AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Aquila Non Capit Muscas

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
François De Colnet
François De Colnet
❝ HIBOUX : 49
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1326
❝ MIROIR : Douglas Booth
❝ CREDITS : Forevertry
❝ ÂGE : 21 ans
❝ STATUT SOCIAL : noble, fils de duc, prétendant au duché d'Aquitaine.

Aquila Non Capit Muscas  Empty
MessageSujet: Aquila Non Capit Muscas    Aquila Non Capit Muscas  EmptyMer 4 Mai - 21:14

François Edgar De Colnet
"Ultima Ratio Regum"
Carte d'identité NOM, PRÉNOM(S) • De Colnet, nous dirigeons le duché d'Aquitaine depuis des générations mais, malgré notre puissance et notre renommée nous sommes le soutien le plus fidèle de la royauté Française, le verbe de notre roi est ordre à nos oreilles. François, oui le même prénom que François 1er  ou encore celui de Rabelais, père a toujours voulu qu’un de ses fils porte le prénom de son auteur préféré, mère quant à elle opta pour Edgar mais, celui-ci n’est réservé qu’à une seule et unique personne, si François à été décidé par mon père, Edgar me vient de mère et seulement elle à le droit de m'appeler ainsi.
AGE, NAISSANCE •21 ans. Je suis né un cinq Août, au cours d’une de ces longues et harassantes journées d’été que le sud-ouest peut offrir, dans la clinique la plus renommée de Bordeaux.
NATIONALITÉ • Français.
ASCENDANCE • Humain. Aucun hybride n’a jamais et ne souillera jamais les veines d’un De Colnet.
TITRE • Noble, ma famille dirige le duché d'Aquitaine depuis des générations et dont la succession vient d'être chamboulée par mon très cher père.
ANNÉE D’ÉTUDE ET CURSUS • 2ème Année de DIADEMS en maîtrise de la magie, malgré l'insistance de mon père pour que j'embrasse la même voie que mon aîné car, selon lui le social/politique semble plus propice pour la direction d'un duché, ceux à quoi je lui répondis que le duché revenait de plein droit à Tristan.
JOB ETUDIANT • Je n'ai pas vraiment besoin de travailler pour me payer quoique ce soit.
RESPONSABILITÉS, ACTIVITÉS PARASCOLAIRES • Club De Duel : une de mes grandes passions, peut-être ma plus grande passion à vrai dire. Depuis mes six ans on m’a enseigné à me battre en duel, mon précepteur de l'époque décelant en moi un talent analytique et des réflexes prometteurs pour un enfant de mon âge.
Club de Chasse :  Au contraire de mon frère Tristan, je raffole de la chasse, le plein air, l'excitation de la traque et surtout l'ivresse de la victoire une fois le trophée empoché. C'est une activité que je pratique durant les vacances, les forêts du duché se prêtant bien à cette exercice et il n'est pas rare de me voir partir deux ou trois jours avec pour seul compagnie ma harde de beagle.  
ECRIN • choix 1 : Saphiroy. L'écrin de Saphir, noble bleu comme son sang. Si son charme n'a d'égal que son élégance, on ne peut pas renier le fait qu'il soit également l'un des plus intelligents de son année. Un De Colnet se doit de frôler cette perfection que ses compères lui envient. Il sait aussi bien quand ça l'arrange tourner les histoires à son avantage, et on n'ose pas le contredire, Vrai ou faux, c'est un mystère. Enfin, pour se plonger dans nombre de coup fourrés, il est impossible de séparer le nom de François De Colnet à celui de la ruse. 
PATRONUS • Un Beagle
GROUPE • Haute Noblesse.
Le protocole Enfant, il fût le plus remuant de la fratrie, toujours à l’affût de la moindre occasion pour filer à l’anglaise . Après tout pourquoi rester enfermé à apprendre la bienséance alors qu’on peut courir avec la harde de chien de son père et s’amuser avec les autres enfants de son âge ? Rien, ni personne, ne semblait pouvoir canaliser François mais, l’innocence de l’enfance toucha à sa fin lorsque son sixième anniversaire sonna. Le changement fût si radical qu’il surprit François au plus haut point, fini l'amusement et place à l'éducation, rapidement il devint l'homme qu'il est aujourd'hui. La lueur de malice enfantine ne quitta jamais son regard, comme un vestige de l'enfant qu'il fût, en lieu et place de l'air innocent qu'il arborait plus jeune se tient un air provocateur et arrogant. Fourbe, intelligent, le cadet de la famille De Colnet ne laisse personne indifférent, en bien comme en mal, et si généralement on le prend pour un froussard, la réalité est tout autre, le garçon est prudent à l'extrême, tout doit absolument être planifié comme il l'entend et comme il le désire. Ce cocktail détonnant n'est au service que d'une seule et unique chose : une ambition qui semble sans limite.

Les notes de la duchesse Pugnace, Opportuniste,  Loyal, Fier, Charmant, Fourbe, Intelligent, Ambitieux, Rusé, Mesquin, Blagueur, Manipulateur, Patient, Hypocrite, Réfléchi, Nonchalant. #1 Ne supporte pas qu'on lui donne des ordres, monsieur est un De Colnet et de ce fait seule la famille royale a le privilège de son obéissance  • #2 Stoïque : Durant son adolescence, le cadet des De Colnet s'est penché sur de nombreux ouvrages de philosophie et notamment Cicéron ou encore Marc Aurèle  • #3 Très gourmand, ses poches sont généralement remplies de friandises diverses et variées • #4 Blessure n°1 s'est fracturé le poignet lors d'un match de Quidditch étant jeune • #5 Déteste le Quidditch depuis cet incident • Se complaît dans la solitude  • #6 Adore glisser des ingrédients pris au hasard dans les chaudrons de ses voisins • N'a jamais été battu en duel depuis son entrée à Beauxbatons • #7 Aime ses frères par dessus tout, même s'il feint le contraire • #8 Collectionneur: Semble développer une étrange attirance pour les montres depuis qu'il a obtenu celle de son père lors d'un pari  • #9 Blessure n°2: A servi de coussin d'atterrissage pour Hélène De Savignac, résultat un nez fracturé, un. • #10 : Persiste à appeler l'héritière De Savignac Gabrielle • #11 Allergique au foin, confirmé lors de sa première rencontre avec son/sa meilleur/e ami/e. •  #12 Phobique des Chouettes • #13 Ne semble pas être capable d'entretenir de relations amoureuses durables, Hélène se chargeant d’évincer ses rivales potentielles.
L'écrivain anonyme PSEUDO / PRÉNOM • Dixit. ÂGE • 25 ans. PRÉSENCE • 5/ 7 jours. COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM • En Farfouillant sur FA. COMMENTAIRE(S) •j'ai des cookies, je suis gentil ! AVATAR • Douglas Booth. CREDITS • Opale Essence. MOT DE LA FIN • écrire ici.
Revenir en haut Aller en bas
François De Colnet
François De Colnet
❝ HIBOUX : 49
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1326
❝ MIROIR : Douglas Booth
❝ CREDITS : Forevertry
❝ ÂGE : 21 ans
❝ STATUT SOCIAL : noble, fils de duc, prétendant au duché d'Aquitaine.

Aquila Non Capit Muscas  Empty

Les allégories princières "Le principal ennemi de l'amitié, ce n'est pas l'amour. C'est l'ambition"

Aquila Non Capit Muscas  Tumblr_inline_nfev89oux91shrdax

Je revins à moi, le corps tendu en son entier tandis que la pointe de mon fleuret venait de toucher mon adversaire en plein thorax. Oui, le duel était quelque chose d'inné en moi, je m'abandonnai facilement à mes instincts lors de mes confrontations, oubliant tout jusqu'à ma propre existence. Je revins en position de salut et mit fin à ce duel de trois gestes de fleuret que mon adversaire imita, j'entendais vaguement des gens applaudir autour de moi, trois matchs, trois victoires, cela me paraissait presque trop simple, certains de mes adversaires n'avaient jamais pratiqué un duel avant leur arrivée à Beauxbâtons et cela venait entacher mes victoires, ce goût amer d'une victoire facile.

- Bien joué !

- Vraiment ? Ne te joue pas de moi Nicolas, c'était son premier duel.

- Et ? Nous savons tous les deux que même si c'était son centième duel tu aurais triomphé, tu n'acceptes pas les victoires faciles, c'est un de tes défauts

- « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire »

- Ah et revoilà Racine, tu ne changeras décidément jamais


J'enlevais mon casque, ébouriffant mes cheveux d'ordinaire si bien coiffés et me saisis d'une gourde d'eau, j'avais soif mais, pas une soif que l'eau pouvait étancher, je cherchais un adversaire plus fort, tellement plus fort que sa défaite stupéfierait le reste des étudiants. On m'avait presque ignoré depuis mon arrivée à l'Académie, ici il n'y en avait que pour mon frère et s'il y avait bien une chose que je détestais par-dessus tout c'était bien qu'on m'ignore. J'embrassais la salle du regard, mes yeux balayant rapidement mes probables adversaires, les jugeant avec précision, analysant ceux ayant le plus de potentiels, je cachais à peine ma déception en soupirant. Des éclats de voix attirèrent rapidement l'attention de toute la salle, un garçon et une fille, visiblement il était question d'un livre que le garçon avait piqué à la demoiselle.

- Et bien elle est dans de beaux draps celle-là.

Je ne pouvais qu'approuver mon ami, le garçon devait facilement faire dans le mètre quatre-vingt dix et semblait éprouvé un malin plaisir à tourmenter les autres, sûrement un noble de haute lignée, ses vêtements hors de prix semblait être un bon indicateur. Le bruit d'une baffe retentit dans toute la salle, certaines personnes semblaient choqués, d'autres pouffaient de rire dans leurs coins en pointant le garçon du doigt mais, la menace qui en suivit sonna comme un choc pour mon ami et moi.

- De Savignac c'est bien ce qu'il vient de dire? C'est pas un... François attend.

Je m'étais élancé vers les deux protagonistes et m'interposa entre eux. Le grand blond me fixa avec une lueur mauvaise dans le regard, cela ne me ressemblait pas d'intervenir sans réfléchir, d'habitude j'agissais avec plus de prudence.

- Comme c'est mignon, il vient défendre sa petite copine.

Je devais au bas mots mesurer une bonne tête de moins que lui, une querelle physique ne serait nullement à mon avantage peut-être qu'en éclaircissant pacifiquement la situation nous pourrions trouver un compromis. Compromis qui me sembla bien loin quand mon interlocuteur me bouscula, rien de grave mais, je n'appréciais pas tellement son geste.

- Je suis de bonne humeur aujourd'hui alors saches que je pardonne ce que tu viens de faire...

- J'ai pas besoin de ton pardon morveux sais-tu qui je suis ?

- Sans aucun doute un riche héritier, au vu de tes vêtements et de ton langage corporel mais, tu n'es pas français sinon tu ne serais jamais allé à mon encontre à moins que tu aies des tendances suicidaires ce dont je doute fortement.

- Qui que tu sois, tiens ta copine en laisse ou elle risque de s'attirer des ennuis si tu vois ce que je veux dire.


Il venait de menacer un de mes sujets et cela par deux fois, mon regard se fit plus dur, la lueur de malice avait complètement disparu au profit d'un froid glacial, l'atmosphère sembla beaucoup plus pesante. La salle gloussai, je me tournais vers eux et d'un geste de ma main je les fis tous taire, plus aucun bruit, plus aucun geste, tous semblaient figés.

- Je pense que tu commences à réaliser que je ne suis pas n'importe qui …

Je commençais à tourner lentement autour de lui, un air de défi plaqué sur mon visage, attendant le moindre nouveau dérapage pour exiger une réparation.

- Que tu me bouscules passe encore...que tu me tutoies et me parle familièrement comme si j'étais l'un de tes caniches passe encore... que tu menaces une fois un de mes sujets, passe encore … mais, je suis arrivé au bout de ma patience.

Je continuais de tourner autour de lui, essayant de croiser son regard devenu fuyant depuis qu'il avait senti que je n'étais pas le genre de personne à menacer.

- Décortiquons un petit peu ce clown qui pense pouvoir m'impressionner avec sa carrure de Superman, tant d'heure de musculation pour oublier ce léger complexe qui tourne autour de ton entre jambe, vous savez bien ce qu'on dit une grosse carrure cache souvent un petit oiseau tout mignon... Alohomora!

Ma baguette était pointée sur le pantalon de mon adversaire et le sort eu tôt fait de faire son œuvre, tous les boutons sautèrent un à un, déshabillant entièrement le grand blond ce qui eut pour effet de déclencher l'ire de toute l'assemblée, sans un mot je chuchotais à son oreille.

- Je suis François De Colnet et ne menace plus jamais un de mes vassaux, suis-je bien clair ?

Ayant fini avec mon adversaire, je fis un signe à Nicolas et à cette fille de me suivre, nous sortions de la salle qui était devenu bien caquetante en si peu de temps, à défaut de duel épique je me contenterais d'une remise en place en bonne et due forme d'une brute épaisse. S'en sortir seule? J'en doutais fortement, mais laissons lui croire cela, j'imaginais rapidement la suite des événements si nous n'étions pas intervenus et cela me fit rire.

- Bien sûr que tu avais besoin de mon aide De Savignac mais, à l'avenir évite de foncer tête baissée.

Je farfouillais dans mon sac et en sortis une chocogrenouille, personne à l'horizon, je fis preuve d'un excès de moi-même en gobant la friandise en entier, ce qui arracha un large sourire à Nicolas, lui savait qu'en ce moment je ne portais pas de masque, que j'étais moi, tout simplement. Mes sujets prenaient des libertés en ce moment, le monde marchait sur la tête visiblement.

- T'as vu elle manque pas de toupet la gamine, il t'a fallut combien de temps à toi pour me tutoyer ? trois, quatre ans non ?

Elle avait sous-entendu que nous nous connaissions et pourtant son visage m'était inconnu, si on enlevait les traits propres à sa famille évidemment, une fille chez les De Savignac m'aurait forcement interpellé et le seul héritier de leur famille connu était Gabriel. Nom qui s'avérait mixte maintenant que j'y pensais mais, hors de question pour moi de me laisser berner aussi facilement, il me fallait des preuves pour me convaincre de son identité.

- Le seul De Savignac que je connaisse se nomme Gabriel et je n'ai strictement aucun souvenir de toi.

Nicolas fît un imperceptible geste vers sa baguette, je l'arrêtais d'un regard, j'étais curieux de savoir qui se cachait derrière cette fille et, même si son histoire semblait suivre mes suspicions, je voulais en avoir le cœur net et me stoppa. J'attrapais doucement ses cheveux, sans autres formes de procès, je ne lui laissais même pas le temps de râler ou de se débattre, je mimais une coiffure courte et reconnus immédiatement celui enfin celle avec qui j'avais partagé mon enfance.

- Oh et moi qui te pensais mort euh morte du coup, tu aurais au moins pu envoyer un hibou. Et sache que nous n'urinions pas dans cette foutue rivière, nous cherchions à savoir si l'eau finirait par se teinter.

Moi de mauvaise foi ? Jamais, elle remettait un peu d'ordre à sa robe et à ses cheveux, me reprochant à son tour de ne pas avoir envoyé de hiboux, pourquoi l'aurais-je fais ? Elle m'avait cassé le nez hors de question de présenter mes excuses ou de montrer quelque forme d'inquiétude à son égard, j'avais un minimum de fierté pour ne pas m'aplatir devant mes sujets. Non, pas grand chose n'avait changé, hormis les années qui nous avaient marquées l'un comme l'autre, une paire de seins en plus ne changeraient pas grand-chose.

- A tout à l'heure Gabriel-le.

J'insistais bien sûr la féminisation de son prénom avec un large sourire plaqué sur le visage et cette lueur malicieuse qu'arborait la plupart du temps mes yeux.

- Tu ignorais vraiment que le Comte De Savignac n'avait qu'une héritière? Je pensais que tu connaissais mieux tes vassaux que ça...

- Toi non plus tu ne changeras jamais, tu ne sais toujours pas te taire quand il le faut.

"L'alcool, il y a deux versions. Soit c'est un ennemi qui te veut du bien mais qui te fait du mal, soit c'est un ami qui te veut du mal, mais qui te fait du bien."

Aquila Non Capit Muscas  Tumblr_inline_nfev8czrb11shrdax

Des glaçons, c'était ce qu'il me manquait actuellement, des glaçons pour refroidir ce breuvage infâme qui m'avait tenu compagnie toute la soirée. Je regardais le dernier morceau de glace se dissoudre petit à petit dans mon verre de Fire Ambrosia, j'avais tourné à cette boisson toute la soirée, ignorant les prétendantes que mes parents avaient invités, espérant sans doute pouvoir caser leurs fils restant avec d'autres héritières, comme ce fut le cas avec Tristan. La porte de la bibliothèque s'ouvrit, attirant par la même occasion mon attention plus ou moins présente, mon plus jeune frère m'observa avec un air légèrement amusé, oui j'étais bourré et cela l'avait toujours amusé de me voir ainsi, dans ces moments de faiblesses que je m'imposais, il retrouvait un peu le grand-frère que j'avais été.

- Ta politesse et ta courtoisie ont impressionné nos invitées … peut-être que cela est dût au fait que tu as quitté la réception plus rapidement qu'un de tes beagles ayant flairé un lapin ?

Sa comparaison m'arracha un rire étouffé, Alexandre avait toujours eu le mot pour me faire rire, il referma la porte et se dirigea vers le bar, les tintements de la glace contre le verre me confirma qu'il se versa une grande lampée de Fire Ambrosia avant de s'étaler de tout son long sur un des canapés en cuir de la bibliothèque. Il leva son verre en signe de toast, une expression joyeuse sur le visage, une expression fausse, depuis l'annonce du remaniement de la succession nous avions cessé d'être nous-même en présence de notre famille, jouant le jeu que l'on voulait qu'on joue.

- A notre cher père et ses idées géniales! Pourquoi as-tu vidé cette malle par ailleurs ?

Je levai mon toast aussi, son idée de bal était particulièrement mal tombée au vu de la situation qu'il avait crée, enfin que nos parents avaient crée, je doutais que mère n'est pas eu son mot à dire la-dedans. Je regardais l'ensemble de livres échoués sur le sol, la malle m'avait semblé bien plus confortables que nos canapés, l'idée me semblait cool mais, après deux heures passées dedans je commençai à ressentir quelques douleurs dorsales.

- Les canapés sont trop mous … j'avais l'impression de me faire avaler, tu penses vraiment que père est le seul à diriger notre maison ?

Alexandre se redressa si vite qu'il me donna presque le tournis, il me fixait avec une lueur d'incompréhension, j'en pouffais de rire, aucun de mes deux frères ne semblaient reconnaître la main de mère quand elle œuvrait, père n'aurait jamais pu prendre une telle décision sans l'aval de sa femme, là où tout le monde voyait une tentative pour mon père de me placer à la tête du duché, je voyais un mouvement de mère pour m'en écarter.

- Pourquoi mère ferait-elle cela ? Avec une succession remaniée tu es clairement un des favoris pour prendre la tête du duché …

Son ton transpirait le dégoût, tout comme chaque pore de sa peau et je ne pouvais pas vraiment lui reprocher, il avait toujours été le plus effacé d'entre nous, reniant ce qu'il était pour essayer de nous ressembler. Personne ne mettrait jamais une pièce sur lui, à trop vouloir être un autre, il perdait petit à petit cette course.

- Mère me connaît mieux que quiconque … Elle seule sait très bien ce qui se passerait si cette succession n'avait pas été remaniée … Elle sait, elle a toujours su.

- Tu es ivre, même tes propos sont confus.


Oui, je devais sans doute l'être mais, pas au point de raconter n'importe quoi, je savais parfaitement déceler un complot, vu le nombre incalculable de coup fourré que j'avais exercé à l'Académie.

- Vraiment petit frère? Pourtant, toute cette farce est limpide, si Tristan avait été nommé Duc sans précédents affrontements entre nous, combien de temps avant que l'ambition dévorante qui me consume ne se tourne vers le duché?

Je me mis à rire discrètement, la tête de mon frère se décomposant au fur et à mesure de ma tirade, oui, mère savait très bien que je sois au moins aussi ambitieux que père et elle savait tout autant que si je perdais l'affrontement dans les règles de l'art, je n'essayerais plus jamais de contester le titre, après tout, j'étais bien trop fier pour cela. Je lançais mon verre dans les flammes ronronnantes de la cheminée, les faisant grandir d'un coup avec le liquide alcoolisé, sans un mot je me redressais et fit face à Alexandre.

- Mais, tu as bien raison sur un point, mon frère, je suis ivre !

Mon rire se répercuta une fois de plus entre les rayons de la bibliothèque, je sortais tant bien que mal de cette foutue malle, m'étirant allègrement pour chasser les douleurs que mon corps m'infligeait. Lentement, je m'approchais de mon frère, le doute ayant pris possession de ses yeux, ses pensées devaient être confuses à un point inimaginable, lui qui avait toujours idolâtré mère, se retrouvait à présent face à une pensée qui lui semblait hautement probable. J'attrapais doucement ses épaules et lui fit redresser la tête, le fixant droit dans les yeux.

- Je ne suis pas le favori, bien au contraire petit frère...

Lentement je me saisis de sa main, tandis que je plongeais une des miennes dans ma poche, attrapant quelque chose et le serrant avec force. Je lui fis ouvrir la paume vers le ciel et déposa ce que j'avais attrapé dans ma poche, une pièce ronde en or, un simple destrier, Alexandre releva son regard vers moi.

- Cesse de vouloir être comme Tristan et moi, nous ne sommes pas des personnes à prendre en exemple … nous sommes trop comme père et crois moi … ce n'est pas bon d'être comme lui.

Je m'écartais de lui sans un mot de plus, attrapant la bouteille d'alcool la plus proche et quittant la salle sans un regard en arrière, boire pour oublier, oublier pour boire? Pour beaucoup nous étions des privilégiés et il n'avait pas tort dans un certain sens mais, eux n'aurait jamais à subir certain traitement que l'aristocratie se permettait pour assurer une descendance parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Elysée L. Berthelot
You don't mess with LOVE, you mess with the TRUTH.
Elysée L. Berthelot
❝ HIBOUX : 1142
❝ AUTRES VISAGES : Valentine de Boisbleau
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2645
❝ MIROIR : Leighton Meester.
❝ CREDITS : Everdeen, Tumblr, Wild Hunger.
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : Vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : Petite Noblesse (héritière du Comté d'Anjou).
❝ OCCUPATION : Beauxbâtons, en huitième année. Parcours social et politique. Comice Rubissane et membre du Cercle de la Rosière.

Aquila Non Capit Muscas  Empty

Oh un De Colnet Aquila Non Capit Muscas  1078141200
BIENVENUE I love you
N'hésite pas, si tu as la moindre question Aquila Non Capit Muscas  1060857654

_________________

even angels have their demons.
I had made every single mistake that you could ever possibly make. I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain. I knew what I wanted; I went in and got it. Did all the things that you said that I wouldn't. I told you that I would never be forgotten and all in spite of you. And I'm still breathing, I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Jules Cavalieri
Jules Cavalieri
❝ HIBOUX : 435
❝ AUTRES VISAGES : Maxence
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1716
❝ MIROIR : Iwan Rheon
❝ CREDITS : Sweet Disaster
❝ DIALOGUES : midnightblue
❝ ÂGE : 29 ans
❝ STATUT SOCIAL : héritier du comté de Corse
❝ OCCUPATION : professeur de Prévention contre la magie noire

Aquila Non Capit Muscas  Empty

Bienvenue et courage pour ta fiche. Aquila Non Capit Muscas  3786358816 Un De Colnet. Aquila Non Capit Muscas  2732716824
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Aquila Non Capit Muscas  Empty

Bienvenue ! Aquila Non Capit Muscas  3312731127Aquila Non Capit Muscas  3312731127
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa Buffenoir
Anthéa Buffenoir
❝ HIBOUX : 355
❝ AUTRES VISAGES : Isis de Monteynard
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1655
❝ MIROIR : Gaia Weiss
❝ CREDITS : Liquorice wand (c)
❝ DIALOGUES : #993366
❝ ÂGE : 21 ans
❝ STATUT SOCIAL : Haute noblesse
❝ OCCUPATION : Quidditch

Aquila Non Capit Muscas  Empty

Bienvenue sur AA Aquila Non Capit Muscas  3584230027

_________________


I remember tears streaming down your face
When I said, I'll never let you go, When all those shadows almost
killed your light. I remember you said, Don't leave me here alone
But all that's dead and gone and passed tonight. safe&sound
Revenir en haut Aller en bas
Colette Peyrevigne
Colette Peyrevigne
❝ HIBOUX : 285
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1581
❝ MIROIR : caitlin stasey
❝ CREDITS : honeymoon
❝ DIALOGUES : #336699
❝ ÂGE : vingt-quatre saisons
❝ STATUT SOCIAL : évincée
❝ OCCUPATION : rubissanne, neuvième année, pacours maîtrise de la magie. compagnonne. membre du club de duels.

Aquila Non Capit Muscas  Empty

Bienvenue I love you

_________________



as-tu la vie sauve? ton cœur se repose et j’ai ma réponse. les sirènes toute ta vie éperdues, rescapées des fauves jusqu’aux ecchymoses qui tuent. sais-tu de quelle savane venaient les éléphants dans tes veines ? sais-tu quelle caravelle passait avec le vent sur tes plaines ? avant ce soir, avant ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Erendis Doriath
SWALLOWED WHOLE BY THE DARKNESS
Erendis Doriath
❝ HIBOUX : 205
❝ AUTRES VISAGES : elanor beauregard
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1504
❝ MIROIR : katie mcgrath
❝ CREDITS : hepburns & faymcwrath & sign by endlesslove
❝ ÂGE : 25 ans
❝ STATUT SOCIAL : reine déchue de son propre royaume, elle n'a plus rien que la pureté de son sang et les échos meurtriers de son nom.
❝ OCCUPATION : étudiante rubissane en dernière année dans le parcours scientifique, présidente du cercle de la rosière.

Aquila Non Capit Muscas  Empty

Bienvenue sur AA I love you

_________________

    hopeless
    ALONE IS WHAT I HAVE. ALONE PROTECTS ME. but who knows what she spoke to the darkness, alone, in the bitter watches of the night, when all her life seemed shrinking, and the walls of her bower closing in about her, a hutch to trammel some wild thing in ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Aquila Non Capit Muscas  Empty

François. brille j'ai beaucoup hésité à le jouer en dc, je ne peux qu'approuver ce choix. I love you
bienvenue et bon courage pour ta fiche. :ptikeur:
Revenir en haut Aller en bas
Tristan de Colnet
Admin
Tristan de Colnet
❝ HIBOUX : 537
❝ AUTRES VISAGES : emma rosier
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2168
❝ MIROIR : sam claflin.
❝ CREDITS : pevensie. (avatar) tumblr. (gifs)
❝ DIALOGUES : darkseagreen
❝ ÂGE : vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : noble, fils de duc, aspirant à succéder son père à la tête du duché.
❝ OCCUPATION : neuvième année, écrin de jade, cursus social et politique.

Aquila Non Capit Muscas  Empty

officiellement welcome lil bro ! :jule: Aquila Non Capit Muscas  1078141200 j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de François, et surtout, trop hâte de pouvoir rp avec toiiiiiiii Aquila Non Capit Muscas  1060857654 Aquila Non Capit Muscas  3785025955 Aquila Non Capit Muscas  149303989 si tu as des questions, ofc ma boîte à mps reste grande ouverte I love you

_________________

yesterday, all my troubles seemed so far away ✻ now it looks as though they're here to stay. suddenly i'm not half the man i used to be, there's a shadow hanging over me. oh, yesterday came suddenly.
(the beatles - yesterday)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Aquila Non Capit Muscas  Empty

Bienvenue & bonne fiche. :hihi:
Revenir en haut Aller en bas
François De Colnet
François De Colnet
❝ HIBOUX : 49
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1326
❝ MIROIR : Douglas Booth
❝ CREDITS : Forevertry
❝ ÂGE : 21 ans
❝ STATUT SOCIAL : noble, fils de duc, prétendant au duché d'Aquitaine.

Aquila Non Capit Muscas  Empty

Merci pour votre accueil I love you
Revenir en haut Aller en bas
Elysée L. Berthelot
You don't mess with LOVE, you mess with the TRUTH.
Elysée L. Berthelot
❝ HIBOUX : 1142
❝ AUTRES VISAGES : Valentine de Boisbleau
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2645
❝ MIROIR : Leighton Meester.
❝ CREDITS : Everdeen, Tumblr, Wild Hunger.
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : Vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : Petite Noblesse (héritière du Comté d'Anjou).
❝ OCCUPATION : Beauxbâtons, en huitième année. Parcours social et politique. Comice Rubissane et membre du Cercle de la Rosière.

Aquila Non Capit Muscas  Empty

Besoin d'un délai ? I love you

_________________

even angels have their demons.
I had made every single mistake that you could ever possibly make. I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain. I knew what I wanted; I went in and got it. Did all the things that you said that I wouldn't. I told you that I would never be forgotten and all in spite of you. And I'm still breathing, I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
François De Colnet
François De Colnet
❝ HIBOUX : 49
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1326
❝ MIROIR : Douglas Booth
❝ CREDITS : Forevertry
❝ ÂGE : 21 ans
❝ STATUT SOCIAL : noble, fils de duc, prétendant au duché d'Aquitaine.

Aquila Non Capit Muscas  Empty
MessageSujet: Re: Aquila Non Capit Muscas    Aquila Non Capit Muscas  EmptyJeu 12 Mai - 10:24

euh oui peut-être 2-3 jours, si ça vous dérange pas Aquila Non Capit Muscas  1060857654 (même si je pense finir dans la journée :gaah: )
Revenir en haut Aller en bas
Elysée L. Berthelot
You don't mess with LOVE, you mess with the TRUTH.
Elysée L. Berthelot
❝ HIBOUX : 1142
❝ AUTRES VISAGES : Valentine de Boisbleau
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2645
❝ MIROIR : Leighton Meester.
❝ CREDITS : Everdeen, Tumblr, Wild Hunger.
❝ DIALOGUES : indianred
❝ ÂGE : Vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : Petite Noblesse (héritière du Comté d'Anjou).
❝ OCCUPATION : Beauxbâtons, en huitième année. Parcours social et politique. Comice Rubissane et membre du Cercle de la Rosière.

Aquila Non Capit Muscas  Empty
MessageSujet: Re: Aquila Non Capit Muscas    Aquila Non Capit Muscas  EmptyJeu 12 Mai - 20:09

Je te prolonge de quatre jours Aquila Non Capit Muscas  1060857654

_________________

even angels have their demons.
I had made every single mistake that you could ever possibly make. I took and I took and I took what you gave but you never noticed that I was in pain. I knew what I wanted; I went in and got it. Did all the things that you said that I wouldn't. I told you that I would never be forgotten and all in spite of you. And I'm still breathing, I'm alive.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan de Colnet
Admin
Tristan de Colnet
❝ HIBOUX : 537
❝ AUTRES VISAGES : emma rosier
❝ CÔTE DE POPULARITE : 2168
❝ MIROIR : sam claflin.
❝ CREDITS : pevensie. (avatar) tumblr. (gifs)
❝ DIALOGUES : darkseagreen
❝ ÂGE : vingt-quatre ans.
❝ STATUT SOCIAL : noble, fils de duc, aspirant à succéder son père à la tête du duché.
❝ OCCUPATION : neuvième année, écrin de jade, cursus social et politique.

Aquila Non Capit Muscas  Empty
MessageSujet: Re: Aquila Non Capit Muscas    Aquila Non Capit Muscas  EmptyMar 17 Mai - 20:10

Félicitations & bienvenue

bienvenue dans le game lil bro :jule: hâte de rp avec toi et d'en savoir plus sur le ship Françoi/Hélène huhu Aquila Non Capit Muscas  1060857654La répartition ;
Merveille d’ingéniosité signée de la baguette de Nicolas Flamel, la Fontaine captive l’attention des étudiants qui l’encerclent. De son fond parsemé de mille pierres chatoyantes aux miroitements nacrés de l'eau qui y ondoient sans discontinuer, elle est somptueusement imprégnée de la féérie, la beauté de Beauxbâtons, glorieuse Académie dont on t’a longuement vanté les mérites. Les pierres elles-mêmes, tu le sais, n’ont rien d’anodin : elles sont envoûtées, vouées à accompagner tout au long de leur scolarité les élèves auxquels elles reviendront de droit — de la cérémonie de leur répartition à l’obtention de leur ultime diplôme.
Dans un silence religieux, attentifs aux indications des enseignants, les adolescents observent ton avancée et, d’un pas assuré, tu te soumets à la magie de l'exquise Fontaine. C’est une sensation étrange : l’eau se reflète sur tes traits, elle te sonde, discerne ta personnalité. Au terme d’un moment de méditation, l’une des pierres se détache de ses consœurs et jaillit à la surface. Elle est tienne, symbole de l’écrin auquel tu appartiens désormais : Saphiroy. Tu n’as pas le temps de te pencher pour la saisir : sous tes yeux ébahis, l'esprit ancestral de la Fontaine se matérialise. Tu n’en distingues que la fine main, féminine, translucide et faite d'eau, qui te rejoint paume ouverte pour t’offrir sa pierre.

Te voilà officiellement élève à Beauxbâtons.

Et ensuite ?
Félicitations, tu as passé l'épreuve de la présentation avec brio ! Il est temps à présent de penser à quelques points essentiels : il te faut passer par la case fiche de relations [ portoloin ] et, bien sûr, vérifier que ton personnage est correctement répertorié dans les différents registres du forum. Tu peux également nous faire part de tes recherches [ portoloin ] et de tes [ scénario ]. En dehors du rp, tu appartiens désormais à l'équipe hippogriffe : pour pimenter l'ambiance, rien de tel qu'un petit jeu de compétition, rapportez le plus de points à votre équipe afin de profiter de petites surprises, plus d'informations par ici [ portoloin ]. Pour finir, n'hésite pas à profiter des actualités et de la technomagie [ portloin] mise à ta disposition.

En cas de besoin, le staff se tient à ta disposition. Amuse-toi bien !

_________________

yesterday, all my troubles seemed so far away ✻ now it looks as though they're here to stay. suddenly i'm not half the man i used to be, there's a shadow hanging over me. oh, yesterday came suddenly.
(the beatles - yesterday)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Aquila Non Capit Muscas  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Aquila Non Capit Muscas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Gestion des Personnages :: Le carrosse volant :: A dos d'abraxan-