AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (gwen); vivre à en crever

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
❝ HIBOUX : 130
❝ AUTRES VISAGES : (luka); fiche, malle, instagram
❝ CÔTE DE POPULARITE : 965
❝ MIROIR : Teresa Oman
❝ CREDITS : (av) shiya; (sign) tully
❝ DIALOGUES : coral
❝ ÂGE : 20 ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturière
❝ OCCUPATION : Etudiante améthysse en 5e année, cursus social et politique, membre du club de duels et serveuse au Gai Mandragot

MessageSujet: (gwen); vivre à en crever   Ven 17 Juin - 21:41

Gwendoline Amaranthe Beauregard
Chantons pour les bienséants les délices de l'indécence
Carte d'identité NOM, PRÉNOM(S) • Sixième enfant de la fratrie Beauregard, elle a hérité du prénom Gwendoline, le plus souvent raccourci en Gwen. À celui-ci s'ajoute Amaranthe, qui sert à la différencier des autres Gwendoline Beauregard du royaume de France.
AGE, NAISSANCE • Elle a tout juste 20 ans, étant née le 5 mai 2002, quelques minutes avant sa jumelle. Elle a vu le jour quelque part dans le duché de Lorraine, plus précisément dans le comté de la Meuse.
NATIONALITÉ • Comme tous les Beauregard, elle est purement française. Elle ressent un profond attachement à sa terre natale et n'envisage pas de pouvoir vivre sa vie ailleurs. Ce qui ne l'empêche pas de rêver d'un jour faire le tour du monde et découvrir tous les secrets qu'il a à lui révéler.
ASCENDANCE • La famille Beauregard est loin d'être une famille de sang-purs, mais elle reste privée de toute hybridation. Étant donné que Gwendoline, contrairement à certains de ses frères et sœurs, n'a hérité d'aucun don, elle est simplement humaine.
TITRE • Sa famille lui a toujours appris à être fière de sa condition de roturière, et, contrairement à sa jumelle, elle s'en contente très bien. Le titre d'une personne a très peu d'importance pour elle; elle traite tout le monde comme son égal, ce qui n'est pas au goût de tous les nobles.
ANNÉE D’ÉTUDE ET CURSUS • Elle est en 5ème année, soit sa dernière année d'ACORS, en cursus social et politique, options droit sorcier et psychomagie. Elle voudrait faire carrière dans le doit, ou bien dans la médecine, afin d'aider les plus démunis. Elle est comme ça Gwendoline, elle pense aux autres avant de penser à elle, et ça la tue à petit feu.
JOB ETUDIANT • Sa bonne humeur constante colle parfaitement à son travail : elle est serveuse au Gai Mandragot, et ce, depuis plusieurs années. Elle adore l'ambiance de ce lieu, et le propriétaire est plutôt généreux sur les salaires, ce qui permet à Gwen d'alléger un peu le poids qui pèse sur les épaules de ses parents.
RESPONSABILITÉS, ACTIVITÉS PARASCOLAIRES • Elle a choisi d'intégrer le club de duels, et a fait du double-duel sa spécialité. Elle apprécie tout particulièrement mettre ses neurones et sa créativité en marche pour trouver des ripostes rapidement. Sans compter que ça lui permet d'évacuer son trop-plein d'énergie.
ECRIN • choix 1 : (améthysse), créative, honnête, drôle, artiste, un peu bohème, sociable, curieuse, épicurienne, pacifique, idéaliste.  
choix 2 : (rubissan), énergique, impulsive, émotive, fière, prend tout à cœur, impatiente, parfois puérile, fêtarde, entière, intuitive, débrouillarde, susceptible.
PATRONUS • Dans un nuage bleuâtre apparaît la petite forme fragile d'un colibri. Symbole de joie, d'optimisme, et de détermination, le seul oiseau au monde qui peut voler en arrière capte sans problème le caractère solaire de Gwendoline.
GROUPE • Roturiers.
Le protocole Sixième de la fratrie Beauregard, Gwen a eu une enfance heureuse jusqu'à l'accident provoqué par Maxence. Depuis, même si elle fait tout pour garder sa famille unie, elle ne peut pas s'empêcher de lui en vouloir, et elle ne cache pas cette rancune quand ils sont seul à seul. Mis à part ses petits problèmes familiaux, Gwen est une optimiste, une rêveuse, une idéaliste. Elle déborde d'énergie et d'amour pour ce monde qui a encore tant à lui offrir. Passionnée par la peinture, elle fait aussi partie du club de duel de Beauxbâtons et a fait des double-duels sa spécialité. Sociable, énergique, elle est là pour ses proches -et même pour les autres- et tente par tous les moyens de rendre les gens heureux, aux dépends de son propre bonheur. Trop naïve pour certains, il n'en reste qu'elle cache ses blessures les plus profondes sous son sourire éclatant. Trompée par son petit ami il y a 3 ans, elle est devenue plus fêtarde, plus inconsciente. Elle se détruit à petit feu, pourtant tout le monde n'y voit, justement, que du feu.

Les notes de la duchesse pacifique, honnête, souriante, optimiste, impulsive, volcanique, énergique, émotive, lunatique, entière, loyale, têtue comme une mule, malicieuse, grande gamine, drôle, extravertie, sociable, trop fêtarde pour son propre bien, solaire, manque de confiance en elle, à l'écoute, gentille, altruiste, empathique, impatiente, fière, artiste, idéaliste exhibitionnisme • L'une des grandes passions de Gwen, c'est de passer sa vie en culotte et t-shirt XXL, souvent à l'effigie de groupes de rock ou de super-héros aussi bien moldus que sorciers, ou alors simplement en sous-vêtements. Bien évidemment, elle sait se tenir et ne se permet ce comportement que lorsqu'elle est seule ou avec des gens qu'elle connaît assez bien. peinture • Elle trouve refuge dans ses gouaches et ses pinceaux, il n'est donc pas rare de la voir avec des tâches de peinture sur les doigts, ou avec un carnet de croquis pour croquer ses modèles quand l'inspiration la prend. Mais le côté artiste de Gwen ne s'arrête pas là. C'est aussi une adepte des chorégraphies improvisées dans son appartement -ou celui  des autres, peu importe, tant que la musique est bonne- et du karaoké sous la douche. Heureusement, elle ne chante pas trop mal. style vestimentaire • Mis à part sa passion pour la lingerie et les t-shirts oversize, Gwen aime plus que tout la mode ethnique. Sarouels, imprimés cachemire, rien qu'en regardant sa garde-robe, on voyage. C'est sa façon à elle de s'évader, de visiter d'autres pays, d'apprendre à connaître d'autres cultures. Bonne humeur • Gwendoline est toujours de bonne humeur. Elle a toujours un sourire sur les lèvres, de l'énergie à revendre et une capacité innée à remonter le moral des autres. Elle ne laisse jamais paraître à quel point elle va mal -même si c'est rarement le cas. Sport • Gwendoline a beau se revendiquer comme une fille détestant le sport, ce n'est pas tout à fait vrai. Elle fait du foot depuis de nombreuses années, et des duels depuis son entrée à Beauxbâtons. Elle ronchonne souvent quand Mahaut essaye de la traîner sur le terrain de foot, mais en vérité, elle est plutôt douée. Et elle adore ça. Ça canalise son trop-plein de énergie tout en lui permettant de s'amuser et de faire de nouvelles rencontres. Carrière • Elle a choisi le cursus social et politique non seulement pour les matières proposées, mais aussi pour la multitude de choix d'orientation qui s'offrent à elle. Elle ne sait pas encore exactement ce qu'elle veut faire comme métier, mais elle sait que ce sera quelque chose qui lui permettra d'aider les autres. Pour l'instant, son coeur balance entre une carrière médicale ou juridique. Amour • Gwen est une personne très sociable, mais, depuis la trahison de son petit ami il y a trois ans de ça, elle a une peur panique de l'amour. Pourtant, au fond, elle reste la petite fille fragile et naïve qui rêve encore à son Prince Charmant. Baguette • Sa première baguette était en bois de poirier, mesurant 27 centimètres et avec un cœur en crin de licorne. Pourtant résistante, elle s'est brisée lors d'un duel particulièrement agressif au cours duquel Gwen a vu la mort de près. Aujourd'hui, elle est la propriétaire d'une baguette de 33 centimètres en chêne rouge et avec un cœur en cheveu de vélane, parfaite pour ses duels et son esprit vif. Monarchie • Au grand damn de ses camarades au sang plus bleu que le sien, elle traite tout le monde comme son égal. Elle ne le crie pas sur tous les toits, mais elle souhaite ardemment qu'une République prenne la place de ce système politique archaïque qui n'existe plus dans la plupart des pays sorciers du monde. Fêtes • Depuis sa rupture catastrophique, Gwen enchaîne les soirées, les bouteilles de whisky et les amants. Elle brûle la vie par les deux bouts, mais elle s'en fout. Depuis trois ans, c'est devenu son style de vie. C'est comme une habitude maintenant de se perdre dans les vapeurs d'alcool ou dans les bras d'Haru. Elle ne sait même pas pourquoi elle continue à faire ça. Peut-être qu'au fond, elle reste cette jeune femme perdue, en manque d'amour, qui ne sait plus comment faire son propre bonheur. Mais se montrer aux fêtes de la jeunesse de Beauxbâtons reste, aux yeux des autres, une simple preuve de la sociabilité de la jeune femme. L'alcool triste, après tout, elle ne connaît pas.

L'écrivain anonyme PSEUDO / PRÉNOM •  deep waters. / Pauline(tte) ÂGE • 17 ans, j'suis un bébé, prenez soin de moi PRÉSENCE • 7 / 7 jours (on va pas s'mentir, j'vous stalke What a Face ) COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM • Topsite. COMMENTAIRE(S) • Toujours aussi beau, des membres toujours aussi adorables, j'vous aime les crevettes :ptikeur: AVATAR • Teresa Oman. CREDITS • je sais plus pour l'avatar (u.u), devinez pour les lyrics. MOT DE LA FIN • J'ai déjà dit que je vous aime? :ptikeur:

_________________


if you love me, don't let go, hold, hold on, hold onto me, 'cause I'm a little unsteady, a little unsteady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 130
❝ AUTRES VISAGES : (luka); fiche, malle, instagram
❝ CÔTE DE POPULARITE : 965
❝ MIROIR : Teresa Oman
❝ CREDITS : (av) shiya; (sign) tully
❝ DIALOGUES : coral
❝ ÂGE : 20 ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturière
❝ OCCUPATION : Etudiante améthysse en 5e année, cursus social et politique, membre du club de duels et serveuse au Gai Mandragot

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Ven 17 Juin - 21:42

Les allégories princières Call me anytime that you see the lightning, don't you feel alone, you can always find me
ENFANCE« Tu reviens, hein, Papa? Tu nous abandonnes pas? » Mon père rit et s'accroupit devant moi. « Bien sûr que non, ma chérie. » Il m'ébouriffe les cheveux, et je fais la moue, peu convaincue. Il a obtenu le poste d'aubin de la famille Noirclère et, d'après ce que j'ai compris, il va passer son temps avec eux, les protéger, et gagner beaucoup d'argent. Mais je me fiche de l'argent. Je veux juste qu'il soit heureux. Qu'on soit tous heureux. Et qu'il ne nous oublie pas. Mon père est sans aucun doute la personne la plus importante de ma vie. Je l'adore, je l'admire, et je supporte mal de le savoir loin de moi la plupart du temps, à s'occuper d'une autre famille. Toute ma fratrie le supporte mal, à vrai dire, sauf Maxence, qui a trouvé des amis en les personnes de Cassian et Aliénor, deux enfants nobles.

Alors qu'on regarde tous Papa franchir le pas de la porte, je sens la main de Lauréline glisser dans la mienne. Je presse sa paume, puisant du courage dans cette étreinte. Les Beauregard sont une famille unie et aimante. Certes, on se chamaille, comme n'importe quelle fratrie dans le monde -surtout qu'on est huit- mais, au final, on tuerait les un pour les autres. Et le mieux, dans cette histoire, c'est que j'ai une jumelle. On est fusionnelles, toujours collées l'une à l'autre. Pourtant, on n'est pas complètement semblables au niveau du caractère, mais ça n'empêche qu'on s'entend parfaitement bien. C'est ma moitié. Je ne sais pas comment je vivrais sans elle. Je la regarde, un sourire malicieux sur les lèvres. « On va jouer? » Elle part d'un grand éclat de rire, et nous voilà en train de courir dans les couloirs de la maison. Je ne sais vraiment pas comment mes parents font pour nous supporter. Pas qu'on soit fatigantes, mais... Un peu quand même.

Et pourtant, bien vite, tout ce bonheur part en fumée. Je les détesterai pour le restant de ma vie, je le sais. Lui et son ami, Cassian. Ami, mon œil oui. Si c'était vraiment son ami, il aurait fait quelque chose. Il l'aurait défendu, aidé. Mais non. Il l'a enfoncé, il lui en a voulu, parce que c'était soi-disant un roturier, alors forcément, tout était de sa faute. Tout est de sa faute, de toute maniere, mais la faute est partagée entre Maxence et Cassian. Ils ont toujours été inconscients, sauf que ça a dérapé cette fois-ci, et méchamment. « Les enfants, j'ai quelque chose à vous dire. J'ai perdu mon travail. Et je vais avoir du mal à en trouver de nouveau. Il va falloir être gentils et aider Papa et Maman, et surtout, vous aider entre vous. » Je hoche la tête, pour une fois totalement sérieuse. Le regard de mon père est tellement peiné que je sais immédiatement qu'il nous cache quelque chose. Il sait à quel point on va tous souffrir à cause du déshonneur qui a frappé notre famille. Il le sait, mais il ne dit rien. Il ne veut pas aggraver notre peine, il ne veut surtout pas aggraver celle de Maxence qui se sent déjà bien assez coupable. Mais pour moi, il ne se sentira jamais assez coupable. Tous les efforts que je mettrai dans le bonheur et l'unité de ma famille seront inutiles. Et pour ça, pour ça et pour les regards de pitié dans les couloirs de l'académie, pour ça et les insultes lancées dans la rue, pour ça et le malheur de mon père, pour ça et l'implosion de ma famille, je lui en voudrai toute ma vie.


I don't want to do this without you, I won't let go now that I've found you
2017 • Mahaut et ses matchs de foot à la con. Ça fait à peine deux mois que je suis à l'académie, et déjà elle me serine pour que je fasse du sport. Et patati et patata, madame fait trente-six millards de sports, alors sa sœur doit faire pareil. Bah non. Moi je peins, moi je lis, moi je chante, moi je voyage, même si c'est que dans ma tête. Le sport, très peu pour moi. Elle a quand même réussi à me traîner sur les bancs aux alentours du terrain qu'elle a créé. Quelques courageux s'y essayent, mais ils échouent lamentablement. Sachant que moi elle me force à jouer avec elle depuis des années, je ne suis pas si mauvaise, et j'avoue que les voir galérer comme ça, ça me fait bien rire. Intérieurement. Il est hors de question que je lui donne raison. Je cale mes mains sous mes fesses pour éviter de me les geler, d'une part, et ensuite pour me rappeler que non, je ne dois pas craquer et les rejoindre. Mais ils ont l'air de tellement s'amuser...

« Salut, Gwendoline, c'est ça? » Un garçon que je reconnais comme étant de mon année s'assied à côté de moi. Je le détaille de la tête aux pieds, puis lui lance un sourire. Je suis trop sociable pour mon propre bien. « Ouais, mais tu peux m'appeler Gwen. » On continue à parler pendant un long moment. Il s'appelle Aulne, il est en première année, comme moi, et on a plein de points communs. Il réussit même à me traîner sur le terrain de foot au bout de un moment. En même temps, il était venu pour jouer, à la base, donc ça se comprend. Je ne me suis pas amusée comme ça depuis longtemps. Je sens qu'en rentrant, je vais me prendre une réflexion de Mahaut, un truc du genre « tu vois, je t'avais dit » ou « j'avais raison ». Et puis je me contenterai de lui donner un petit coup d'épaule. Parce que c'est ma grande sœur, parce que je l'aime, et parce que, grâce à elle, je viens de faire la connaissance de mon futur meilleur ami.


With the fading of the daylight, and a heartbeat full of color is turning into black and white
2019 • Je n'en crois pas mes yeux. Dans cette chambre que je connais si bien, mon monde s'effondre. On dit toujours que, quand ça arrive, c'est un gros bordel tonitruant digne de l'apocalypse telle qu'elle est dépeinte dans San Andreas: du bruit, des cris, des bâtiments qui s'écroulent dans un vacarme assourdissant. Ils ont tort. Oh, comme ils ont tort. Je ne ressens que du vide, du vide qui fait mal, mais du vide quand même. Et ce silence ouaté qui emplit mes oreilles, ce regard qui devient flou, ces jambes qui ne supportent plus mon poids. Je me laisse glisser doucement à terre, une main appuyée contre le chambranle de la porte. Je ne pleure pas, je ne crie pas, je n'émets aucun son. Je me brise en mille morceaux dans le silence le plus total. Je suis en état de choc, incapable de détacher mon regard de la scène sordide qui se déroule sous mes yeux.

Une jeune femme blonde que je ne connais pas chevauche mon petit ami. La tête rejetée en arrière dans un geste d'extase pure, elle suit dans une harmonie parfaite ses mouvements de bassin. Je n'entends rien. Pas de cris, pas de gémissements, pas de soupirs. J'ai l'image, mais pas le son. Je ne sais pas si c'est pire ou pas. Les yeux écarquillés, perdus dans le vague, le souffle coupé comme si je venais de me prendre un sort en plein ventre, je m'accroche de toute mes forces au montant en bois de la porte, comme si c'était une bouée de sauvetage. Une bouée de sauvetage. Cette pensée me met un coup de pied aux fesses. Aulne. D'un coup, je bondis sur mes pieds, pressée de sortir d'ici, de rejoindre mon meilleur ami, de mettre mes idées au clair. J'entends vaguement la blonde pousser un cri de surprise et mon petit ami -ex?- la rassurer. « T'inquiète pas, elle s'en remettra. » Deux ans qu'on était ensemble. Deux putain d'années, foutues en l'air par... Mais par quoi, au juste? Par cette blonde qui n'a rien demandé à personne? Par ce mec incapable de m'aimer? Par ma naïveté de petite fille qui croit encore au Prince Charmant? Je ne sais pas, je ne sais plus. Aulne. Aulne est mon but, maintenant. Si je le rejoins, tout ira mieux, je le sais. Tout ira mieux.


Step by step, I walk this lonely road, high on love, divinity, wine and gold
2021 • J'ai réquisitionné une pièce de l'académie pour en faire mon atelier. Rempli de toiles vierges, commencées, finies, de pinceaux de toutes formes et de toutes tailles, de tubes de gouaches et de palettes complètement séchées, c'est ici que je trouve mon refuge, encore plus depuis l'incident d'il y a deux ans. La plupart des gens à l'académie sont au courant. Le crétin s'est vanté. Je peux vous dire qu'il à vite fini à l'infirmerie. Devinez à cause de qui. (Ouais. Mahaut Beauregard, la seule et l'unique.) Mais le mal était fait. Moi qui ne supportait déjà pas les regards que m'attirait mon nom de famille, j'ai été servie. Heureusement, les mois et les années ont tassé l'affaire, et les bruits de couloirs se sont lassés de ma personne qui ne semblait jamais atteinte dans sa bonne humeur. Pourtant, je l'étais. J'ai toujours été soucieuse du regard des autres, de ce qui se dit sur moi. Je prends tout à cœur, un rien me blesse, même si je ne le laisse pas paraître. Alors oui, sa tromperie m'a détruite. En état de choc pendant plusieurs jours, je n'ai pas versé une seule larme, mais c'était peut-être pire. Peut-être que j'aurais dû extérioriser. Je ne sais pas.

Effleurée par les jeunes rayons du soleil qui émerge tout juste de derrière la cime des arbres du parc de Beauxbâtons, je peins. Je laisse sortir mes émotions les plus profondes dans la peinture. On pourrait croire que, du coup, mes créations sont toujours mornes et tristes. Il n'en est rien. J'aime plus que tout dépeindre des paysages, surtout ceux qui sont en accord avec mon humeur du moment. La nature est celle qui capte et exprime le mieux mes émotions quand je n'ai plus de mots. Je rêve de voyager, de découvrir ce monde que je connais si peu. En attendant, je me contente de chercher des modèles sur Internet. Un raclement de gorge derrière moi me fait sursauter, et, à cause du mouvement brusque, je trace un trait indigo sur la toile. Je me retourne vers l'intrus, un membre de l'équipe de Quidditch de Mahaut. Elle et Lauréline sont batteuses dans deux équipes différentes, alors je suis bien obligée de venir les voir de temps en temps, ce qui explique que je reconnaisse le visage inquiet du jeune homme. « Euh... Gwendoline... C'est ta sœur. Elle est à l'infirmerie. J'ai pensé que... »

Il n'a même pas le temps de finir que je passe déjà comme une furie à ses côtés, sprintant le plus vite possible vers l'aile droite de l'académie, en direction de l'infirmerie. Vu sa tête, c'est plutôt sérieux. J'arrive hors d'haleine dans la chambre qu'on m'indique. Je remarque tout de suite que quelque chose ne va pas. Ma sœur est en larmes, dans un état de choc et de faiblesse que je n'ai jamais vu chez elle. L'infirmière lui jette un regard de pitié et me murmure que c'est une fausse couche. Une fausse couche? Quoi? Mais... Mahaut était enceinte? Pourquoi est-ce qu'elle ne m'a rien dit? Je m'approche doucement du lit, m'assieds sur le bord du matelas et, sans rien dire, je la prends dans mes bras, lui caressant le dos en petits mouvements circulaires et apaisants. Je m'en veux de ne pas avoir été là plus tôt pour elle, de ne pas m'être rendu compte de quelque chose avant. J'étais bien trop occupée ces derniers temps à noyer mon chagrin dans l'alcool, à faire la fête pour oublier ces souvenirs qui me taraudent. Mais je suis là pour elle maintenant, et c'est ce qui compte.


If you love me, don't let go, hold onto me, 'cause I'm a little unsteady
2022 • Encore une fois, je suis coincée dans cet appart en attendant que les Sherlock aient fini leurs réunions top secrètes. Je ne sais pas vraiment à quel moment Lauréline s'est dit que ce serait une bonne idée de me traîner ici. Je m'ennuie comme un rat mort. À vrai dire, j'ai l'habitude. Depuis que Lau a décidé de s'associer avec Maxence et Haru, on passe le plus clair de notre temps dans l'un ou l'autre de leurs appartements. Je fais tout pour éviter mon frère, et ça se résume souvent en moi qui baisse le nez dans mon livre ou, si je n'en ai pas à disposition, qui l'assassine du regard pour le dissuader de me parler. Je vois bien que ça le tue. Je le vois dans son regard, sur son visage. Il se sent coupable, et il pense que j'ai raison de le haïr comme je le fais. Je me déteste. Je suis un monstre. Et ça me tue tout autant de le voir aussi malheureux dès qu'il croise mon regard. Je ne semble exister que pour lui rappeler sa faute. Je suis son enfer personnel.

Le pire, c'est que, depuis quelques temps, je couche avec son meilleur ami. Je me sens tellement sale. Haru, c'est comme un membre de la famille. Vous imaginez? C'est de l'inceste! Mais on ne peut pas s'en empêcher. On s'attire trop, et j'ai bien trop besoin de me sentir aimée dans les bras d'un homme pour oublier l'horreur que m'a fait subir mon ex. Oui, je ne m'en suis toujours pas remise, j'ai encore peur des hommes, encore peur de l'amour, encore peur de la chute. Je rêve encore du Prince Charmant qui viendra me délivrer de toutes ces peurs futiles. Je sais bien qu'Haru n'est pas un Prince Charmant, et c'est pour ça que notre attirance purement physique ne me dérange pas. Certes, on s'entend bien parce qu'on a à peu près les mêmes caractères, qu'il est con et qu'on est tout aussi déjanté l'un que l'autre. Mais c'est Haru quoi. Lui et l'attachement, ça fait deux.

Si je suis honnête avec moi-même, l'incident trois ans en arrière n'est pas la seule raison pour laquelle je me suis jetée dans les bras d'Haru et que j'ai cédé sans opposer aucune résistance. Aulne est parti au Congo deux mois l'été dernier, et il m'a manqué bien plus qu'un simple jeune homme devrait manquer à sa meilleure amie. J'ai réalisé que je commençais à avoir des sentiments pour lui. J'ai pris peur, j'ai paniqué, et, depuis le début de l'année scolaire, je lui ai à peine décroché deux mots. Le bruit de la porte d'entrée qui s'ouvre coupe court à mes pensées. «Cali, Viviane soit louée, j'ai bien cru que j'allais me tirer une- » Je me suis levée du canapé pour accueillir mon ami de galère depuis trois ans, au lieu de quoi je me retrouve nez à nez avec une jeune brune. « Je crois que tu fais erreur. » Deux grands sourires identiques se peignent sur nos visages respectifs. Quand, enfin, Haru, Maxence et Lauréline sortent de leur antre, ils trouvent Agathe et moi en train de rire aux larmes sur le canapé suite à un délire qu'on vient de se prendre. On n'a pas arrêté de parler, et on s'est découvert tellement de points communs qu'on sait très bien qu'on ne va plus se lâcher. Finalement, si je mets de côté mon cœur dysfonctionnel et ma famille éclatée, je suis plutôt heureuse de ce que la vie m'a offert jusqu'ici.

_________________


if you love me, don't let go, hold, hold on, hold onto me, 'cause I'm a little unsteady, a little unsteady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 604
❝ AUTRES VISAGES : Jules
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1526
❝ MIROIR : Evan Peters
❝ CREDITS : electric bird.
❝ DIALOGUES : crimson
❝ ÂGE : vingt-six ans
❝ STATUT SOCIAL : roturier et fier de l'être
❝ OCCUPATION : détective privé, anarchiste à ses heures perdues

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Ven 17 Juin - 21:44

(Je sais pas pourquoi je suis si contente, c'est la jumelle qui me déteste. )
Je suis raviiiiiiiiie que tu aies craqué. Et je vais lire tout ça, mais déjà, elle est canon.
Spoiler:
 
EDIT : Elle est... parfaite. Je l'aime déjà.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 22
❝ AUTRES VISAGES : Hélène
❝ CÔTE DE POPULARITE : 862
❝ MIROIR : Lindsay Hansen
❝ CREDITS : Nuit Parisienne
❝ ÂGE : Vingt ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturière
❝ OCCUPATION : Détective Privé à ses heures perdues, mais également batteuse, animagus et étudiande en DIADEMS, en Mystère option Fantomologie

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Ven 17 Juin - 22:03

Ma jummmssss brille brille brille

J'ai hâte de lire la suite de ta fiche déjà si parfaite !! Tu peux ajouter une chose : la plus belle des deux, c'est moi :siffle: :siffle:

JOTEM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 89
❝ AUTRES VISAGES : agathe + (présentationmalletelinsta)
❝ CÔTE DE POPULARITE : 936
❝ MIROIR : marie avgeropoulos.
❝ CREDITS : shiya (avatar) & red.balloon (sign).
❝ DIALOGUES : #5F9EA0
❝ ÂGE : vingt-deux ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière.
❝ OCCUPATION : rubissan, première année de gramme en maîtrise de la magie, membre des compagnons, batteuse des diamant, vendeuse au balai qui rit.

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Ven 17 Juin - 22:04

MA GWENY D'AMOUR QUE J'AIME FOLLEMENT.
REBIENVENUE SUR AA. :hihi:
Je suis tellement heureuse de te voir en sœur Beauregard, d'autant plus avec Teresa Oman dont je suis finalement amoureuse.

J'aime trop ce que tu as déjà écrit ! :gaah: Tu as une plume toujours aussi belle.
Je suis trop impatiente de te voir en jeu ! :lovehug:

_________________


don't need no permission
made my decision to test my limits, 'cause it's my business. god as my witness. start what I finished, don't need no hold up ◊ RED.BALLOON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 130
❝ AUTRES VISAGES : (luka); fiche, malle, instagram
❝ CÔTE DE POPULARITE : 965
❝ MIROIR : Teresa Oman
❝ CREDITS : (av) shiya; (sign) tully
❝ DIALOGUES : coral
❝ ÂGE : 20 ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturière
❝ OCCUPATION : Etudiante améthysse en 5e année, cursus social et politique, membre du club de duels et serveuse au Gai Mandragot

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Ven 17 Juin - 23:15

Haaaaaaan mais vous êtes trop cute, merci

Vous me tuez de votre amour :ptikeur: Et Maxou, je l'attendais avec impatience la vidéo

_________________


if you love me, don't let go, hold, hold on, hold onto me, 'cause I'm a little unsteady, a little unsteady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 88
❝ CÔTE DE POPULARITE : 934
❝ MIROIR : Sen Mitsuji
❝ CREDITS : Lev
❝ DIALOGUES : #D107AF
❝ ÂGE : 26 ans.
❝ STATUT SOCIAL : Roturier.

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Ven 17 Juin - 23:16

Teresa Oman + Les Rois du Monde + ta fiche c'est de l'amour en barre.
Je te fais des bisous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 87
❝ CÔTE DE POPULARITE : 931
❝ MIROIR : jack/finn harries.
❝ CREDITS : big jet lane (avatar).
❝ DIALOGUES : cadetblue
❝ ÂGE : dix-neuf ans.
❝ STATUT SOCIAL : fils benjamin de la duchesse du val de loire.
❝ OCCUPATION : cinquième année, clubs de musique et de duels.


Faites comme si de rien n'était, je suis juste là pour marquer mon territoire. :dream:

_________________


All the earth is seamed with roads, and over all the roads a continuous stream of people passes up and down - traveling, as they say, for their pleasure. What is it, I wonder, that they go out to see? (gertrude bell) +thème ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 330
❝ AUTRES VISAGES : Ma schizophrénie
❖ Cassian Noirclère. l'arrogance de la noblesse.
❖ Calixte de Rosemonde. le jeune musicien sourd, perturbé par ses visions.
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1206
❝ MIROIR : Harvey Newton Haydon
❝ CREDITS : ©SWEET DISASTER
❝ DIALOGUES : #steelblue
❝ ÂGE : Vingt-huit ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturier & hybride (demi-vélan)
❝ OCCUPATION : Psychomage & opportuniste qui aime séduire pour obtenir ce qu'il désire


Han Aulne a craqué pour le charme de Gwen alors :jule: j'aime la CB marieuse de de forum

ReBienvenue ma p'tit Paulinette Je t'aime :ptikeur:
Elle est belle ta Gwen, même si elle va détester cassou :gaah:
J'ai hâte de vous voir tous foutre le bordel dans ce monde, les Beauregard

_________________

The monster's running wild inside of me
 
Prisonniers de l'abîme ☆  De mille saveurs une seule me touche, lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte, lorsque ton ombre passe ma porte × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 130
❝ AUTRES VISAGES : (luka); fiche, malle, instagram
❝ CÔTE DE POPULARITE : 965
❝ MIROIR : Teresa Oman
❝ CREDITS : (av) shiya; (sign) tully
❝ DIALOGUES : coral
❝ ÂGE : 20 ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturière
❝ OCCUPATION : Etudiante améthysse en 5e année, cursus social et politique, membre du club de duels et serveuse au Gai Mandragot


Haru; (vous allez me faire pleurer avec vos compliments trop chous, je suis trop contente que ça vous plaise)

Aulne; Mais fais donc :jule:

Alys; Merci, moi aussi je t'aime J'vous aime tous, bande de Bisounours en guimauve (et licorne pour Vex) :ptikeur:

_________________


if you love me, don't let go, hold, hold on, hold onto me, 'cause I'm a little unsteady, a little unsteady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 76
❝ AUTRES VISAGES :


❝ CÔTE DE POPULARITE : 926
❝ MIROIR : ARTHUR GOSSE
❝ CREDITS : SWEET DISASTER
❝ DIALOGUES : #CC9933
❝ ÂGE : VINGT-DEUX ANS
❝ STATUT SOCIAL : HAUTE NOBLESSE - DUCHÉ DU VAL DE LOIRE
❝ OCCUPATION : DERNIÈRE ANNÉE - PARCOURS LITTÉRAIRE ET ARTISTIQUE (OPTIONS PHOTOMAGIE, CHORÉGIE ÉQUITATION ET DUEL) - CHRONIQUEUR POUR AMORTENTIA

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Sam 18 Juin - 10:54

Aulne et Gwen ? (Et on disait de moi avec les roturiers... !) Maman va pas être contente. :hehe:

Bienvenue à Gwendoline la chaude lapine. Courage, tu vas gérer cette ficha, tu verras. (Pour l'occasion je m'improvise poète d'éprouvette. What a Face)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 130
❝ AUTRES VISAGES : (luka); fiche, malle, instagram
❝ CÔTE DE POPULARITE : 965
❝ MIROIR : Teresa Oman
❝ CREDITS : (av) shiya; (sign) tully
❝ DIALOGUES : coral
❝ ÂGE : 20 ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturière
❝ OCCUPATION : Etudiante améthysse en 5e année, cursus social et politique, membre du club de duels et serveuse au Gai Mandragot

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Sam 18 Juin - 11:06

Ahaha tellement, les Ombredame fricotent avec la plèbe

Asy, QUI TU TRAITES DE CHAUD LAPIN, hein, le vierge fan de BDSM? (on est bien trop tarés pour notre propre bien xD)

À part ça, merci, et ton message m'a bien fait rire

_________________


if you love me, don't let go, hold, hold on, hold onto me, 'cause I'm a little unsteady, a little unsteady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 76
❝ AUTRES VISAGES :


❝ CÔTE DE POPULARITE : 926
❝ MIROIR : ARTHUR GOSSE
❝ CREDITS : SWEET DISASTER
❝ DIALOGUES : #CC9933
❝ ÂGE : VINGT-DEUX ANS
❝ STATUT SOCIAL : HAUTE NOBLESSE - DUCHÉ DU VAL DE LOIRE
❝ OCCUPATION : DERNIÈRE ANNÉE - PARCOURS LITTÉRAIRE ET ARTISTIQUE (OPTIONS PHOTOMAGIE, CHORÉGIE ÉQUITATION ET DUEL) - CHRONIQUEUR POUR AMORTENTIA

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Sam 18 Juin - 12:43

Je ne vois pas de quoi tu veux parler, moi je suis pas vierge de signe astrologique. What a Face
(Et le BDSM c'est pas moi ! ahah)

Trop, trop tarés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 216
❝ AUTRES VISAGES : ortie leblois
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1127
❝ MIROIR : taron egerton
❝ CREDITS : hepburns (ava), ohmyegerton (sign)
❝ DIALOGUES : #666699
❝ ÂGE : vingt-quatre ans
❝ STATUT SOCIAL : haute noblesse (duché de bourgogne-franche comté)
❝ OCCUPATION : étudiant saphiroy, deuxième année de GRAMME, parcours politique et social ; membre des Onze et du club de duel

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Sam 18 Juin - 13:06

rebienvenue I love you (l'ava est cool, et puis encore une beauregard :woot:)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 88
❝ CÔTE DE POPULARITE : 934
❝ MIROIR : Sen Mitsuji
❝ CREDITS : Lev
❝ DIALOGUES : #D107AF
❝ ÂGE : 26 ans.
❝ STATUT SOCIAL : Roturier.

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Sam 18 Juin - 13:41

Vex, Gwen, je me sens particulièrement visé par cette conversation et je tiens à rappeler que c'était dans ma fiche et que vous devriez pas faire comme si c'était une surprise wesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 76
❝ AUTRES VISAGES :


❝ CÔTE DE POPULARITE : 926
❝ MIROIR : ARTHUR GOSSE
❝ CREDITS : SWEET DISASTER
❝ DIALOGUES : #CC9933
❝ ÂGE : VINGT-DEUX ANS
❝ STATUT SOCIAL : HAUTE NOBLESSE - DUCHÉ DU VAL DE LOIRE
❝ OCCUPATION : DERNIÈRE ANNÉE - PARCOURS LITTÉRAIRE ET ARTISTIQUE (OPTIONS PHOTOMAGIE, CHORÉGIE ÉQUITATION ET DUEL) - CHRONIQUEUR POUR AMORTENTIA

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Sam 18 Juin - 13:49

Certes. (Fiche que je connais presque par coeur azi)

Mais revenons à la merveille de Gwen ici présente. :hehe: :hehe:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 1159
❝ AUTRES VISAGES : Valéry - ENFJ
Robbie - ISFP
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2104
❝ MIROIR : Ansel Elgort
❝ CREDITS : avatar ©Shiya
❝ DIALOGUES : #666699
❝ ÂGE : Vingt-trois ans
❝ STATUT SOCIAL : Haute Noblesse, troisième enfant de Clémence de Boisbleau, duchesse de Bretagne
❝ OCCUPATION : Améthysse, huitième année, parcours Maîtrise de la Magie, ancien Attrapeur de l'équipe Cristal de Beauxbâtons

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Sam 18 Juin - 14:15

Je voulais faire une soeur Beauregard en TC mais elles partent comme des petits pains Rolling Eyes
Re-bienvenue du coup, je suis sûre qu'elle va être top la petite Gwen :keukin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 89
❝ AUTRES VISAGES : agathe + (présentationmalletelinsta)
❝ CÔTE DE POPULARITE : 936
❝ MIROIR : marie avgeropoulos.
❝ CREDITS : shiya (avatar) & red.balloon (sign).
❝ DIALOGUES : #5F9EA0
❝ ÂGE : vingt-deux ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière.
❝ OCCUPATION : rubissan, première année de gramme en maîtrise de la magie, membre des compagnons, batteuse des diamant, vendeuse au balai qui rit.

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Sam 18 Juin - 15:35

Y a encore Mélisande si tu veux, Agnès. ( on a des frères aussi, sinon :keukin: )

_________________


don't need no permission
made my decision to test my limits, 'cause it's my business. god as my witness. start what I finished, don't need no hold up ◊ RED.BALLOON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 435
❝ AUTRES VISAGES : Maxence
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1323
❝ MIROIR : Iwan Rheon
❝ CREDITS : Sweet Disaster
❝ DIALOGUES : midnightblue
❝ ÂGE : 29 ans
❝ STATUT SOCIAL : héritier du comté de Corse
❝ OCCUPATION : professeur de Prévention contre la magie noire

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Sam 18 Juin - 15:51

@Narcisse de Boisbleau a écrit:
Je voulais faire une soeur Beauregard en TC mais elles partent comme des petits pains Rolling Eyes
Re-bienvenue du coup, je suis sûre qu'elle va être top la petite Gwen :keukin:

OUAIS PLZ UN FRERE POUR M'AIDER A SURVIVRE PARMI LES OESTROGENES ET LES SYNDROMES PREMENSTRUELS. :gaah: :gaah: :gaah:
*soooort trèèèèèèès looooooin*

Edit : Avec Jules ça fait très bizarre tout d'suite. :jule:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 130
❝ AUTRES VISAGES : (luka); fiche, malle, instagram
❝ CÔTE DE POPULARITE : 965
❝ MIROIR : Teresa Oman
❝ CREDITS : (av) shiya; (sign) tully
❝ DIALOGUES : coral
❝ ÂGE : 20 ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturière
❝ OCCUPATION : Etudiante améthysse en 5e année, cursus social et politique, membre du club de duels et serveuse au Gai Mandragot

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Sam 18 Juin - 16:07

Allez-y, floodez ma fiche, je dirai rien

edit; mais merci quand même, je vous aime :ptikeur: Et Haru, c'était où dans ta fiche? :hm:

_________________


if you love me, don't let go, hold, hold on, hold onto me, 'cause I'm a little unsteady, a little unsteady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gentillesse est NOBLESSE de l’intelligence.
avatar
❝ HIBOUX : 39
❝ CÔTE DE POPULARITE : 884
❝ MIROIR : Grant Gustin.
❝ CREDITS : blakes.
❝ ÂGE : vingt ans.
❝ STATUT SOCIAL : haute-noblesse.
❝ OCCUPATION : étudiant (écrin améthyste).

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Sam 18 Juin - 16:13

Bienvenue à Gwen ! Le début de ta fiche est encourageant.

Hâte d'en lire plus et de te voir camper ce nouveau visage. Smile

_________________



XLIII. Est-ce que le soleil s'arroge le droit de tenir le rôle de la pluie ? Asclépios, celui de la Déesse des fruits ? Que dire de chacun des astres ? Ne sont-ils pas différents, tout en collaborant à la même œuvre ? Marc Aurèle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
You don't mess with LOVE, you mess with the TRUTH.
avatar
❝ HIBOUX : 1142
❝ AUTRES VISAGES : Valentine de Boisbleau
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2252
❝ MIROIR : Leighton Meester.
❝ CREDITS : Everdeen, Tumblr, Wild Hunger.
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : Vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : Petite Noblesse (héritière du Comté d'Anjou).
❝ OCCUPATION : Beauxbâtons, en huitième année. Parcours social et politique. Comice Rubissane et membre du Cercle de la Rosière.

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Sam 18 Juin - 17:35

REBIENVENUE I love you I love you

_________________

even angels have their demons.
I had made every single mistake that you could ever possibly make. I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain. I knew what I wanted; I went in and got it. Did all the things that you said that I wouldn't. I told you that I would never be forgotten and all in spite of you. And I'm still breathing, I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 130
❝ AUTRES VISAGES : (luka); fiche, malle, instagram
❝ CÔTE DE POPULARITE : 965
❝ MIROIR : Teresa Oman
❝ CREDITS : (av) shiya; (sign) tully
❝ DIALOGUES : coral
❝ ÂGE : 20 ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturière
❝ OCCUPATION : Etudiante améthysse en 5e année, cursus social et politique, membre du club de duels et serveuse au Gai Mandragot

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Sam 18 Juin - 17:50

Merci vous deux :ptikeur:

Et Elysée, ton nouveau vava

_________________


if you love me, don't let go, hold, hold on, hold onto me, 'cause I'm a little unsteady, a little unsteady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 151
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1018
❝ MIROIR : Tom Hiddleston.
❝ CREDITS : Simaumauune & co'!
❝ ÂGE : Trente-sept ans.
❝ STATUT SOCIAL : Prince parmi les princes, il reste et restera à jamais le fils autant que le frère d'un roi.

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Dim 19 Juin - 14:36

J'avoue avoir loupé ta première arrivée, alors je vais éviter de me rater sur la seconde!
Je te souhaite, cette fois, la bienvenue!

Bon, ta fiche est déjà largement bien commencé, presque finie, voir terminée peut être! Mais je te souhaite tout de même de toujours bien t'amuser parmi nous (les petits fous fufufufu).

_________________

SOUVERAINETÉ MALADIVE
Et leurs pas, ébranlant les arches colossales, troublent les morts couches sous le pavé des salles. L’aube pâle a blanchi les arches colossales. Il fuit, l’essaim confus des démons dispersés ! Et les morts, rendormis sous le pavé des salles, sur leurs chevets poudreux posent leurs fronts glacés. Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 537
❝ AUTRES VISAGES : emma rosier
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1775
❝ MIROIR : sam claflin.
❝ CREDITS : pevensie. (avatar) tumblr. (gifs)
❝ DIALOGUES : darkseagreen
❝ ÂGE : vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : noble, fils de duc, aspirant à succéder son père à la tête du duché.
❝ OCCUPATION : neuvième année, écrin de jade, cursus social et politique.

MessageSujet: Re: (gwen); vivre à en crever   Dim 19 Juin - 21:42

INVASION DE BEAUREGARD :gaah: :gaah: rebienvenue la belle I love you

_________________

yesterday, all my troubles seemed so far away ✻ now it looks as though they're here to stay. suddenly i'm not half the man i used to be, there's a shadow hanging over me. oh, yesterday came suddenly.
(the beatles - yesterday)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

(gwen); vivre à en crever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» (gwen); vivre à en crever
» Il faut vivre.
» DARLING petit bichon facile à vivre (78) ADOPTE
» L'art de bien vivre à Versailles [PV Henriette d'Angleterre]
» Etiquette et savoir vivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Gestion des Personnages :: Le carrosse volant :: A dos d'abraxan-