AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 french twins with english twins - ft. Augustine

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
❝ HIBOUX : 282
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1271
❝ MIROIR : Chloe Bennet
❝ CREDITS : Shiya
❝ DIALOGUES : #996633
❝ ÂGE : 22 ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturière, purement roturière mais en tant qu'anglaise cela lui passe au-dessus de la tête, d'ailleurs elle ne comprends pas vraiment comme la monarchie peut perdurer du côté sorcier en France
❝ OCCUPATION : septième année, cursus social et politique (droit sorcier + communication), jadérial, atelier d'écriture, club de duel, poursuiveuse chez les cristal, juge de quiddtich


Heather avait décroché de ses cours, elle avait laissé derrière elle la bibliothèque de Beauxbâtons pour aller prendre un café avec Augustine et potentiellement Anatole. Elle doutait de la présence du jumeau Leroy qui devait être très pris avec ses entrainements mais elle comptait sur Augustine pour lui fournir des photos qu’elle vendrait au marché noir pour se faire un peu d’argent, enfin ça c’était la version officielle. Officieusement, elle n’oserait jamais vendre une seule de ses photos et elle n’avait pas spécialement besoin d’argent mais les relations entre jumeaux, elle connaissait bien et elle aimait bien l’idée de pouvoir enquiquiner le jumeau de sa grande sœur de cœur française avec ça comme elle pouvait le faire avec Lubin. Elle n’était pas une Leroy mais elle avait beaucoup de point commun avec Augustine en plus d’avoir un jumeau joueur professionnel de Quidditch comme elle donc forcément le contact était passé. Or, en se rapprochant d’Augustine, elle s’était rapprochée d’Anatole qu’elle aimait bien comme un frère, parce que oui il était sexy le joueur de Quidditch mais elle en côtoyé plein des joueurs sexy avec sa famille et elle n’éprouvait rien d’autre qu’une amitié fraternelle pour le garçon. Soupirant, elle enleva la serviette qui couvrait ses cheveux pour observer le résultat dans le miroir et affichait une énorme grimace, la teinture n’était pas rouge mais rose, elle allait tuer Logan pour s’être trompé ainsi. Bordel, le pari stipulait qu’elle devait porter la teinture spécial Gryffondor pour une journée mais là, elle avait une teinture rose criard qui ne lui allait pas du tout. Soupirant, elle jeta un coup sur sa montre pour voir qu’elle n’avait pas le temps de régler ce problème et elle opta donc pour l’option bonnet qu’elle posa sur sa tête en essayant de cacher un maximum de cheveux dessus.

Arpentant les rues de Paris d’un pas rapide, Heather priait pour être à l’heure à son rendez-vous et surtout qu’aucun journaliste ne connaissant son identité lui tombe dessus. Elle avait beaucoup moins de problème de médiatisation en France qu’en Angleterre où son patronyme n’évoquait pas grand-chose et surtout où le Quidditch était plutôt mal vu. Mais ce n’était tout de même pas une raison pour se faire prendre en photo avec cheveux rose criard dans les rues de Paris, elle n’imaginait pas les titres qui en sortirait et ça nuirait à sa carrière. Se réfugiant au Cafey Desplat, elle s’installa à une table dans le salon intérieur à l’ombre avant d’envoyer un texto à Augustine pour l’enfermer de sa position. Quand un serveur arriva, elle lui commanda un chocolat chaud au chaudon du chaudron et enfonça un peu plus son bonnet sur sa tête, elle avait honte de sa coupe horrible et elle sentait que si Anatole était là, elle n’échapperait pas aux moqueries du duo. Parce que le soutien féminin, il ne connaissait pas et qu’Augustine le connaissait donc il lui restait une chance qu’elle ne se moque pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 634
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1579
❝ MIROIR : gemma arterton
❝ CREDITS : gentleheart.
❝ ÂGE : vingt-sept ans
❝ STATUT SOCIAL : enfant d'une infidélité, elle ne peut prétendre à la noblesse de son père et se mêle ainsi à la plèbe, roturière, comme sa mère.
❝ OCCUPATION : actrice au mélusine et alchimiste à son propre compte


« Donc ça tourne cet été c’est ça ? » Ludovic lui offre un briquet pour allumer la cigarette qu’elle cale entre ses lèvres. Elle devrait prendre des notes, mais elle sait qu’il lui confirmera le tout par email. « Dès juillet oui. » Elle hoche la tête en tirant une première bouffée de son poison préféré avant de le souffler en direction de la fenêtre ouverte. Ludovic fait partie de cette espèce assez spéciale de personnes qui sans fumer ne sont nullement dérangés par le fait que l’on s’adonne devant eux à cette pratique. La jeune femme a ainsi toujours pu fumer dans son bureau. « Bien, je rage mieux l’été. » affirme-t-elle on ne peut plus sérieusement. Le rôle n’implique pas que de la rage, au contraire c’est un vrai ascenseur sentimental et comme beaucoup de films, sorciers ou non d’ailleurs, il ne sera pas tourné dans l’ordre, ce qui rend la tâche encore plus difficile. Un vrai défi. Mais elle n’a pas peur, depuis qu’elle a lu le script, elle le veut comme elle n’a jamais voulu un rôle cinématographique de sa vie. « Tu sais ce qu’il te reste à faire. » Elle tapote légèrement sa cigarette sur le cendrier en verre trônant sur le bureau pour se débarrasser des cendres morte et hoche de nouveau la tête. « Compte sur moi. » Elle lance un petit clin d’œil en direction de son impresario et attrape son sac. « Bon si c’est tout, j’y vais moi. » Il ne s’offusque plus de ses manières, il a l’habitude désormais de cet espèce d’ouragan faite femme qu’est Agos. Elle écrase sa cigarette et lui fait un petit signe de la main en se levant avant de quitter la pièce, ses scandales à talon claquant sur le parquet du vieux bâtiment. Ludovic ne tient qu’une petite agence de représentation d’artistes, c’est-à-dire qu’il n’en représente pas beaucoup, mais il se fait un nom doucement dans le milieu et ses locaux quoique petits ont le mérite d’être très bien situés - sûrement grâce à un héritage d'une grand-mère d'après la jeune femme. Quand elle en sort elle se retrouve donc déjà sur l'Avenue du Triangle d'Or. Elle jette un coup d'œil à sa montre; elle est dans les temps. Le Cafey Desplat se trouve un peu plus haut sur l'avenue, mais elle a cinq minutes pour l'atteindre. Elle réajuste son sac à main sur son épaule et tire un autre cigarette du paquet se trouvant sur sa poche. Elle n'a pas pu finir celle qu'elle a commencé dans le bureau de Ludovic et ça la frustre. Cependant elle préfèrerait éviter de fumer devant l'autre jeune femme qu'elle va retrouver, un espèce de vague sens de ses responsabilités en tant qu'aînée peut-être.

Elle est presque arrivée quand son téléphone vibre dans la poche de sa robe d'été et elle le déverrouille d'une main: c'est Heather. Elle y est déjà. Elle écrase sa cigarette sur le cendrier d'une table vide de la terrasse et se fraye un chemin à l'intérieur du café. C'est isolée dans le salon intérieure qu'elle retrouve Heather lui tournant le dos, un bonnet enfoncé sur le crâne. Elle la rejoint en sautillant presque et l'attrape par les épaules. « Bouh. » Deux ans d'âge mental ? Elle se penche un peu plus en avant pour lui faire la bise. Il paraît que les anglais n'ont pas l'habitude, ça n'est pas dans leurs mœurs, mais elle n'a jamais véritablement laissé le choix à l'étudiante. De toute façon, elle pense pouvoir compter sur Heather pour lui dire si un quelconque geste de sa part la met mal à l'aise. « Je sais pas comment tu fais pour avoir un bonnet sur la tête sous un soleil pareil…ni à l'intérieur d'ailleurs. » Ce n'est pas la canicule, mais l'été est définitivement là et la chaleur monte doucement. Elle veut bien comprendre qu'une anglaise comme Heather ait un peu moins l'habitude du soleil qu'elle, mais tout de même. Elle s'installe en face d'elle et hèle un serveur. « Un mojito à la mauve douce s'il vous plaît. » Rafraîchissant, alcoolisé, mais pas trop; sa boisson préférée de toute la carte du Cafey Desplat. Elle reporte ensuite son attention sur sa jeune amie, considérant sérieusement l'idée de lui arracher son couvre-chef de la tête. Et puis elle remarque une mèche volage et malgré la lumière légèrement tamisée du salon intérieur, elle croit reconnaître que celle-ci n'a pas le ton brun chaud auquel elle a été habituée de la part d'Heather. « Nouvelle couleur ? » Fait-elle en pointant la mèche en question du doigt. Rose. Bonbon. Pas mal. « Me likey. »  

_________________


- Got a hurricane at the back of her throat. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 282
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1271
❝ MIROIR : Chloe Bennet
❝ CREDITS : Shiya
❝ DIALOGUES : #996633
❝ ÂGE : 22 ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturière, purement roturière mais en tant qu'anglaise cela lui passe au-dessus de la tête, d'ailleurs elle ne comprends pas vraiment comme la monarchie peut perdurer du côté sorcier en France
❝ OCCUPATION : septième année, cursus social et politique (droit sorcier + communication), jadérial, atelier d'écriture, club de duel, poursuiveuse chez les cristal, juge de quiddtich


Heather avait décidé de patienter tranquillement dans son coin en ignorant les doigts pointés sur elle parce qu’il faisait chaud, qu’elle était à l’intérieur avec un bonnet enfoncé sur la tête. Elle avait un problème avec ses cheveux et les gens pouvaient croire ce qu’il voulait, elle préférait les rumeurs stupides sur une potentielle maladie que la vision de ses cheveux offerte à tous. Parce qu’elle avait encore un minimum de fierté à sauver alors elle y tenait, elle était la future ministre de la magie anglaise et donc elle ne pouvait pas se balader les cheveux roses. Et elle était bien partie pour trouver encore de nombreuses excuses quand un ouragan lui sauta dessus pour lui faire peur et lui faire la bise, le truc improbable des français pour se dire bonjour ou la perte de temps inutile sans parler de l’intrusion néfaste dans l’espace vitale d’une personne. Non parce que la bise, les français la font dès qu’ils sont présentés l’un à l’autre de manière officielle, un gros un ami te nomme à un de ses amis et tu as le droit à la bise même si tu n’as pas eut le temps de lui parler de la pluie et du beau temps. Et le pire c’est quand tu vas à une soirée, t’es obligé de faire la bise à tout le monde avant de pouvoir faire autre chose, imaginez un peu une soirée avec une vingtaine de personne : l’enfer. Heather n’était pas à l’aise avec ce truc et elle préférait l’éviter la plupart du temps sauf qu’avec Augustine ce n’était pas possible et elles étaient devenu suffisamment proche pour que cela ne la dérange plus vraiment alors elle y répondit. Elle écouta sa sœur de cœur lui faire une remarque sur son bonnet en lui arrachant un grognement mais elle n’a pas le temps de lui expliquer qu’un serveur débarque, prend la commande en lui jetant un coup d’œil curieux qui lui fait lever les yeux au ciel. Oui, elle a un bonnet sur la tête et elle ne compte pas l’enlever, par contre elle voudrait bien son chocolat chaud là, c’est possible qu’il fasse son travail. Heather n’est pas habituée à la mauvaise humeur mais pourtant elle sent celle-ci monter rapidement en elle à vu d’œil. Puis Augustine remarque une mèche de cheveu qui traine et Heather pousse un nouveau grognement avant de l’enfuir sous son bonnet avec une grimace. « But me, I’m not like it... C’est mon stupide petit frère, Logan qui m’a lancé un défi sauf que mes cheveux aurait du être rouge, couleur des Gryffondor et en faites, sa teinture était rose bonbon... Ce gamin va me le payer je te jure, je ne sais pas encore comment mais je vais lui faire payer cette teinture ratée qui ne me va absolument pas... » Heather n’avait pour habitude de râler non plus, c’était un truc de français ça, elle, elle préférait causer du temps en bonne anglaise qu’elle était. Oui, enfin ça c’était son point de vu, parce qu’il lui arrivait de temps en temps de râler.

Le serveur revint pour déposer les deux commandes en jetant un nouveau regard vers l’anglaise qui haussa un sourcil, le regard n’était plus curieux mais interrogateur avec une pointe d’autre chose. Heather pencha la tête sur le côté avec un petit sourire qui eut le droit à une réponse avant qu’une noble de la mezzanine ne hèle le pauvre garçon qui parti. Elle ne comprenait pas vraiment ce que voulait le serveur et cela la laissait dubitative, secouant légèrement la tête, elle prit une gorgée de son breuvage en fermant les yeux et sentit un regain de bonne humeur. Leur chocolat chaud était un vrai délice et cela avait de quoi chasser n’importe quel nuage noir à l’horizon. « Désolé pour mon épisode de râle, t’as pas à subir mon agacement envers mes frères... Sinon, je vois qu’Anatole s’est désisté, quel dommage ! Dis-moi que tu as les photos par contre, j’ai bien envie de voir ça et de pouvoir le lui ressortir s’il se moque de moi à nouveau... » Heather s’était penchée en avant décidant d’occulter le serveur étrange qui n’avait aucun intérêt à ses yeux, elle voulait voir ses photos pour se changer les idées. Puis, elle se rappela d’un coup, une autre partie des textos d’Augustine et pointa un doigt droit sur sa sœur de cœur en déviant à nouveau de sujet. « Et c’est quoi le service que tu voulais me demander au faites ? » Heather voulait savoir aussi ce qu’était ce service, en somme elles avaient beaucoup à parler et elle ferait mieux d’arrêter de monopoliser la parole. Alors reprenant une gorgée de son chocolat, elle attendit que la Leroy prennent la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 634
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1579
❝ MIROIR : gemma arterton
❝ CREDITS : gentleheart.
❝ ÂGE : vingt-sept ans
❝ STATUT SOCIAL : enfant d'une infidélité, elle ne peut prétendre à la noblesse de son père et se mêle ainsi à la plèbe, roturière, comme sa mère.
❝ OCCUPATION : actrice au mélusine et alchimiste à son propre compte


Elle est mignonne Heather quand elle est embarrassée et Augustine doit se mordre la lèvre pour s'empêcher de rire et risquer d'aggraver la situation. Il lui est facile de deviner aux grognements de la jeune étudiante que cette teinture n'est pas son idée. Et en effet elle lui répond qu'elle n'apprécie pas du tout la couleur flamboyante de ses cheveux, avouant que c'est l'un de ses frères qui en est responsable. « Ce gamin va me le payer je te jure, je ne sais pas encore comment mais je vais lui faire payer cette teinture ratée qui ne me va absolument pas... » Augustine roule des yeux et laisse échapper un petit rire cette fois. Si Heather savait comment elle-même avait pu faire tourner en bourrique son propre jumeau en grandissant et il ne s'était jamais gêné pour lui rendre la pareille évidemment. Elle trouve le défi plutôt sympa et l'erreur hilarante et franchement le résultat n'est pas mauvais. « J'te promets je trouve ça cool moi, ça te donne un côté rebelle. » essaye-t-elle de la rassurer avec un clin d'œil. « Puis bon ces trucs là ça dure pas de toute façon. » Elle se souvient encore de sa déception à seize ans en découvrant que la teinture violette qu'elle s'était soigneusement appliquée dans la salle de bain de la chambre de Margot et Velvet n'avait su résister qu'à trois shampoings.

Le serveur revient avec leurs boissons et l'actrice se jette presque sur la sienne, le liquide frais ne lui détourne cependant pas suffisamment l'attention pour qu'elle ne remarque pas le petit jeu entre le serveur et Heather. Elle observe le tout avec un petit sourire vaguement masqué par la paille qu'elle a entre les lèvres et cache à peine sa déception quand le serveur est finalement appelé ailleurs. « Il flirtait avec toi tu sais ? » fait-elle moins parce qu'elle capte l'air un peu confus de son amie que parce qu'elle trouve que c'est une information importante et ce d'autant plus qu'il est sacrément bien foutu. Comme la plupart des serveurs du Cafey Desplat il doit d'ailleurs être étudiant à Beauxbâtons. « « Désolé pour mon épisode de râle, t’as pas à subir mon agacement envers mes frères... Sinon, je vois qu’Anatole s’est désisté, quel dommage ! Dis-moi que tu as les photos par contre, j’ai bien envie de voir ça et de pouvoir le lui ressortir s’il se moque de moi à nouveau... » Augustine hoche vivement la tête et lève un doigt devant elle pour faire signe à Heather de patienter un instant alors qu'elle attire son sac vers elle de sa main libre. « J'ai ça quelque part. » Elle y a pensé en rentrant chez elle hier soir, feuilletant plusieurs de ses vieux albums photos pour en récupérer les clichés les plus drôles de son frère chéri. Ceux qu'elle a amené ne sont que des reproductions bien évidemment, fruits de quelques coups de baguette. Elle veut bien rendre service à son amie et embêter gentiment son frangin - de toute façon ce n'était qu'une question de temps avec que ces photographies ne finissent dans un magasine - mais elle ne se séparerait jamais des originales. « Et c’est quoi le service que tu voulais me demander au faites ? Chaque chose en son temps Heat' » Elle tire une dizaines de clichés de son sac et les dépose sur la table. « Tiens voilà, ça va du bain - je me suis coupée - à son premier match de quidditch, elles sont inédites bien sûr. » Ce n'est pas Anatole qui les partagerait et elle a vérifié avant des les choisir, qu'elles ne faisaient pas partie de celles que leur mère a déjà posté sur instagram. Elle laisse Heather admirer son petit paquet avant de se remettre à fouiller dans son sac. « J'allais presque oublier. » Elle dévoile un marqueur noir l'air triomphante. Une photo vaut toujours plus quand elle est dédicacée et elle n'oublie pas que c'est à la recherche d'un peu d'argent de poche qu'est Heather. « Sans me flatter je sais très bien imiter sa signature. » Jumeaux non-identiques, Augustine n'a jamais eu la joie de pouvoir se faire passer pour Anataole, même gamins, même en cachant ses couettes. On peut ainsi considérer qu'à l'adolescence apprendre à falsifier sa signature était une façon pour elle de compenser, en signant à son nom des bons de commandes pour lui faire recevoir des colis douteux à la table du déjeuner. Ouais, ça n'a jamais été la plus mature des deux.

_________________


- Got a hurricane at the back of her throat. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

french twins with english twins - ft. Augustine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The common thread that links Cuba, Haiti, Guyana and Bolivia
» Les acteurs au potentiel ardaien
» English: Lesson 1
» [Useless] The topic where we write in english
» English Civil War / guerre de trente ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Paris, Capitale :: Le Quartier des Cent Chemins et son réseau :: Avenue du Triangle d'Or :: Cafey Desplat-