seconde parce que ton pseudo + Maria Valverde + le début de ta fiche qui est juste trop cool je suis amoureuse = love

_________________

Most of my sweet memories were buried in the sand
The fire and the pain will now be coming to an end. How did you get to save me from this desolate wasteland ? In your eyes I see the dawn of brighter days again. ©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 56
❝ CÔTE DE POPULARITE : 959
❝ MIROIR : maria valverde.
❝ CREDITS : shiya.
❝ ÂGE : vingt-cinq ans.
❝ STATUT SOCIAL : petite noblesse, comtesse du lyonnais.
❝ OCCUPATION : deuxième année de GRAMMES en mystère de la magie, options étude d'une culture magique et fantômologie. stagiaire au ministère des ombres. contributrice pour lefantômologue.com.


(t'as le droit de fangirler parce que j'ai failli me noyer dans ma salive quand j'ai vu Tom sur le forum)
merci :ptikeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
You don't mess with LOVE, you mess with the TRUTH.
avatar
❝ HIBOUX : 1142
❝ AUTRES VISAGES : Valentine de Boisbleau
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2307
❝ MIROIR : Leighton Meester.
❝ CREDITS : Everdeen, Tumblr, Wild Hunger.
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : Vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : Petite Noblesse (héritière du Comté d'Anjou).
❝ OCCUPATION : Beauxbâtons, en huitième année. Parcours social et politique. Comice Rubissane et membre du Cercle de la Rosière.


Il te faut un délai ? I love you

_________________

even angels have their demons.
I had made every single mistake that you could ever possibly make. I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain. I knew what I wanted; I went in and got it. Did all the things that you said that I wouldn't. I told you that I would never be forgotten and all in spite of you. And I'm still breathing, I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 56
❝ CÔTE DE POPULARITE : 959
❝ MIROIR : maria valverde.
❝ CREDITS : shiya.
❝ ÂGE : vingt-cinq ans.
❝ STATUT SOCIAL : petite noblesse, comtesse du lyonnais.
❝ OCCUPATION : deuxième année de GRAMMES en mystère de la magie, options étude d'une culture magique et fantômologie. stagiaire au ministère des ombres. contributrice pour lefantômologue.com.


ça dépend haha, une heure grand max ça compte comme un délai ? je dois juste finir de retaper mon histoire, et après, basta \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

• some says the world will end in fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Gestion des Personnages :: Le carrosse volant :: A dos d'abraxan-