AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 le naufrage (colette)

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Colette Peyrevigne
Colette Peyrevigne
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1578
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyMer 30 Mar - 22:23

colette peyrevigne
je traverserai les mers et tant pis si je me perds
Carte d'identité NOM, PRÉNOM(S) • Peyrevigne est un patronyme qui fleure bon la Gascogne, ses falaises au bord des flots et ses âpres cépages alignés sur les plaines ; c’est le mélange de la pierre et de la vigne depuis des centaines d’années, c’est un nom qui chante l’histoire et le passé comme un héritage et tel un doux refrain fredonné dans la bouche d’une vieillarde. C’est aussi un nom frappé d’opprobre depuis longtemps qui fait se détourner les têtes et baisser les regards. Dans cet anathème le plus total, l’enfant à naître fut nommé Colette. C’était désuet et passé de mode, parfait lorsque le monde entier vous tourne le dos. C’était aussi le prénom de sa grand-mère.
AGE, NAISSANCE • cela s’est passé il y a vingt-quatre automnes, dans le râle du vent d’Autan qui fait trembler les murs des bâtisses toulousaines à la triste saison. C’était un 28 octobre dans la campagne au sud de la capitale du Languedoc-Roussillon.
NATIONALITÉ • de pure souche française, aussi loin que l’arbre généalogique des Peyrevigne puisse remonter.
ASCENDANCE • la rumeur veut que les ancêtres de la famille aient plus d’une fois flirté avec des nymphes au milieu de leurs vignes et que le sang de ces dernières coule ainsi dans les veines des héritiers Peyrevigne et pourtant ils ne sont que de simples hommes, faits de chair et de sang, mortels et communs.
TITRE • l’étendard de la traîtrise flotte au-dessus du blason des Peyrevigne, depuis des lustres déchus de leur titre de noblesse (comte) et leur dignité. Cette éviction ne date pourtant que d’une vingtaine d’années mais le temps parait toujours s’écouler plus lentement dans les abysses de l’oubli et de la déchéance. La faute au père de Colette, Auguste, qui fut fortement soupçonné d’être le cerveau à l’origine d’un putsch révolutionnaire intenté contre Mathurin de Rouvière et qui en paya le prix fort : le déshonneur brûlant et éternel pour lui et toute sa famille.
ANNÉE D’ÉTUDE ET CURSUS • lancée depuis une éternité dans la poursuite de ses études, Colette entame désormais sa deuxième année de GRAMME. Après avoir longtemps tergiversé entre mystères et maîtrise de la magie, c’est finalement vers ce dernier qu’elle s’est tournée.
JOB ETUDIANT • elle a enchaîné les petits boulots depuis sa majorité sans jamais trouver chaussure à son pied, parce qu'elle avait toujours l'impression d'être oppressée par les responsabilités et les attentes de ses employeurs dès qu'un contrat de travail se prolongeait plus de trois mois. Ce qu'elle préfère toutefois, c'est le milieu de la nuit, parce qu'il lui semble toujours, alors, être au cœur de la fête et de la vie. Barmaid, c'est encore ce qu'elle fait de mieux et les extras lui permettent d'arrondir ses fins de mois. A noter également qu'elle recherche un stage dans sa branche, la maîtrise de la magie, sans succès jusqu'à présent.
RESPONSABILITÉS, ACTIVITÉS PARASCOLAIRES • elle est tout d'abord une fidèle membre du club des duels et si c'est son attrait pour le parcours de la maîtrise de la magie qui l'a d'abord amenée vers ce club, le combat s'est vite révélé être un excellent canalisateur de son trop-plein de fièvre et de colère. D'autre part, son pedigree puis son amour démesuré pour la liberté l'ont rapidement mise sur la route des Compagnons, l'obédience qui l'a accueillie il y a six ans déjà de cela et où son impétuosité et sa tendance à braver les règles trouvent à s'exprimer.
ECRIN • choix 1 : (rubissan), volcanique, passionnée, émotive, son amour pour la vie et la liberté.
choix 2 : (saphiroy), versatile, généreuse, la retenue et la pudeur qu'elle cache derrière ses grands rires.
PATRONUS • il s'agit d'un chat sauvage, dans toute son ambiguïté.
GROUPE • les évincés.
Le protocole Colette est le feu brûlant sous la lave et la pluie ruisselant sur la pierre. Elle se faufile dans l’existence en clamant très haut et très fort qu’elle refuse de penser au passé et que seuls les voyants peuvent prédire l’avenir. Elle n’a d’yeux que pour le présent ; c’est ce qu’elle dit en tout cas. « j'suis la fille de personne » qu'elle dit souvent. Puis elle se met à hurler à tue-tête une chanson d'un moldu que personne connaît, un mec à l'idée à ce qu'il paraît, enfin ça c'est encore elle qui le dit. Elle dit beaucoup de choses, mais seulement lorsqu'elle est à l'aise, avec des proches ou avec un verre à la main. C'est une noctambule qui prend goût à la vie et révèle sa saveur seulement à la nuit tombée. Une fille qui sait s'amuser, à ce qu'on dit. Souris de jour, cigale de nuit. Et pourtant en territoire inconnu, elle se fait au contraire discrète et rase les murs, elle n'aime pas dévoiler trop de sa personne. Peur d'être déçue, et, surtout, blessée. Elle a une peur bleue de la souffrance à laquelle elle s'expose lorsqu'elle laisse ses faiblesses à découvert. Elle peut pas s'empêcher de s'attacher, pourtant, sur un coup de tête, au moindre regard échangé, dès que son cœur est touché. Et elle est d'une sensibilité maladive, même si celle-ci est cachée derrière une forteresse cadenassée. C'est une éprise de liberté, farouchement, passionnément, et sous toutes ses coutures. Elle ne croit pas au grand amour mais elle vit pour aimer, elle tombe amoureuse comme les hirondelles : tout le temps, sans que son cœur ne sache s'amouracher une bonne fois pour toutes sur un jouvenceau. De toute façon Colette a soif d'aventures et de découvertes, elle est insatiable de vie et ivre d'allégresse.
Dans le fond, elle doute de beaucoup de choses, pour ne pas dire de tout, mais il y a une chose que rien au monde ne pourra lui ôter et qu’elle ne doit à personne. Sa magie et la facilité avec laquelle elle l’utilise et la transforme à son aise. Colette est une sorcière douée et entêtée à réussir. Ça compense sa frivolité et sa négligence.

Colette, c’est aussi une sale histoire de famille. De celles qu’on ne trouve que dans les romans noirs et dont les mystères ne sont jamais tout à fait percés même au dernier mot de la dernière page du livre. C'est une vieille histoire, qui date d'une époque dont Colette ne se souvient guère puisqu'elle savait à peine parler lorsque c'est arrivé. Les gens en retiennent surtout que les Peyrevigne ont été éclaboussés par le scandale et la traîtrise, qu'ils n'ont jamais connu la loyauté. Qu'ils ont badiné au jeu des trônes et qu'ils ont perdu ; mais pas leurs têtes, ç'aurait été trop douce punition. À la place, c'est leur fierté, leur fortune et leur dignité qu'on leur a ôtées. Leur belle vie. Relégués à la basse place de moins-que-rien, l'opprobre les a détruits tous. Le père de Colette a ainsi séjourné en prison plusieurs années en attendant qu'on lui offre une chance de sauver sa peau devant les juges du Censorial. Peut-être ont-ils trop attendu d'ailleurs, en lui donnant le temps, derrière ses barreaux de verre, de peaufiner une défense invincible ; toujours est-il qu'il recouvrit sa liberté, une liberté faite de guenilles et de haillons mais tout de même. Trop tard, sans doute, puisque femme et enfant s'étaient envolées, disparaissant du monde magique pour tenter leur chance auprès des moldus. La mère de Colette tenta bien de lui dissimuler son anormalité et son essence magique mais cela ne dura qu'un temps, un havre de paix de quelques années au milieu d'une foule à qui leurs visages n'évoquaient rien sinon ceux d'inconnues parmi des inconnus. Et puis la magie reprit ses droits, comme elle le fait toujours, et Colette fut rappelée à sa nature, forcée à apprendre à dompter ses talents et ses forces. Elle étudia les bases de la magie parmi les enfants nés-moldus, dans l'ignorance la plus totale de l'histoire de sa famille. Beauxbâtons, enfin, fut pour elle une fosse aux lions où la vérité éclata dans toute son impétueuse cruauté. Les ardoises ne s'effacent pas avec le temps, telle fut la première leçon de Beauxbâtons.

Le cœur de la jeune femme enfin est un terreau pour la révolution. Certains disent qu'elle porte le gène en elle, que ces choses là sont héréditaires. Elle, elle pense qu'à être plus royalistes que le roi, les grands de ce monde ont commencé à creuser leur propre tombe.

Les notes de la duchesse sauvage, lunatique, sentimentalement pudique, belliqueuse, fêtarde, capricieuse, intrépide mais hésitante, âpre à faillir, émotive, éprise de vie et de liberté, généreuse, épicurienne, voit les choses en grand, insouciante, possessive, exclusive, terre à terre, embrasée, volupteuse à souhait. Coco. #2000 le jour de la défaite. C'était par une belle journée de printemps qu'ils sont venus encercler le manoir, une brigade de la police magique menée par un aubin et par le duc de Rouvière en personne, pour cueillir Auguste Peyrevigne, le traître, pour avoir tenté de renverser son suzerain et prendre sa place. Le nom des Peyrevigne fut rayé des petits papiers royaux, leurs terres pyrénéennes données à une famille plus méritante ; et la femme et l'enfant qui restaient, enfin, furent abandonnées à leur propre sort, chassées de chez elles et du monde auquel elles avaient appartenu comme des chiens galeux. #2001 piétiner leur vie comme on marche sur un miroir. Moins d'une année plus tard, ce fut comme si leur famille n'avait jamais existé dans le monde magique. Tout aussi brusquement que la mort fauche les vies, leur nom fut oublié. Auguste Peyrevigne pourrissait en prison dans l'attente de son jugement. Son épouse Maguelone avait pour sa part troqué son patronyme et rangé sa baguette au fond d'un tiroir solidement cadenassé. Résolue à offrir la meilleure chance à sa fille de grandir loin de la corruption et de la calomnie, elle fit le choix d'abandonner la magie. #2009 parce qu'il est des douleurs qui ne pleurent qu'à l'intérieur. Elle a onze ans jour pour jour lorsqu'elle découvre qu'il y a un monde derrière le monde, de la magie dans ses veines et des rêves infinis à toucher du bout des doigts, à frôler du bout des lèvres. Colette intègre une école de magie toulousaine, parmi les enfants nés dans des familles moldues. La sorcellerie est la révélation de sa vie, elle semble être l'évidence comme si tous les chemins qu'elle avait emprunté n'avaient mené qu'à ce destin. #2013 tu m'as émue, château perdu. Les années filent comme les comètes dans les nuits estivales : à toute allure, sans qu'on ne les voit passer, sans laisser suffisamment de temps pour révéler les secrets depuis trop longtemps enfouis dans limbes encéphales. Colette pousse donc les portes de Beauxbâtons sans rien savoir du désaveu qui plane sur son nom de famille, sans douter du plomb qu'on voudra tirer dans ailes encore toutes duveteuses. La chute est fracassante ; l'aplomb, disparu. #2018 après moi le déluge Vingt printemps se sont écoulés depuis la première aurore de la jeune femme et elle découvre pour la première fois l'existence d'un monsieur Peyrevigne. Après dix-huit ans d'éclipse, un papa entre dans sa vie. Mauvaise pioche, la gamine est farouche, le père démoli et leur relation n'est qu'un long râle de reproches et de regrets.

Les allégories princières brèves de vie Allongées sur le dos dans l'herbe grasse des jardins d'Acanthe, les deux jeunes femmes regardaient passer le temps sous le soleil revigorant des premiers jours du printemps. L'une était plongée dans son bouquin, l'autre comptait les nuages dans le ciel. « Mais quand même, cette vie de château, ce luxe délirant, tout ça, fit-elle en brassant l'air d'un grand geste de la main, ça ne te fait pas envie ? Pas même un petit peu ? » Colette releva la tête à contre-cœur, la conversation s'annonçait sérieuse, pas tellement assortie au décor paisible de fin de journée que les deux amies s'étaient créé. Tant pis, c'était aussi l'occasion pour elle de donner sans ambages son opinion. « La vérité c'est que c'était dans les plans, j'aurais dû avoir "tout ça" comme tu dis, je suis née comme ça, commença-t-elle doucement. Mais je pense que la vie me réserve autre chose, tu vois. Je préfère croire ça, en tout cas. Et pour te répondre, non ça ne me fait pas envie, même pas du tout. Ces gens sont cloisonnés dans des forteresses de froide splendeur dont ils ont perdu la clef et la plupart d'entre eux ne parviendront jamais à s'en évader, même s'ils le souhaitent. C'est dommage pour eux, parce qu'ils ne connaîtront jamais le véritable sens du mot liberté. Je t'assure qu'on est mieux en bas, vraiment. Les couronnes ne veulent rien dire. » conclut-elle en hochant faiblement la tête.

Son amie l’observa d’un œil solennel, jaugeant peut-être la part de gravité dans ses mots, mesurant plus probablement le dogme qu’ils contenaient. Et la mise à nu, aussi. « C’est la première fois que je t’entends parler de ce qui s’est passé pour toi et ta famille remarqua-t-elle sobrement. Et tu devrais le faire plus souvent parce que les gens t’écouteraient. Oui il y a autant de sagesse que de vérité dans ce que tu dis. » Ses lèvres se fendirent en un sourire qu’elle ne voulait pas trop dubitatif. Et pourtant. Elle pouvait bien parler, qui prendrait véritablement la peine de tendre l’oreille ? Colette Peyrevigne appartenait à cette rare caste qui n’en était pas vraiment une, qui rassemblait en vérité toutes les brebis galeuses du royaume. Elle était engoncée entre la plèbe et le sang bleu, à la fois trop distinguée pour les roturiers et trop miséreuse pour les nobles. De la racaille pour les uns comme pour les autres. Décidément, les évincés appartenaient à une catégorie à part, celle des rejetés de la nation qui ne trouvaient leur place nulle part.

« Ta foi est inébranlable en toute chose, c’est quelque chose que j’ai toujours admiré chez toi. » Elle lui sourit à nouveau, bien plus franchement cette fois. « Et je te jure que j’écrirai un bouquin à ce sujet un jour. Tu seras même la première à le lire et je te remercierai en page de garde, je dirai que rien n’aurait été possible sans ton soutien et que tu as été la première à croire en moi. » Elles éclatèrent toutes les deux d’un rire tonitruant qui fit s’envoler quelques oiseaux dans l’arbre sous lequel elles s’étaient plantées. « Ça te va ? » ajouta-t-elle dans un clin d’œil complice. Son amie, pour toute réponse, fit la moue tout en levant les yeux au ciel d’un air faussement exaspéré. C’est le signal que Colette choisit pour se lever d’un bond. « Sur ce, je vous salue bien bas ma toute très chère » et elle souligna ses propos en exécutant une courbette à ses pieds en guise de salut.

Elle riait encore à gorge déployée en poussant les portes de l’académie.

(...)


Le cinquième verre trinqua avec fracas et c’est à peine si elle sentit la vague de feu lorsque la liqueur brûlante déferla dans sa gorge. Le cinquième verre était toujours le verre fatidique. Celui après lequel elle devenait une autre personne, méconnaissable et imperméable à tout scrupule. Elle s’adressait à toutes les personnes qui croisaient son chemin et se liait de cette amitié éphémère propre aux nuits festives sans aucune retenue, toute pusillanimité envolée, et tout en sachant très bien que tout redeviendrait calme et plat au lendemain, comme si jamais rien de tout cela n’était arrivé. Ce serait à peine si elle s’en souviendrait après la tournée de nectars qu’on lui offrirait immanquablement.

Et les visages valsaient, valsaient et valsaient encore tout autour d’elle, à moins que ça ne soit elle qui virevoltait à vous en donner le tournis. Et les heures filaient sans que tout ce petit monde de la nuit n’ait nulle autre préoccupation que celle de vivre leur liberté, de danser et chanter, de boire, d’assumer en fin de compte leur éclatante jeunesse. Qu’importe les ignominies distillées à longueur de journée sur le dos de leur épicurienne Compagnie. Qu’importe, jusqu’au petit jour, la vie leur appartenait.

Les nuits d’ivoire qu’elle passait à danser et à s’enivrer parmi ses compagnons de cocagne étaient une sorte de délivrance dont elle ne voulait plus se passer, plus jamais. Tout devenait alors si limpide et le moindre geste qui avant paraissait si difficile à mettre à exécution devenait subitement aisé, presque inné. Surtout, il n’y avait plus aucun compartiment dans lequel ranger telle ou telle personne selon des critères sociaux et culturels, voire historiques, qui dépassaient trop souvent l’entendement, la raison humaine. L’alcool liait les âmes et libérait les cœurs ; Colette avait fait cette découverte il y a longtemps déjà mais en demeurait toujours chaudement étonnée. Tous, au cœur de la fête, redevenaient les enfants du parc de récréation. Sans a priori, sans le moindre complexe. C'était du brut de décoffrage, sans fioritures, juste de simples gosses rencontrant d'autres gosses et prêts à jouer ensemble pour le temps que le destin voulait bien leur accorder. Colette s'embrasait pour ça. Elle voulait croire à tout prix que c'était ça, la vie.

(...)


Mon cher papa,

Tu auras remarqué que je n’ai pas répondu à ta dernière lettre, ni à celle d’avant, ni même à celle qui la précédait. Et comme tu ne sembles pas comprendre que le silence est en lui-même une réponse dont le message ne peut être plus limpide, je prends la plume une dernière fois pour t’écrire. Il te faut savoir que contrairement au reste du pays, ce n'est pas tant la trahison que je te reproche mais l'abandon. C'est une chose de suivre son cœur et de croire en sa destinée... Oui, c'est une chose à laquelle ne devrait s'opposer, pour personne. Il est juste regrettable, en ce qui te concerne, que tes grands desseins aient provoqué la chute d'une famille entière, la tienne en l'occurrence, et mes enfants subiront le courroux qui t'était seulement dû, et probablement leurs propres enfants à leur tour. Mais là encore, nous aurions pu faire face, nous aurions pu nous relever ensemble, unis. Alors en un mot comme en mille, ce que je te reproche, c'est l'abandon des tiens. Comment peux-tu prétendre disparaître pendant dix-huit longues années, les plus essentielles dans la vie d'un enfant, puis réapparaître un beau jour et réclamer l'amour que tu n'as jamais donné ? Je t'en veux tellement. Avant de découvrir la magie, je te pensais mort. Tu comprends ? Seulement mort, et si j'en étais malheureuse, je me consolais en me persuadant qu'une chose que je n'avais jamais eu ne pouvait pas me manquer et que c'était probablement pour le mieux si je ne t'avais jamais connu. Puis j'ai appris ton existence, ton emprisonnement et ta remise en liberté. Peux-tu comprendre que j'ai été blessée au cœur en me languissant de toi, alors, espérant à chaque nouveau jour que tu apparaisses  dans ma vie avec l'envie de tout recommencer, de rattraper le temps perdu. Mais tu n'es pas venu. Les jours ont passé, l'espoir s'est flétri et moi je n'ai plus eu que mes yeux pour pleurer. Des larmes qui ne sont jamais venues, tant j'étais irritée et tout à la fois si peu surprise. Que pouvait-on attendre d'un homme disparu depuis vingt ans ?
Alors voilà, il y a bien eu un jour où tu t'es pointé, mais dans mon cœur il était déjà trop tard. Personne ne peut défaire ce qui a été fait, pas même la magie. Et cet abandon, c'est quelque chose que je te pardonnerai jamais.

Ce qui compte au final et que tu dois à tout prix comprendre et accepter, c'est que je ne veux pas te voir.

Colette.


(...)



L'écrivain anonyme PSEUDO / PRÉNOM •  mathou ou ma, pour Mathilde. ÂGE • vingt-quatre ans. PRÉSENCE • 3-4 / 7 jours. COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM • nous dirons que c'est une longue histoire d'amour entre lui et moi.  :jule: COMMENTAIRE(S) • vous avez fait un boulot pas possible les filles, surtout au niveau des annexes en élaguant le trop-plein d'informations qu'il y avait tout en conservant l'essentiel qui faisait (je crois) le charme d'Ad Astra. I love you AVATAR • caitlin stasey. CREDITS • à venir. MOT DE LA FIN • je suis désolée de poster une fiche si vide d'informations mais, promis, je lève le mystère sur colette dès demain ; puis je suis pas contre deux-trois liens pour les peu farouches.  :3

_________________



as-tu la vie sauve? ton cœur se repose et j’ai ma réponse. les sirènes toute ta vie éperdues, rescapées des fauves jusqu’aux ecchymoses qui tuent. sais-tu de quelle savane venaient les éléphants dans tes veines ? sais-tu quelle caravelle passait avec le vent sur tes plaines ? avant ce soir, avant ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyMer 30 Mar - 22:25

(re)bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuue le naufrage (colette) 3312731127
bon courage pour ta fiche (et si tu veux, un lien avec plaisir le naufrage (colette) 1683917914 )

Revenir en haut Aller en bas
Juliette de Noblecourt
Admin
Juliette de Noblecourt
❝ HIBOUX : 627
❝ AUTRES VISAGES : ( alice desclève, ESTP, famille royale ) ; fiche de liens juliette
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2277
❝ MIROIR : holland roden.
❝ CREDITS : (c) hepburns
❝ ÂGE : vingt deux ans.
❝ STATUT SOCIAL : noble (duchesse).
❝ OCCUPATION : étudiante rubissan, parcours littérature & art magique.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyMer 30 Mar - 22:25

OMGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG MA MA' D'AMOURRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR JTM CA FAIT TROP LONGTEMPS BORDEL LA SURPRISE JE SUIS TOUTE SURPRISE LA brille J'EN PERDS MES MOTS OMGGGGGG
BIENVENUE CHEZ TOI OMG

_________________

  

I feel alive and the world it's turning inside out yeah, I'm floating around in ecstasy. I'm a shooting star leaping through the skies, like a tiger defying the laws of gravity. Two hundred degrees, I'm traveling at the speed of light, I'm a rocket ship on my way to Mars on a collision course, I am a satellite I'm out of control ! I am a sex machine ready to reload like an atom bomb about to oh oh oh oh explode, don't stop me now queen.
Revenir en haut Aller en bas
Elysée L. Berthelot
You don't mess with LOVE, you mess with the TRUTH.
Elysée L. Berthelot
❝ HIBOUX : 1142
❝ AUTRES VISAGES : Valentine de Boisbleau
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2642
❝ MIROIR : Leighton Meester.
❝ CREDITS : Everdeen, Tumblr, Wild Hunger.
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : Vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : Petite Noblesse (héritière du Comté d'Anjou).
❝ OCCUPATION : Beauxbâtons, en huitième année. Parcours social et politique. Comice Rubissane et membre du Cercle de la Rosière.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyMer 30 Mar - 22:27

OMGGGGGGGGGGGG le naufrage (colette) 1078141200
Mathilde, ça me fait tellement plaisir de te voir ici, c'est magique le naufrage (colette) 3681568065 le naufrage (colette) 3681568065 le naufrage (colette) 3681568065
BIENVENUE ! Tu es ici chez toi I love you I love you
Comme So', je suis trop, trop heureuse le naufrage (colette) 3312731127 le naufrage (colette) 3312731127 le naufrage (colette) 3312731127

_________________

even angels have their demons.
I had made every single mistake that you could ever possibly make. I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain. I knew what I wanted; I went in and got it. Did all the things that you said that I wouldn't. I told you that I would never be forgotten and all in spite of you. And I'm still breathing, I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Narcisse de Boisbleau
Narcisse de Boisbleau
❝ HIBOUX : 1159
❝ AUTRES VISAGES : Valéry - ENFJ
Robbie - ISFP
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2494
❝ MIROIR : Ansel Elgort
❝ CREDITS : avatar ©Shiya
❝ DIALOGUES : #666699
❝ ÂGE : Vingt-trois ans
❝ STATUT SOCIAL : Haute Noblesse, troisième enfant de Clémence de Boisbleau, duchesse de Bretagne
❝ OCCUPATION : Améthysse, huitième année, parcours Maîtrise de la Magie, ancien Attrapeur de l'équipe Cristal de Beauxbâtons

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyMer 30 Mar - 22:34

Je suis fan du pseudo le naufrage (colette) 1078141200 le naufrage (colette) 2732716824
Rebienvenue, j'ai hâte de lire ta fiche le naufrage (colette) 1060857654
Revenir en haut Aller en bas
Capucine Lescieux
Capucine Lescieux
❝ HIBOUX : 123
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1431
❝ MIROIR : Emilia Clarke
❝ CREDITS : jukebox joints +av
❝ ÂGE : vingt-deux ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière, fille illégitime qui s'ignore du Duc d'Aquitaine.
❝ OCCUPATION : étudiante rubissan (parcours mystères de la magie), second du chef des Compagnons.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyMer 30 Mar - 22:41

doux jésus, dans ma tête je me suis dit "c'est mathilde" en voyant ton pseudo et boom :dream: qui c'est qui a des supers pouvoirs psychiques làààààà, keskiyaaaa :woot: bienvenue chez toi jeune loutre joyeuse :russe: le naufrage (colette) 523538645
Revenir en haut Aller en bas
Colette Peyrevigne
Colette Peyrevigne
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1578
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyJeu 31 Mar - 9:53

Molalalaah, ce bordel d'accueil le naufrage (colette) 523538645 c'est trop l'effusion de love dans mon petit coeur le naufrage (colette) 523538645 I love you

Sixtine: meeerci I love you je vais un peu avancer ma fiche (quand même) et puis on voit quel genre de lien on pourrait trouver? :hihi:

So: ma sossinette chouchou d'amouuur de la vida le naufrage (colette) 797696544 alors comme ça on réouvre AA et on prévient même pas sa partner in crime ? :bude:
(I love you I love you I love you I love you)

Marie: ce qui est vraiment magique c'est d'être tous à nouveau là (et en plus tu as gardé Élysée le naufrage (colette) 1078141200 le naufrage (colette) 797696544 ). Merci ma belle, je suis tellement trop contente d'être là le naufrage (colette) 523538645

Narcisse: merci mon grand I love you j'espère que tu seras pas déçu :bde:

Ophé: oh merde alors, la meuf est trop repérable de loin, c'est raté pour le mode incognito le naufrage (colette) 1588408449 :jule: je préfère me dire que tu as un super pouvoir, labes! :keukin: I love you merci petit oisillon fou I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyJeu 31 Mar - 10:54

Bienvenue ! le naufrage (colette) 1060857654
J'aime beaucoup le prénom ( oui je ne fais pas original dans les compliments le naufrage (colette) 1588408449 )
En tous cas, curieuse d'en savoir un peu plus !
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa Buffenoir
Anthéa Buffenoir
❝ HIBOUX : 355
❝ AUTRES VISAGES : Isis de Monteynard
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1652
❝ MIROIR : Gaia Weiss
❝ CREDITS : Liquorice wand (c)
❝ DIALOGUES : #993366
❝ ÂGE : 21 ans
❝ STATUT SOCIAL : Haute noblesse
❝ OCCUPATION : Quidditch

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyJeu 31 Mar - 11:36

Hon, insuline, THE insuline le naufrage (colette) 1729573392 le naufrage (colette) 149303989
Bienvenue chez toi, et j'adore le pseudo, l'avatar, tout le naufrage (colette) 1060857654

_________________


I remember tears streaming down your face
When I said, I'll never let you go, When all those shadows almost
killed your light. I remember you said, Don't leave me here alone
But all that's dead and gone and passed tonight. safe&sound
Revenir en haut Aller en bas
Colette Peyrevigne
Colette Peyrevigne
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1578
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyJeu 31 Mar - 14:05

Aliénor: nah mais il est jamais question de pas être assez original quand il s'agit de compliments (lancez-moi des fleurs j'aime ça)  :D  :D merci beaucoup en tout cas. I love you

Anthéa: eh ouui c'est moi, le seul et unique exemplaire sur cette terre :cache:  (a) merci beaucoup pour l'accueil, les compliments, tout ça tout ça. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Orna Cheval
equo ne credite
Orna Cheval
❝ HIBOUX : 487
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1785
❝ MIROIR : luca hollestelle
❝ CREDITS : cripsow, aka bb léo ♡
❝ DIALOGUES : #996600
❝ ÂGE : vingt-et-un ans
❝ STATUT SOCIAL : roturière
❝ OCCUPATION : rubissane, diadems en sciences magiques afin de devenir baguettiste, gardienne pour les diamants - et, en échange de quelques palefrois, répare les baguettes cassées et fait du discret trafic de maléfices et sortilèges kanaks.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyJeu 31 Mar - 14:17

Citation :
Colette est le feu brûlant sous la lave et la pluie ruisselant sur la pierre.
le naufrage (colette) 797696544 le naufrage (colette) 3681568065 le naufrage (colette) 797696544 le naufrage (colette) 3681568065

on se connaît pas. j'peux t'aimer quand même ? (oo)
elle me plaît déjà colette le naufrage (colette) 3786358816

_________________

a witch should never be frightened in the darkest forest  /  because she should be sure in her soul / that the most terrifying thing in the forest -
was her.            

Revenir en haut Aller en bas
Colette Peyrevigne
Colette Peyrevigne
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1578
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyJeu 31 Mar - 14:29

Une nana qui s'appelle Cheval ne peut définitivement que me plaire alors ouais, je te propose qu'on s'aime. le naufrage (colette) 3681568065 le naufrage (colette) 1683917914

_________________



as-tu la vie sauve? ton cœur se repose et j’ai ma réponse. les sirènes toute ta vie éperdues, rescapées des fauves jusqu’aux ecchymoses qui tuent. sais-tu de quelle savane venaient les éléphants dans tes veines ? sais-tu quelle caravelle passait avec le vent sur tes plaines ? avant ce soir, avant ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan de Colnet
Admin
Tristan de Colnet
❝ HIBOUX : 537
❝ AUTRES VISAGES : emma rosier
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2165
❝ MIROIR : sam claflin.
❝ CREDITS : pevensie. (avatar) tumblr. (gifs)
❝ DIALOGUES : darkseagreen
❝ ÂGE : vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : noble, fils de duc, aspirant à succéder son père à la tête du duché.
❝ OCCUPATION : neuvième année, écrin de jade, cursus social et politique.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyJeu 31 Mar - 19:31

Mathilde, genre LA Mathilde à l'origine de tout ça quoi ? brille brille (gros respect pour toi, t'imagine pas (a)) Bienvenue chez toi, ça fait extrêmement plaisir de te voir ici (surtout de voir que tu aimes ce qu'on a fait du fo brille ) en plus ton personnage promet et Caitlin quoi le naufrage (colette) 3584230027 BREF, bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche I love you

_________________

yesterday, all my troubles seemed so far away ✻ now it looks as though they're here to stay. suddenly i'm not half the man i used to be, there's a shadow hanging over me. oh, yesterday came suddenly.
(the beatles - yesterday)
Revenir en haut Aller en bas
Colette Peyrevigne
Colette Peyrevigne
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1578
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyLun 4 Avr - 14:45

Eh oui c'est moi le naufrage (colette) 523538645 mais j'étais loin d'être toute seule dans cette aventure et puis vous avez fait des merveilles avec cette renaissance, c'était juste obligé que je débarque du coup I love you I love you
Meeeeci beaucoup en tout cas I love you et d'ailleurs j'en profite pour demander un délai pour ma fiche si possible, car je sais déjà que je vais pas être dans les temps. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Maxence Beauregard
Maxence Beauregard
❝ HIBOUX : 604
❝ AUTRES VISAGES : Jules
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1916
❝ MIROIR : Evan Peters
❝ CREDITS : electric bird.
❝ DIALOGUES : crimson
❝ ÂGE : vingt-six ans
❝ STATUT SOCIAL : roturier et fier de l'être
❝ OCCUPATION : détective privé, anarchiste à ses heures perdues

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyLun 4 Avr - 15:11

J'adore ta plume pour le peu que tu as écrit. le naufrage (colette) 491416638 On veut plus. le naufrage (colette) 3744472455 Et Caitlin. ♥️ Bienvenuue et courage pour la suite de ta fiche. le naufrage (colette) 3584230027

_________________

le naufrage (colette) UJhiGCi
Revenir en haut Aller en bas
Colette Peyrevigne
Colette Peyrevigne
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1578
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyLun 4 Avr - 22:38

Oh mais c'est trop gentil ça, merci beaucoup le naufrage (colette) 523538645 le naufrage (colette) 523538645 I love you

_________________



as-tu la vie sauve? ton cœur se repose et j’ai ma réponse. les sirènes toute ta vie éperdues, rescapées des fauves jusqu’aux ecchymoses qui tuent. sais-tu de quelle savane venaient les éléphants dans tes veines ? sais-tu quelle caravelle passait avec le vent sur tes plaines ? avant ce soir, avant ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan de Colnet
Admin
Tristan de Colnet
❝ HIBOUX : 537
❝ AUTRES VISAGES : emma rosier
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2165
❝ MIROIR : sam claflin.
❝ CREDITS : pevensie. (avatar) tumblr. (gifs)
❝ DIALOGUES : darkseagreen
❝ ÂGE : vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : noble, fils de duc, aspirant à succéder son père à la tête du duché.
❝ OCCUPATION : neuvième année, écrin de jade, cursus social et politique.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyLun 4 Avr - 23:00

Je t'ajoute ça jusqu'au 10 avril le naufrage (colette) 1060857654 si tu as besoin de plus de temps, n'hésite pas à demander un délai supplémentaire I love you

_________________

yesterday, all my troubles seemed so far away ✻ now it looks as though they're here to stay. suddenly i'm not half the man i used to be, there's a shadow hanging over me. oh, yesterday came suddenly.
(the beatles - yesterday)
Revenir en haut Aller en bas
Colette Peyrevigne
Colette Peyrevigne
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1578
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyJeu 7 Avr - 10:39

ça devrait le faire mais merci n'hésiterai pas I love you

_________________



as-tu la vie sauve? ton cœur se repose et j’ai ma réponse. les sirènes toute ta vie éperdues, rescapées des fauves jusqu’aux ecchymoses qui tuent. sais-tu de quelle savane venaient les éléphants dans tes veines ? sais-tu quelle caravelle passait avec le vent sur tes plaines ? avant ce soir, avant ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Juliette de Noblecourt
Admin
Juliette de Noblecourt
❝ HIBOUX : 627
❝ AUTRES VISAGES : ( alice desclève, ESTP, famille royale ) ; fiche de liens juliette
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2277
❝ MIROIR : holland roden.
❝ CREDITS : (c) hepburns
❝ ÂGE : vingt deux ans.
❝ STATUT SOCIAL : noble (duchesse).
❝ OCCUPATION : étudiante rubissan, parcours littérature & art magique.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyDim 10 Avr - 14:39

délai accordé jusqu'au 14 le naufrage (colette) 3584230027

_________________

  

I feel alive and the world it's turning inside out yeah, I'm floating around in ecstasy. I'm a shooting star leaping through the skies, like a tiger defying the laws of gravity. Two hundred degrees, I'm traveling at the speed of light, I'm a rocket ship on my way to Mars on a collision course, I am a satellite I'm out of control ! I am a sex machine ready to reload like an atom bomb about to oh oh oh oh explode, don't stop me now queen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyLun 11 Avr - 0:00

ce prénom et cet avatar, je le naufrage (colette) 3785025955 le naufrage (colette) 523538645
j'aime tellement ce que tu as déjà posté en plus, gosh le naufrage (colette) 3584230027
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyLun 11 Avr - 0:15

Caitlin est ma déesse, sérieux le naufrage (colette) 491416638 le naufrage (colette) 491416638

Hâte de te compter parmi nous le naufrage (colette) 1947733810 le naufrage (colette) 1947733810
Revenir en haut Aller en bas
Colette Peyrevigne
Colette Peyrevigne
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1578
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyLun 11 Avr - 20:59

merci So, t'es parfaite I love you j'essaye de terminer vite I love you

scorpius: un malfooooy quoi le naufrage (colette) 797696544 le naufrage (colette) 797696544 merci beaucoup, j'espère que la suite te décevra pas du coup *pasdepression*I love you

roxelane: oh oui je suis d'accord, elle est tellement belle brille le naufrage (colette) 523538645 j'ai au moins tout aussi hâte de vous rejoindre le naufrage (colette) 1078141200 le naufrage (colette) 1078141200 le naufrage (colette) 1947733810

_________________



as-tu la vie sauve? ton cœur se repose et j’ai ma réponse. les sirènes toute ta vie éperdues, rescapées des fauves jusqu’aux ecchymoses qui tuent. sais-tu de quelle savane venaient les éléphants dans tes veines ? sais-tu quelle caravelle passait avec le vent sur tes plaines ? avant ce soir, avant ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Antoine de Noblecourt
Antoine de Noblecourt
❝ HIBOUX : 216
❝ AUTRES VISAGES : ortie leblois
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1517
❝ MIROIR : taron egerton
❝ CREDITS : hepburns (ava), ohmyegerton (sign)
❝ DIALOGUES : #666699
❝ ÂGE : vingt-quatre ans
❝ STATUT SOCIAL : haute noblesse (duché de bourgogne-franche comté)
❝ OCCUPATION : étudiant saphiroy, deuxième année de GRAMME, parcours politique et social ; membre des Onze et du club de duel

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyMar 12 Avr - 11:30

Mathilde (oo) tu nous ponds encore un personnage dont seule toi a le secret (oo) (oo) bienvenue chez toi (c'est l'cas d'le dire :gaah:) et bon courage pour terminer I love you I love you

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Colette Peyrevigne
Colette Peyrevigne
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1578
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyMer 13 Avr - 21:25

Amandine le naufrage (colette) 3681568065 le naufrage (colette) 3681568065 toi ici le naufrage (colette) 797696544 I love you mooh t'es trop un amour, merci infiniment et à très vite! dis-moi qu'on se trouvera un lien, promis juré hein ? le naufrage (colette) 523538645 le naufrage (colette) 523538645

_________________



as-tu la vie sauve? ton cœur se repose et j’ai ma réponse. les sirènes toute ta vie éperdues, rescapées des fauves jusqu’aux ecchymoses qui tuent. sais-tu de quelle savane venaient les éléphants dans tes veines ? sais-tu quelle caravelle passait avec le vent sur tes plaines ? avant ce soir, avant ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Antoine de Noblecourt
Antoine de Noblecourt
❝ HIBOUX : 216
❝ AUTRES VISAGES : ortie leblois
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1517
❝ MIROIR : taron egerton
❝ CREDITS : hepburns (ava), ohmyegerton (sign)
❝ DIALOGUES : #666699
❝ ÂGE : vingt-quatre ans
❝ STATUT SOCIAL : haute noblesse (duché de bourgogne-franche comté)
❝ OCCUPATION : étudiant saphiroy, deuxième année de GRAMME, parcours politique et social ; membre des Onze et du club de duel

le naufrage (colette) Empty
MessageSujet: Re: le naufrage (colette)   le naufrage (colette) EmptyMer 13 Avr - 21:31

I love you I love you I love you le naufrage (colette) 3681568065 évidemment qu'on se trouvera un lien, même âge et club de duel, possiblement même écrin aussi :perv:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

le naufrage (colette) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

le naufrage (colette)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Kourkz : Piège en eaux claires
» Colette M. Fresneau ~ I'm a scary gargoyle on a Tower ¤.o

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Gestion des Personnages :: Le carrosse volant :: A dos d'abraxan-