AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon.

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Léopoldine Le Gall
Léopoldine Le Gall
❝ HIBOUX : 197
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1509
❝ MIROIR : sophie cookson.
❝ CREDITS : ice and fire.
❝ DIALOGUES : crimson.
❝ ÂGE : vingt-trois ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière, l'insignifiance dans les veines, la révolte dans le coeur.
❝ OCCUPATION : étudiante à beauxbâtons, rubis, première année de gramme, parcours mystères de la magie (fantômologie), danseuse classique.

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

Léopoldine Ygraine Le Gall
they were kids that i once knew
Carte d'identité NOM, PRÉNOM(S) • la souffrance jusque dans le prénom. léopoldine, fille partie trop tôt, noyée sous les yeux de son poète de père. son prénom rimerait presque avec tragédie. on l'appelle communément léo, comme pour oublier le nom maudit qu'on lui a offert. puis vient ygraine, mère du roi arthur, qui trahissent ses origines bretonnes. et le gall, pour finir, pur, sans noble particule, elle le porte avec fierté et ne souhaite le changer contre rien au monde.
AGE, NAISSANCE • la jeune femme a aujourd'hui vingt-trois années dans son baluchon. accouchée un dix-huit octobre, quelques minutes après sa soeur aînée, gwenola, c'est rennes qui les a vues naître, léo espère qu'elle ne les verra pas mourir.
NATIONALITÉ • la france dans le sang, la bretagne dans le caractère. l'angleterre n'a jamais accosté jusque dans la demeure familiale, la légendaire forêt de brocéliande, verdoyante et mystérieuse.
ASCENDANCE • fièrement humaine, elle observe les hybrides avec curiosité, sans pour autant oser les approcher. elle est de sang-mêlé, père né-moldu, qui lui apprend tout ce qu'elle doit savoir sur des gens qui la fascinent et l'effraient.
TITRE • la simplicité incarnée : roturière, le bas de la pyramide, l'indispensable stabilité qui permet aux autres de s'élever. révoltée, insoumise, et pourtant demoiselle insignifiante.
ANNÉE D’ÉTUDE ET CURSUS • entrée par surprise en première année de gramme. parcours mystères de la magie, comme sa soeur, une grande surprise aussi. elle a choisi ce parcours en cachette, sans en parler à personne, pour la fantômologie, sujet de sa thèse, la mort l'attriste, la fascine. on lui dit qu'elle a de l'avenir. elle n'y croit pas elle-même. élève médiocre, le tronc commun a failli la faire renvoyer. mais il est évident que ce parcours était fait pour elle. à la fin de sa scolarité, ses professeurs l'espèrent occlumens de talent. mais tout ce qu'elle veut, c'est faire des recherches sur les fantômes. dans cette optique, elle a voyagé à poudlard où elle a rencontré ceux qui peuplent le château depuis des siècles, sujets de son mémoire.
JOB ETUDIANT • elle ne travaille pas pendant les cours, mais durant les vacances scolaires, elle aide sa mère dans l'hôtel magique que sa famille dirige depuis des générations. une grande bâtisse qu'elle entend reprendre, en parallèle de ses recherches sur les fantômes.
RESPONSABILITÉS, ACTIVITÉS PARASCOLAIRES • la musique coule dans ses veines, actionnant ses membres. elle est danseuse étoile, danseuse classique, elle vole, elle coule, gracieuse, légère. autrement, elle n'est rien, pas de distinction particulière, pas de rang notable. elle reste insignifiante sans sa belle robe de tulle.
ECRIN • choix 1 : (rubissan), rebelle, fougueuse, vive et emportée, depuis la tragédie qui a frappé son amie, léo n'écoute que son coeur, ses nerfs et ses tripes. la monarchie, elle veut la voir tomber, s'il le faut, elle la fera exploser elle-même. déterminée, révoltée, elle veut voir la tête du roi coupée.
Choix 2 : (jadérial), ambitieuse, déterminée, prude, léo voulait emprunter le même chemin que son frère. mais c'était avant le raz-de-marée qui s'est abattu sur léo. la tragédie a éveillé en elle une flamme alors encore endormie, une flamme qui n'a cependant pas éteint ses anciennes qualités.
PATRONUS • agressif, venimeux, rapide, le mamba noir, l'imprévisible meurtrier, la puissance vicieuse. serpent de plusieurs mètres de longueur, elle a cependant du mal à l'invoquer depuis que ségolène s'en est allée.
GROUPE • roturiers.
Le protocole née quelques minutes après sa soeur jumelle, elle est la benjamine de la fratrie, la protégée des parents. enjouée, vive, impulsive, elle est loin de ressembler à ses aînés. tous si impeccables, l'un au parcours sans chute, l'autre à l'ambition démesurée. un avenir tout tracé pour les le gall, cette famille parfaitement roturière. c'est sans compter sur léo, le vilain petit canard, passionnée par les fantômes, par la mort. ils l'espérent aussi parfaite que son frère aîné, excellant dans tous les domaines. déception. elle la lit sur leurs visages. à beauxbâtons, elle rencontre une jeune parisienne. elle change sa vie à tout jamais. agressée par un jeune noble à peine plus âgé qu'elles pendant les vacances, elle se suicide avant la rentrée. ras de marée dans la vie de léopoldine, solitude dans le coeur. elle ne le pardonnera jamais à la noblesse, elle qui se prend pour dieu, qui se pense tout permis, elle qui mène les âmes errantes à leur perte, profitant de leur or pour leur acheter un chemin de perdition. elle veut les voir morts, leur tête sur un pic. elle veut leur voler leur pouvoir. loin des ambitions maritales de son âme soeur, elle veut se battre, insoumise, elle soutient les indivisibles en secret. son physique délicat cache un coeur empoisonné, une âme brisée, fascinée par la mort. elle change avec la mort de ségolène. son avenir si prometteur s'est vu pendu par la même corde que son amie. elle aurait pu devenir comme malo, presque comme gwen. elle aurait pu être cet enfant parfait, mais on lui a montré un autre chemin, dont personne n'a eu vent. pour beaucoup, elle n'est que la soeur de gwen, son ombre, la jumelle morbide.

Les notes de la duchesse d'apparence froide, douce, blessée, intelligente, méfiante, fière, nostalgique, cynique, silencieuse, secrète, solitaire. réellement autoritaire, déterminée, impulsive, impliquée, passionnée, impatiente, instinctive, sauvage, indomptable. secrètement lâche, égoïste, rebelle. enfant chérie, protégée, choyée, elle n'a révélé que très tard son véritable caractère, la flamme qui brûle en elle, la consume peu à peu. enfermée dans la bâtisse familiale, ses ailes ne se sont déployées qu'une fois dans le château : des ailes sauvages de rapace impitoyable, mais pas moins majestueux. là, très haut dans les cieux, elle plane, ombre libre, menaçante au dessus de la noblesse. • on raconte que la première le gall évoluait du temps des chevaliers de la table ronde. c'est morgane elle-même qui lui aurait enseigné l'art de la magie, une magie presque noire, touchant aux tréfonds de l'âme humaine. depuis plusieurs sorcières de la famille se sont vues attribuer le don de voyance. léopoldine ne fait cependant pas partie des élues. destinée à accomplir de grandes choses, elle ne doute pas de l'influence que la grande magicienne a pu avoir sur sa famille et sur le destin de chacun d'entre eux. • son épouventard a longtemps pris l'apparence de la mort de sa soeur, gwen, mais depuis quelques années déjà, c'est le cadavre de ségolène qui la hante. une ségolène détruite, misérable, qui lui demande d'abandonner la lutte, de se soumettre à cette noblesse qu'elle haïssait. elle a peur d'abandonner sa quête, ce pour quoi elle se bat depuis la mort de son amie. • guillaume a détruit sa vie. il lui a aussi donné un but, celui d’anéantir la noblesse, il lui a offert une âme : celle des anti-royalistes. partisane invétérée des indivisibles, elle compte bien les rejoindre et les implorer de continuer leur lutte, de ne pas abandonner devant la diabolisation dont ils font l'objet. • pâleur de cadavre, visage creusé, cernes bleuâtres, elle est presque devenue un fantôme elle-même, pourtant le mystère qui l'entoure séduit les hommes. elle les repousse tous, le sourire ombrageux aux lèvres, uns à uns, devenue dame blanche à l'âme de glace. son corps leur est offert. et puis elle joue avec les coeurs, aussi nobles soient-ils. ses charmes délicats lui servent, pas pour s'élever, mais pour détruire, pas pour s'apaiser, juste pour s'amuser • elle pratique assidûment la danse classique depuis de longues et rudes années, sa mère lui a enseigné le goût de l'effort et, si elle se contente du strict minimum en classe, elle se donne corps et âme dans la l'art du ballet. corps joliment sculpté, muscles dessinés, elle a la grâce caractéristique d'une ballerine. • anecdote • sa voix tranche avec son physique de moineau, rauque, grave, éreintée, elle donne l'impression de se briser à chaque instant. on la reconnait sans même la voir tant elle est particulière. elle a un talent indéniable pour le chant, qu'elle ne pratique qu'en solitaire, sous la douche ou dans sa chambre. la chorale, elle la méprise avec fougue. • une certaine forme de narcissisme se dessine dans le choix de ses amants. tous égocentriques, passionnés, autoritaires. des dominants qui la font frémir de la tête au pied. des hommes comme elle. • si ségolène ne s'était pas pendue durant leur troisième année, léopoldine serait devenue comme sa soeur, l'ambitieuse aux rêves démesurés, à l'esprit manipulé par la société. elle serait presque soulagée que son amie soit morte. elle lui a donné un but, lui a ouvert les yeux. mais le vide qu'elle a laissé, le trou béant qui s'est creusé dans sa poitrine l'empêche de ressentir le moindre apaisement. maintenant gwen a honte d'elle, et léo a honte de gwen. leurs deux âmes soudées dès la naissance se sont finalement déchirées avec les années. • elle aime la musiques instrumentales, sans paroles pour l'empêcher de se concentrer sur les notes qui enveloppent son âme. elle ne sait jouer d'aucun instrument, elle préfère écouter, danser sur le flot musical. elle se sent indigne de créer une telle beauté, qui transporterait les gens dans son univers glacé. • elle a développé une certaine amitié avec le moine gras lorsqu'elle était à poudlard, il lui a appris beaucoup sur les fantômes, sur l'histoire de ceux qui flottent entre les murs du château. elle a l'intime conviction qu'ils seront amenés à se rencontrer à nouveau. grâce à lui, elle a appris que la plupart des fantômes regrettent leur choix, détestent l'éternité.
L'écrivain anonyme PSEUDO / PRÉNOM •  cripsow, mélissa. ÂGE • la majorité. PRÉSENCE • 5 / 7 jours. COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM • bazzart, mon amour. COMMENTAIRE(S) • il est magnifique, il a tellement évolué (oo) AVATAR • sophie cookson. CREDITS • smoaks. MOT DE LA FIN • à moort la noblesse c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 797696544 c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 797696544

_________________


    NEVER WAS A GIRL WITH A WICKED MIND BUT EVERYTHING LOOKS BETTER WHEN THE SUN GOES DOWN.

Revenir en haut Aller en bas
Léopoldine Le Gall
Léopoldine Le Gall
❝ HIBOUX : 197
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1509
❝ MIROIR : sophie cookson.
❝ CREDITS : ice and fire.
❝ DIALOGUES : crimson.
❝ ÂGE : vingt-trois ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière, l'insignifiance dans les veines, la révolte dans le coeur.
❝ OCCUPATION : étudiante à beauxbâtons, rubis, première année de gramme, parcours mystères de la magie (fantômologie), danseuse classique.

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

Now they're all dead hearts to you
you can take the bluest sky and turn it grey
GWEN, L'AUTRE MOITIE liées par le sang, liées par le nom. beaucoup pensent que les jumeaux partagent la même âme, leurs pensées, leurs désirs, leur entière vie. beaucoup pensent qu'ils sont identiques, ou opposés, mais léo et gwen sont l'un et l'autre, se rejoignant sur certains points, divergeant sur d'autres, comme tout le monde. plus rien de spécial ne les lie plus si ce n'est leur adn similaire. elles préfèrent oublier qu'elles ont un jour partagé le même ventre. c'est une honte. l'une trop ambitieuse, trop manipulée par la société. l'autre trop modeste, top rebelle. deux parties de la même âme, l'une libérée, l'autre enchaînée. mais elles s'aiment pourtant. léo ne veut pas que sa soeur touche aux mauvais nobles, gwen ne veut pas que les mauvais nobles touchent à sa soeur. léo est la protégée, née avec des problèmes de santé, on l'a toujours couvée, ce que gwen n'a jamais supporté. abandonnée, laissée pour compte, aujourd'hui c'est un sujet de tensions entre les deux soeurs. si leur destin n'était pas lié, léo l'aurait détesté, l'aurait méprisée de toute son âme. elle les déteste presque plus encore que les nobles, ces roturiers qui se brûlent les ailes en essayant d'atteindre les sommets. c'est presque douloureux de voir sa propre soeur tomber dans le piège, et de voir ce dernier se refermer petit à petit sur elle. dernièrement il parait qu'elle a jeté son dévolu sur celui qu'elle n'aurait jamais dû approcher. peut-être bientôt leur lien serait-il finalement rompu, pour de bon, enfin. l'amour s'est transformé en haine, la compassion en dégoût. et la marche arrière ne semble plus, pour l'une ou pour l'autre, être une option envisagée.

MALO, LA FAMILLE il est le grand frère, le modèle. l'ambitieux qui a réussi à ne pas se laisser emporter, le parfait enfant, juste à l'opposé des jumelles. et on aime leur rappeler. elles ne lui arriveront jamais à la cheville. cette attitude a mené gwen à l'autodestruction, léo s'est promis qu'elle ne les laisserait pas la détruire. s'éloigner de sa jumelle n'a pas été chose facile, s'éloigner de sa famille l'a été beaucoup plus. de protégée elle est passée à mal aimée. pas forcément détestée, sa présence a juste fini par déranger. ils ne comprennent pas son intérêt pour les fantômes, ils ne comprennent pas qu'elle ne fera jamais de révérence devant un noble, même si c'est pour obtenir le poste de sa vie. les joyeux souvenirs ensoleillés de son enfance passée entre les racines noueuses des arbres de brocéliande hantent ses rêves mais plus ses ambitions. la famille a compté, fut-il un temps, mais le lien a fini par se détendre, pour finalement se briser. ils ne partagent plus que le même nom, et quelques semaines pendant les vacances, quelques paroles. elle compte obtenir la propriété de l'hôtel dirigé par sa mère, c'est la seule raison pourquoi elle parle encore à ceux de son sang, ceux qui la tourmentent. ils l'accusent de ne pas comprendre, d'être une gamine qui veut d'une révolution. mais ce sont eux qui ne comprennent pas. et elle ne peut leur pardonner ça.

SEGOLENE, LA CHUTE ma chère et tendre léo, tu as dû avoir vent de ce qui s'est passé lorsque j'ai quitté l'école l'année dernière, guillaume n'a pas tenu ses promesses, il a recommencé. il est allé trop loin cette fois. je l'ai évité jusqu'aux vacances d'été, tu l'as remarqué. je ne reviendrai pas en septembre, je ne reviendrai jamais. n'oublie pas qui il est, n'oublie pas qu'ils sont tous mauvais et que j'ai eu tort de croire qu'il y avait des exceptions. je te fais mes adieux, n'oublie pas mon affection, mais surtout, n'oublie pas que ton combat. rage, tristesse, tous deux infinis, se sont implantés dans le coeur de léo, se sont enracinés et ont pollué son esprit. elle était devenue une épaule pour la jeune lorraine, elle était devenue aussi proche d'elle qu'il était possible d'être proche d'une amie. elle avait même fini par remplacer la moitié de son âme partie flotter au sein de la noblesse. elle avait été sa nouvelle jumelle, et elle aussi l'a abandonnée. non. on l'a forcée à la quitter. guillaume l'avait forcée à partir. l'insupportable image de la jeune lorraine, le crâne fracassé sur le sol de sa terrasse, le corps maculé de bleus, fantômes du traitement infligé par guillaume, la suivra toute sa vie.

GUILLAUME, L'OMBRE&LA LUMIERE rivaux, ils l'ont été, fut un temps. tous deux danseurs passionnés, ils ont fini par se remarquer. il ne connait pas son nom, pourtant, juste son manque de titre. elle enrage rien que d'y penser. mais son indignation a fait place à de la haine. une haine féroce, vorace, alimentée par les actions du jeune homme. un agresseur, un meurtrier. ce qui avait été une rivalité enfantine s'est brusquement transformée en conflit mortel. elle aura sa peau, elle l'a promis à ségolène. il a remarqué qu'elle ne pose plus guère son regard sur elle. il s'est amusé un temps. c'est fini maintenant. la passion s'est éteinte, son attention avec elle. il ne la remarque plus lorsqu'elle passe dans un couloir, pas même lorsqu'elle s'étire en face de lui. elle n'est qu'un souvenir qu'il a effacé, pas volontairement, juste parce qu'il n'était pas important. léo, elle, ne l'a pas oublié. il a tué ségolène, noble imbu de lui même, certain de pouvoir commettre tous les crimes, d'acheter son innocence. elle le fera tomber, et tous les autres avec lui. mais guillaume est sa première cible, il se balancera au bout d'une corde avant la fin de l'année, elle se l'est promis.

ORNA, LA RENAISSANCE comment quelqu'un avec le nom cheval pourrait s'avérer être quelque chose d'autre que gentil ? c'est avec cette pensée que léo est venue adresser la parole à la rouquine, dans l'espoir de lui emprunter une feuille de papier. la simplicité qui a caractérisé leur relation dès sa naissance la rassure. elles sont égales, elles sont identiques. la même indignation les anime, la même haine. elle a remplacé le vide que ségolène a laissé derrière elle, elle a rempli le vide qui s'est creusé dans le coeur de léo. elle a remplacé celle qui a remplacé gwen. pourtant elle n'oublie pas celle qui lui a ouvert les yeux, qui lui a brisé le coeur. ce n'est pas toujours l'amour qui brise le coeur des gens, avait un jour dit son amie.

_________________


    NEVER WAS A GIRL WITH A WICKED MIND BUT EVERYTHING LOOKS BETTER WHEN THE SUN GOES DOWN.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

soeurette. :jule: :jule:
Revenir en haut Aller en bas
Erendis Doriath
SWALLOWED WHOLE BY THE DARKNESS
Erendis Doriath
❝ HIBOUX : 205
❝ AUTRES VISAGES : elanor beauregard
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1504
❝ MIROIR : katie mcgrath
❝ CREDITS : hepburns & faymcwrath & sign by endlesslove
❝ ÂGE : 25 ans
❝ STATUT SOCIAL : reine déchue de son propre royaume, elle n'a plus rien que la pureté de son sang et les échos meurtriers de son nom.
❝ OCCUPATION : étudiante rubissane en dernière année dans le parcours scientifique, présidente du cercle de la rosière.

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

Bretonne I love you
Bienvenue sur AA !

_________________

    hopeless
    ALONE IS WHAT I HAVE. ALONE PROTECTS ME. but who knows what she spoke to the darkness, alone, in the bitter watches of the night, when all her life seemed shrinking, and the walls of her bower closing in about her, a hutch to trammel some wild thing in ?


Revenir en haut Aller en bas
Emma Rosier
Admin
Emma Rosier
❝ HIBOUX : 336
❝ AUTRES VISAGES : tristan de colnet
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1624
❝ MIROIR : Phoebe Tonkin
❝ CREDITS : jukebox joints (avatar) tumblr (gifs).
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : vingt-six ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière.
❝ OCCUPATION : journaliste blasée pour MSBA, ancienne rubissane, ancienne chef des compagnons.

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

Bienvenue I love you des sœurettes, hâte d'en savoir plus ! brille
En ce qui concerne les indivisibles, une annexe à leur sujet viendra très vite mais le fait est que pour le moment, les Indivisibles sont assez peu connus du grand public :jule: ils sont accusés d'être révolutionnaires, contre la monarchie et ils sont tenus responsables pour certains événements mineurs contre la couronne.

_________________

that's all that you let me bei'm just a girl, living in captivity, your rule of thumb makes me worry some. i'm just a girl, what's my destiny ? what i've succumbed to is making me numb. i'm just a girl, my apologies, what i've become, is so burdensome. (just a girl - the doubt)
Revenir en haut Aller en bas
Léopoldine Le Gall
Léopoldine Le Gall
❝ HIBOUX : 197
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1509
❝ MIROIR : sophie cookson.
❝ CREDITS : ice and fire.
❝ DIALOGUES : crimson.
❝ ÂGE : vingt-trois ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière, l'insignifiance dans les veines, la révolte dans le coeur.
❝ OCCUPATION : étudiante à beauxbâtons, rubis, première année de gramme, parcours mystères de la magie (fantômologie), danseuse classique.

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

grande soeur d'amour (oo) (oo)

oh katie elle est tellement belle cette femme c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 1060857654 merci en tout cas c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 1078141200

merci pour tes réponses I love you je vais essayer d'avancer dans ma fiche dans la semaine, sinon pendant les vacances :gaah: :gaah:

_________________


    NEVER WAS A GIRL WITH A WICKED MIND BUT EVERYTHING LOOKS BETTER WHEN THE SUN GOES DOWN.

Revenir en haut Aller en bas
Elysée L. Berthelot
You don't mess with LOVE, you mess with the TRUTH.
Elysée L. Berthelot
❝ HIBOUX : 1142
❝ AUTRES VISAGES : Valentine de Boisbleau
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2645
❝ MIROIR : Leighton Meester.
❝ CREDITS : Everdeen, Tumblr, Wild Hunger.
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : Vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : Petite Noblesse (héritière du Comté d'Anjou).
❝ OCCUPATION : Beauxbâtons, en huitième année. Parcours social et politique. Comice Rubissane et membre du Cercle de la Rosière.

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

BIENVENUE I love you

_________________

even angels have their demons.
I had made every single mistake that you could ever possibly make. I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain. I knew what I wanted; I went in and got it. Did all the things that you said that I wouldn't. I told you that I would never be forgotten and all in spite of you. And I'm still breathing, I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

J'adore le début de la fiche c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 3584230027 Tu as une jolie plume c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 1060857654
Bienvenue sur AA c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 3312731127
Revenir en haut Aller en bas
Léopoldine Le Gall
Léopoldine Le Gall
❝ HIBOUX : 197
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1509
❝ MIROIR : sophie cookson.
❝ CREDITS : ice and fire.
❝ DIALOGUES : crimson.
❝ ÂGE : vingt-trois ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière, l'insignifiance dans les veines, la révolte dans le coeur.
❝ OCCUPATION : étudiante à beauxbâtons, rubis, première année de gramme, parcours mystères de la magie (fantômologie), danseuse classique.

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

merci elysée I love you

oh la la ca me touche j'espère continuer dans cette voie brille en tout cas merci What a Face c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 523538645

_________________


    NEVER WAS A GIRL WITH A WICKED MIND BUT EVERYTHING LOOKS BETTER WHEN THE SUN GOES DOWN.

Revenir en haut Aller en bas
Orna Cheval
equo ne credite
Orna Cheval
❝ HIBOUX : 487
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1788
❝ MIROIR : luca hollestelle
❝ CREDITS : cripsow, aka bb léo ♡
❝ DIALOGUES : #996600
❝ ÂGE : vingt-et-un ans
❝ STATUT SOCIAL : roturière
❝ OCCUPATION : rubissane, diadems en sciences magiques afin de devenir baguettiste, gardienne pour les diamants - et, en échange de quelques palefrois, répare les baguettes cassées et fait du discret trafic de maléfices et sortilèges kanaks.

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

TOI TOI  :gaah:
ton personnage : a+
ta plume : a++
à croire que tu veux me faire souffrir avec cette perfection  :woot:

@Léopoldine Le Gall a écrit:
MOT DE LA FIN • à moort la noblesse c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 797696544 c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 797696544

mais léorna = ultime bromance en devenir :hihi: tu me gardes un lien obligé, entendu ? c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 1388627192

_________________

a witch should never be frightened in the darkest forest  /  because she should be sure in her soul / that the most terrifying thing in the forest -
was her.            

Revenir en haut Aller en bas
Anthéa Buffenoir
Anthéa Buffenoir
❝ HIBOUX : 355
❝ AUTRES VISAGES : Isis de Monteynard
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1655
❝ MIROIR : Gaia Weiss
❝ CREDITS : Liquorice wand (c)
❝ DIALOGUES : #993366
❝ ÂGE : 21 ans
❝ STATUT SOCIAL : Haute noblesse
❝ OCCUPATION : Quidditch

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

Non mais le superbe choix d'avatar quoi c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 3312731127 Bienvenue :ptikeur:

_________________


I remember tears streaming down your face
When I said, I'll never let you go, When all those shadows almost
killed your light. I remember you said, Don't leave me here alone
But all that's dead and gone and passed tonight. safe&sound
Revenir en haut Aller en bas
Léopoldine Le Gall
Léopoldine Le Gall
❝ HIBOUX : 197
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1509
❝ MIROIR : sophie cookson.
❝ CREDITS : ice and fire.
❝ DIALOGUES : crimson.
❝ ÂGE : vingt-trois ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière, l'insignifiance dans les veines, la révolte dans le coeur.
❝ OCCUPATION : étudiante à beauxbâtons, rubis, première année de gramme, parcours mystères de la magie (fantômologie), danseuse classique.

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

AAAAAAAAAAAAAAAAAH so so heureuse de te voir ici c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 797696544 c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 1078141200 c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 523538645 c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 3584230027 c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 1683917914 so much love
bien sûr qu'on va se trouver un lien de fifou, surtout que t'as déjà intégré léo à ta fiche à ce que je vois c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 1388627192 un ptit trafic d'amortentia, pourquoi pas c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 797696544


et toi, cette jeune femme est magnifique, comme toutes les nanas dans vikings, elles ont ce petit truc en plus qui me fait frémir :jule: :jule: en tout cas merci beaucoup c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 3312731127

_________________


    NEVER WAS A GIRL WITH A WICKED MIND BUT EVERYTHING LOOKS BETTER WHEN THE SUN GOES DOWN.

Revenir en haut Aller en bas
Juliette de Noblecourt
Admin
Juliette de Noblecourt
❝ HIBOUX : 627
❝ AUTRES VISAGES : ( alice desclève, ESTP, famille royale ) ; fiche de liens juliette
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2280
❝ MIROIR : holland roden.
❝ CREDITS : (c) hepburns
❝ ÂGE : vingt deux ans.
❝ STATUT SOCIAL : noble (duchesse).
❝ OCCUPATION : étudiante rubissan, parcours littérature & art magique.

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

ohhh mais que vois-je des soeurs c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 1078141200 :woot: j'aime (oo)
bienvenue sur AA (et quel avatar ouuuuh :ptikeur: ) :admiration:

_________________

  

I feel alive and the world it's turning inside out yeah, I'm floating around in ecstasy. I'm a shooting star leaping through the skies, like a tiger defying the laws of gravity. Two hundred degrees, I'm traveling at the speed of light, I'm a rocket ship on my way to Mars on a collision course, I am a satellite I'm out of control ! I am a sex machine ready to reload like an atom bomb about to oh oh oh oh explode, don't stop me now queen.
Revenir en haut Aller en bas
Augustine Leroy
Augustine Leroy
❝ HIBOUX : 634
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1915
❝ MIROIR : gemma arterton
❝ CREDITS : gentleheart.
❝ ÂGE : vingt-sept ans
❝ STATUT SOCIAL : enfant d'une infidélité, elle ne peut prétendre à la noblesse de son père et se mêle ainsi à la plèbe, roturière, comme sa mère.
❝ OCCUPATION : actrice au mélusine et alchimiste à son propre compte

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

ce choix d'avatar absolument parfait c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 3584230027
J'adore le début de ta fiche (oo) bienvenue et bon courage pour la suite I love you
Revenir en haut Aller en bas
Léopoldine Le Gall
Léopoldine Le Gall
❝ HIBOUX : 197
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1509
❝ MIROIR : sophie cookson.
❝ CREDITS : ice and fire.
❝ DIALOGUES : crimson.
❝ ÂGE : vingt-trois ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière, l'insignifiance dans les veines, la révolte dans le coeur.
❝ OCCUPATION : étudiante à beauxbâtons, rubis, première année de gramme, parcours mystères de la magie (fantômologie), danseuse classique.

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

merci merci :ptikeur:
je suis surprise que tant de gens connaissent sophie tbh, mais ça fait plais' c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 523538645 c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 1060857654

_________________


    NEVER WAS A GIRL WITH A WICKED MIND BUT EVERYTHING LOOKS BETTER WHEN THE SUN GOES DOWN.

Revenir en haut Aller en bas
Maxence Beauregard
Maxence Beauregard
❝ HIBOUX : 604
❝ AUTRES VISAGES : Jules
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1919
❝ MIROIR : Evan Peters
❝ CREDITS : electric bird.
❝ DIALOGUES : crimson
❝ ÂGE : vingt-six ans
❝ STATUT SOCIAL : roturier et fier de l'être
❝ OCCUPATION : détective privé, anarchiste à ses heures perdues

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

Spoiler:
 
Je t'aime bien, Belle Bretonne². :jule: Bienvenuuuue et courage pour le reste de ta fiche. c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 1078141200 (ça a l'air bientôt fini. brille )

_________________

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. UJhiGCi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

AZY ELLE EST TROP FARPAITE TA FICHE je pleure c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 3982436684
faut que je me dépêche de finir la mienne maintenant :gaah:
Revenir en haut Aller en bas
Orna Cheval
equo ne credite
Orna Cheval
❝ HIBOUX : 487
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1788
❝ MIROIR : luca hollestelle
❝ CREDITS : cripsow, aka bb léo ♡
❝ DIALOGUES : #996600
❝ ÂGE : vingt-et-un ans
❝ STATUT SOCIAL : roturière
❝ OCCUPATION : rubissane, diadems en sciences magiques afin de devenir baguettiste, gardienne pour les diamants - et, en échange de quelques palefrois, répare les baguettes cassées et fait du discret trafic de maléfices et sortilèges kanaks.

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

Citation :
comment quelqu'un avec le nom cheval pourrait s'avérer être quelque chose d'autre que gentil ?

mais tellement c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 1588408449 c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 1588408449 c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 1588408449
yeap, ta fiche est parfaite, faut le reconnaitre c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 149303989

_________________

a witch should never be frightened in the darkest forest  /  because she should be sure in her soul / that the most terrifying thing in the forest -
was her.            

Revenir en haut Aller en bas
Elysée L. Berthelot
You don't mess with LOVE, you mess with the TRUTH.
Elysée L. Berthelot
❝ HIBOUX : 1142
❝ AUTRES VISAGES : Valentine de Boisbleau
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2645
❝ MIROIR : Leighton Meester.
❝ CREDITS : Everdeen, Tumblr, Wild Hunger.
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : Vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : Petite Noblesse (héritière du Comté d'Anjou).
❝ OCCUPATION : Beauxbâtons, en huitième année. Parcours social et politique. Comice Rubissane et membre du Cercle de la Rosière.

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

Félicitations & bienvenue

Léopoldine, une future révolutionnaire :jule: Son histoire est tellement triste, par contre c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 523538645 c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 523538645 En espérant que sa vie s'améliore sur AA c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. 2852361540 La répartition ;
Merveille d’ingéniosité signée de la baguette de Nicolas Flamel, la Fontaine captive l’attention des étudiants qui l’encerclent. De son fond parsemé de mille pierres chatoyantes aux miroitements nacrés de l'eau qui y ondoient sans discontinuer, elle est somptueusement imprégnée de la féérie, la beauté de Beauxbâtons, glorieuse Académie dont on t’a longuement vanté les mérites. Les pierres elles-mêmes, tu le sais, n’ont rien d’anodin : elles sont envoûtées, vouées à accompagner tout au long de leur scolarité les élèves auxquels elles reviendront de droit — de la cérémonie de leur répartition à l’obtention de leur ultime diplôme.
Dans un silence religieux, attentifs aux indications des enseignants, les adolescents observent ton avancée et, d’un pas assuré, tu te soumets à la magie de l'exquise Fontaine. C’est une sensation étrange : l’eau se reflète sur tes traits, elle te sonde, discerne ta personnalité. Au terme d’un moment de méditation, l’une des pierres se détache de ses consœurs et jaillit à la surface. Elle est tienne, symbole de l’écrin auquel tu appartiens désormais :Rubissan. Tu n’as pas le temps de te pencher pour la saisir : sous tes yeux ébahis, l'esprit ancestral de la Fontaine se matérialise. Tu n’en distingues que la fine main, féminine, translucide et faite d'eau, qui te rejoint paume ouverte pour t’offrir sa pierre.

Te voilà officiellement élève à Beauxbâtons.

Et ensuite ?
Félicitations, tu as passé l'épreuve de la présentation avec brio ! Il est temps à présent de penser à quelques points essentiels : il te faut passer par la case fiche de relations [ portoloin ] et, bien sûr, vérifier que ton personnage est correctement répertorié dans les différents registres du forum. Tu peux également nous faire part de tes recherches [ portoloin ] et de tes [ scénario ]. En dehors du rp, tu appartiens désormais à l'équipe niffleur : pour pimenter l'ambiance, rien de tel qu'un petit jeu de compétition, rapportez le plus de points à votre équipe afin de profiter de petites surprises, plus d'informations par ici [ portoloin ]. Pour finir, n'hésite pas à profiter des actualités et de la technomagie [ portloin] mise à ta disposition.

En cas de besoin, le staff se tient à ta disposition. Amuse-toi bien !

_________________

even angels have their demons.
I had made every single mistake that you could ever possibly make. I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain. I knew what I wanted; I went in and got it. Did all the things that you said that I wouldn't. I told you that I would never be forgotten and all in spite of you. And I'm still breathing, I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

c'est vous qui devriez, je crois, au diable demander pardon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Craignez-vous le vent divin ? Vous ne devriez pas pourtant.
» Charly-croisé caniche 4 ans (60) ADOPTE
» CANICHE croisé Griffon de 6 mois champagne Roubaix (59)
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» TITI chiot croisé 3/4 mois SCP Garéoult (83) ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Gestion des Personnages :: Le carrosse volant :: A dos d'abraxan-