AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 — girl on fire (emma)

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Emma Rosier
Admin
Emma Rosier
❝ HIBOUX : 336
❝ AUTRES VISAGES : tristan de colnet
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1624
❝ MIROIR : Phoebe Tonkin
❝ CREDITS : jukebox joints (avatar) tumblr (gifs).
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : vingt-six ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière.
❝ OCCUPATION : journaliste blasée pour MSBA, ancienne rubissane, ancienne chef des compagnons.

— girl on fire (emma) Empty
MessageSujet: — girl on fire (emma)   — girl on fire (emma) EmptyVen 25 Mar - 18:00

Emma Faustine Rosier
we'd rather die than do it your way
Carte d'identité NOM, PRÉNOM(S) • Rosier, un nom qui évoque tout de suite les guerres sorcières d'outre-Manche. Toutefois, c'est aussi un nom connu pour cette entreprise d'import/export révolutionnaire et leader sur le marché depuis plusieurs années. Emma, simple, clair et un brin passe-partout, en somme, loin de ressembler à sa propriétaire. Faustine, un peu old school, vieillot pour certains, plein de cachet pour la première intéressée.
AGE, NAISSANCE • vingt-six ans, née à Versailles, ville de résidence des Rosier depuis deux générations maintenant. Elle est née le deux novembre, en plein automne.
NATIONALITÉ • pure française, malgré de la famille au Royaume-Uni.
ASCENDANCE • humaine, elle a pourtant clamé le contraire pendant de nombreuses manifestations pour les droits des hybrides.
TITRE • roturière, sans aucun titre de noblesse, malgré une forte volonté de grimper dans l'échelle sociale de la part des parents Rosier.
MÉTIER • journaliste, elle mène des reportages pour le magazine Ma Sorcière Bien Aimée. Elle a tenté plusieurs fois de faire publier des articles politiques sans succès, elle ambitionne de fonder son propre journal politique.
ANCIENNE ECOLE/ANCIEN ÉCRIN • ancienne rubissane, elle a fréquenté les bancs de Beauxbâtons jusqu'à obtenir ses diadems puis a commencé à travailler. Elle s'est également faite remarquer en tant que chef de l'obédience des Compagnons.
PATRONUS • il prend la forme d'un étalon, fougueux et irrémédiablement emprunt de liberté.
GROUPE • roturier.
Le protocole Sourire malicieux, regard pétillant. Elle a toujours cet air, celui de quelqu'un qui prépare un mauvais coup. Elle rit beaucoup, Emma, à gorge déployée, laissant de côté les doutes qui la rongent, les cauchemars qui la hantent. Passionnée, toujours sur un projet, prête à défendre bec et ongles la nouvelle cause désespéré du moment, prête à agir, à choquer pour obtenir satisfaction. Prête à tout ou presque.
Désormais assagie, on se souvient pourtant d'elle et de ses changements de styles improbables, de ses coups de gueule et de sa bonne humeur constante. Ça la rendrait presque agaçante, ce sourire radieux qui nous empêche de voir ce qui se cache derrière. Ce masque de joie, teinté parfois par de la colère qu'elle ne peut contrôler, une colère passagère, souvent de courte durée mais pleine de passion. Elle a toujours une bonne raison de se mettre en colère, Emma.
Une cigarette coincée entre les lèvres, un chapeau de paille ou un bonnet, une robe fleurie de style bohème, on pourrait presque la prendre pour une moldue malgré son sang pure. Cette image est loin de lui déplaire, elle adore ça, Emma, qu'on la prenne pour une moldue. Parce qu'elle apprécie le monde moldu mais aussi et surtout, parce qu'elle sait que ça fait enrager ses parents et ça, c'est devenu, au fil des années, la plus grande satisfaction de ce bout de femme. Pas qu'elle veuille à tout prix choquer ou marquer les gens, elle cherche simplement à exister, à se sentir vivante.

Les notes de la duchesse indépendante + révoltée + impétueuse, impulsive + provocante, joueuse + imaginative, créative + franche + esprit de bohème + ouverte d'esprit, compréhensive + bordélique + bagarreuse + déterminée, têtue, ne lâche rien + protectrice + rancunière + modeste + sarcastique, cynique mais pleine d'humour + éloquente, belle parleuse + énergique + manque de sérieux. # 001 adepte du bio, défenderesse de l'environnement, toutefois, elle n’a jamais pu se résoudre à devenir végétarienne. Elle tente néanmoins de devenir autosuffisante grâce à des jardinières qu'elle cultive depuis son balcon # 002 elle n'aime pas être au devant de la scène si ce n'est pour défendre des causes qui lui tiennent à cœur, elle n’hésite pas à aller loin dans la provocation, à user de ses charmes ou de la manière forte pour cela # 003 Emma paraît  toujours active, toujours en pleine forme peu importe son humeur, pendant quelques mois, des rumeurs ont couru à Beauxbâtons sur le fait qu'elle prenait des substances dopantes, ce qui l'a toujours beaucoup amusée # 004 plutôt distraite, elle n'est attentive et concentrée que lorsqu'elle écrit des articles, il s'agit là des rares moments où Emma se pose et se tait # 005 garçon manqué parce qu’il manquait les taquineries et les vacheries d’un garçon dans la maison des Rosier, la deuxième née a très vite fait d'endosser le rôle d'enquiquineuse de service et de véritable bonhomme # 006, dotée d’une rancœur incommensurable pour son père et les punitions qu’il lui infligeait lorsqu’elle était enfant, elle la turbulente, l'insolente qui se retrouvait enfermée dans le noir de la cave familiale # 007 sauvage, incontrôlable, indomptable, telle une lionne qu’on ne peut mettre en cage, Emma refuse toutes les chaînes, toutes les entraves de n'importe quelle sorte # 008 fervente utilisatrice des réseaux sociaux sorciers qu'elle utilise pour reléguer des informations et pour publier ses textes # 009 dotée d’une grande tolérance, elle peut tout entendre, tout comprendre ou presque, elle aime l'idée de se dire ouverte d'esprit # 010 autrefois rubissane, l’une des plus passionnées et fougueuse que l’académie Beauxbâtons ait connu, on peut facilement dire qu'elle a marqué l'écrin de sa touche, notamment auprès du personnel # 011 de nature désabusée, elle possède un humour extrêmement caustique, elle ne peut s'empêcher de faire des mauvaises blagues et de voir les choses d'une manière très sarcastique # 012 elle a la chasse en horreur, elle a d’ailleurs mené plusieurs mouvements de manifestations contre l’utilisation des licheurs, allant jusqu’à se déshabiller en classe pour protester, ce qui a choqué beaucoup de monde à l’époque # 013 défenderesse de la veuve et de l’orphelin, prête à prendre position pour les causes des plus ridicules aux plus délicates, Emma a une aversion pour l’injustice pour la pousse à agir et à protester au moindre mécontentement # 014 seconde née de la famille, d’abord choyée puis mise de côté à la naissance de la petite dernière, Léonie, Emma a rapidement trouvé un moyen d’exister, de se faire remarquer dans la famille en étant l’exact opposé de ce que l’on attendait d’elle # 015 ancienne membre des compagnons, elle en est devenue la chef par la suite, Emma a été très fière d’être à la tête de cette obédience pendant un temps # 016 fervente supportrice de quidditch, elle assiste à tous les matchs de son équipe favorite, les Spirales de Fontainebleau, en revanche, elle n’a jamais été très à l’aise sur un balai # 017 elle a choisi tout naturellement le cursus littéraire et artistique qu’elle a suivit jusqu’à obtenir ses diadems, les études n’étant pas son fort, elle a préféré se lancer tôt dans le monde du travail # 018 elle ne l’avouera jamais mais elle a peur du noir, traumatisée par les séjours à la cave, elle a pris l’habitude de laisser une lumière allumée chez elle pour se rassurer # 019 elle a longtemps côtoyé ses cousins d’Angleterre et il lui est arrivé de passer des vacances outre Manche, aujourd’hui, elle n’a gardé aucun contact avec eux et suppose que les liens sont définitivement rompus # 020 elle compte peu d’amis à cause de son caractère trop extravagant, trop remarqué mais Emma peut compter ses véritables alliés sur les doigts de la main et sait qu’il s’agit de relations honnêtes et durables # 021 fumeuse de cigarettes moldues, il lui est arrivé de fumer d’autres substances moins légales # 022 elle possède un tatouage magique dans le creux de son poignet, une inscription qui change régulièrement. Ce tatouage n’a aucune signification particulière, Emma l’a fait faire uniquement pour faire enrager ses parents # 023 bien que relativement proche de ses sœurs, la jeune femme n’est jamais parvenue à se rapprocher de sa mère, incapable de comprendre la loque humaine qu’est Albane Rosier # 024 elle a tenté de monter un journal à Beauxbâtons, cependant, l’article principal qu’elle a présenté portant sur un sex shop moldu, le projet a été refusé # 025 Emma écrit depuis longtemps, elle a tenu un journal intime pendant des années avant de commencer à écrire des articles farfelus sur la vie à Beauxbâtons, faute de mieux # 026 Emma n’a jamais ouvert son cœur à qui que ce soit, seulement ses jambes # 027 malgré la tendance française pour les moldus, les Rosier sont restés très à principe sur la pureté du sang et sur les relations entre moldus et sorciers, c’est pourquoi Emma s’est très tôt empressée de commencer une collection vintage d’objets moldus # 028 sa dernière folie vivant sous le toit de ses parents a été de rentrer à la maison avec ce que les moldus appellent des dreads. Sa mère a exigé qu’elle les coupe, horrifiée, ce qu’elle a fini par faire avec l’aide de son aînée # 029 elle a passé son permis de transplanage trois fois avant de l’obtenir, ne parvenant pas à se concentrer et toujours dissipée, elle s’est désartibulée les deux premières fois # 030 elle déteste le journal Ma Sorcière Bien Aimée pour lequel elle travaille. Emma aimerait publier des articles de société, traitant de la politique, de scandales. Au lieu de ça, elle se cantonne à faire des articles-enquêtes sur « le coiffeur le plus branché de la capitale » ou « dans les coulisses d’Eternelle Jouvence ».

L'écrivain anonyme PSEUDO / PRÉNOM •  holmes, comme Katie ou Sherlock. ÂGE • tmtc je suis une cougar.  :jule:  PRÉSENCE • 18 / 7 jours. COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM • dans un kinder surprise. COMMENTAIRE(S) • prout. AVATAR • Phoebe Tonks. CREDITS • écrire ici. MOT DE LA FIN • c'est mon ultime bafouille. :gaah:
Revenir en haut Aller en bas
Emma Rosier
Admin
Emma Rosier
❝ HIBOUX : 336
❝ AUTRES VISAGES : tristan de colnet
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1624
❝ MIROIR : Phoebe Tonkin
❝ CREDITS : jukebox joints (avatar) tumblr (gifs).
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : vingt-six ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière.
❝ OCCUPATION : journaliste blasée pour MSBA, ancienne rubissane, ancienne chef des compagnons.

— girl on fire (emma) Empty
MessageSujet: Re: — girl on fire (emma)   — girl on fire (emma) EmptyVen 25 Mar - 18:01

Les allégories princières

when she was just a girl, she expected the world
but it flew away from her reach so she ran away in her sleep
and dreamt of paradise

L'odeur était insupportable, un mélange entre le moisi et le renfermé, difficile à définir. Le noir était complet et les yeux de la fillette mettaient toujours du temps à s'habituer à l'obscurité. Avec le temps, elle connaissait l'endroit comme sa poche, elle savait qu'en bas des escaliers, tout à gauche, il y avait un vieux balai de quidditch dont les poils étaient quasiment tous décollés. Et dans le fond, en face des marches, plusieurs toiles déprimantes peintes par sa mère. Elle avait beau y passer des heures, dans cette cave humide, elle ne s'habituait pas ni au froid, ni à l'odeur, ni à l'obscurité. Elle ne s'y faisait pas et chaque séjour dans les entrailles de la maison Rosier était une épreuve. Elle connaissait les moindres recoins, savait que quand le plancher craquait à certains endroits, alors maman se rendait à la cuisine, ou bien papa arrivait. Comme en ce moment.
La trappe menant à la cave s'ouvrit sèchement et d'un pas lourd de menaces, Cassian Rosier descendit au sous-sol. Emma se forçait à ne pas le regarder, ne souhaitant pas lui faire le plaisir de lui montrer ses yeux rougis par les larmes écoulées précédemment. "Toujours rien à me dire ?" demanda-t-il sans détour. Elle releva enfin son visage encore marqué par ses rondeurs de bambins vers lui, les sourcils plissés en une moue pathétique. "C'est pas moi." fit-elle de sa voix suppliante. Il soupira, visiblement insatisfait de cette réponse avant de tourner les talons vers les escaliers. "C'est même pas moi, j'ai rien fait. Je veux sortir." et déjà les larmes recommençaient à couler, les sanglots à obstruer sa gorge. En entendant ce son, Cassian s'arrêta net et se tourna lentement vers sa fille. "Tu n'aimes pas la cave, hm ?" mince espoir. Elle pense qu'elle a une chance, qu'il va être triste de voir sa fille comme ça, qu'il va lever la punition. Elle pense qu'elle l'a peut-être attendri. "Alors, la prochaine fois, tu y réfléchiras à deux fois avant de détruire les parterres de fleurs de ta mère. Et avant de me mentir." et il repart, comme un fantôme, comme s'il n'était jamais venu dans la pièce. La trappe se referme, coupant toute source d'air frais et de lumière et laissant la petite Emma dans son trou.

Le 13 mai 2005,

Hier, papa m'a encore mise à la cave. Et cette fois, j'avais vraiment rien fait ! Je suis sûre que c'est un gnome qui a écrasé les fleurs de maman. Camille et Léonie n'ont rien dit, alors que je suis sûre que Camille l'avait vu elle aussi. Maman s'est mise à pleurer, je savais plus quoi faire, et personne me croyait.
Il dit tout le temps que je suis une menteuse et à la maison, tout le monde le croit. Ce matin, Camille m'a même pas crue quand je lui ai dit que j'avais vu la voisine bronzer sans son haut de maillot de bain ! De toute façon, je m'en fiche, je sais bien que j'ai rien fait.
J'aime pas la cave mais parfois, c'est cool, je retrouve des vieux objets. Hier, j'ai trouvé des vieilles photos, je crois que dessus, c'était papa et maman, ils étaient à Londres. Ils avaient l'air très différents, papa riait. Et je me suis rendue compte que moi, je l'avais jamais vu rire en vrai. Ni maman d'ailleurs, elle est tout le temps triste. Je sais pas quoi faire, j'ai l'impression que même quand j'essaye de lui faire plaisir, elle reste triste. Y a qu'avec Léonie qu'elle sourit, un peu. Camille fait souvent le ménage pour aider, une vraie madame parfaite. Moi je trouve que c'est une fayote, elle fait toujours tout pour plaire, pour être la préférée. Sauf que maintenant, c'est Léonie la chouchoute.
Moi, je sais pas trop qui je suis dans la maison. La méchante, la menteuse je crois. (...)


"Pourquoi t'as fait ça Em ?" haussement d'épaules. Elle aurait envie de répondre pourquoi pas ? Mais Camille ne s'arrête pas là et elle commence à débiter son éternelle rengaine, sa moralité à deux balles. Elle raconte la même chose à chaque fois, inlassablement, comme si, un jour, soudainement, ça allait changer. "Eh, tu m'écoutes ?" lance-t-elle en donnant une légère pichenette sur l'oreille d'Emma. "Oui, ça va. Je sais, c'était pas bien." vaguement satisfaite, Camille se remet à couper les mèches châtain de sa cadette. "Sérieux Emma. Maman en a pleuré." la jeune femme laisse échapper un petit rire moqueur tandis qu'aussitôt, son aînée lui assène une nouvelle pichenette. "Oh, ça va ! Elle pleure tout le temps de toute façon." la coiffeuse improvisée garde le silence, incapable de répondre quoi que ce soit. Emma, mal à l'aise, garde les yeux fixés au sol. Les lames passent le long de sa nuque, puis frôlent ses oreilles, lui arrachant un frisson. Elle savait que cette nouvelle folie allait provoquer un scandale à la maison, mais elle ne se doutait pas qu'on lui ferait enlever ses dreadlocks aussi rapidement. Camille s'était aussitôt proposée pour couper les cheveux de sa sœur et Emma savait parfaitement pourquoi. Leur mère aurait certainement été incapable de le faire sans pleurer tout du long. Leur père les aurait sans aucun doute arraché à la main.
"Je t'ai pas dit..." elle marque une pause, savourant sans avoir besoin de la voir, la montée de stress dans le corps de sa soeur. "J'ai trouvé un appart." aussitôt, elle sent les mains de Camille qui se détendent. "C'est super Emma ! elle coupe trois nouvelles mèches qui tombent au sol, juste à côté des pieds d'Emma. "Tu sais que tu n'es pas obligée de partir." mensonge. Elle a eu beau vivre à Beauxbâtons ces dernières années, l'ambiance est devenue insupportable les rares fois où Emma se montre à la maison. "Je sais, t'en fais pas." elle en profite pour lui toucher sa main libre qui repose sur son épaule. "Je fais l'état des lieux vendredi, donc t'es gentille, tu me rates pas."


she comes in color everywhere, she combs her hair
she's like a rainbow coming colors in the air everywhere
she comes in colors

Dernier quart d'heure. Elle regarde sa montre moldue, son cœur bat la chamade. Elle jette un coup d’œil autour d'elle, tout le monde reste concentré, le professeur commence à énumérer ce qu'il faut ramener pour le prochain cours. Elle inspire profondément et aussitôt que la voix masculine du professeur s'éteint, elle lève une main déterminée. D'un hochement de tête, il lui accorde la parole. Grossière erreur. Dommage, elle aurait aimé que ça tombe sur un professeur moins mignon. "Monsieur, est-ce qu'il y a chasse demain ?" il semble déconcerté, fronce les sourcils et bredouille "Hm, oui, oui il y a une séance demain mais je ne crois pas que vous... " elle le coupe : "Non, je ne suis pas membre." il la regarde incrédule, les sourcils toujours froncés. Ce n'est que lorsqu'elle se lève qu'il semble enfin comprendre. "Et je ne serai jamais membre d'un club qui sacrifie d'innocentes créatures pour le plaisir !" elle commence à enlever sa veste d'uniforme, puis, son chemisier. Le visage de son professeur se transforme tandis qu'elle brandit sa baguette et trace sur son propre corps un slogan de protection des licheurs. "Licheurs innocents, laissons les vivants !" elle commence à scander devant le reste de la classe qui ne suit pas : certains en profitent pour la prendre en photo, d'autres, les filles notamment semblent horrifiées. De nulle part, elle sort alors une pancarte sur laquelle d'autres slogans anti-chasse défilent. Le jeune prof semble complètement désemparé, ce qui amuse fortement la jeune Rosier, qui en profite pour ouvrir la porte, et s'engager dans les couloirs de l'académie, criant toujours son slogan "LICHEURS INNOCENTS, LAISSONS LES VIVANTS !" ce n'est qu'en arrivant dans la cafétéria remplie qu'il réagit, le professeur de potions. Sa veste dans les mains, il grimpe sur la table qu'elle a investi, l'enroule d'un mouvement rapide pour cacher son corps et la porte pour descendre. Elle hurle au scandale, se débat, menace de se plaindre pour violences puis disparaît dans un des couloirs avec son enseignant.

"Je peux savoir ce qui vous prend Rosier ?" il a l'air furieux. Et pourtant, Emma ne peut s'empêcher d'apercevoir une pointe d'incertitude chez lui. Elle ne répond pas et se contente de le fixer. Il a les mains fermement posées sur ses hanches et le regard insistant. "Expliquez-vous !" elle le regarde, une pointe de défi dans le regard "C'était assez clair non ?" aussitôt, elle se découvre et exhibe à nouveau son corps tatoué, pose les mains sur ses hanches elle aussi et s'immobilise complètement. Je suis contre la chasse aux licheurs ! C'est complètement inhumain, inadmissible ! Je ne comprends même pas comment vous pouvez vous regarder dans une glace !" façon de parler. Emma se fait la réflexion qu'il ne doit avoir aucun mal à s'admirer dans le miroir avec ce physique. Mais là n'est pas la question. Elle continue de débiter son argumentaire, sans remarquer qu'il n'a pas reposé la veste sur ses épaules, qu'il la fixe et la laisse parler. Lorsqu'elle le voit enfin, elle s'arrête et ramasse aussitôt la veste, rouge de honte. Un silence s'installe durant lequel la tension reste palpable. Finalement, semblant avoir retrouvé une contenance, il reprend la parole : "Si vous avez fini votre cirque, allez vous rhabiller. Nous allons chez la directrice."

Le 3 mars 2015,

Le prof de potions est vraiment trop sexy. Bon, j'ai eu pas mal d'embrouilles à la maison à cause de lui, j'ai failli retourner à la cave (la grosse blague) mais finalement, ça s'est tassé. J'ai un peu honte de retourner dans son cours sachant qu'il m'a vue presque à poils mais c'est très drôle de voir son air gêné quand il me voit débarquer dans sa classe.
Sinon, avec mon action contre la chasse, j'ai réussi à réunir de nouveaux opposants qui sont prêts à boycotter les massacres gratuits qu'ils appellent du sport. Je sais qu'essayer de monter un groupe ne marcherait pas, Yvelin me le refuserait mais au moins, je sais que je suis pas seule dans ce combat. J'espère qu'on pourra mener d'autres actions coups de poing bientôt, j'ai plein d'idées ! (d'ailleurs il faudrait que je les note pour pas les oublier)
Avec Seth, on a commencé à élaborer notre journal et on pense le présenter à la directrice bientôt. On réfléchit encore au nom, Seth aime bien La Voix Gênante mais je pense que ça pourrait nous porter préjudice, je pense qu'il nous faut un nom plus acceptable.
Comme toujours, Camille, la voix de la sagesse, a essayé de m'en dissuader, elle pense qu'on est trop extrêmes avec Seth et qu'on cherche trop le scandale, qu'on est des rebelles. J'ai essayé de lui dire que c'était faux, archi-faux mais elle a commencé à me sortir plein d'exemples (dont mon dénudé public pour les licheurs) et ça a fait tilt dans ma tête... c'est ça, en fait, ma place dans la famille. Pas la menteuse mais la révoltée.


Son regard semblait étudier en détails les pages qu'elle avait sous les yeux. Emma et Seth, assis face à elle, attendaient la moindre réaction. Enfin, elle referma l'ébauche de journal. Ils avaient fini par trouver un nom : l'Indiscret, et on peut dire qu'ils en étaient très fiers. "Disons que c'est... original." lâcha finalement la directrice. Un petit sourire se dessina sur les lèvres d'Emma. "Ne vous réjouissez pas trop vite miss Rosier." aussitôt, moqueuse, l'étudiante prit un air sérieux. Seth n'avait pas bougé d'un poil, attendant sagement le verdict. "Je ne peux pas accepter ce genre de papier au sein de l'académie." Emma eut un air surpris, ce qui ne fut pas le cas de son comparse. "Quoi ? Mais pourquoi ? Vous venez de dire que c'est original !" impassible, Aliénor Yvelin posa les mains sur son bureau. "Je vous en prie, miss Rosier, ne jouez pas l'étonnée. Vous pensiez sincèrement qu'un article comme celui-ci allait passer ?" de ses mains graciles, elle ouvre à nouveau le journal et montre la double page consacrée au Plaisir Coquin, le nouveau sex shop moldu à la mode. Seth ferme les yeux, il s'y attendait. Emma lui jette un regard et se sent soudainement abandonnée, seule pour défendre leur projet. "Oui, parfaitement, l'article parle d'une boutique pour adultes mais c'est bien plus profond que ça !" Seth laisse échapper un petit rire pour le jeu de mots osé. Emma le regarde, ne peut s'empêcher de sourire puis reprend "Ce n'est pas ce que je voulais dire. Il y a un sujet important derrière ça." Yvelin est agacée, elle pince les lèvres, semble perdre patience. "Oh, et quel est-il ?" Emma parcourt l'article des yeux. Elle sait que c'est perdu d'avance. "C'est un appel à l'ouverture d'esprit, au nouveau, à la révolution !" à nouveau, Seth rit. Elle sait pourquoi son acolyte s'amuse de la sorte : parce qu'elle part trop loin. "Ecoutez, miss Rosier, monsieur Rostam, c'est non." la directrice marque une pause, referme le journal et se lève en le tendant à Emma. "Et après votre spectacle exhibitionniste d'il y a quelques semaines, j'aurais pensé que vous auriez fait profil bas, miss Rosier." Dans tes rêves, Yvelin.

_________________

that's all that you let me bei'm just a girl, living in captivity, your rule of thumb makes me worry some. i'm just a girl, what's my destiny ? what i've succumbed to is making me numb. i'm just a girl, my apologies, what i've become, is so burdensome. (just a girl - the doubt)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

— girl on fire (emma) Empty
MessageSujet: Re: — girl on fire (emma)   — girl on fire (emma) EmptyMer 30 Mar - 21:44

omfg. Phoebe est tellement parfaiiiiite **
(et ce nom de famille) (et ce prénom) — girl on fire (emma) 1060857654

bon courage pour ta fiche =3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

— girl on fire (emma) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

— girl on fire (emma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» 08. [Bennson's] Sleepover, Girls !!
» 02. Wait a minute girl, can you show me to the party ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Gestion des Personnages :: Le carrosse volant :: A dos d'abraxan-