AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Alexandre — Cette manière pour la conduite. »

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gentillesse est NOBLESSE de l’intelligence.
avatar
❝ HIBOUX : 39
❝ CÔTE DE POPULARITE : 884
❝ MIROIR : Grant Gustin.
❝ CREDITS : blakes.
❝ ÂGE : vingt ans.
❝ STATUT SOCIAL : haute-noblesse.
❝ OCCUPATION : étudiant (écrin améthyste).


Alexandre Édouard de Colnet
“En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre.”
Carte d'identité
NOM, PRÉNOM(S) • Alexandre « Le soleil ne se couche pas sur mon empire. » Telle est sans nulle incertitude la maxime du roi de Macédoine, Alexandre le Grand, qui a décidé Charles de Colnet à emprunter le patronyme célèbre pour le dernier de ses fils. La déception est survenue plus tardivement une fois constaté que le jeune homme n’avait rien du Conquérant si ce n’est un emportement chronique vers le rêve et l’imagination. Édouard un second prénom presque royal, un peu britannique. La duchesse d'Aquitaine n'en a pourtant pas pensé la portée historique. Elle a choisit Édouard en référence au personnage du roman éponyme écrit au XIXe siècle par la duchesse Claire de Duras. L'ouvrage décrit un personnage ambigu, reflet contradictoire des conservatismes de l'aristocratie et des attrayantes idées nouvelles du temps. de Colnet la famille régnante du duché d'Aquitaine, proche du pouvoir royal sans être esclave des conventions austères des gens au sang bleu. De l'avis d'Alexandre, un nom peut être une façade, une apparence délicieuse qui cache de lourdes responsabilités. Il n'a jamais vraiment été au fait des services rendus par sa famille à la Couronne. La compétition qui l'oppose à ses frères a pourtant un peu changé la donne.
AGE, NAISSANCE • Il a vingt-ans le cadet de Colnet. Il a l'air moins bien fait que ses frères, plus chétif et plus juvénile. Il est né au tout début du printemps, le vingt-et-trois mars. Une clinique privée a été la scène de cette venue au monde à Bordeaux, chef-lieu du duché d'Aquitaine.
NATIONALITÉ • Français.
ASCENDANCE • Humain. Les ducs de Colnet revendiquent l'absence d'une quelconque corruption de leur sang bien humain. Les hybrides n'ont rien à voir dans cette histoire, noblesse oblige !
TITRE • Noble par appartenance directe à la descendance des ducs d'Aquitaine. Il s'avère qu'une compétition pour la succession fait rage au sein de la fratrie. Il est donc l'éventuel hoir du duché d'Aquitaine. Il l'espère ; cela prouverait à ses frangins qu'il peut exister pour lui-même.
ANNÉE D’ÉTUDE ET CURSUS • Alexandre est en première année de DIADEMS. Il n'a pas vraiment choisit une voie de prestige puisqu'il s'est spécialisé en Littérature et Art. Après tout, Marc Aurèle, empereur durant la Pax Romana, était aussi un philosophe. On a pas besoin de suivre des chemins accablants et ennuyeux pour devenir quelqu'un.  
JOB ETUDIANT • Aucun. Il n'en a pas vraiment besoin. Alexandre préfère se jeter tête baissée dans un livre ou s'occuper de son cheval dans les écuries de l'Académie ou encore rêvasser dans les jardins.
RESPONSABILITÉS, ACTIVITÉS PARASCOLAIRES • Membre des Onzes. La réflexion sur le pouvoir monarchique et l'aspiration à une entraide verticale de la noblesse vers la foule des sujets l'ont guidé vers les Onzes. Alexandre apprécie le fait que tout cela soit secret et en même temps, il étend ses relations. La patience et l'assiduité constituent ses atouts pour pouvoir prétendre un jour au duché familial.
Membre du club de chasse. Seul sport (avec l'escrime moldue) pratiqué par Alexandre de Colnet, il a la chance de posséder son propre cheval. Son activité peut paraitre paradoxale au regard de son tempérament doux mais le jeune homme ne voit aucun problème à être à la fois un homme de bien et un grand amateur de vénerie.
ECRIN • choix 1 : L'écrin Améthysse. L'écrin de la liberté sied merveilleusement à Alexandre. Le jeune homme est créatif, animé d'une candeur lucide absolument précieuse. Même si de l'ambition réside en ses tripes, il n'en reste pas moins un être humble et discret, plus porté sur ses rêves que sur ce qu'on attend de lui. Il se présente tel qu'il est et souhaite revendiquer une identité propre, unique, somme tout peu commune.
PATRONUS • Abeille. Objet de moquerie pour François, le patronus du cadet revêt l'aspect de ce petit insecte travailleur, chaste et discret, bâtisseur de vraie communauté et créateur de vertueuses richesses. Sa symbolique est aussi solaire que les yeux espiègles d'Alexandre.  
GROUPE • Haute Noblesse
Le protocole
L’âme enfantine d’Alexandre le retient encore dans un temps suspendu, bercé par l’imaginaire. Le jeune homme est travailleur mais effacé. Il voudrait se faire martial comme ses ainés mais cela est peine perdue. Il a un tempérament différent… S’il s’est lancé dans la course à la succession du duché d’Aquitaine, ce n’est pas par soif de justice ni par esprit de compétition. Il veut juste prouver qu’il peut être quelqu’un, sans être l’éternel dernier, certes doué pour l’étude mais perdu dans une famille où il s’échine à se faire une place. On le croit taciturne parce qu’il est victime d’une sublime timidité, on le croit rêveur parce qu’il se plait à cultiver son esprit créatif. Alexandre de Colnet est une histoire d’humilité et de discrétion, œuvrant à la ruche sans jamais se plaindre et sans se faire remarquer. L’énigme qu’il a le plus de mal à éclaircir se pose sur sa propre identité. Le cadet ne sait toujours pas qui il est. Il n’est alors pas aisé de cerner son tempérament lorsque lui-même reste un perpétuel incompris. L’Académie de magie Beauxbâtons lui donne l’occasion de faire ses propres expériences, loin du regard protecteur de sa mère Pénélope, la duchesse d’Aquitaine.

Les notes de la duchesse #miroir enfantin - guindé - svelte - digne - insondable - ébouriffé - ducal - vif - sobre – naturel - souriant. #scolaire studieux - attentif - ponctuel - discipliné - clairvoyant – prodige – assidu. Avec autrui; angélique - stoïcien - bienveillant - sincère - créatif - délicat - bienséant – retenu.  #stratégie souterrain - patient - habile - silencieux – entêté. #coutumes; cavalier - familial - loyal – fiable – chasseur – officiel. #occupations peintre – bibliophage – jardinier – escrimeur. #alimentaire végétarien – méthodique – frugal - alcool. #vagabondage rêveur - idéaliste - romanesque. #baguette bois de rose - flexible - cheveu de harpie. #1 Depuis qu’il a choisi sa spécialité, Alexandre a fait un premier pas pour sortir de l’ombre de ses frères. Cela lui a fait sentir une réserve de la part de ses parents. Suivre son propre chemin est parfois une épreuve face aux aspirations familiales. #2 Sa fleur préférée est la rose blanche, symbole de pureté, qu’il cultive dans les jardins ducaux. #3 Il découvre petit à petit le goût entrainant de l’ambition. Il doute cependant de la nature de ce désir de réussite. Est–ce vraiment le chemin d’un homme de bien ? #4 Le jeune homme est toujours tétanisé et fasciné par l’aura de son père. Charles de Colnet lui semble toujours aussi grand qu’en son enfance. Il s’écrase littéralement lorsqu’il est aux alentours. Alexandre regarde le bouleversement de l’ordre de succession comme l’occasion d’exister au regard du duc d’Aquitaine même si cette perspective l’angoisse.  #5 Dans la fidélité à la Couronne se forge son sens du devoir. Alexandre est royaliste jusqu’au bout des ongles. Il pense souvent que l’on devrait profiter de cette hiérarchie vertueuse pour tendre la main vers le bas, pour parrainer les plus malchanceux.  #6 Il parcourt souvent l’Aquitaine pour représenter son patronyme dans les événements culturels. C’est un engagement qu’il partage avec sa mère, Pénélope de Colnet, et l’un de leur thème préféré lors de leurs déjeuners en tête à tête. #7 Le cadet n’a pas encore connu les émois de la passion amoureuse. Tantôt son regard se porte sur une taille féminine, tantôt sur des mâchoires masculines. Il se cherche même dans sa sexualité, retenu par l’importance d’une descendance respectable et par l’intolérance de la haute noblesse. Il préfère se consacrer aux arts et à la magie dans l’attente d’être prêt à se lancer dans un jeu galant. #8 Alexandre se soucie des autres, autant de ses frères que des sujets du duché. Il possède une remarquable qualité d’écoute, toujours bienveillante et attentive aux maux de tous ordres. La fracture de la fratrie se vit avec difficulté mais il se persuade qu’à la fin, ils se retrouveront comme autrefois. #9 Son cheval se nomme Auguste et il y tient comme à la prunelle de ses yeux. C’est son partenaire de ballade mais surtout de chasse. Le cadet adore ce sport traditionnel et s’y amuse comme jamais. #10 Escrimeur, il possède un sens de la parade et de la contre–attaque bien rôdé même si ses offensives franches restent un peu faibles. #11 Sa plus grande expérience de la liberté est la découverte de l’alcool. Il apprécie ce sentiment d’allégresse qui l’aide à rester créatif et ouvert aux nouvelles impulsions artistiques. Par contre, il ne tient pas du tout la route lorsqu’il s’agit de soirées arrosées. Lors des occasions mondaines, Alexandre évite donc de boire plus de deux verres. #12 Les banquets sont de vrais cauchemars pour l’estomac d’oiseau qu’il demeure. Même s’il se force, finir son assiette devient très vite pénible. Il préfère de loin la parcimonie des petits fours et la légèreté des hors d’œuvre. #13 Alexandre tient un journal de ses frustrations et de ses doutes. Il n'est pas sûr de lui et se pose beaucoup mais beaucoup de questions. Dans les pages manuscrites, les de Colnet s'écrivent en surnoms évocateurs. "Le Commandeur" (Charles), "Madame" (Pénélope), "Marc Antoine" (Tristan), "Caracalla" (François) et "Octave" (lui-même). Ces confidences restent fréquemment romancées, égarées entre le réel et l'imaginaire. #14 La peinture est une activité d'amateur pour le cadet qui étudie depuis peu cet art à Beauxbâtons. Il aspire à peindre un portrait scrupuleux de sa mère afin d'en restituer la perfection et la beauté.  

L'écrivain anonyme PSEUDO / PRÉNOM • Wabbajack / Alex' ÂGE • 22 ans. PRÉSENCE • 5 / 7 jours. COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM • En me perdant sur Bazzart. COMMENTAIRE(S) • Mon style est épileptique.  AVATAR • Grant Gustin. CREDITS • Blondie (avatar) MOT DE LA FIN • Alterius non sit, qui potest esse sui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gentillesse est NOBLESSE de l’intelligence.
avatar
❝ HIBOUX : 39
❝ CÔTE DE POPULARITE : 884
❝ MIROIR : Grant Gustin.
❝ CREDITS : blakes.
❝ ÂGE : vingt ans.
❝ STATUT SOCIAL : haute-noblesse.
❝ OCCUPATION : étudiant (écrin améthyste).


Les allégories princières
Il emportait dans la vie privée ses ennuis et ses blessures, seuls profits qui reviennent en général aux honnêtes gens coupables d'avoir travaillé pour leur patrie en s'oubliant eux-mêmes. Alexandre Dumas père
Cesse de regarder père de cette façon, Alexandre. C’est très impoli. » Le garçon déporta son regard de la figure paternelle vers ses souliers impeccablement mal lacés. Tristan l’en avait enjoint après tout. Son frère était un modèle de conduite hors du commun. Tout aussi petit nonobstant face à Charles de Colnet. L’homme lui semblait sinon imposant, comme l’ogre du Petit Poucet, comme Goliath face à David. Alexandre le fixait souvent en fronçant les sourcils, davantage par curiosité que par impertinence. Il cherchait la bonté et l’humanité de ce père colossal.

Le duc leur avait bien spécifié de ne pas pénétrer sans raison dans le bureau. Néanmoins, la foule des ouvrages et la narcolepsie du précepteur familial laissaient un champ libre fort attrayant à François et Alexandre. Une fois ne faisant pas coutume, le plus jeune d’entre eux avait entrainé l’autre dans une aventure à risques. S’ils étaient pris sur le fait, on leur passerait bien plus qu’un simple savon. Pénétrant dans le lieu interdit, leurs mains juvéniles se joignirent bientôt en une succession de courtes échelles, maladroites et pourtant fructueuses. Enfin, un livre se pressa de choir en un bruit sourd et étouffé. François ne se fit pas prier de rester dans les appartements du père. Alexandre non plus. Dans leur course vers les chambres, sans doute avaient-ils rejoué le conte si malingre de l’ensorcelante Cendrillon. Un des souliers du dernier fils, par l’encaissement de fugitives foulées,  avait profité d’un instant de négligence pour demeurer au pied des bibliothèques. Pourtant, ce fut vainement que Charles parti à la recherche de son fils, enquêtant sur une piètre affaire de larcin. Lorsqu’il le découvrit enfin, l’image adoucit sa rancune et lui fit abandonner humainement tout reproche. Alexandre se cachait dans un placard entrouvert, lui procurant lumière en suffisance pour s’être plonger dans un traité d’histoire des arts sorciers.


Que sont-ils, ceux à qui l'on veut plaire ? Et pour quels profits et par quels procédés ? Comme le temps aura tôt fait de tout recouvrir, et que de choses déjà n'a-t-il pas recouvertes ! Marc-Aurèle
Ne te mets pas dans tous tes états Alexandre. Et je t'en prie mon chéri regarde-moi quand tu me parles. » Leurs yeux légèrement en amande se croisèrent en un échange pérenne. La mère et le fils partageaient de nombreux traits. Il possédait ces oreilles subtilement décollées qu’elle cachait quant à elle dans la sophistication de son chignon épais. Visage à visage, ils se faisaient allongés lorsque les mâchoires des autres de Colnet rendaient leurs mâles faciès robustes. La duchesse et son cadet se réservaient une tendre majesté.

Alexandre Édouard avait demandé à sa mère de l’écouter. La compétition qui s’engageait entre Tristan, François et lui-même sonnait à ses oreilles en succession de bourdonnements contradictoires. Le jeune homme ne s’était pas encore affirmé autrement que dans un regard perdu en contemplations du firmament. On lui disait de s’asseoir, il posait son séant. On lui disait de se taire, il se faisait muet. On lui disait d’arranger son col, il en prenait acte devant le conseiller des Grâces. Ces formalités ne l’avaient jamais agacé … jusqu’à aujourd’hui. Charles de Colnet avait, à dessein ou non, réveiller une appétence rare dans les entrailles d’Alexandre. En rentrant à Beauxbâtons, angoissé par ce nouveau monde parmi ses semblables d’âge, il ne s’attendait pas à la chute d’une épée de Damoclès sur les relations de la fratrie. Une compétition familiale anima en lui un désir plus fort encore que toutes les passions des tragédies grecques : celui d’être lui. Une seule fois, juste pour pouvoir être quelqu’un, sans être le  « frère de » ou le « fils de » ; juste pour pouvoir faire ce qui lui plaisait vraiment. Alexandre pensait désormais avec lucidité qu’il ne vivrait pas toujours sous l’influence des deux autres frangins. Obéir lui deviendrait sans doute difficile. Il avait soif d’expérience et d’erreurs de parcours. Centaines de pas après centaines, il découvrait de nouvelles ambitions. La dernière fut sa volonté d’apprendre enfin à peindre le visage de Pénélope de Colnet alors qu’elle le tenait désormais fermement dans ses bras consolateurs, apaiser ses fiévreuses angoisses.


Pourquoi déclamer contre les passions ? Ne sont elles pas la seule belles choses qu'il y ait sur la terre, la source de l'héroïsme, de l'enthousiasme, de la poésie, de la musique, des arts, de tout enfin ? Gustave Flaubert
Je n’ai jamais compris d’où lui venait cette affection pour les choses futiles Pénélope. » Charles de Colnet observait le plus jeune de ses fils par la fenêtre de la maison familiale. Son esprit bureaucrate ne pouvait approcher la beauté d’une rose aussi purement que le faisait Alexandre. L’épouse haussa à peine les épaules, juste assez pour faire voleter brièvement son châle de mousseline et pour balayer une remarque qui gâchait l’attitude charmante de son petit.

Au jardin, la main gauche d’Alexandre caressait avec préciosité les pétales ivoires d’un rosier taillé. Son regard absent se perdait facilement dans les méandres floraux. Quel accomplissement merveilleux que l’œuvre de la nature. Passer à côté de tout cela sans daigner y prêter un regard aurait été criminel. Son odorat captait les fragrances délicates dans la brise tiède du matin. Il aurait été inconscient de penser un seul instant que le poids du regard parental, au travers de la vitre, passait inaperçu. Le cadet savait qu’il était observé, comme toujours. Il resterait tout sa vie le plus petit des frères de Colnet, le plus sensible aussi, le plus faible pouvant-on aussi ouïr. Ô bien entendu, il n’avait rien d’un paladin ni d’un indocile. Il n’avait pas la carrure pour suivre une voie mordante de politique, ni les capacités physiques pour supporter une existence de duels épiques. C’était pour cela que son parcours scolaire embrassait avec humilité les profondeurs stoïques des arts.


Si le ciel en naissant ne m'a fait grand seigneur, il m'a fait le coeur ferme et sensible à l'honneur, et je suis homme à rendre un jour ce qu'on me prête. Pierre Corneille
Je n’arrive pas encore à comprendre pourquoi tu aimes la chasse ! Franchement, Alexandre, pas toi ! » Le dernier des de Colnet adressa un sourire taquin à Tristan alors qu’il ajustait son pantalon de monte avant de chausser ses bottes. Il ne trouvait pas cela incompréhensible de son point de vue. Il fallait pourtant avoue que cerner Alexandre était une tâche herculéenne. Il vivait dans son monde et même lorsqu’il souriait, on devinait dans ses yeux espiègles que son esprit vagabondait déjà dans d’autres royaumes.

Bellement transmué dirait-on de lui alors que le jeune homme s’élançait sur un superbe lipizzan d’albâtre ; toutes dents dehors dans des éclats joyeux. Alexandre de Colnet sacralisait le sport sanguin de la noblesse : la chasse. La tradition avait son importance, non loin de l’imaginaire, du rêve, incarnation du mythe romantique français. Tristan condamnait cet exercice ancestral. Ce n’était pas le cas de François. Bien qu’il soit discret, le cadet se trouvait quelques points d’accord avec ses ainés, l’un comme l’autre. La poursuite du licheur, cette espèce de cochon démoniaque, liait les deux derniers de la famille de Colnet sur un terrain très peu emprunté par Alexandre. La compétition et le sport ne jouissaient pas de prestige à ses yeux à l’exception de la chasse et de l’escrime. Pourtant, perché sur son cheval, il ne se privait pas de provoquer des courses improvisées qu’il gagnait souvent. François et ses beagles représentaient une puissance carnassière pour les proies mais Alexandre possédait un cheval rapide. De plus, le jeune homme ne pesait pas bien lourd sur l’échine du lipizzan aquitain. Il est vrai que la robustesse ne siégeait pas sur le trône de ses qualités. Il avait toujours eu ce physique effacé, moins délicieux que celui de ses frères. Il relevait du réalisme d’Edgar Degas plutôt que de la superbe des statues antiques. Cela ne l’empêchait pas, en cas de chute de François, d’accourir pour se soucier de sa santé. Cela arrivait souvent, ils se jouaient des tours fraternels qui finissaient souvent par des blessures médiocres, un sursaut de culpabilité et une bourrade chaleureuse. Bien que l’annonce du paternel eût brisé quelque chose dans leurs relations, Alexandre ne cessait de se préoccuper des autres, encourager par l’angélisme de son tempérament.


_________________



XLIII. Est-ce que le soleil s'arroge le droit de tenir le rôle de la pluie ? Asclépios, celui de la Déesse des fruits ? Que dire de chacun des astres ? Ne sont-ils pas différents, tout en collaborant à la même œuvre ? Marc Aurèle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 435
❝ AUTRES VISAGES : Maxence
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1323
❝ MIROIR : Iwan Rheon
❝ CREDITS : Sweet Disaster
❝ DIALOGUES : midnightblue
❝ ÂGE : 29 ans
❝ STATUT SOCIAL : héritier du comté de Corse
❝ OCCUPATION : professeur de Prévention contre la magie noire


Bienvenuuue, j'ai hâte de lire ta fiche, j'aime déjà ce petit de Colnet et Pierre Niney est un super choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 38
❝ AUTRES VISAGES : /
❝ CÔTE DE POPULARITE : 872
❝ MIROIR : Niclas Gillis.
❝ CREDITS : moi, coucou.
❝ DIALOGUES : black.
❝ ÂGE : vingt-cinq ans.
❝ STATUT SOCIAL : Héritier du comté de la Meuse, membre de la Petite Noblesse. Se verrait bien futur roi, au minimum.
❝ OCCUPATION : En dernière année d'études à l'académie Beauxbâtons, membre de l'écrin Rubissan en parcours social et politique. Membre actif du club de duel.


PIERRE

_________________

Avant notre heure hurle la trace
De toi, de moi, de ceux qui passent
Avant la peur, avant la casse
Et comme je vois nos vies qui tracent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 56
❝ CÔTE DE POPULARITE : 904
❝ MIROIR : maria valverde.
❝ CREDITS : shiya.
❝ ÂGE : vingt-cinq ans.
❝ STATUT SOCIAL : petite noblesse, comtesse du lyonnais.
❝ OCCUPATION : deuxième année de GRAMMES en mystère de la magie, options étude d'une culture magique et fantômologie. stagiaire au ministère des ombres. contributrice pour lefantômologue.com.


ce choix d'avatar bordel
bienvenue, j'aime déjà beaucoup ce début de fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 330
❝ AUTRES VISAGES : Ma schizophrénie
❖ Cassian Noirclère. l'arrogance de la noblesse.
❖ Calixte de Rosemonde. le jeune musicien sourd, perturbé par ses visions.
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1206
❝ MIROIR : Harvey Newton Haydon
❝ CREDITS : ©SWEET DISASTER
❝ DIALOGUES : #steelblue
❝ ÂGE : Vingt-huit ans
❝ STATUT SOCIAL : Roturier & hybride (demi-vélan)
❝ OCCUPATION : Psychomage & opportuniste qui aime séduire pour obtenir ce qu'il désire


Bienvenue sur AA brille
J'aime beaucoup tes goûts en matière d'ava tu sais
Bon courage pour ta fiche

_________________

The monster's running wild inside of me
 
Prisonniers de l'abîme ☆  De mille saveurs une seule me touche, lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte, lorsque ton ombre passe ma porte × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1188
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.


NINEY :gaah: :gaah: quel choix d'avatar divin et original
bienvenue et bon courage pour la suite de la fiche

_________________



as-tu la vie sauve? ton cœur se repose et j’ai ma réponse. les sirènes toute ta vie éperdues, rescapées des fauves jusqu’aux ecchymoses qui tuent. sais-tu de quelle savane venaient les éléphants dans tes veines ? sais-tu quelle caravelle passait avec le vent sur tes plaines ? avant ce soir, avant ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gentillesse est NOBLESSE de l’intelligence.
avatar
❝ HIBOUX : 39
❝ CÔTE DE POPULARITE : 884
❝ MIROIR : Grant Gustin.
❝ CREDITS : blakes.
❝ ÂGE : vingt ans.
❝ STATUT SOCIAL : haute-noblesse.
❝ OCCUPATION : étudiant (écrin améthyste).


Merci pour vos messages. C'est trop gentil !

_________________



XLIII. Est-ce que le soleil s'arroge le droit de tenir le rôle de la pluie ? Asclépios, celui de la Déesse des fruits ? Que dire de chacun des astres ? Ne sont-ils pas différents, tout en collaborant à la même œuvre ? Marc Aurèle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 89
❝ AUTRES VISAGES : agathe + (présentationmalletelinsta)
❝ CÔTE DE POPULARITE : 936
❝ MIROIR : marie avgeropoulos.
❝ CREDITS : shiya (avatar) & red.balloon (sign).
❝ DIALOGUES : #5F9EA0
❝ ÂGE : vingt-deux ans.
❝ STATUT SOCIAL : roturière.
❝ OCCUPATION : rubissan, première année de gramme en maîtrise de la magie, membre des compagnons, batteuse des diamant, vendeuse au balai qui rit.


Bienvenue sur AA !
Je ne connaissais pas ton vava, mais je le trouve chou. :hehe:
Bon courage pour ta fiche.

_________________


don't need no permission
made my decision to test my limits, 'cause it's my business. god as my witness. start what I finished, don't need no hold up ◊ RED.BALLOON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
You don't mess with LOVE, you mess with the TRUTH.
avatar
❝ HIBOUX : 1142
❝ AUTRES VISAGES : Valentine de Boisbleau
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2252
❝ MIROIR : Leighton Meester.
❝ CREDITS : Everdeen, Tumblr, Wild Hunger.
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : Vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : Petite Noblesse (héritière du Comté d'Anjou).
❝ OCCUPATION : Beauxbâtons, en huitième année. Parcours social et politique. Comice Rubissane et membre du Cercle de la Rosière.


BIENVENUUE I love you
Niney est top

_________________

even angels have their demons.
I had made every single mistake that you could ever possibly make. I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain. I knew what I wanted; I went in and got it. Did all the things that you said that I wouldn't. I told you that I would never be forgotten and all in spite of you. And I'm still breathing, I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 634
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1522
❝ MIROIR : gemma arterton
❝ CREDITS : gentleheart.
❝ ÂGE : vingt-sept ans
❝ STATUT SOCIAL : enfant d'une infidélité, elle ne peut prétendre à la noblesse de son père et se mêle ainsi à la plèbe, roturière, comme sa mère.
❝ OCCUPATION : actrice au mélusine et alchimiste à son propre compte


le petit de colnet
bienvenue parmi nous bon courage pour la suite de ta fiche

_________________


- Got a hurricane at the back of her throat. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 537
❝ AUTRES VISAGES : emma rosier
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1775
❝ MIROIR : sam claflin.
❝ CREDITS : pevensie. (avatar) tumblr. (gifs)
❝ DIALOGUES : darkseagreen
❝ ÂGE : vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : noble, fils de duc, aspirant à succéder son père à la tête du duché.
❝ OCCUPATION : neuvième année, écrin de jade, cursus social et politique.


POUAH je suis vraiment ravie de voir le dernier lil bro débarquer j'aime beaucoup le début de ta fiche, ta plume est superbe Bienvenue et si tu as des questions n'hésite pas I love you

_________________

yesterday, all my troubles seemed so far away ✻ now it looks as though they're here to stay. suddenly i'm not half the man i used to be, there's a shadow hanging over me. oh, yesterday came suddenly.
(the beatles - yesterday)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gentillesse est NOBLESSE de l’intelligence.
avatar
❝ HIBOUX : 39
❝ CÔTE DE POPULARITE : 884
❝ MIROIR : Grant Gustin.
❝ CREDITS : blakes.
❝ ÂGE : vingt ans.
❝ STATUT SOCIAL : haute-noblesse.
❝ OCCUPATION : étudiant (écrin améthyste).


Merci encore à tous pour vos messages de bienvenue !

Pour les amoureux de Pierre Niney, je suis désolé de vous faire des infidélités en portant sur un autre choix. Aquitaine oblige, je préfère changer de faciès (et pour révéler à la face du monde la tendance fan girl de Grant Gustin de Tristan !) :D

_________________



XLIII. Est-ce que le soleil s'arroge le droit de tenir le rôle de la pluie ? Asclépios, celui de la Déesse des fruits ? Que dire de chacun des astres ? Ne sont-ils pas différents, tout en collaborant à la même œuvre ? Marc Aurèle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 95
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1009
❝ MIROIR : Clément Chabernaud
❝ CREDITS : NEPTUNIUM 237
❝ ÂGE : 22 ans
❝ STATUT SOCIAL : Haute Noblesse
❝ OCCUPATION : Saphiroy, septième année, parcours social et politique, option droit magique. Membre du club de duel. Serveur à mi-temps.


FLASH !  
Moi, j'laime bien Grant Et sa bouille va super bien au petit Colnet !
J'aime ce que tu fais d'Alexandre et j'ai bien hâte de le découvrir en rp !

Bienvenue ! :ptikeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 627
❝ AUTRES VISAGES : ( alice desclève, ESTP, famille royale ) ; fiche de liens juliette
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1887
❝ MIROIR : holland roden.
❝ CREDITS : (c) hepburns
❝ ÂGE : vingt deux ans.
❝ STATUT SOCIAL : noble (duchesse).
❝ OCCUPATION : étudiante rubissan, parcours littérature & art magique.


WOUAAAAAAAAAAAAAAAAHOU GRANT :hehe: (oo) & excellente fiche je laisse Tristan te valider I love you
Bienvenue parmi nous :jule:

_________________

  

I feel alive and the world it's turning inside out yeah, I'm floating around in ecstasy. I'm a shooting star leaping through the skies, like a tiger defying the laws of gravity. Two hundred degrees, I'm traveling at the speed of light, I'm a rocket ship on my way to Mars on a collision course, I am a satellite I'm out of control ! I am a sex machine ready to reload like an atom bomb about to oh oh oh oh explode, don't stop me now queen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ HIBOUX : 355
❝ AUTRES VISAGES : Isis de Monteynard
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1262
❝ MIROIR : Gaia Weiss
❝ CREDITS : Liquorice wand (c)
❝ DIALOGUES : #993366
❝ ÂGE : 21 ans
❝ STATUT SOCIAL : Haute noblesse
❝ OCCUPATION : Quidditch


GRAAAAAAAAAA(...)AAAANT :woot: brille
Ayé, je suis au bord de l'évanouissement. Parce que BORDEL, jolem. Mais genre, TROP.

Bienvenue, et surtout, j'exige un lien :dream: :dent:

_________________


I remember tears streaming down your face
When I said, I'll never let you go, When all those shadows almost
killed your light. I remember you said, Don't leave me here alone
But all that's dead and gone and passed tonight. safe&sound
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
❝ HIBOUX : 537
❝ AUTRES VISAGES : emma rosier
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1775
❝ MIROIR : sam claflin.
❝ CREDITS : pevensie. (avatar) tumblr. (gifs)
❝ DIALOGUES : darkseagreen
❝ ÂGE : vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : noble, fils de duc, aspirant à succéder son père à la tête du duché.
❝ OCCUPATION : neuvième année, écrin de jade, cursus social et politique.


Félicitations & bienvenue

bon, je vais pas mentir : j'avais déjà dévoré l'histoire ta fiche est perfecto, je trouve que tu as très bien cerné Alexandre et j'ai hâte qu'on puisse rp entre frangins :jule: (oké comment je suis grillée avec Grant maintenant Laughing ) bref, bon jeu parmi nous ! I love youLa répartition ;
Merveille d’ingéniosité signée de la baguette de Nicolas Flamel, la Fontaine captive l’attention des étudiants qui l’encerclent. De son fond parsemé de mille pierres chatoyantes aux miroitements nacrés de l'eau qui y ondoient sans discontinuer, elle est somptueusement imprégnée de la féérie, la beauté de Beauxbâtons, glorieuse Académie dont on t’a longuement vanté les mérites. Les pierres elles-mêmes, tu le sais, n’ont rien d’anodin : elles sont envoûtées, vouées à accompagner tout au long de leur scolarité les élèves auxquels elles reviendront de droit — de la cérémonie de leur répartition à l’obtention de leur ultime diplôme.
Dans un silence religieux, attentifs aux indications des enseignants, les adolescents observent ton avancée et, d’un pas assuré, tu te soumets à la magie de l'exquise Fontaine. C’est une sensation étrange : l’eau se reflète sur tes traits, elle te sonde, discerne ta personnalité. Au terme d’un moment de méditation, l’une des pierres se détache de ses consœurs et jaillit à la surface. Elle est tienne, symbole de l’écrin auquel tu appartiens désormais : Améthysse. Tu n’as pas le temps de te pencher pour la saisir : sous tes yeux ébahis, l'esprit ancestral de la Fontaine se matérialise. Tu n’en distingues que la fine main, féminine, translucide et faite d'eau, qui te rejoint paume ouverte pour t’offrir sa pierre.

Te voilà officiellement élève à Beauxbâtons.

Et ensuite ?
Félicitations, tu as passé l'épreuve de la présentation avec brio ! Il est temps à présent de penser à quelques points essentiels : il te faut passer par la case fiche de relations [ portoloin ] et, bien sûr, vérifier que ton personnage est correctement répertorié dans les différents registres du forum. Tu peux également nous faire part de tes recherches [ portoloin ] et de tes [ scénario ]. En dehors du rp, tu appartiens désormais à l'équipe sombral : pour pimenter l'ambiance, rien de tel qu'un petit jeu de compétition, rapportez le plus de points à votre équipe afin de profiter de petites surprises, plus d'informations par ici [ portoloin ]. Pour finir, n'hésite pas à profiter des actualités et de la technomagie [ portloin] mise à ta disposition.

En cas de besoin, le staff se tient à ta disposition. Amuse-toi bien !

_________________

yesterday, all my troubles seemed so far away ✻ now it looks as though they're here to stay. suddenly i'm not half the man i used to be, there's a shadow hanging over me. oh, yesterday came suddenly.
(the beatles - yesterday)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Alexandre — Cette manière pour la conduite. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Union enneigée, Union pour l'éternité
» Pourquoi une tour Eiffel ?
» Ranger un jour, scout toujours ! [Mission TopDresseur]
» Parce que de cette manière, le trio est complet. 8)
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Gestion des Personnages :: Le carrosse volant :: A dos d'abraxan-