AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 « Hey, I See You ! » ₪ ωɪτɦ Paris N. Ladorée

Vers les étoiles, à travers les difficultés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
❝ HIBOUX : 144
❝ CÔTE DE POPULARITE : 943
❝ MIROIR : Jang hae Byeol
❝ CREDITS : By me.
❝ DIALOGUES : #ff6666
❝ ÂGE : 19 ans
❝ STATUT SOCIAL : Compliqué~
❝ OCCUPATION : En quatrième année, spécialité Mystère avec options : Études d'une Culture magique & Magie Médiévale. Capitaine & Poursuiveuse dans l'équipe Diamant.



« Hey, I See You ! »
Tu te rends esclave de celui à qui tu dis ton secret
music theme


Anzu n'aurait jamais pensée qu'aujourd'hui elle commettrait une entrave au règlement. Tout avait commencé avec l’entraînement de quidditch qu'elle s'était organisée. En tant que capitaine elle n'avait pas le droit de flancher. Un match approchait et elle devait parfaire sa charge de chelmondisto. Son salto était bien et donnait beaucoup de puissance au souafle, mais pour ce qui était de la visée.. Ce n'était pas encore tout à fait ça. Pour dire que cette longue préparation l'avait passablement épuisée et s'était donc frustré du résultat pas géniale qui en avait découlé, qu'elle décida, après une bonne douche, de se relaxer en allant traîner dans la salle des glaces, voir les merveilleux trophées qui sauraient la motiver. La beauté de la salle était reconnue par tous. Surtout pour son plafond recouvert de magnifiques et glorieuses peintures; ces dernières avaient su changer les esprits de la jeune femme pendant qu'elle tentait de reconnaître leur signification. Les cours étaient finis depuis un moment et c'est l'esprit serein qu'elle décida de retourner à ses appartements, histoire de retrouver sa petite vie sociale. D'ailleurs elle devait penser à rapporter le collier qu'une de ses camarades lui avait gentiment prêté. Un gage un peu forcé quand tous son petit groupe d'amies lui avait assuré que l'objet lui allait à merveille. Elle s'était donc laissé décorer par ce joli pendentif en forme de petite bouteille. À l'intérieur de celle-ci se trouvait un petit cœur rouge. À ce souvenir, sa main chercha à prendre le bijou.. Qui n'y était plus ?! Cette constatation lui amena une boule de panique au creux de l'estomac. Elle n'avait tout de même pas osé le perdre, n'est-ce pas ? Ses pas la pressèrent vers l'extérieur, où elle s'était exercée plus tôt. Ces recherches durèrent plus d'une heure avant de qu'elle pense à se diriger dans sa chambre pour savoir si elle n'avait tout simplement pas oublié de le mettre en se levant ce matin. Non.. Rien. Que devait-elle faire ? La chance de croiser ses camarades et donc la fameuse propriétaire augmentait si elle continuait de rester trop près des appartements des améthystes. Lui dire qu'elle voulait le garder juste un jour de plus allait éveiller les soupçons. Il ne lui restait qu'une option; en racheter un autre. La métamorphose n'était pas sa tasse de thé et le retrouver semblait difficile. Heureusement, Anzu avait pensée à lui demander où elle l'avait l'acheté, en vue de prendre le même plus tard. Son portable lui indiquait presque dix-huit heure. Elle pria pour arriver avant la fermeture. Et c'est sur cette idée qu'elle se faufila pour sortir faire les boutiques. « Une chance que les cours finissent tôt aujourd'hui... »

Oh, comme ça avait été horrible. 〘 SWEET & MAGICFISH  〙 était le nom de cette saleté boutique. Premièrement, l'adresse que lui avait donné son amie était fausse, mais vu qu'elle ne s'était trompée que de seulement deux/trois rues ça n'avait pas été insurmontable. Mais le monde qu'elle avait dû combattre, pour regarder les différents articles, lui avait fait perdre la tête. Une femme aigri l'avait pratiquement plaqué contre une armoire quand elle essayait désespérément d'atteindre la caisse. Heureusement une charmante personne l'avait aidé, intentionnellement ou non, en traversant entre elles, attirant dans son sillage la Rubissan. Autant dire qu'en sortant de la boutique, avec sa colère qui avait atteint un pallier dangereux, elle avait poussé des coudes quitte à donner de mauvais coups. Puisqu'en rentrant la politesse n'avait pas servi, autant rentrer dans le lard. Quitte à ne pas faire honneur aux bonnes manières des élèves de Beauxbâtons. Avec ces bêtises son uniforme, qu'elle avait oublié d'échanger avec d'autres vêtement, allait se salir. Après cette terrible scène, Anzu, ayant trouvé un banc, décida de s'y asseoir pour s'y reposer quelques minutes. Ses paupières lui semblèrent assez lourdes et malgré elle, elle piqua un somme.

Ce ne fut qu'une heure plus tard qu'elle rouvrit les yeux. Elle comprit dans quelle posture délicate elle venait de se mettre. Dormir seule dans les rues n'était déjà pas conseillé. Mais le temps de retourner à l'académie, le couvre-feu serait déjà passé. C'est pourquoi, c'est en courant qu'elle prit le chemin du retour. Un portail fermé et un bâtiment sombre l'attendait. Pour une fois qu'elle n'avait pas fait exprès de faire le mur. La jeune femme était pratiquement sûre que ces amies l'avaient couverte devant l'administration en croyant qu'elle était partie faire la fête on ne sait où, comme elle avait l'habitude de le faire. Impossible de les prévenir du coup vu qu'elles devaient déjà dormir.. « Bon, bah on fait comme d'habitude. Les surveillants devraient pas tarder à partir vers l'Aile Sud... »

_________________

Anzu's Theme

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRANDE GUEULE... D'ANGE
avatar
❝ HIBOUX : 228
❝ AUTRES VISAGES :
ficheinstagramportship.
❝ CÔTE DE POPULARITE : 1023
❝ MIROIR : matt smith.
❝ CREDITS : la p'tite mouette.
❝ DIALOGUES : #654975
❝ ÂGE : vingt-huit ans. à peine sorti de la grande école, je me sens aucunement vieux. peut-être même trop jeune dans ma tête, alors que j'ai tendance à dire innocemment tout fort ce que je pense tout bas. et puis, il faut dire que je suis assez bien conservé pour mon âge... certaines personnes pensent même que je suis légèrement plus jeune. c'est une bonne chose.
❝ STATUT SOCIAL : célébrité paysanne. je suis un simple roturier comme un bon nombre d'individus dans la société sorcière. pas la peine pour moi de viser plus haut. je dois me contenter de mon statut banal... m'enfin. je ne suis pas l'homme le plus à plaindre non plus. ma célébrité et mon statut de mannequin me permet malgré tout d'être riche sans avoir des obligations royales... une bonne chose en soit.
❝ OCCUPATION : mannequin, artiste amateur. je me montre et provoque en même temps... je cherche à être toujours vu, toujours reconnu dans la rue. que l'on me demande des othographes, que l'on me prenne en photo. être un petit exemple de mauvais garçon pour ces jeunes qui ont besoin de rêves et d'espoirs... oui, j'espère qu'un jour, je tomberais sur quelqu'un qui m'avouera son désir d'être comme moi. là alors, je pense que je pourrais dire avoir fait du bon travail.



« Hey, I See You ! »
Tu te rends esclave de celui à qui tu dis ton secret
music theme


«- Écoutez, peu m'importe s'il y a de la vie là-dedans ou non... » fis-je calmement à l'intention du vendeur alors que je tenais un magnifique œuf de dragon entre les mains. En réalité, j'espérais même très sincèrement qu'il m'offre une coquille vide alors que je savais que je pouvais risquer gros en osant acheter une pareille merveille. D'ailleurs, ce qui n'était pas inquiétant dans ce genre d'affaire, ce n'était même pas l'idée d'arracher un bébé à sa mère et de mettre une quelconque espèce en danger à cause d'une maltraitance, simplement parce que ce genre de monstre, on ne pouvait se permettre d'en avoir un chez soit comme un simple chat ou un simple chien. Plus dangereux qu'un lion, je savais que je pouvais prendre de sérieux risques... Est-ce que je m'en inquiétais pour autant ? Aucunement ! C'était tout moi ça... Je suis un vrai petit insouciant ! En plus de croire que je pouvais tout me permettre. Aujourd'hui, j'achetais un dragon mais qu'est-ce que ça va être demain ? On verra bien ! Oui, on pouvait bien le dire : je n'avais aucune limite. Même les lois me passaient au-dessus de la tête. Et heureusement que je possédais une certaine notoriété pour me permettre de telles folies, sinon, il y a bien longtemps que j'aurais fini en prison... Hélas, il y a d'autres gens qui n'ont pas cette chance. Après donc avoir payé l'individu caché, je me dépêche donc pour placer l’œuf dans mon sac avant de m'éloigner rapidement de notre lieu de rencontre. Il fallait pas que des personnes nous remarquent alors que l'on aurait pu être louche, déjà que ce coin n'est aucunement fréquentable... Et puis d'ailleurs, il ne faudrait également pas tomber sur de la mauvaise herbe qui pourrait vous menacer et pire encore : me dérober l'objet de toutes mes convoitises... Il m'avait coûté une blinde, pire qu'un gros diamant. Une véritable folie, je vous dis ! Qui sait ce que je pourrais faire avec si seulement une créature sommeillait en cette enveloppe. Je pourrais tenter de le dresser et qui sait, prendre le pouvoir à mon tour ? AH. NON. Je ferais la révolution et je libérerais les oppressés des oppresseurs... On m'appellera sans doute Mhysa ou Khaleesi comme dans l'une de ces œuvres moldus. Pfff. Je me moquais bien de moi comme il m'arrivait de me moquer de cette société et pourtant, j'avais malgré moi le sentiment que les sorciers semblaient bien plus en retard dans leur temps que les moldus. Ils affirmaient qu'il n'y aurait pas d'inégalité comme en Angleterre et pourtant, c'est ce qu'ils faisaient même si cela ne concernait pas le statut du sang. Encore heureux d'ailleurs...  Je crois que je n'aurais pas eut cette chance de pouvoir me pavaner dans les rues de Paris... Même si ce soir, j'espérais avant tout être discret. Être discret et toujours apprécié du regard, bien évidemment... Seulement, je ne voulais pas que l'on m'embête avec un autographe, ou pire encore ! Une photo de moi avec mon sac alors que l'on pourrait probablement douter de la présence de l’œuf de par sa forme. Néanmoins, je faisais malgré tout en sorte à le cacher un maximum pour éveiller aucun soupçon.

Je remontais alors doucement les rues pour retrouver ma douce et belle demeure, à la fois pressé de pouvoir admirer mon nouveau bien dans une parfaite sécurité mais aussi et également hâté à l'idée de retrouver mon lit douillet après une telle journée mouvementée entre le travail de forcené et cette soirée où j'ai osé le crime. Néanmoins, je suis rapidement arrêté alors qu'il me semble voir une demoiselle. Élève de Beauxbâtons à en juger par son uniforme. Soudainement pris de nostalgie, je m'arrête un instant et la regarde avec amusement. Je me souviens encore de l'insolence que je pouvais avoir, jusqu'à même rejoindre l'obédience des Compagnons, ces gens préférant encore la démocratie plutôt que la monarchie... Néanmoins, j'ai jamais eus l'idée de quitter l'école alors que je voyais en mon parcours une véritable réussite. Je me rapproche donc afin d'être à son niveau avant de l'aborder, un sourire malicieux aux lèvres. «- Tu devrais être couché à cette heure, non ? Tu sais ce qu'il se passe lorsque les enfants ne sont pas sages à Beauxbâtons...? » Je souris, amusé par mon interlocution, comme une vieille menace que l'on fait aux enfants de bas âges alors que la demoiselle semble malgré tout mature. Loin de moi dans l'idée de réellement la balancer, c'est surtout dans l'idée de m'amuser de sa situation. Après, si elle a des problèmes, ça ne sera pas de ma faute...

_________________


Paris Ladorée

je troque ma petite ville contre une grande qui brille l’une m’a cueillie petite fille l'autre m’a prise a la bastille elle m’a offert son saint germain mon sacré cœur a pris le sien et l’amour triomphe un temps contre les marais et les vents.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« Hey, I See You ! » ₪ ωɪτɦ Paris N. Ladorée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lassa apso mâle à la spa de Dunkerque - ADOPTE
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» La Diaspora en Guyane acceuille Mirlande Manigat
» Les titis parisiens
» Dominiko-Ayisyen ap fòme yon pati politik nan DR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ad Astra :: Paris, Capitale :: Le Quartier Blandice-