AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 WANDERER 〉(aulne)

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
❝ HIBOUX : 87
❝ CÔTE DE POPULARITE : 931
❝ MIROIR : jack/finn harries.
❝ CREDITS : big jet lane (avatar).
❝ DIALOGUES : cadetblue
❝ ÂGE : dix-neuf ans.
❝ STATUT SOCIAL : fils benjamin de la duchesse du val de loire.
❝ OCCUPATION : cinquième année, clubs de musique et de duels.

MessageSujet: WANDERER 〉(aulne)    Dim 12 Juin - 17:11

Aulne Uriel Ombredame
not all those who wander are lost
Carte d'identité NOM, PRÉNOM(S) • pour le commun des manants, il est Aulne - un prénom bref, évocateur, curieusement écourté par la langue de ses proches en un simple Aul. Pour ses parents, ou particulièrement la mère-furie, il est Uriel - le quatrième archange, le cardinal de l'été, celui qui dans sa traîne promène la lumière. Mais, pour la plèbe, pour les enfants-poussières, il n'est qu'Ombredame, incarnation controversée d'une dynastie fantasque, mélancolique, amoureuse et mécène d'idée souvent volées.
AGE, NAISSANCE • il est né, voilà plus de dix-neuf ans, le soir paisible qu’était le 21 avril 2003, dans l’épicentre du pouvoir familial : Angers, au Val de Loire.
NATIONALITÉ • on lui murmure qu'il est français et son flagrant désintérêt le pousse à ne point creuser la question - mais, à quelque part, parcelle de liberté recelée, il se considère comme citoyen du monde; au diable le nationalisme.
ASCENDANCE • son sang n'est que, tristement, humain - un constat que ne cesse de l'ennuyer, son enveloppe charnelle le contenant aux limites du sublime.
TITRE • en toute éternité, il sera toujours des ducs et duchesses du Val de Loire – petit-fils de duc, fils de duchesse, frère de futur duc; son titre est d’haute noblesse, rappel constant de la richesse célébrée et respectée qu’est celle de sa maison. Héritera-t-il ? Les probabilités sont petites, et c’est aussi bien pour lui – il admet volontiers ne pas avoir la sagesse ou même les compétences requises pour mener la danse des Ombredame.
ANNÉE D’ÉTUDE ET CURSUS • cinquième année, cursus sciences, avec les options psychomagie, occlumencie et duels – auparavant, en lieu et place d’un précepteur, Aulne fréquenta de ses onze ans jusqu’à ses quinze ans Kheops, en Égype, en plus d’avoir passé l’été de ses seize ans à Ilvermorny, aux États-Unis.
JOB ETUDIANT • son nom et son sang subvenant à ses moindres besoins – l’utilité d’être de l’une des plus riches maisons de France –, Aulne n’entretient aucune servitude payée durant l’année scolaire, n’ayant comme relation professionnelle continue que son stage non-rémunéré auprès de Médicomages Sans Frontières, stage obligatoire pour l’obtention de son diplôme, mais lui permettant tout de même d’assouvir sa soif d’aventures, en plus de faire bonne figure.  
RESPONSABILITÉS, ACTIVITÉS PARASCOLAIRES • son ancienne scolarité aurait pu le destiner à être d’une délégation étrangère – toutefois, sa nationalité rend la chose superflue. Au-delà de ce détail, Aulne est membre actif des activités musicales (jouant du violon) et du club de duels.
ECRIN • choix 1 : (améthyste). Libre penseur, décontracté voyageur, Aulne est de ceux qui chérissent le plaisir, l'art, la beauté, trouvant son éden personnel dans le corps humain et la pratique de sa guérison - mais surtout, dans l'exploration. Ainsi, il oeuvre avec créativité, patience, sereinité et courage, bravant aventures et épreuvres, à jamais libertain, épicurien. Il évite les conflits ouverts, préférant évidemment la bonne-entente, et tâche toujours d'être bon-vivant, emmenant une dose d'humour et d'amusement dans des atmosphères autrement lugubres. En ce sens, il est des améthystes.
choix 2 : (saphiroy). Mais au-delà de sa créativité, au-delà de sa façade séductrice, volage, Aulne est aussi opportuniste et retord que n'importe quel noble conscient de ses privilèges, de ses avantages, et bien décidé à les conserver (ou du moins, à maintenir son statut). Est-il charmeur ? Est-il cultivé, élégant, charismatique ? Oui, oui, oui et oui. Mais il est aussi manipulateur, versatile, n'hésitant pas à user de ses dons et talents pour protéger sa famille et position; alors, ne serait-il pas plutôt des saphiroy?
Bonne question.
PATRONUS • si son caractère aurait autrefois présagé un animal plus joyeux, plus conventionnel, son patronus se révéla tout de même être ni plus ni moins qu’un serval – curieuse ironie du sort, considérant ses antécédents avec ces bêtes.  
GROUPE • haute noblesse – titre et ascendance oblige.
Le protocole Bohême. Aventurier. Épicurien. Aulne est au cliché du noble froid et frigide une antithèse. Charmeur, plaisant à côtoyer, à jamais plein d’entrain, il affiche toutes les qualités exigées d’un Ombredame – soit la volonté, le désir artistique et l’intelligence curieuse –, mais n’est pas moins une sorte rare de pleutre; les conflits, il préfère les éviter, reléguant ses problèmes à plus tard et étouffant son anxiété. Fils de la maison la plus fortunée de France, fils d’une Duchesse impérieuse pour laquelle il n’éprouve qu’indifférence, sinon solidarité filiale, il compte parmi ses almas maters Khéops, Ilvermorny et Beauxbâtons; dans le cadre de ses études, il fut stagiaire pour Médicomages Sans Frontières durant un été complet, épousant ainsi son intérêt pour la médicine et le voyage. Aulne est donc un membre de la haute noblesse exemplaire, parfois. Vous ne le retrouverez que rarement aux festivités mondaines, et rares sont ceux de sa caste pouvant se prétendre aussi peu aristocrates de caractère, aussi heureux amis et invisibles alliés politiques. À l’intérieure de l’académie, vous le croiserez aux duels, aux zones musicales, dans les cours, où à la bibliothèque; durant les vacances, cependant, bien du plaisir à tenter de le dénicher à l’intérieur des frontières françaises !

Les notes de la duchesse linguiste, indépendant, gracieux, aventurier, passionné, charismatique, libertin, versatile, astucieux, charmeur, entêté, spontané, énergique, manipulateur, mature, loyal, désintéressé (ou du moins, en apparence), sociable, diplomate, patient, nostalgique, altruiste, perfectionniste, travaillant, protecteur, calculateur, créatif, facile à vivre (par dessein), curieux, anxieux, opiniâtre, sportif, perspicace, distant (émotionnellement parlant) #FESTIVITÉS N’affectionnant guère les bals et célébrations quelconques, préférant l’air libre à la latente oppression des festivités aristocratiques, il s’arrange toujours pour disparaître durant la saison mondaine, ne réapparaissant périodiquement que pour divers immanquables ou autres « garden party » plus supportables. #LANGUES Polyglotte de son état, il maîtrise, outre son français maternel, l’anglais, l’espagnol, l'italien, l’allemand, le turc et l’arabe, les quatre premières étant héritage de cours optionnels et d'études personnelles, les deux dernières, de ses quatre années passées à Kheops. #INITIATIONS Sa première soirée arrosée prit place aux États-Unis, durant son séjour à Ilvermorny, avec la fille du Président du Congrès Magique Américain, ainsi que d’autres amis – un moment de grande classe qu’il s’efforce d’oublier. #RANCOEUR Si son séjour à Khéops est désormais accepté comme une nécessité, comme un fier service rendu par l’intransigeance de la génitrice, il ne peut empêcher la rancœur irrationnelle de l’enfant abandonné de ternir ses rapports parentaux, cette expérience ayant creusé un fossé ne pouvant être comblé. #SPORTS Bien qu’il le cache avec empressement, Aulne affectionne des sports moldus, football le premier, les préférant aux sorciers. Les ayant pratiqués avec insistance lors de sa première étape académique, il les délaisse néanmoins depuis son retour au bercail, trop étroitement surveillé par son sang pour être véritablement à l’aise de s’y adonner. #DUELS Si son talent pour le duel est irréprochable, cette activité ne trouve néanmoins grâce que dans sa nature primaire, soit comme un sport – toute tentative de rapprocher la chose d’un véritable combat rencontre son dégoût, résultat inconscient de sa propension pour la médecine. #BAGUETTE Sa baguette n'est plus celle d'origine - l'ancienne ayant été endommagée lors de son séjour aux États-Unies, l'actuelle est originaire de l'Amérique, fabriquée par Shikoba Wolfe et ayant pour coeur une plumme d'Oiseau-tonnerre. #CICATRICES Son bras gauche, à la hauteur du biceps, est veiné d’une estafilade cicatrisée, amoindrie par le temps, cadeau furieux d’un serval. #ARTS En sus de son penchant pour la médecine ainsi que pour le violon, Aulne se considère comme un photographe assidu, transportant toujours avec lui son appareil lors de ses péripéties internationales. #TALENT Aulne peut sa targuer d'avoir la capacité rare qu'est celle de savoir s'adapter: il est versatile. S'il respecte l'étiquette de l'aristocratie sorcière en sa compagnie, il peut se fondre dans la masse populaire au besoin, en plus d'apprendre rapidement, de changer selon son environnement. Il laisse le monde, l'univers, débouler dans son vestibule, et agit par la suite en conséquence. Il apprend sur le tas, et survit au jour le jour. #AMOURS Ses deux mois passés aux États-Unis furent parmi ses plus formateurs, mais aussi ses plus libérateurs: première beuverie, premier réel groupe d'amis, mais aussi premier amour; un souvenir fugace qu'il regrette encore, maintenant une correspondance erratique avec la belle sans trop vraiment espérer - il est noble, et il aura droit à union de noble. #APOLITIQUE En privé comme en public, le jeune noble évite les conversations politiques comme la peste; il affiche un masque de neutralité, feint l'ignorance, l'indifférence, tout pour distancer ceux qui chercheraient à connaître ses moindres pensées. Mais en vérité ? Il est bien plus libéral que sa gent - en sons sens, une méritocratie servirait bien mieux la France qu'une aveugle monarchie. #PASSION Si les obscures dates mémorisées s'avèrent être son Alamo, si les potions le forcent à véritablement étudier, les sortilèges, enchantements et incantations - particulièrement celles de guérison, cette dernière discipline étant sa préférée, celle sur laquelle il construit son futur - lui sont jeux d'enfants; non pas un prodige, mais bien plutôt un être qui les comprend. #STAGES Dans le cadre de son stage obligatoire à l'obtention de son diplôme, Aulne accompagna une expédition humanitaire dans la vallée du Congo.

Les allégories princières the world is a book and those who do not travel read only one page
Colère.

Rage, rancœur, amertume.

Le fiel d’un enfant, l’incompréhension du trop-jeune jeté en dehors du nid; une spirale de tristesse, de rejet, d’ignorance et de bile. Un mélange toxique, inopportun, rarement rencontré dans la bouche d’un gamin.

La déception du déçu, du désenchanté qui se croyait supporté; la terrible découverte du fils qui réalise la nature réelle de son géniteur : faible, lâche, impuissant. Une note en bas de page dans les manuels de l’histoire, une virgule dans une phrase beaucoup plus longue – l’insignifiance de l’homme dominé par une femme plus mâle que lui, plus puissante et plus patriarche que matriarche. Cruauté dramatisée, détachement diabolisé; pour l’Aulne d’onze ans, sa mère était un monstre. Oh, pas un centaure, un minotaure, ou quelconque autre bête des enfers, serviteurs du mal, invoqués dans les contes de mère-grand; non, quelque chose de bien plus insidieux, vicieux, trompeur, sournois : elle était celle qui le jetait hors de son confort, hors de son univers, l’envoyait au loin, sans respect pour ses sentiments, ignorant jusqu’aux protestations de son propre époux. Elle était celle qui clamait l’aimer, mais se débarrassait de lui à la première occasion, à la première opportunité.

N’était-il pas après tout qu’une arrière-pensée, le quatrième d’une lignée déjà bien remplie ? Le dernier d’une marmaille déjà trop nombreuse, la bouche inutile dans une portée affamée ? Antigone, Alceste, Vector – eux, ils restaient; alors, comment pouvait-il réagir, si ce n’était avec furie ? L’Égypte, c’était loin – ô, terriblement loin ! La France, c’était sa maison, son refuge. Mais, Catherine l’envoyait pourrir dans le désert. S’il avait toujours été plus proche du géniteur que de la génitrice, à l’inverse des autres, jamais il n’aurait imaginé pareille trahison, pareille duplicité, pareille cruauté – l’Aulne d’onze ans réagissait à son futur départ avec toute la brutalité, la sauvagerie, justifiée par son âge.

Au diable, les principes et désirs de l’Ombredame. Au diable, ses ambitions, son rêve d’un fils médicomage. Au diable, la volonté perverse d’une dame qui sait mieux. Aulne voulait demeurer à sa maison. Aulne voulait demeurer avec sa famille. Aulne voulait demeurer en France – Aulne ne voulait pas étudier à Khéops.  

Il ne cria pas. Il  ne pleura pas – il ne supplia pas. Dans une démonstration déconcertante, il enchaîna ses propres sentiments, refusant à la Duchesse le plaisir imaginé de le voir s'humilier - oh, mais il protesta, il chiâla, tout pour ne pas aller à Khéops.

Il alla à Khéops.

-

Résignation.

Bête abandon, renoncement, cession.

Deux ans à habiter au Caire, à l’Ambassade magique de France. Deux ans à étudier à Khéops, à perfectionner ses talents, à être encadré par plus sage que lui. Deux ans à détester, dans une rancune tenace, puissante, jusqu’aux syllabes du nom maternel. Deux ans sans retourner au royaume – deux ans sans voir son bercail, sa famille, son sang.

Deux cycles solaires après ce qu’il considéra comme une horrible traîtrise, il abandonna la colère qui l’habitait, acceptant enfin une réalité pourtant aisée à appréhender : il était à Khéops jusqu’à ses quinze ans, alors autant en profiter – parce qu’au final, Catherine avait raison. Aulne, fasciné par le corps humain, fasciné par l’étude de ses particularités, de sa complexité, était fait pour être médicomage. Dans son école, il excellait. Partageant son temps entre l’ambassade, où il régnait en une sorte de prince visiteur, son rang excédant celui de son hôte, et la pyramide, il passait ses journées à apprendre, et ses étés à explorer, à endurer les célébrations diplomatiques et à apprivoiser un climat lui étant pourtant étranger. Dans l’œil du cyclone, au cœur de l’amertume, une lueur s’éveilla : la passion de l’inconnu, l’amour de l’aventure, de la découverte.

S’il était résigné quant à ses géniteurs, il ne les méprisait pas moins, les observant dans une sérieuse aversion – une aversion subtile, latente, perçant à jamais la confiance qu’il aurait pu avoir en eux. Des quelques lettres qu’il recevait de temps en temps, il en déchirait une bonne moitié, répondant avec avarice aux questions maternelles. Avec Antigone et Vector, une correspondance plus active, plus régulière – mais avec Alceste, rien.  Il était trop semblable à Catherine pour qu’il ne puisse vraiment avoir le cœur à endurer son benjamin.

Aulne développa ses talents, ses connaissances, se préparant avec plus d’ardeur que quiconque pour ses BUSE – mais, sous l’œil d’Horus, au cœur de la bibliothèque, occupé à éplucher multiples parchemins…

Il n’avait aucune envie de retourner en France.

-

Indifférence.

Bas ennui, détachement, franche insouciance.

En rang aux côtés de ses frères, près de l’entrée, portant un smoking, le noble pourrait bailler, tant la futilité et le ridicule de l’exercice lui sont apparents. Dans leur manoir familial, des mois après son retour d’Égypte – un retour lourd, anticipé, marqué par la froideur et la désinvolture de son côté, l’inquiétude et la fierté du leur (après tout, il avait brillamment passé ses BUSE, en plus d’être des meilleurs durant son parcours à Khéops) –, les Ombredame recevaient des invités. Alignés, exposés aux regards de leurs convives, tel des œuvres d’art, les enfants de Catherine demeuraient immobiles. Pour leur mère, ils étaient peinture, sculpture – le fruit de son labeur. Pour son plus jeune… Is n'étaient qu’objets entre ses mains. Glaise pétrie qu’elle manipulait comme elle l’entendait, sans se soucier des conséquences.

Pourtant, les conséquences était là, pleinement visibles : Aulne n’aimait pas sa mère. La comprenait-il ? Oui, il pouvait concevoir pourquoi elle l’avait envoyé à Kheops; depuis son départ et son retour, il était devenu plus mature, plus apte à analyser ce genre de choses. Mais l’appréciait-elle ? Certainement pas. Le lien qu’ils avaient entretenu, dans sa jeunesse, alors qu’elle l’initiait à la beauté de la charité, à l’idéal de noblesse, était rompu, brisé – sectionné. Idem pour avec son père, qu’il admirait tant; désormais, pour lui, il n’éprouvait que pitié devant sa faiblesse. Il évitait de les confronter, acceptait leurs demandes, leur remontrances, performait à Beauxbâtons, s’adaptait à sa nouvelle école, se réintègrait dans sa société primaire – mais les germes de l’amertume sont toujours vivaces, puissantes, creusant un fossé entre eux. Antigone, la préférée, ne comprenait pas, mais acceptait; Vector, devenu une sorte d’ami, les deux s’étant rapidement ré-apprivoisés, ne comprenait pas non plus, mais acceptait. Leur famille acceptait sa propre dysfonction.

Mais Florent, lui, le grand-père, le patriarche, les cordons de la bourse, qu’en pensait-il ? Pas grand-chose; il n’osait se mêler trop de l’éducation des petits-enfants. Contrairement à Angelin et Catherine, toutefois, il s’intéressait, se questionnait – il exigeait de son dernier petit-fils des récits, des descriptions de ses péripéties dans le désert; il voyait en Aulne un Gertrude Bell, aventurier des sables. N’ayant jamais voyagé, exploré, il aimait s’imaginer le monde à travers les yeux et la parole de l’adolescent. Poussant l’audace, il lui avait même procuré un appareil photo numérique, afin qu’il capture ses découvertes et puisse en garder des souvenirs.

Sous la bienveillance du vieillard, alors qu’il devait feindre la bonne civilité, roué à cet exercice par ses années dans une ambassade, Aulne réfléchissait; peut-être que, finalement, Angers n’était pas la prison qu’il avait imaginé.

Peut-être n’était-ce qu’une étape.

-

Liberté.

Indépendance, autonomie, distance.

Un sentiment grisant, une ultime satisfaction – l’assurance d’avoir un océan d’intervalle entre lui et sa génitrice. Multiples amusements, multiples découvertes – le plaisir d’être en Amérique, où la rigidité française n’était que souvenir désagréable, post-scriptum inconséquent d’une lettre importante. Calme, paix, tranquillité – le flegme d’être loin des regards inquisiteurs, en un lieu où il pouvait enfin se lâcher. Fascination, exploration, passion – la possibilité, durant deux mois, d’explorer aisément un pays, tout en perfectionnant ses dons à son propre rythme, à Ilvermorny.

Les pieds dans le sable, en Californie, sous la chaleur écrasante du midi, l’Aulne de seize ans est heureux : éloignés, les soucis d’aristocrate; éloignés, les espoirs et ambitions d’une mère étouffante. Si sa relation avec cette dernière s’était apaisée, par un laissez-faire manifeste de la part de l’adolescent, un désir d’acheter la paix, il n’avait pas moins profité de l’occasion tendue par son grand-père pour se faufiler loin d’Angers et de sa saison mondaine. Éviter les conflits, ne pas se soucier des problèmes et être axé sur le positif semblaient être le prélude d’une future lâcheté émotionnelle – à quoi bon chercher l’affrontement, lorsqu’il ne mènerait à rien ?  

Sur les rives du Pacifique, entouré d’amis locaux, rencontrés à son école de circonstances, dans un voyage financé par son grand-père, l’Aulne de seize ans ouvrait les yeux. S’il n’avait jamais vraiment remis en doute la sagesse conventionnelle française, l’ordre sociétal imposé à sa patrie, même durant son séjour en Égypte – la nature même de cette région l’ayant rendu frileux à l’idée d’une démocratie –, les États-Unis le font douter. Monarchie, oligarchie… Des échecs rendant les citoyens moins fortunés malheureux. Alors, pourquoi pas un nouveau régime ? Un régime permettant aux nobles de conserver leur influence, leur fortune, sans pour autant niveler vers le bas en autorisant une idiocratie héréditaire ?

Pourquoi pas une République ?

Cette aspiration, ce désir, fut secret dès sa conception; sa famille ne pourrait jamais comprendre. Mais, l’Aulne de seize ans, déjà, espérait, tout en gardant le tout pour lui.

-

Fascination.

Éblouissement, ensorcellement, enchantement.

Perché sur un rocher, accroupis, à contrebas de deux cascades, il griffonnait sur parchemin. La canopée le surplombait; la nature sauvage le dominait. Il entendait des cris, des singeries. Il entendait le vent qui souffle dans les feuilles. Il entendait les oiseaux qui chantent, les picathartes cherchant un nid. L’eau qui coulait; les chutes qui se déversaient. La rivière qui somnolait, sous le regard paisible, mortel, impitoyable, de la jungle. Le sommeil d’un écosystème dans sa saison « aride » – le sommeil d’un écosystème prêt à le tuer. Son appareil suspendu au cou, Aulne, dans les basfonds de l’Afrique subsaharienne, au Congo, au cœur des chutes de Kongou, se sentait vivant.  

Usant de l’excuse du diplôme et des contacts (l’argent, plutôt) du grand-père, il avait décroché un stage chez Médicomages Sans Frontières, participant à des expéditions de l’organisation à titre bénévole. Il assistait les médicomages en titre, recevait leur enseignement; il assistait à la construction de nouveaux hôpitaux; il assistait les infortunés, leur offrant la charité – mais surtout, il explorait. Des plaines jusqu’aux rivages, des racines jusqu’aux cimes, Aulne visitait. D’une inspiration bohême et rebelle, il partait un matin avec un guide pour ne revenir qu’au soir, les journées où le travail était maigre et sa présence, superflue. Catherine aurait été folle de rage et Angelin, terrifié. Pourtant, il s’en moquait. En France, il jouait leur charade, à jamais respectueux du protocole, des convenances, et satisfaisait leurs moindres attentes académiques. Mais ailleurs… Il pouvait vivre ses passions, ses envies, et ce au jour le jour; alors pourquoi s’en priver ? Ses amis de Beauxbâtons pouvaient lui manquer, ses frères et sa sœur, aussi, son grand-père, même – mais les réceptions ? Les festivités ? L’éternelle débandade qu’était l’été des aristocrates français ? Jamais. Le monde et ses inconnus l’attiraient beaucoup plus, surtout, surtout, lorsqu’il savait pouvoir y faire une différence, aussi minime pouvait-elle être.

L’Aulne actuel savait que son parcours était tracé : terminer sa scolarité, devenir médicomage, se marier – de préférence selon les désirs maternels –, et ainsi passer le restant de ses jours dans l’Hexagone.

Cependant, avoir un parcours tracé ne voulait pas dire qu’il était impossible d’en dévier.


L'écrivain anonyme PSEUDO / PRÉNOM •  Hélios. ÂGE • Pouet. PRÉSENCE • 6 / 7 jours. COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM • Par Bazzart. COMMENTAIRE(S) • C’est joli. AVATAR • Finn/Jack Harries. CREDITS • Faust. MOT DE LA FIN • Beeeeeeh.

_________________


All the earth is seamed with roads, and over all the roads a continuous stream of people passes up and down - traveling, as they say, for their pleasure. What is it, I wonder, that they go out to see? (gertrude bell) +thème ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
You don't mess with LOVE, you mess with the TRUTH.
avatar
❝ HIBOUX : 1142
❝ AUTRES VISAGES : Valentine de Boisbleau
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2252
❝ MIROIR : Leighton Meester.
❝ CREDITS : Everdeen, Tumblr, Wild Hunger.
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : Vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : Petite Noblesse (héritière du Comté d'Anjou).
❝ OCCUPATION : Beauxbâtons, en huitième année. Parcours social et politique. Comice Rubissane et membre du Cercle de la Rosière.

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Dim 12 Juin - 17:56

BIENVENUE I love you
Il nous faudra un lien, entre cousins
N'hésite pas, si tu as des questions

_________________

even angels have their demons.
I had made every single mistake that you could ever possibly make. I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain. I knew what I wanted; I went in and got it. Did all the things that you said that I wouldn't. I told you that I would never be forgotten and all in spite of you. And I'm still breathing, I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 56
❝ CÔTE DE POPULARITE : 904
❝ MIROIR : maria valverde.
❝ CREDITS : shiya.
❝ ÂGE : vingt-cinq ans.
❝ STATUT SOCIAL : petite noblesse, comtesse du lyonnais.
❝ OCCUPATION : deuxième année de GRAMMES en mystère de la magie, options étude d'une culture magique et fantômologie. stagiaire au ministère des ombres. contributrice pour lefantômologue.com.

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Dim 12 Juin - 18:01

bienvenue !
je suis terriblement fan du prénom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 76
❝ AUTRES VISAGES :


❝ CÔTE DE POPULARITE : 926
❝ MIROIR : ARTHUR GOSSE
❝ CREDITS : SWEET DISASTER
❝ DIALOGUES : #CC9933
❝ ÂGE : VINGT-DEUX ANS
❝ STATUT SOCIAL : HAUTE NOBLESSE - DUCHÉ DU VAL DE LOIRE
❝ OCCUPATION : DERNIÈRE ANNÉE - PARCOURS LITTÉRAIRE ET ARTISTIQUE (OPTIONS PHOTOMAGIE, CHORÉGIE ÉQUITATION ET DUEL) - CHRONIQUEUR POUR AMORTENTIA

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Dim 12 Juin - 18:46

Le petit frère. brille
Bon, dépêche-toi de finir ta fiche ! J'adore déjà le début, de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 435
❝ AUTRES VISAGES : Maxence
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1323
❝ MIROIR : Iwan Rheon
❝ CREDITS : Sweet Disaster
❝ DIALOGUES : midnightblue
❝ ÂGE : 29 ans
❝ STATUT SOCIAL : héritier du comté de Corse
❝ OCCUPATION : professeur de Prévention contre la magie noire

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Dim 12 Juin - 18:49

Bienvenue et courage pour finir ta fiche, petit Aulne. :woot:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 197
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1116
❝ MIROIR : sophie cookson.
❝ CREDITS : ice and fire.
❝ DIALOGUES : crimson.
❝ ÂGE : vingt-trois ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière, l'insignifiance dans les veines, la révolte dans le coeur.
❝ OCCUPATION : étudiante à beauxbâtons, rubis, première année de gramme, parcours mystères de la magie (fantômologie), danseuse classique.

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Dim 12 Juin - 19:09

ton prénom (oo)
bienvenue, c'est rare de voir l'un des harries sur un forum, c'est cool I love you

_________________


    NEVER WAS A GIRL WITH A WICKED MIND BUT EVERYTHING LOOKS BETTER WHEN THE SUN GOES DOWN.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 330
❝ AUTRES VISAGES : Ma schizophrénie
❖ Cassian Noirclère. l'arrogance de la noblesse.
❖ Calixte de Rosemonde. le jeune musicien sourd, perturbé par ses visions.
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1206
❝ MIROIR : Harvey Newton Haydon
❝ CREDITS : ©SWEET DISASTER
❝ DIALOGUES : #steelblue
❝ ÂGE : Vingt-huit ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturier & hybride (demi-vélan)
❝ OCCUPATION : Psychomage & opportuniste qui aime séduire pour obtenir ce qu'il désire

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Dim 12 Juin - 20:03

BIENVENUE AULNE brille
Super choix de perso et d'ava :jule:
Bon courage pour ta fiche

_________________

The monster's running wild inside of me
 
Prisonniers de l'abîme ☆  De mille saveurs une seule me touche, lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte, lorsque ton ombre passe ma porte × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 537
❝ AUTRES VISAGES : emma rosier
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1775
❝ MIROIR : sam claflin.
❝ CREDITS : pevensie. (avatar) tumblr. (gifs)
❝ DIALOGUES : darkseagreen
❝ ÂGE : vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : noble, fils de duc, aspirant à succéder son père à la tête du duché.
❝ OCCUPATION : neuvième année, écrin de jade, cursus social et politique.

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Dim 12 Juin - 20:55

Un nouvel Ombredame ! bienvenue, joli début de fiche I love you

_________________

yesterday, all my troubles seemed so far away ✻ now it looks as though they're here to stay. suddenly i'm not half the man i used to be, there's a shadow hanging over me. oh, yesterday came suddenly.
(the beatles - yesterday)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 354
❝ AUTRES VISAGES : mahaut + (présentationmalleinstatéléphone)
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1225
❝ MIROIR : magdalena zalejska.
❝ CREDITS : eddm (avatar) & cesbeautes (gifs) & red.balloon (sign).
❝ DIALOGUES : #BC8F8F
❝ ÂGE : seize ans.
❝ STATUT SOCIAL : petite noblesse, troisième héritière du comté de camargue, en "couple" avec achille.
❝ OCCUPATION : saphiroy, première année de bases magiques.

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Dim 12 Juin - 21:05

Bienvenue sur un AA !
'fait plaisir de voir un Ombredane ! Et le pseudo est super classe .
Bon courage pour ta fiche !

_________________


girls like girls like boys do
Stealin' kisses from your misses, Does it make you freak out? Got you fussing, got you worried, Scared to let your guard down. Girls like girls like boys do, Nothing new ◊ RED.BALLOON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 634
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1522
❝ MIROIR : gemma arterton
❝ CREDITS : gentleheart.
❝ ÂGE : vingt-sept ans
❝ STATUT SOCIAL : enfant d'une infidélité, elle ne peut prétendre à la noblesse de son père et se mêle ainsi à la plèbe, roturière, comme sa mère.
❝ OCCUPATION : actrice au mélusine et alchimiste à son propre compte

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Dim 12 Juin - 21:15

jack & finn
bienvenue parmi nous I love you j'adore le choix de prénom aussi, bon courage pour ta fiche

_________________


- Got a hurricane at the back of her throat. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 87
❝ CÔTE DE POPULARITE : 931
❝ MIROIR : jack/finn harries.
❝ CREDITS : big jet lane (avatar).
❝ DIALOGUES : cadetblue
❝ ÂGE : dix-neuf ans.
❝ STATUT SOCIAL : fils benjamin de la duchesse du val de loire.
❝ OCCUPATION : cinquième année, clubs de musique et de duels.

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Lun 13 Juin - 6:08

Diantre, il y a du monde.

@Elysée L. Berthelot Merci ! Il nous faudra effectivement un lien; en plus, il me semble que tu es notre vassale.:jule: Je n'hésiterai pas au besoin ! Wink
@Herculine Berliet Merci bien !
@Vex Ombredame Aaah, le grand frère ! :woot: Je me dépêche, t'inquiètes.
@Jules Cavalieri Merci, ô grand Jules César ! :russe:
@Léopoldine Le Gall Merci. I love you
@Alistair Valmont MERCI ALISTAIR
@Tristan de Colnet Merci Tristan ! C'est le retour des Ombredame en force ! Arrow
@Agathe De Fontenelle Merci !
@Augustine Leroy Gemma.   Merci aussi !  Wink

_________________


All the earth is seamed with roads, and over all the roads a continuous stream of people passes up and down - traveling, as they say, for their pleasure. What is it, I wonder, that they go out to see? (gertrude bell) +thème ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1188
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Lun 13 Juin - 10:58

Oh, Ombredame, je l'aime d'amour cette famille (oo)
J'aime beaucoup ta façon d'écrire, hâte de lire la suite du coup, et j'approuve totalement le choix du prénom, Aulne c'est beau, ça claque, très arbresque :jule:
BIENVENUE I love you

_________________



as-tu la vie sauve? ton cœur se repose et j’ai ma réponse. les sirènes toute ta vie éperdues, rescapées des fauves jusqu’aux ecchymoses qui tuent. sais-tu de quelle savane venaient les éléphants dans tes veines ? sais-tu quelle caravelle passait avec le vent sur tes plaines ? avant ce soir, avant ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 87
❝ CÔTE DE POPULARITE : 931
❝ MIROIR : jack/finn harries.
❝ CREDITS : big jet lane (avatar).
❝ DIALOGUES : cadetblue
❝ ÂGE : dix-neuf ans.
❝ STATUT SOCIAL : fils benjamin de la duchesse du val de loire.
❝ OCCUPATION : cinquième année, clubs de musique et de duels.

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Mar 14 Juin - 16:59

En même temps, c'est la famille la plus cool. (oo)
Merci beaucoup, Colette !

_________________


All the earth is seamed with roads, and over all the roads a continuous stream of people passes up and down - traveling, as they say, for their pleasure. What is it, I wonder, that they go out to see? (gertrude bell) +thème ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 355
❝ AUTRES VISAGES : Isis de Monteynard
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1262
❝ MIROIR : Gaia Weiss
❝ CREDITS : Liquorice wand (c)
❝ DIALOGUES : #993366
❝ ÂGE : 21 ans
❝ STATUT SOCIAL : Haute noblesse
❝ OCCUPATION : Quidditch

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Mar 14 Juin - 17:11

Le pseudo, l'avatar, bref, tout, j'adhère
Bienvenue sur AA :ptikeur:

_________________


I remember tears streaming down your face
When I said, I'll never let you go, When all those shadows almost
killed your light. I remember you said, Don't leave me here alone
But all that's dead and gone and passed tonight. safe&sound
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je brise les règles, pas les cœurs
avatar
❝ HIBOUX : 202
❝ AUTRES VISAGES : (gwendoline); présentation, malle, instagram
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1079
❝ MIROIR : Francisco Lachowski
❝ CREDITS : (av) cranberry; (sign) tully
❝ DIALOGUES : darkmagenta
❝ ÂGE : 20 ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturier
❝ OCCUPATION : Étudiant Saphiroy en première année de DIADEMS, cursus scientifique, membre des Compagnons et serveur au Cafey Desplat, fauteur de trouble à plein temps

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Mar 14 Juin - 17:39

Je plussoie Anthéa

Bienvenue ici et bon courage pour ta fiche :ptikeur:

_________________


fresh regrets, vodka sweats, the sun is down and we're bound to get exhausted and so far from the shore. you're never gonna get it, I'm a hazard to myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 87
❝ CÔTE DE POPULARITE : 931
❝ MIROIR : jack/finn harries.
❝ CREDITS : big jet lane (avatar).
❝ DIALOGUES : cadetblue
❝ ÂGE : dix-neuf ans.
❝ STATUT SOCIAL : fils benjamin de la duchesse du val de loire.
❝ OCCUPATION : cinquième année, clubs de musique et de duels.

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Mar 14 Juin - 20:40

@Anthéa Buffenoir Merci beaucoup ! brille
@Luka Burić Merci Luka !

_________________


All the earth is seamed with roads, and over all the roads a continuous stream of people passes up and down - traveling, as they say, for their pleasure. What is it, I wonder, that they go out to see? (gertrude bell) +thème ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 95
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1009
❝ MIROIR : Clément Chabernaud
❝ CREDITS : NEPTUNIUM 237
❝ ÂGE : 22 ans
❝ STATUT SOCIAL : Haute Noblesse
❝ OCCUPATION : Saphiroy, septième année, parcours social et politique, option droit magique. Membre du club de duel. Serveur à mi-temps.

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Jeu 16 Juin - 23:02

J'adore ce prénom, ce choix d'avatar, cette fiche, cette écriture  
Bref, Aulne, jolem    
Bienvenue à toi ! :ptikeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 537
❝ AUTRES VISAGES : emma rosier
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1775
❝ MIROIR : sam claflin.
❝ CREDITS : pevensie. (avatar) tumblr. (gifs)
❝ DIALOGUES : darkseagreen
❝ ÂGE : vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : noble, fils de duc, aspirant à succéder son père à la tête du duché.
❝ OCCUPATION : neuvième année, écrin de jade, cursus social et politique.

MessageSujet: Re: WANDERER 〉(aulne)    Ven 17 Juin - 12:37

Félicitations & bienvenue

jolie plume et les rps familiaux risquent d'être intéressants :jule: bon jeu sur le fo ! I love youLa répartition ;
Merveille d’ingéniosité signée de la baguette de Nicolas Flamel, la Fontaine captive l’attention des étudiants qui l’encerclent. De son fond parsemé de mille pierres chatoyantes aux miroitements nacrés de l'eau qui y ondoient sans discontinuer, elle est somptueusement imprégnée de la féérie, la beauté de Beauxbâtons, glorieuse Académie dont on t’a longuement vanté les mérites. Les pierres elles-mêmes, tu le sais, n’ont rien d’anodin : elles sont envoûtées, vouées à accompagner tout au long de leur scolarité les élèves auxquels elles reviendront de droit — de la cérémonie de leur répartition à l’obtention de leur ultime diplôme.
Dans un silence religieux, attentifs aux indications des enseignants, les adolescents observent ton avancée et, d’un pas assuré, tu te soumets à la magie de l'exquise Fontaine. C’est une sensation étrange : l’eau se reflète sur tes traits, elle te sonde, discerne ta personnalité. Au terme d’un moment de méditation, l’une des pierres se détache de ses consœurs et jaillit à la surface. Elle est tienne, symbole de l’écrin auquel tu appartiens désormais : Améthysse. Tu n’as pas le temps de te pencher pour la saisir : sous tes yeux ébahis, l'esprit ancestral de la Fontaine se matérialise. Tu n’en distingues que la fine main, féminine, translucide et faite d'eau, qui te rejoint paume ouverte pour t’offrir sa pierre.

Te voilà officiellement élève à Beauxbâtons.

Et ensuite ?
Félicitations, tu as passé l'épreuve de la présentation avec brio ! Il est temps à présent de penser à quelques points essentiels : il te faut passer par la case fiche de relations [ portoloin ] et, bien sûr, vérifier que ton personnage est correctement répertorié dans les différents registres du forum. Tu peux également nous faire part de tes recherches [ portoloin ] et de tes [ scénario ]. En dehors du rp, tu appartiens désormais à l'équipe sombral : pour pimenter l'ambiance, rien de tel qu'un petit jeu de compétition, rapportez le plus de points à votre équipe afin de profiter de petites surprises, plus d'informations par ici [ portoloin ]. Pour finir, n'hésite pas à profiter des actualités et de la technomagie [ portloin] mise à ta disposition.

En cas de besoin, le staff se tient à ta disposition. Amuse-toi bien !

_________________

yesterday, all my troubles seemed so far away ✻ now it looks as though they're here to stay. suddenly i'm not half the man i used to be, there's a shadow hanging over me. oh, yesterday came suddenly.
(the beatles - yesterday)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

WANDERER 〉(aulne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne]
» Comme un poisson dans un bocal... [pv Aulne]
» Présentation de Petit Aulne || Validée
» Luna Lovegood (alias Aulne Quibber)
» Les hiboux d'Aulne Quibber

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Gestion des Personnages :: Le carrosse volant :: A dos d'abraxan-